Discussion:Liste des monarques de Navarre

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Pour expliquer l'annulation des modifications apportées par Utilisateur:Inspector Mathis :

Pour la « couronne d'Andorre » et sa « réunion à la couronne de France », tu repasseras.

La principauté d'Andorre étant conjointement gérée par l'évêque d'Urgel et le roi de Navarre, on peut difficilement considérer qu'elle a été réunie au domaine royal, même si la co-principauté s'est transmise dans les faits sur la tête des rois de France puis des chefs d'État qui ont suivi Louis XVI.

La transformation des noms de maisons (avec au passage suppression des lignes autonomes consacrées aux souverains consorts) n'est pas non plus pertinente.

L'usage a retenu des noms comme Maison d'Évreux, Maison d'Aragon, Maison de Foix et certainement pas "Maison de France" (à partir de Philippe d'Évreux), Maison d'Ivrée et Maison de Grailly.

Je ne suis en outre pas d'accord pour l'utilisation de numéros entre parenthèses pour les pétendants ou pour les souverains dépossédés (genre Charles (IV) de Navarre ou Blanche (III) de Navarre. L'article 16 des Wikipédia:Conventions de nommage énonce bien que l'usage des parenthèses dans les titres es L'usage des parenthèses dans les titres est strictement réservé aux cas d'homonymies ». Cette utilisation ne peut pas être considérée comme entrant dans ce cadre.

Ceci s'ajoutant à Anne d'Espagne (1601-1666) que je n'ai toujours pas digéré (l'Histoire a pourtant universellement retenu "Anne d'Autriche"), sans compter Empereur élu des Romains que personne n'utilise, ou encore Alphonse (II) de France (le "de France" étant de trop et non neutre), je vais finir par te lister dans les éditeurs problématiques... Jerotito 4 avr 2004 à 15:07 (CEST)

Ne te donne pas cette peine, je préfère quitter ce cloaque intolérant et crispé sur des tics de langage . Tu ne sais pas de quoi tu parles, mon pauvre, tu mélanges sur le même plan souverains réels et souverains consorts, tu confonds union de couronnes et incorporation dans le domaine royal (la Navarre est restée indépendante jusqu'en 1789 je te signale pour ta gouverne), ne t'en déplaise la succession andoranne est devenue salique à partir de 1620 (édit de Louis XIII) et ne saurait en aucun cas revenir à Chirac en 2004 !!! Tu n'as pas digéré Anne d'Espagne, évidemment tu te bloques sur des usages que tu sacralises au lieu de voir la réalité des choses ! Les Foix sont en réalité des Grailly (à cette époque-là en tout cas), révise tes généalogies ! Les Évreux ne sont pas une « maison » !!! mais une simple branche des Capétiens !
Devant tant d'aveuglement les bras m'en tombent ! Allez, restez dans vos « usages » sclérosés, et bonne continuation ! L'usage, tu n'as décidément que ce mot à la bouche... Inspector Mathis 4 avr 2004 à 16:23 (CEST)
Parlons-en de la réalité (toujours au sujet d'Anne d'Espagne (1601-1666). Qui de nos jours la connaît sous cette dénomination, à part quelques happy few ? L'usage navré d'insister) a retenu "Anne d'Autriche" et c'est toi qui est méprisant envers les millions de personnes qui ont fait usage de cette dénomination depuis bientôt quatre siècles, même si c'est à tort (ce qui n'est pas démontré).
Et ton délire avec la succession andorrane n'arrange rien : dans les faits, c'est bel et bien le président de la République française qui est co-prince d'Andorre actuellement. Le nier est d'un ridicule achevé...
Pour en revenir aux prétendus tics, je suis bien obligé de constater l'existence d'usages (qui pour certains sont quasi-universels) et d'en tenir compte (même si parfois ils me déplaisent). Il me semble que c'est toi qui les manifestes (les tics) avec ton obstination de Jean-Charles Ier et autres joyeusetés du même genre, et en te précipitant pour modifier à ta seule convenance les dénominations courantes. Aucun pragmatisme. C'est désolant. Jerotito 4 avr 2004 à 17:06 (CEST)

Effectivvment, il n'y a pas de couronne d'Andorre, celle-ci ayant fait l'objet d'un contrat de paréage entre l'évâque d'Urgel et le Comte de Foix, et non le roi de Navarre. archeos

Comme le dit Archeos, il n'y a d'une part aucune "couronne d'Andorre", d'autre part la part de souverainete sur l'Andorre "française" etait attachee 1/à la vicomté de Castellbó (ou Castelbon) puis après l'annexion de celle-ci par les rois d'Aragon, 2/au comté de Foix. Que je sache le roi n'a jamais parle d'union du comte de Foix avec la couronne francaise (il se serait alors intitule "roi de France et de Navarre, comte de Foix et co-prince d'Andorre") mais a reuni le comte de Foix au domaine, domaine qui est devenu a la Revolution celui de la Nation, donc on ne peut parler de "couronne d'Andorre" ou de succession andorrane, la part de souverainete Andorre étant en France depuis sa reunion au domaine (par Henri IV en 1589 pas par Louis XIII en 1620) un bien patrimonial de l'État. Je vais donc supprimer la mention de "couronne d'Andorre" dans l'article.Cornelis 11 mai 2004 à 21:00 (CEST) Mea culpa l'Andorre n'a pas été rattachée à la Couronne en 1589 (ou 1607) comme les autres fiefs de Henri IV mais bien par le traité de 1620. Toutefois ce traité ne parle pas de "couronne d'Andorre" mais de "principaute", ce qui justifie mon point de vue sur l'appartenance de la souverainete andorrane au domaine.Cornelis 11 mai 2004 à 21:35 (CEST)

L'Andorre ne pouvait être annexée à la France puisqu'elle était une co-seigneurie, contrairement au comté de Foix. Une annexion de l'Andorre aurait violé la souveraineté de l'évêque d'Urgel. L'édit de 1620 a rattaché la succession navarraise à la succession française, pour éviter que la loi navarraise non salique ne fasse repartir la Navarre vers une autre dynastie. Idem pour l'Andorre. Les autres fiefs (Foix, Béarn etc.) quant à eux étaient français (il est vrai que le Béarn contestait cela, comme la Bretagne d'ailleurs, mais des hommages furent tout de même faits...) Inspector Mathis 12 mai 2004 à 16:10 (CEST)
Bien sur, on ne peut parler d'annexion de l'Andorre par la France, je parlais juste de la part de souveraineté andorrane attachée au comté de Foix. Cornelis 12 mai 2004 à 18:21 (CEST)

Sources[modifier le code]

Existe-t-il une copie accessible pour 1589 et l'"acte de 1620" afin de se faire une idée exacte ? Existe-t-il un texte définissant auparavant le mode successoral de la Navarre. Treanna 11 mai 2004 à 12:14 (CEST)


Alphonse de Bourbon est dit "duc de Bourbon", je ne sais pas s'il l'était, le duche de Bourbon ayant ete confisque par François Ier sur le connetable de Bourbon. A verifier...Cornelis

Dynasties, maisons, de l'ordre!!![modifier le code]

Peu importe vos désaccords concernant les dynasties, un peu d'ordre est de rigueur! En arrivant sur la page je trouvais désolant de voir une liste sans points de repères!

Actuels Prétendants[modifier le code]

Bonjour, selon les dernières règles qui était en vigeur dans le royaume de Navarre, les branches illégitimes sont inclu après les branches légitimes issu d'un même degré de parenté ! Ainsi, à la mort de Marie-Thérèse, duchesse d'Angoulême, ce sont les Borbón-Meteve (issu du prince Louis-Antoine de Bourbon, duc d'Angoulême, fils du roi Charles X) qui devrai lui « succédé » si Marie-Thérèse était « reine de Navarre ». Les Bourbon-Parme viennent après dns l'ordre de succession !

Maintenant il faut avoir la généalogie sous les yeux pour savoir le nom du « roi/reine de Navarre » et du « prince/princesse de Viane » (l'hériter du trône).

Pour l'instant je ne modifie rien ! MAis il faut « étudier le sujet ».

Cordialement, --Samyn97 (d) 28 décembre 2009 à 13:34 (CET)

Roi consort et roi régnant[modifier le code]

Pour faire rapidement la différence entre les rois consorts (= roi jure uxoris, je les ai mis en violet de la même manière que les articles suivants : la Liste des rois du Portugal ou la Liste des monarques d'Angleterre. Aymericus (d) 8 mai 2012 à 09:42 (CEST)

name[modifier le code]

Sorry, but I think that the name of the first known king of Navarre was ENNECO ENNECONIS, not IÑIGO. I don't think they spoke Castilian at the time.

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 29 août 2017 à 08:20 (CEST).