Discussion:Lord Energy SA

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Informations "défamatoires en process legal"[modifier le code]

Bonjour, utilisateur IP.
Merci de prouver une action de justice à l'encontre de chacune des sources indiquées. Faute de dialogue, je demanderai la protection de la page. Une petite note quand même : les menaces de poursuites judiciaires sur Wikipédia. Cordialement, — Bédévore [plaît-il?] 12 juin 2018 à 20:59 (CEST)

Lord Energy SA has commissioned Messers Carter Ruck to process liabel against Le Temps, Africa Intelligence and Mediapart. As you can read throguh the article of Le Temps the journalist has already made some changes and the refrence to the cell phone story of Davide Piccardo, who in fact is an employee of the company has been amended. Africa Intelligence has been sent a formal notice and it has replied proposing some changes, which are being rejected further by Lord Energy SA. If you would prefer we can start an English discussion and you can amend accordingly the French one. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 2a02:120b:c3c3:d6e0:4153:fe1b:2381:4692 (discuter).
Hello to you as well, dear anonymous user. Of course we could change the article. We could add that there is legal process underway against the newspapers. However, we cannot believe anyone saying they don't agree for some reasons while they don't offer any evidence. If you want to challenge pieces of information, you'll have to provide references. Would you please be so kind as to show us information from an independant publisher ? By the way, should any IP delete information without debate, I will ask the WP page to be locked. Regards. — Bédévore [plaît-il?] 12 juin 2018 à 21:20 (CEST)

The articles have already been amended, but your author does not adjust accordingly. There are many inaccuracies and focus on the negative aspects. For instance, Mr. Youssef Nada's case, a very famous case of human rights abuse, is not described in full. He has received a formal apology by the Swiss parliament and the US government has removed him from all lists. The fact that he was once on the list is used to paint a negative picture - the page is obviously originating from a militant person wanting to attack Lord Energy. The cell phone story has been corrected by Le Temps already, and Imama Fatima was a director of Motherland only AFTER it was removed from the sanctions lists. Furthermore, Imama Fatima is not engaged with MIGA in any official form, and furthermore MIGA was also removed from all lists - so why is such a negaityve picture being placed? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 2a02:120b:c3c3:d6e0:4153:fe1b:2381:4692 (discuter).

Hi. I've read no news answer to a polite request for independant references. Hence, I asked admins to lock the page. Regards, — Bédévore [plaît-il?] 12 juin 2018 à 21:42 (CEST)
See also : )

In fact you did not read the articles cited. Le Temps has changed the story partially already and is in the process of changing more. Furthermore there is no reference in the articles about Imama Fatima, so why is Le Temps being cited for this? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 2a02:120b:c3c3:d6e0:4153:fe1b:2381:4692 (discuter). Sirs: 1. None of the articles cited show evidence of Imama Fatima holding any director nor secratarial role in Miga - there is no cited article on this. In fact Imama Fatima was employed part time by MIGA for 2 years as an office manager. There is no evidence in any of the articles cited to justify the statement -it must hence be removed or both Mrs Bédévore and Wikipedia can be reprimanded for defamation should such amendments not be accepted. 2. The commercial register cited shows Imama Fatima was an EX-CDA secretary of Motherland for the period 02.07.2012 to 22.07.2016, many years AFTER Motherland was already removed from all lists in 2005! 3. No article referenced on the topic of Imama Fatima actually refers to Imama Fatima and Lord Energy. 4. Le Temps has corrected its article about Davide Piccardo but the wikipage did not, again, the citations are not in consistency with the fact - they are just placed there to smear. 5. Africa Intelligence has been officially placed under legal notice in London and has made an official proposal to amend the article. Wikipedia authorities can be sent all evidence of this but this is not for publication given the legal case undergoing. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Lord Energy (discuter).

Dear Sir or Madam, thank you for contributing on Wikipedia with an edit war, deleting info and writing nonsense on a French article while obviously you don't know that language.
Should you threaten people with legal process, please note that your account may be blocked immediately. en:Wikipedia:No legal threats
Please send email to legal at wikimedia dot org to address your claims. They will gladly answer about it. Feel free to publish their answer right here.
Please don't scare me out with legal threats. Now I'm sulking. Pleure Regards, — Bédévore [plaît-il?] 12 juin 2018 à 22:36 (CEST)

References misquoted.[modifier le code]

Dear Sirs, there is no mentioning whatsoever in any of the articles that Lord Energy has been ever been under investigation for relations to radicals, as written herewith. Le Temps does not state this and in fact has totally removed the reference to Lord Energy from the article cited herewith. We ask for the administrators to amend this as blocking a page with such a clear misuse of referencing to write falsehoods is unacceptable — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 2a02:120b:c3c3:d6e0:9999:3d03:36a4:f2e9 (discuter).

Bonsoir, la page a effectivement été protégée. Cordialement --Framawiki 13 juin 2018 à 22:51 (CEST)

Rapport de vérification des sources[modifier le code]

  • Source 1 (Africa Energy): Je n'y ai pas accès (sans payer du moins), je ne peux donc pas vérifier.
  • Source 2 (CNBC) :  O.K. Les informations soutenues dans l'article par cette source s'y retrouvent bien.
  • Source 3 (Sylvain Besson, Le Temps) : La source d'origine a été modifié récemment (le 13/06 d'après le site de Le Temps). Il semblerait qu'aucune des informations soutenues dans l'article ne s'y retrouvent.
  • Source 4 (Journal italien Libero) :  O.K. & Mon italien n'est pas terrible... mais de ce que j'ai compris l'article parle bien de "Piccardo" et de "Lord Energy" et du téléphone portable, mais pas de lien explicitement mentionné avec les Frères musulmans ou d'activité sanctionnées par l'ONU.
  • Source 5 (Un blog hébergé par Médiapart) : pas sûr que ce puisse être considéré comme une source recevable.
  • Source 6 (Le Temps) :  O.K. & L'article tourne autour de Youssef Nada, supposé père du dirigeant de Lord Energy (aucune mention de ce dernier). Il est bien mentionné comme "ambassadeur de l'ombre", mais son lien de parenté n'est pas mentionné. L'article ne parle pas de l'ONU, ou de sanctions américaines (il est "questionné" par les américains, selon l'article).
  • Source 7 (Powerneting AG) :  O.K. Les informations soutenues dans l'article par cette source s'y retrouvent bien (fondateur Hazim Nada, mais pas son lien de parenté), signature individuelle de "Imama".
  • Source 8 (Huff post) : L'article mentionne bien Youssef Himmat et son lien avec les Frères musulmans, mais pas avec Lord Energy.
  • Source 9 (CNN) :  O.K. L'information soutenue dans l'article par cette source s'y retrouvent bien (i.e. "Nada" designé)
  • Source 10 (Fox News) :  O.K. L'information soutenue dans l'article par cette source s'y retrouvent bien (i.e. "MIGA" designé comme "chambre de commerce", seulement, "Imama" n'est pas mentionnée)
  • Source 11 (Powerneting AG) :  O.K. L'information soutenue dans l'article par cette source s'y retrouvent bien. (lien entre Imama, Iksir et Motherland)
  • Source 12 (Justice americaine):  O.K. L'information soutenue dans l'article par cette source s'y retrouvent bien (i.e. "Iksir" designé)

Il semblerait que cet article repose surtout sur l'article de presse du Temps, qui a été récemment modifié. J'imagine que la plupart des infos peuvent se retrouver sur le post du blog hebergé par Mediapart, mais les blogs sont considérés comme peu fiables (WP:SQ). Par ailleurs, l'utilisation des sources de Powerneting AG (7 et 11) me font presque penser à un travail journalistique (presque du WP:TI). L'article était peut être bien sourcé avant la modification de l'article de Le Temps, mais en l'état actuel des sources, je doute que cet article soit ne serait-ce qu'admissible aux vues des critères pour l'admissilibilité des entreprises (WP:NESP) — Sir Henry (Doctor Livingstone ?) 13 juin 2018 à 23:45 (CEST)

Merci Sir Henry Clin d'œil un travail soigneux de vérification et de comparaison. Très appréciable. Ainsi que je l'ai dit sur le Bistro, les contributeurs peuvent nettoyer l'article ou même le proposer en suppression, aucun problème là-dessus. Néanmoins, étant quelque peu froissée envers les requérants, je ne touche plus ce truc. Amicalement, — Bédévore [plaît-il?] 14 juin 2018 à 00:25 (CEST)
@editors requesting changes: You should warmly thank Sir Henry. After I asked for help on the Village Pump, Sir Henry compared all the references with the contents on the page. As a conclusion, there are actually strong discrepancies. However, since I'm a bit offended after you threatened me, I hope someone else will clean up the WP page. [include any formal / polite goodbye here] — Bédévore [plaît-il?] 14 juin 2018 à 00:25 (CEST)
Un article signé Le Temps hier (13/06) où le journaliste souligne que tout le monde à Lord Energy dit ne pas appartenir aux Frères Musulmans, mais tout le monde est fils de, frère de, ou très proche de qqn qui est aux Frères Musulmans [[1]]. --Bertold Brecht >dissoudre le peuple< 14 juin 2018 à 01:04 (CEST)


  • Source 1 (Africa Energy): Je n'y ai pas accès (sans payer du moins), je ne peux donc pas vérifier.
  • Source 2 (CNBC) :  O.K. Les informations soutenues dans l'article par cette source s'y retrouvent bien. - THE ARTICLE STATES THAT LORD ENERGY TRADES IN BRAZIL, NIGERIA, LIBYA, ALGERIA, THE UNITED STATES, RUSSIA AND COLOMBIA - NOT ONLY IN LIBYA, ALGERIA AND RUSSIA. FURTHERMORE THE ARTICLE DOES NOT STATE THAT THE COMPANY HAS A CONTRACT WITH ROSNEFT BUT RATHER THAT IT HAS A CONTRACT WITH CEFC.
  • Source 3 (Sylvain Besson, Le Temps) : La source d'origine a été modifié récemment (le 13/06 d'après le site de Le Temps). Il semblerait qu'aucune des informations soutenues dans l'article ne s'y retrouvent. MOST IMPORTANTLY THERE IS NO MENTIONING IN ANYWHERE THAT LORD ENERGY IS OR HAS BEEN UNDER INVESTIGATION BY THE SWISS AUTHORITIES. THIS IS A HIGHLY DEFAMATORY STATEMENT THAT IS FINDING NO FOUNDATION IN THE REFERENCES.
  • Source 4 (Journal italien Libero) :  O.K. & Mon italien n'est pas terrible... mais de ce que j'ai compris l'article parle bien de "Piccardo" et de "Lord Energy" et du téléphone portable, mais pas de lien explicitement mentionné avec les Frères musulmans ou d'activité sanctionnées par l'ONU. IF I COULD UPLOAD DOCUMENTS I WOULD SHOW LIBERO IS CURRENTLY UNDER A CRIMINAL CASE FOR THIS ARTICLE IN ITALY AND IT IS BEING PURSUED IN LONDON FOR DEFAMATION.
  • Source 5 (Un blog hébergé par Médiapart) : pas sûr que ce puisse être considéré comme une source recevable. THIS IS A BLOG - WITH ONE SINGLE ARTICLE BEING AUTHORED BY THE BLOGGER. IT SEEMS THIS PAGE AND THE BLOGGER HAVE SOME SINISTER CONNECTION AND AGENDA TO SMEAR LORD ENERGY. NEVERTHELESS, THE INFORMATION ON FATIMA IMAMA HEREWITH IS WRONG - PLEASE READ BELOW - AND THE INFORMATION BEING QUOTED FROM LE TEMPS IS CHANGED(LE TEMPS DOES NOT STATE THAT THE COMPANY WAS EVER UNDER INVESTIGATION - AND IN FACT LE TEMPS HAS REMOVED THE ARTICLE SECTION ABOUT LORD ENERGY AND PLACED IT IN A STANDALONE ARTICLE TO PREVENT IT FROM BEING MISUNDERSTOOD THAT LORD ENERGY HAD ANY RELATIONSHIP WITH A SWISS INVESTIGATION - I COULD ALSO UPLOAD AN OFFICIAL LETTER FROM LE TEMPS IN THIS REGARD IF I AM ALLOWED TO ATTACH DOCUMENTS.
  • Source 6 (Le Temps) :  O.K. & L'article tourne autour de Youssef Nada, supposé père du dirigeant de Lord Energy (aucune mention de ce dernier). Il est bien mentionné comme "ambassadeur de l'ombre", mais son lien de parenté n'est pas mentionné. L'article ne parle pas de l'ONU, ou de sanctions américaines (il est "questionné" par les américains, selon l'article). MR YOUSSEF NADA WAS REMOVED FROM ALL LISTS IN 2015 (https://www.treasury.gov/resource-center/sanctions/OFAC-Enforcement/Pages/20150226.aspx) A PERSON WHO HAS BEEN CLEARED OF ANY WRONG DOING BY THE US, SWISS AND ITALIAN AUTHORITIES WHO HAD INVESTIGASTED HIM DESERVES TO BE TAKEN AS SUCH -A PERSON WHO HAS BEEN PROVED INNOCENT AND ACQUITTED. SUCH PROTRACTIONS ARE DEFAMATORY WHEN DESCRIBED ALONE. I CAN UPLOAD OFFICIAL FILES ON THIS REGARDS.
  • Source 7 (Powerneting AG) :  O.K. Les informations soutenues dans l'article par cette source s'y retrouvent bien (fondateur Hazim Nada, mais pas son lien de parenté), signature individuelle de "Imama".
  • Source 8 (Huff post) : L'article mentionne bien Youssef Himmat et son lien avec les Frères musulmans, mais pas avec Lord Energy.
  • Source 10 (Fox News) :  O.K. L'information soutenue dans l'article par cette source s'y retrouvent bien (i.e. "MIGA" designé comme "chambre de commerce", seulement, "Imama" n'est pas mentionnée). THERE IS NO EVIDENCE ANYWHERE THAT MRS. IMAMA WAS AN EMPLOYEE OF MIGA CHAMBER ANY TIME WHILE MIGA CHAMBER WAS DESIGNATED, AND NEITHER EVIDENCE THAT SHE WAS AN EMPLOYEE AFTER THE COMPANY WAS REMOVED FROM ANY DESIGNATION. THE COMPANY WAS REMOVED FROM ALL LISTS IN 2007 - BEFORE LORD ENERGY WAS FOUNDED (2008). [[2]]


  • Source 11 (Powerneting AG) :  O.K. L'information soutenue dans l'article par cette source s'y retrouvent bien. (lien entre Imama, Iksir et Motherland) - THIS ARTICLE SHOWS IMAMA FATIMA WAS A SECRETARY (OFF BOARD) OF THE COMPANY THAT WAS EARLIER CALLED IKSIR HOLDING OF SWITZERLAND FROM 2007 TO 2012. IKSIR INTERNATIONAL BANK OF THE BAHAMAS IS NOT IKSIR HOLDING OF SWITZERLAND. THERE IS NO EVIDENCE THAT IKSIR HOLDING WAS EVER ON ANY UN OR US LIST.


  • Source 12 (Justice americaine):  O.K. L'information soutenue dans l'article par cette source s'y retrouvent bien (i.e. "Iksir" designé) : IKSIR HOLDING WAS NEVER DESIGNATED - IKSIR INTERNATIONAL BANK WAS - THE TWO HAVE SIMILAR NAMES BUT ARE NOT THE SAME - ONE IS IN THE BAHAMAS WHILE THE OTHER IS IN CHIASSO SWITZERLAND. MIXING NAMES IS NOT ACCEPTABLE CONSIDERING THE WEIGHT OF THE STATEMENTS BEING SAID. FURTHERMORE, IKSIR INTERNATIONAL BANK WAS REMOVED FROM ALL LISTS ON 15 NOVEMBER 2007, 5 YEARS BEFORE MR. IMAMA WAS AN OUT OF BOARD SECRETARY OF THE SIMILAR NAMED COMPANY - BEING AN EMPLOYEE OF A COMPANY WITH A SIMILAR NAME IN A DIFFERENT COUNTRY TO A DESIGNATED AND REMOVED FROM DESGINATION COMPANY 5 YEARS AFTER THE REMOVAL OF THE DEISGNATION DOES NOT QUALIFY FOR BEING DEFAMED IN SUCH A WAY TO SAY THAT MRS. IMAMA IS CONNECTED TO A LISTED COMPANY. THIS IS UNACCEPTABLE. [[3]]. THE INFORMATION CONTAINED HERE AND IN REFERENCE 5 ARE HIGHLY DEFAMATORY FOR THIS REAOSON. LORD ENERGY WAS FOUNDED IN 2008 AND IMAMA FATIMA JOINED IN 2014 AS PER THE ABOVE EVIDENCE. IKSIR HOLDING WAS NEVER ON A TERROR LIST.

FINALLY, IF I COULD ATTACH DOCUMENTS I COULD SHOW EVIDENCE OF LEGAL CASES BEING RAISED AGAINST AFRICA INTELLIGENCE, LIBERO, MEDIAPART AND A CLARIFICATION LETTER FROM LE TEMPS IN WHICH MR. BESSON STATES THAT LORD ENERGY WAS NEVER UNDER INVESTIGATION.

Proposition de modification[modifier le code]

Bonjour à tous, Je suis un peu étonné de l'agressivité de certains contributeurs sur cette page et des menaces, même s'il faut évidemment modifier la page pour la rendre la plus objective possible, sans toutefois tomber dans l'autocensure.

Quelques suggestions :

Source 3 :

En effet, le passage sur Lord Energy a été retiré de l'article originel mais il apparaît désormais dans un nouveau papier du Temps (https://www.letemps.ch/economie/freres-musulmans-refont-surface-tessin).

Malgré les contestations de Lord Energy, le journaliste affirme : « S’ils se sont faits très discrets ces dernières années, les réseaux historiques des Frères en Suisse n’ont pas entièrement disparu. On en retrouve des traces à Lugano chez une société de négoce de gaz et de pétrole, Lord Energy. »

« Cette nouvelle génération a parfois gardé des activités militantes. Le secrétaire de Lord Energy, Youssef Himmat, est ainsi président de la Femyso (Forum des organisations de jeunesses musulmanes et étudiantes européennes), basée à Bruxelles et considérée comme proche des Frères musulmans. L’islamiste italien Davide Piccardo, lui aussi proche des Frères, travaille depuis plusieurs années pour Lord Energy. »

Il faudrait peut-être modifier cette phrase de la page existante : Selon un article du journal Le Temps, la société Lord Energy SA fait l'objet d'une surveillance de la part du Service de renseignement de la Confédération pour ses liens avec des islamistes radicaux.

Exemple de remplacement ?

Selon un article du journal Le Temps, la société Lord Energy SA est liée aux réseaux historiques des Frères musulmans, constatant que « cette nouvelle génération a parfois gardé des activités militantes » (https://www.letemps.ch/economie/freres-musulmans-refont-surface-tessin).

Un autre article intéressant évoque Lord Energy dans la presse du Tessin, où Norman Gobbi, un responsable politique local est interviewé (https://tioggi.ch/notizie/reti-islamiche-in-ticino-nomi-gia-noti/).

L'article évoque : « L’informazione è emersa da un’indagine dei Servizi segreti su presunte reti islamiste sul territorio elvetico e avrebbe evidenziato qualche traccia ancora presente a Lugano. Ovvero una società attiva nel commercio di materie prime sui mercati energetici, la Lord Energy SA, il cui presidente ha negato qualsiasi collegamento con i Fratelli musulmani. »

L'article affirme bien que les services secrets (« Servizi segreti ») suisses ont enquêté sur les réseaux islamistes en Suisse, qui auraient mis en évidence des traces à Lugano, avant d'évoquer Lord Energy, dont le président a nié tout lien avec les Frères musulmans.

Il serait utile d'ajouter cela à la page ?


Source 4 :

L'article de Libero évoque 3 fois « Fratelli Musulmani ». Il parle bien de Youssef Himmat président du FEMYSO, qui est proche des Frères musulmans. Le politicien Charles Tannock avait aussi évoqué des liens entre le FEMYSO et les Frères musulmans (http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+WQ+E-2014-009044+0+DOC+XML+V0//EN&language=en).


Source 6 :

Le lien de filiation entre Youssef et Hazim Nada est évoqué dans cet article du Temps : « Son fondateur et directeur, Hazim Nada, est le fils du banquier de l’ombre des Frères, Youssef Nada. (https://www.letemps.ch/economie/freres-musulmans-refont-surface-tessin ) »

Cet article de CNN évoque bien les sanctions des USA et de l'ONU : « But the United Nations wants to seize the house from its owner, whom it has designated as a terrorist financier. No less than President Bush, in a November 7, 2001, speech, singled out Nada's companies for funding al Qaeda. (http://edition.cnn.com/2005/WORLD/europe/06/07/schuster.column/index.html) »


Autres points :

• Davide Piccardo qui travaille chez Lord Energy est aussi membre du European Muslim Network (EMN) (http://eumuslim.net/2017/01/05/davide-piccardo/), organisation fondée par son père Hamza Piccardo et Tariq Ramadan (http://eumuslim.net/2017/01/05/hamza-roberto-piccardo/). L'EMN milite pour la libération de son président, Tariq Ramadan, emprisonné pour des accusations de viols (http://eumuslim.net/fr/2018/02/16/francais-european-muslim-network-emn-communique/).


• Selon Le Temps, Omar Nasreddin a travaillé chez Lord Energy jusqu'en 2017 (https://www.letemps.ch/economie/freres-musulmans-refont-surface-tessin). Son père est Ahmed Idriss Nasreddin « considéré comme un homme d’affaires attitré des Frères musulmans » (https://www.letemps.ch/economie/freres-musulmans-refont-surface-tessin , http://www.confessioni-elvetiche.ch/2018/01/11/la-svizzera-indaga-piccardo-strani-contatti-col-qatar-da-libero-11-01-2018/ , https://opencorporates.com/companies/pa/271559)et toujours sur une liste d'alertes de l'autorité de régulation des marchés boursier du Panama (http://www.supervalores.gob.pa/informacion-del-mercado/alerta-al-inversionista?limitstart=0). Cette alerte est toujours d'actualité.


• Pour Fatima Imama, le contributeur anonyme reconnait qu'elle a travaillé pour Miga-Malaysian Swiss, Gulf and African Chamber, dont les administrateurs sont Hassan Ahmed Nasreddin et Ahmed Idris Nasreddin (https://ti.chregister.ch/cr-portal/auszug/auszug.xhtml?uid=CHE-106.605.544 , https://www.moneyhouse.ch/fr/company/miga-malaysian-swiss-gulf-and-african-5096865451). Ahmed Idris Nasreddin apparait dans un article de NBC comme étant derrière la société NASCO (http://www.nbcnews.com/id/8421366/ns/nbc_nightly_news_with_brian_williams-nbc_news_investigates/t/alleged-terror-financier-operates-plain-sight/#.WyOH51UzaUk). L'article évoque « Three years ago, the U.S. and U.N. officially branded him a terrorist financier » (http://www.nbcnews.com/id/8421366/ns/nbc_nightly_news_with_brian_williams-nbc_news_investigates/t/alleged-terror-financier-operates-plain-sight/#.WyOH51UzaUk). Un document Wikileaks évoque aussi la famille Nasreddin et les accusations de financement du terrorisme (https://wikileaks.org/plusd/cables/03ANKARA2332_a.html).

— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Tisotur (discuter).