Discussion:Maclou

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

« Nom latin : « Maclovius », ou « Machutus », issu du breton « march » (otage[réf. nécessaire]) et « luh » (lumière[réf. nécessaire]). »

  • « marc'h » en breton signifie cheval
  • lumière se dit « goulou »
Dictionnaire Breton Français de Roparz Hemon, Al Liamm, 1993, (ISBN 2-7368-0036-2).
Ollamh 16 novembre 2006 à 14:11 (CET)

Il y a confusion: le nom doit être décomposé à partir du vieux Breton (et nom du Breton actuel!). L. Fleuriot, les Origines de la Bretagne, Payot, 1982, p. 281, donne la forme vieille bretonne Machlou (Makh-low = gage brillant). C'est bien sûr ce savant qui fait autorité.

La correction d'Alet en Aleth ne se justifie pas. Le "h" a été adjoint par les érudits de l'époque moderne en supposant une étymologie grecque (aléthé) qui n'a aucune validité. Les formes anciennes du nom (Aleto dans la Notitia Dignitatum, Ve s.- Aleta, au MA, etc.) implique une étymologie celtique (à rapprocher du nom de Calais,par ex. Cf "cailloux).

Les dates de naissance et de décès (au jour près!) sont hautement fantaisistes et ne reposent sur rien. Les synchronismes que donnent les Vitae de saint Malo ne permettent même pas d'opter pour le VIe ou le VIIe siècle. Quand à la mention de Cowbridge comme lieu de naissance, elle n'est pas davantage fondée. L'une des Vita lui donne pour père l'éponyme de Gloucester (sans que cela soit avérè pour autant).