Discussion:Liste des universités en France

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

différence entre université et grande école[modifier le code]

Bonjour!


Quelqu'un pourrait-il préciser la (les) différence(s) entre une "Grande Ecole" et une université en France?

Est-ce comparable à la différence entre une "haute école" (formation plutôt pratique) et une université (formation plutôt théorique) en Belgique?

Pour les non-Français, une clarification serait très instructive!

Merci d'avance de bien vouloir répondre


Bonjour également,
La comparaison que vous faites entre "Haute Ecole" (Belgique) et "Grand Ecole" (France) n'est pas d'application.
Pour compliquer le schmilblick, sachez que le concept de "Haute Ecole" tel que vous le définissez existe également - quoique ce nom ne soit pas utilisé- en France. C'est dans ces écoles, par exemple, que sont formées les infirmières. A ces hautes écoles, on pourrait- dans une certaine mesure - assimiler également les IUT et BTS français (les diplômes qui y sont délivrés -DUT et BTS correspondent plus ou moins aux graduats belges.
Alors? Grande Ecole et Université?
Ce qui différencie essentiellement les grandes écoles de l'Université, c'est essentiellement la sélection opérée par le système des grandes écoles pour l'accès au second cycle, les grandes écoles ne fonctionnant pour l'essentiel qu'à partir de Bac + 3.
L'entrée en grande école est subordonné à la réussite d'un concours (et non d'un examen) au niveau BAC + 2.
Que fait-on alors entre Bac et Bac + 2? Eh bien, on prépare le concours! Où cà? Dans des classes préparatoires qui sont organisées dans les grands lycées de Paris et des Grandes villes régionales.
Plus le concours est difficile (?), plus l'Ecole est grande (?)
Bon ça c'est la théorie historique. Des évolutions sont constatées ces dernières années. Souvent, des "Grandes Ecoles" opèrent leur sélection au niveau Bac (cas des INSA ou des UTC).
Souvent aussi, le concours ressemble de plus en plus à un examen d'entrée, donc comme des les Facultés des Sciences Appliquées en Belgique, voire à une sélection sur dossier.
Tout ca pour dire que le modèle initial qui différenciait les Grandes ecoles de l'Université est en mutation et que cette mutation a toutes les chances de s'accélérer.
Voilà de quoi éclairer votre lanterne.

--86.204.212.159 15 mai 2006 à 11:09 (CEST)


Une précision encore: les grandes écoles pour l'essentiel correspondent aux facultés des sciences appliquées belges, en d'autres termes, ce concept s'entend pour l'essentiel pour la formation au métier d'ingénieur.
--86.204.212.159 15 mai 2006 à 11:13 (CEST)

"Université Paris..." plutôt que "université de Paris..."[modifier le code]

Une petite recherche sur Légifrance montre que les dénominations du type "université de Paris qqch" n'apparaissent jamais dans le journal officiel (JO publiés depuis 1990), à l'inverse des dénominations "université Paris qqch", qui figurent par exemple dans les arrêtés de nomination. L'usage officiel est donc bien "université Paris..." et non "université de Paris...". Il n'est pas absurde de s'y conformer ici. Je corrige en conséquence.--EL 5 janvier 2007 à 19:46 (CET)

Plus précisément et plus généralement : il y a "de" dans le nom si l'université est la seule dans la ville (ou région) correspondante (ex. Université de Nantes", "Université de Savoie"), et "de" est absent s'il y a un numéro derrière le nom de la ville (ex. "Université Paris-X", "Université Grenoble-III"). J'ai quand même trouvé une exception : "Université de Paris-IUFM". -- Fr.Latreille (d) 4 mai 2008 à 23:44 (CEST)

Noms des universités[modifier le code]

J'ai répondu ci-dessus à une remarque de EL, mais je crois que la question est plus large. Je m'explique :

  1. Le Ministère a créé en 1969 (et parfois depuis) des universités auxquelles il a donné des noms "officiels", tous du type "Université (de) <nom de la ville-siège>{-numéro}".
  2. Ces universités se sont doté, par leurs statuts, de noms de leur choix, du type "Université de <nom de la région>" ou "Université <nom d'un personnage célèbre>", avec éventuellement le nom ministériel entre parenthèse derrière. Ces choix ont été validés par le Ministère en même temps que l'ensemble des statuts. Ils sont donc aussi "officiels" que les précédents.
  3. Le Ministère continue à utiliser "ses" noms dans ses actes officiels, et les universités les leurs dans leurs actes non moins officiels.
  4. Quant à Wikipedia, notamment sur cette page, on y trouve un mélange de noms type ministère (Aix-Marseille I, II, III) et de noms type "local" (Bourgogne, Franche-Comté) (bizarrement, ce sont les noms avec numéros qui ont été retenus, les autres non -- pourquoi ?). C'est pour le moins incohérent. Il faut choisir.

Personnellement, je proposerais volontiers :

  • pour cette liste-ci, le nom du Ministère (pour toutes les Universités, y compris Dijon et Besançon par exemple), suivi de l'appellation choisie par l'Université
  • pour les pages des universités, le nom que l'université s'est choisie comme titre, le rappel de l'appellation ministérielle dans la phrase d'intro.

(les pages de redirection existent de toutes façons, dans un sens ou dans l'autre, sans oublier les variantes de noms)

Avis ? --Fr.Latreille (d) 5 mai 2008 à 14:38 (CEST)

Liens non pertinents[modifier le code]

  1. Les noms des académies ont été liés systématiquement aux villes-sièges. Ce n'est pas le rôle de cette liste d'envoyer le lecteur vers la page Aix-en-Provence ou toute autre page de ville. Le seul lien pertinent sur le nom d'une académie est un lien vers l'académie. Ce lien est justement donné en-dessous, il faudrait le remonter au niveau de l'intertitre. Ce sont les pages des universités qui renvoient naturellement aux pages des villes où elles sont implantées, et qui d'ailleurs ne sont pas seulement la ville-siège (les Universités d'Aix-Marseille par exmeple sont implantées aussi à Gap, Digne, Arles ou Salon).
  2. Les noms "locaux" des universités sont liés aux pages des régions ou personnalités choisies comme patronymes par les universités. Même remarque, et en plus : les patronymes ne sont pas à confondre avec les lieux ou individus qu'ils nomment ; la « place Général-de-Gaulle » ou le « collège André-Malraux » s'écrivent avec des traits d'union pour signifier que le général ou l'écrivain en question ne sont ici que des dénominations, et les liens n'ont pas à être établis sur ces noms. Idem pour l'université Louis-Pasteur, qui s'écrit bien ainsi, sans lien au sens internet avec le scientifique choisi comme parrain de l'université Strasbourg I (pour une présentation "officielle" de tout ceci, voir Trait d'union#Règles_typographiques, in fine). Je propose donc la suppression pure et simple de tous ces liens non pertinents, pour ne laisser clairement que les liens vers les universités, ce qui est bien l'objet de la page.

--Fr.Latreille (d) 5 mai 2008 à 15:06 (CEST)

Du contenu de la liste[modifier le code]

J'ai défait un retrait des PRES de la liste. Le but est bien de lister tout ce qui en France porte légalement le nom d'université, c'est à dire des université type EPSCP, mais aussi des PRES (ces derniers peuvent délivrer des diplômes sous leurs noms, et porter aussi le nom d'université). L'article sur université en France explique bien la différence entre les universités-EPSCP et les autres établissements d'enseignement supérieur, donc pas de confusion possible. Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 21 mai 2010 à 13:30 (CEST)

Modifications du 14 janvier 2012[modifier le code]

Je suis en désaccord avec les modifications effectuées hier.

  • La mention de la région alors qu'on parle d’établissements fondés dès le Moyen Age est un anachronisme.
  • On ne doit pas ajouter Dauphine qui est un grand établissement, sinon certains vondront ajouter l'université de Lorraine, l'INPG ... et on ne s'en sortira pas.
  • Enfin je préférerai qu'on garde les dénominations officielles plutôt que les noms d'usage, également pour des questions d'intemporalité.

Tiraden (d) 15 janvier 2012 à 14:22 (CET) Fait Tiraden (d) 14 mars 2012 à 22:16 (CET) Mêmes remarques suite aux modifications du 31 août 2013

  • La mention de la région alors qu'on parle d’établissements fondés dès le Moyen Age est un anachronisme.
  • le nombre d'étudiants correspond à quelle année ? quelle est la source ?

Tiraden (discuter) 5 septembre 2013 à 20:13 (CEST)

Effectifs[modifier le code]

Bonjour, je ne comprends pas la section effectifs et surtout les différences qu'on trouve avec d'autres sources; Exemple : l'Université d'Aix Marseille communique un chiffre de 75 000 étudiants, plus grande université francophone au monde. Ici on retrouve 63 000 soit une différence de plus de 10 000 étudiants ... L'Université de Lille communique sur un chiffre de 67 000 et comme étant la 2ème université de France derrière Aix-Marseille, ici elle est à 69 000 et est du coup première... Il n'y a pas un problème ?--Swisslipz9 (discuter) 1 janvier 2018 à 18:31 (CET)

le gros avantage de la référence utilisée ici c'est que c'est la même méthode pour toutes les universités, et qu'ils sont à priori fiables car venant de l'administration nationale de l'enseignement supérieur. Pour l"écart de chiffres, je n'en sais rien. Peut être en ajoutant des stagiaires de formations continues, des ESPE, des classes prépa ... Tiraden (discuter) 1 janvier 2018 à 19:50 (CET)
Merci pour votre réponse, je comprends mais je pense quand même qu'il y a une erreur quelque part, car plus de 12 000 étudiants de différence même en comptant les éspé etc. me parait énorme, et puis surtout ça serait étrange que Aix-Marseille les comptabilise et pas l'Université de Lille (qui pourtant veut jouer à "la plus grande"). Pouvez-vous me linkez la source de 2018 justement svp ? Sur la page je ne trouve que celle de 2016. Merci :-) --Swisslipz9 (discuter) 2 janvier 2018 à 12:45 (CET)
il y a pas de source de 2018 qui est commencée depuis deux jours ;). La sourcer porte sur l'année 2016-17 et j'ai fait l'addition moi même des trois universités de Lille. Tiraden (discuter) 2 janvier 2018 à 18:47 (CET)

hello, pour les enseignants, j'ai trouvé une source qui pourrait être commune à toutes les universités : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid118435/personnels-enseignants-du-superieur-bilans-et-statistiques.html puis « Personnels enseignants non permanents affectés dans l'enseignement supérieur » (oui c'est pas logique) et « tableaux excel 2015/2016 » et finalement onglet « tab 2 ». Tiraden (discuter) 20 janvier 2018 à 10:55 (CET)

Liste mise à jour par Wikidata[modifier le code]

Cette liste est mise à jour périodiquement par un bot avec les données de Wikidata. Les changements manuels à la liste seront retirés lors de la prochaine mise à jour !
label date de fondation ou de création siège social président nombre d'étudiants budget
université de Strasbourg 2009-01-01 Strasbourg Michel Deneken 48153
université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines 1991 Versailles Alain Bui 13820
université de Nantes 1961 Nantes Olivier Laboux 37852
université de Haute-Alsace 1975-10-08 Christine Gangloff-Ziegler 8310
université de Perpignan 1979 Fabrice Lorente 8975
université de Corse-Pasquale-Paoli 1975
1981
Corte Paul-Marie Romani 3775
université Rennes-II 1971-01-01 Rennes Olivier David 21949 113000000
université d'Artois 1992 Pasquale Mammone 11091
université de Rouen 1966 Mont-Saint-Aignan Joël Alexandre 27899
université François-Rabelais 1969 Philippe Vendrix 25189
université Lille I 1854 19870
université Paris-Est Marne-la-Vallée 1991 Gilles Roussel 11701
université Paris-Sorbonne 1971-01-01 rue Victor-Cousin Barthélémy Jobert 19507
université de Caen 1432 Pierre Denise 27795
université Sorbonne-Nouvelle 1971 Paris Carle Bonafous-Murat 16265
université de Pau et des pays de l'Adour 1972 Pau Mohamed Amara 12352
université Toulouse-I-Capitole 1968 Corinne Mascala 20334
université Jean-Monnet-Saint-Étienne 1969-03-27 Michèle Cottier 18919
université de Poitiers 1431 Yves Jean 25078
université Panthéon-Assas 1970 Paris Guillaume Leyte 16221
université de Rennes I 1969 Rennes David Alis 27863
université de la Nouvelle-Calédonie 1987 Gaël Lagadec 2542
université de Montpellier 1289
1896
2015
Philippe Augé 39878
université de Franche-Comté 1423 Besançon Jacques Bahi 23690
université de La Réunion 1982 Saint-Denis Frédéric Miranville 13472
université du Maine 1977 Rachid El Guerjouma 9627
université de Grenoble 1339 Patrick Lévy 42037
université de Picardie 1970 Mohammed Benlahsen 25920
université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne 1970
1971
Créteil 26276
université Panthéon-Sorbonne 1971 Paris Georges Haddad 40551 223000000
université de Bretagne-Sud 1995 Lorient Jean Peeters 8194
université Lille-III 1887 Villeneuve-d'Ascq 18840
université Pierre-et-Marie-Curie 1971-01-01 Paris Jean Chambaz 35037
université Paris-Descartes 1970 Paris Frédéric Dardel 32302
université Paris-VIII 1969 Saint-Denis Annick Allaigre 21917
université Nice-Sophia-Antipolis 1965-10-23 Nice Emmanuel Tric 27504
université Paris-Diderot 1971 Paris Christine Clerici 25889
université Toulouse-III-Paul-Sabatier‎ 1969 Toulouse Jean-Pierre Vinel 31388
université Paris-Nanterre 1964 Jean-François Balaudé 31001
université Paris-Sud 1971 Sylvie Retailleau 21944
université de La Rochelle 1993-01-20 Gérard Blanchard 8193
université d'Évry-Val d'Essonne 1991 Patrick Curmi 12000
université d'Angers 1971 Angers Christian Roblédo 22573
université de Valenciennes 1968
1964
Valenciennes Abdelhakim Artiba 11361
université de la Polynésie française 1999
1987-05-29
Faaa 2944
université Paris XIII 1970 Jean-Pierre Astruc 20549
université du Havre 1984 Pascal Reghem 7708
université de Toulon 1968 Éric Boutin 9439
université Toulouse-Jean-Jaurès 1969 Toulouse Daniel Lacroix 26562
université d'Avignon et des pays de Vaucluse 1303 Avignon Philippe Ellerkamp 6903
université d'Aix-Marseille 2012-01-01 Marseille Yvon Berland 63447
université de Cergy-Pontoise 1991 François Germinet 14375
université de Nîmes 2007 Nîmes Emmanuel Roux 4627
université de Reims Champagne-Ardenne 1967
1971
Reims Guillaume Gellé 22971
Université Savoie-Mont-Blanc 1979 Denis Varaschin 13511
université de Limoges 1968 Alain Célérier 16806
université Paul-Valéry-Montpellier Patrick Gilli 19499
université de Lille 1896
2018-01-01
Jean-Christophe Camart
université du Littoral-Côte-d'Opale 1991-11-07 Dunkerque Hassane Sadok 8541
université Lille II 1971 Lille 30015
université de Guyane 2014 2700
université des Antilles 2015 Eustase Janky 9991
ancienne université d'Orléans 1306
Université Clermont Auvergne 2017-01-01 Mathias Bernard 30204
Sorbonne Université 2018-01-01 Jean Chambaz 53400 668000000
université Jean-Moulin-Lyon-III 1973 Lyon Jacques Comby 27949
université Claude-Bernard-Lyon-I 1971 Villeurbanne Frédéric Fleury 37370
université Lumière Lyon-II 1896
1969-12
Lyon Nathalie Dompnier 29525
université d'Orléans 1306
1966-04-14
Ary Bruand 16337
université Bordeaux-Montaigne 1971 Hélène Velasco-Graciet 14499
université de Bordeaux 2014 José Manuel Tunon de Lara 49476 518000000
Fin de la liste générée automatiquement.