Discussion:Louis XVIII

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Je ne pense pas qu'on puisse écrire « titré fils de France », ce n'est pas un titre à proprement parler, comme « comte de Provence ». Jastrow 3 mai 2004 à 09:40 (CEST)

Quatremère de Quincy[modifier le code]

J’ai bien sûr déjà entendu l’anecdote sur ce monsieur Quatremère qui aurait été autorisé à prendre la particule à condition qu’elle fût placée derrière son nom, mais jamais je ne l’ai trouvée dans un ouvrage sérieux. Le Wikipédien qui en a parlé pourrait-il nous citer ses sources ; autrement il faudrait préciser qu’il ne s’agit que d’une légende, même si elle caractérise bien l’époque. Gustave G. 1 janvier 2006 à 16:16 (CET)

Je propose l'effacement de cette information. Il s'agit d'un mot d'humour et d'une anecdote inventée. Antoine Chrysostome Quatremère de Quincy portait déjà son nom bien antérieurement au règne de Louis XVIII (1814-1824). Pour simple preuve lorsqu'il est à partir de 1797, membre du Conseil des Cinq-Cents . Vous pouvez aussi voir les livres d'époque numérisés sur le site des Amis de Quatremère de Quincy : www.quatremere.org [1]. Michel 2 mars 2009

Mort de Louis XVIII[modifier le code]

Il est dit dans cet article : <<Louis XVIII meurt le 16 septembre 1824>>

Il est dit sur un autre article qu'il est mort le 6 novembre 1836 << L'ancien roi de France, en exil depuis son abdication le 2 août 1830, meurt du choléra dans le monastère de Gorizia en Slovénie.>> source:http://www.linternaute.com/histoire/annee/evenement/1836/1/a/50711/mort_de_charles_x.shtml

Quelle est la vrai version ?

Louis XVIII est mort sur le trône et non en exil, cela ne fait strictement aucun doute. En revanche il est possible que ce soit Charles X qui est lui effectivement mort en exil. Med 20 avril 2006 à 19:16 (CEST)

La source citée renvoie bien à Charles X et non à Louis XVIII. Mais en ce qui concerne la date de décès de ce dernier, il faut constater que Panoramix qui a créé l'article le 19 mai 2003 (et n'est plus reparu depuis le 16 mai de cette année) avait donné le 14 septembre, et ce n'est qu'après plus de trois ans qu'une I.P. vient de corriger pour indiquer le jour exact. Et pourtant, depuis, on avait wikifié, catégorisé, corrigé l'orthographe… C'est ce qui s'appelle filtrer la mouche et avaler le chameau. Soyons modestes. Gustave G. 13 août 2006 à 17:00 (CEST)

c'est ce que vous avez trouvé de plus long ?[modifier le code]

Monseigneur de La Fare, évêque de Nancy, est nommé à la tête des intérêts de la famille royale auprès de la cour de Vienne : Quel titre impressionnant ! :) Pontauxchats 24 novembre 2006 à 15:46 (CET)

J'espère que c'est mieux comme ça... quoi que je me dis qu'on pourrait peut-être encore raccourcir, étant donné qu'on ne fait que reprendre ce qui est déjà dans le paragraphe et qu'un titre aussi long n'apporte pas grand chose... carthae

Les couleurs du trône sous louis XVIII[modifier le code]

J'aimerais savoir pourquoi louis XVIII Reprend les symboles de louis XIV


Les Maîtresses et les amants[modifier le code]

Comment se fait-il que l'on ne nomme que les maîtresses de Louis XVIII, avec qui, selon leurs témoignages, il n'eut que de petits jeux chastes, et pas ses amants qu'il affichait sans peur du "qu'en dira-t-on" ? On peut citer avec certitude le comte D'Averey puis, surtout, le duc de Blacas qu'il nomme pair de France et premier minsitre. Il dut le renvoyer à la fin la mort dans l'âme avec ce mot historique : "On pardonne ses maîtresses à un souverain, on ne lui pardonne pas ses favoris". Enfin, et surtout, citons encore Elie Decazes, ministre de la police". Pour les réfences historiques certaines, voir du côté de Chateaubriand dans les Mémoires d'Outre-Tombe, le Duc de Castries, dans la biographie qu'il consacre à ce roi et certaines lettres du roi qui sont sans ambiguïté. Un tel oubli est vraiment incroyable pour la partie vie privée. Manque d'informations ou homophobie ? Cette dernière n'ayant pas sa place dans une Encyclopédie moderne. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 85.2.53.90 (discuter), le 4 novembre 2007 à 16:59.

Sources secondaires sur les prétendus amants ??? Addacat (d) 22 février 2012 à 18:13 (CET)
Personnellement je n’ai jamais entendu parler de ce genre d’histoire. Par contre, il est vrai que Louis XVIII (59 ans en 1814) avait beaucoup de favoris notamment Élie Decazes (34 ans en 1814), Aulps (43 ans en 1814), avec des écarts d’âges assez important... En revanche, s’il a eu des amants, était-ce sous son règne (1814-1815 — 1815-1824) car il souffrait de la goutte et « il était obèse » ? — Éduarel (d) 22 février 2012 à 18:58 (CET).
C'est très curieux. Il y a bien plus que des rumeurs : il y a des documents de l'époque. Il suffit de chercher un peu sur l'internet. Qui plus est, sérieusement, malgré son obésité et sa goutte, vous pensez qu'il ne pouvait pas avoir quelques distractions ? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 85.5.115.220 (discuter), le 26 mai 2012 à 18:22.
Bon, je tombe alors des nues puisque je n’en ai jamais entendu parler. Il faudrait cependant des sources fiables qui puissent mettre en exergue de façon argumentée ces éléments, qui doivent a priori être relatés dans l’article. Maintenant que vous le dites, il est vrai, en revenchance, que l’obésité et la goutte sont des obstacles ridicules pour les hommes de pouvoir, et de surcroît, lorsqu’on est roi de France et de Navarre… Sourçons chers camarades ! — Éduarel (d) 27 mai 2012 à 12:45 (CEST)
Avec Internet comme source, nous sommes bien partis. Quels sont les historiens sérieux qui parlent de ces mystérieux "amants" ? À toutes fins utiles, je signale que la seule fois où Louis XVIII ait été pris en "flagrant délit", donc avec témoins, il "jouait" avec... une jeune femme. Addacat (d) 29 mai 2012 à 16:18 (CEST)

Neutralité[modifier le code]

Cet article est tres nettement "pro-restauration". Il n'est pas neutre. Y'a t'il une opposition a l'ajout d'un bandeau de non neutralite? CdC (d) 27 janvier 2008 à 17:30 (CET)

Il faudrait montrer en quoi l'article ne serait pas neutre ce qui ne m'apparait pas du tout évident pour le moment -mis à part un mot que j'ai enlevé- au regard des coupes que j'ai révoquées. Apollon (d) 28 janvier 2008 à 20:05 (CET)
aucune mention de la terreur blanche. Empathie de maniere generale pour Louis XVIII (jusqu'a des anecdotes sans interret sense montrer la force de caractere du monarque. Ou alors le qualificatif sur Bonaparte. Non vraiment ca va pas. CdC (d) 28 janvier 2008 à 20:10 (CET)
Oui, les « coupes » « révoquées » appartiennent justement à ce que CdC doit considérer comme le parti-pris « pro-restauration » : « il parvient à se faire accepter comme le chef réunificateur des Français », « il organise avec la noblesse la résistance contre celui qui se voulait toujours Empereur des Français », « malgré cette apparente faiblesse », « Louis XVIII avait donc une certaine force de caractère ». De même, la répartie sur le fait que Louis XVIII aurait empêché la guerre civile (ce qui est, en partie, doublement faux, d'abord parce qu'il y a eu la Terreur blanche, ensuite parce que, jusqu'en 1818, la France était occupée par les armées alliées), contrairement à son frère, ce qui est un peu plus juste (sauf que 1830 n'est pas une guerre civile et que la tentative vendéenne de 1832 a lamentablement échoué) mais devrait être sourcé.
La politique modérée de Louis XVIII est à nuancer : il a "octroyé" une charte (texte mariant principes d'Ancien Régime et libéraux), dissous la Chambre introuvable, mais nommé Villèle dès 1820...
Ceci dit, Louis XVIII a été l'objet de mots très cruels en son temps, tant de la part des ultras royalistes que des libéraux, autant que de jugements positifs. Un petit mot pourrait être ajouté sur le sujet. Attis (d) 29 janvier 2008 à 10:35 (CET)
Soit. Enlevons l'empathie alors mais en faisant attention à ne pas passer de l'empathie à l'hostilité, en retirant par exemple des traits favorables tels que son esprit et sa finesse, qui il me semble étaient bien avérées. Apollon (d) 29 janvier 2008 à 18:06 (CET)
Oui enfin, s'il ne s'agit de rapporte les bons mots que LXVIII prononce en vendant des titres de noblesses, je ne suis franchement pas sur que ca apporte quelque chose ni que cela est un interret suffisament large. CdC (d) 3 février 2008 à 19:06 (CET)
En effet. Apollon (d) 4 février 2008 à 18:36 (CET)
Un point qui pourrait également être précisé, c'est que le règne de Louis XVIII a connu les premières expériences de ce qui est devenu l'exercice parlementaire en France. Attis (d) 30 janvier 2008 à 10:22 (CET)

Le mot "dérapage" pour évoquer les États Généraux de 1789 est un jugement de valeur, et paraît inapproprié, sauf à considérer l'Ancien Régime comme seul légitime.

Neutralité ! Il s’agit de nuancer de tels propos hostiles à Louis XVIII ; le ton de l’article est à sa juste valeur. Bien qu’il soit fort mal connu de nos jours, Louis XVIII a été un roi « pacificateur » et « libérateur » (rappelons la libération du territoire français par les Alliés dès 1818 avec le traité d’Aix-la-Chapelle par exemple). Et comment un roi qui reprend entre la moitié et les deux-tiers du personnel politique (préfets, ministres et Talleyrand en tête) de l’Empire aurait pu être présenté comme un « monarque absolu d’Ancien Régime » ? Quelle insulte ! Cette « Terreur blanche » n’est pas commanditée par le roi en lui-même ; je ne tiens pas à en faire l’éloge mais en terme de quantité d’exécutés, cette terreur est toute relative. Je présente toutes mes condoléances à ceux qui veulent enterrer un tel roi. — Éduarel (d) 22 février 2012 à 12:30 (CET)

Louise de Polastron[modifier le code]

Louise de Polastron ne fut absolument jamais la maîtresse de Louis XVIII. Elle fut celle de son frère le comte d'Artois, futur Charles X. Louise de Polastron et Louis XVIII ne pouvaient d'ailleurs pas se souffrir. Sources : Charles X, Alain Castelot, Perrin ; Charles X, Roi ultra, José Cabanis ; Louis XVIII, Evelyne Lever. Pouvez-vous corriger cette ineptie, s'il vous plaît ? Lorsqu'on modifie nous-mêmes il y a toujours un wikipédien inculte (pléonasme) pour nous lancer un avertissement pour vandalisme. Merci.

Concernant la personne peu scrupuleuse qui s'amuse à vandaliser l'article[modifier le code]

Quelqu'un sait comment bloquer l'adresse ip 84.97.25.180?Bill123456 (d) 17 mai 2013 à 11:03 (CEST)

Bonjour, le vandalisme datant d'hier, le blocage semble inutile sachant que d'autres personnes peuvent utiliser cette IP à bon escient. Sinon, il faut aller dans Wikipédia:Vandalisme en cours et faire la demande. — Rome2 [Discuter], le 17 mai 2013 à 11:05 (CEST)

prédécesseur de la seconde restauration[modifier le code]

L'article sur Napoléon II le considère comme empereur des Français. L'article de Napoléon Ier considère Napoléon II comme son successeur. Pourquoi l'article de Louis XVIII ne considère-t-il donc pas Napoléon II comme son prédécesseur ? — Le message qui précède a été déposé par 90.18.252.72 (d · c), le 17 juin 2015 à 22:48 (CEST). Il est recommandé de signer en cliquant sur Exemple du bouton signature ce qui ajoutera les quatre tildes de signature (~~​~~).

Bonjour Notification 90.18.252.72 : là n'est pas la question, car un autre article de Wikipédia n'est pas une source ; si vous disposez de sources secondaires vérifiables (WP:CVS) qui mentionnent expressément Louis XVIII comme successeur de Napoléon II, alors vous pouvez les ajouter et modifier la page. --—d—n—f (discuter) 17 juin 2015 à 22:57 (CEST)
Bonjour, il n’empêche que cela créé une incohérence entre les différents articles. En outre, la situation de Napoléon II comme successeur de Napoléon Ier (article sur Napoléon Ier) et la situation de Louis XVIII comme successeur de Napoléon II (article sur Napoléon II) ne sont justifiées par aucune source non plus.
Modifiez donc en conséquence ces articles en citant des sources vérifiables qui mentionnent expressément Louis XVIII comme successeur de Napoléon II. --—d—n—f (discuter) 17 juin 2015 à 23:23 (CEST)
C'est de toutes manières une ligne de succession très théorique. Si je ne m'abuse, Napoléon II - qui avait alors 4 ans - ne se trouvait pas en France, mais en Autriche, quand son père a abdiqué en sa faveur après Waterloo : c'était donc un "successeur" certes reconnu par les bonapartistes, mais "in absentia" et totalement virtuel. A-t-il été seulement mis au courant pendant son bref "règne" en tant qu'"empereur des Français" ? Je me trompe peut-être, mais j'ai du mal à imaginer François Ier d'Autriche prendre son petit-fils sur les genoux pour le féliciter pour son "accession" au trône impérial, qu'il n'avait de toutes manières aucune intention de reconnaître... Bref, soyons réalistes, Napoléon II a été empereur sur le papier, mais le vrai prédécesseur de Louis XVIII est Napoléon Ier. Jean-Jacques Georges (Sonnez avant d'entrer) 18 juin 2015 à 12:27 (CEST)
Notification SenseiAC, Cyril-83, Do not follow et Jean-Jacques Georges : Àmha, il me semble qu'il faudrait mettre dans l'article Napoléon II une note explicative dans l'infobox pour dire qu'il n'a pas vraiment régné ou le rétrograder comme prétendant comme Louis XVII. --Panam2014 (discuter) 18 juin 2015 à 20:09 (CEST)
C'est un peu tristounet de présenter comme des "prétendants" des enfants qui n'étaient en fait pas en situation de "prétendre" à quoi que ce soit (l'un gardé à l'étranger par sa famille maternelle, l'autre carrément en prison). Mais bon, le fait qu'ils aient été reconnus comme héritiers par des camps politiques déterminés justifie sans doute cette appellation.
Sinon, comme Napoléon II a effectivement été un souverain aussi fictif que Louis XVII ou, dans des registres différents, Louis XIX et Henri V (qui, eux, étaient cependant libres de "prétendre" activement à quelque chose), il serait sans doute plus sage d'avoir une présentation qui en fasse état d'une manière ou d'une autre.
Soit dit en passant, il faudrait essayer de trouver une cohérence dans la couleur des infobox : il n'y a pas vraiment de raison pour que Louis XVII soit en jaune tandis que les trois autres sont en bleu. Jean-Jacques Georges (Sonnez avant d'entrer) 19 juin 2015 à 00:04 (CEST)
Notification Cyril-83, SenseiAC et Jean-Jacques Georges : Àmha, il vaut mieux mettre l'infobox rôle monarchique à Napoléon II, "Louis XIX" ou "Henri V", puisqu'ils n'ont pas vraiment régné. Sinon, ils étaient soutenus par qui ? Je pense que je vais lancer une discussion sur le projet monarchie. --Panam2014 (discuter) 19 juin 2015 à 16:11 (CEST)
Notification Panam2014 : Il faudrait vérifier, mais il me semble que si Napoléon II a bien été proclamé par son père, la "Commission Napoléon II" qui était censée régner en son nom a fini par se séparer sans même se décider à le reconnaître officiellement. Ce qui ferait de lui un monarque tout aussi fictif que Louis XIX ou Henri V (sachant qu'en plus Napoléon II, au contraire des deux autres, n'était même pas en France à ce moment-là et ne devait pas être au courant de tout ça), sans parler de ce pauvre Louis XVII.
NB, attention, "Henri V" a justement été soutenu, sa vie durant, par pas mal de monde : ça n'en fait pas pour autant un "vrai" roi, d'autant qu'on se souvient surtout de lui aujourd'hui pour son échec final, qu'il a lui-même provoqué alors qu'il aurait pu enfin accéder au trône.
Sinon, pour moi, ça ne change rien si on met une infobox plutôt que l'autre : le tout est de s'accorder sur une infobox commune à tous ces personnages historiques. Jean-Jacques Georges (Sonnez avant d'entrer) 19 juin 2015 à 16:19 (CEST)
Notification Cyril-83, SenseiAC et Jean-Jacques Georges :La discussion continue ici. --Panam2014 (discuter) 19 juin 2015 à 17:02 (CEST)

Acte de décès de Louis XVIII[modifier le code]

J'ai mis un bandeau de pertinence sur cette section : intérêt encyclopédique d'un acte de décès ? Salsero35 12 avril 2017 à 22:47 (CEST)

Cette longue section n'a effectivement pas sa place dans un article encyclopédique et devrait être supprimée.--Lubiesque (discuter) 18 juin 2017 à 20:54 (CEST)