Discussion:Licence publique générale GNU

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Discussion sur l'utilisation des termes GNU - GPL[modifier le code]

Licence Publique Générale ??? On utilise JAMAIS ce nom... On la déplace tant qu'il n'y a pas de liens ???


La traduction officielle de la GNU GPL ne semble pas être terminée. Mais le terme "Licence publique générale" se rencontre fréquemment sur les pages Internet francophones consacrées à la question. Voir par exemple http://crao.net/gpl/ A vrai dire, je n'ai jamais rencontré d'autre traduction pour "General Public Licence". As-tu une meilleure solution?

Curry


Ah bon ? Je savais vraiment pas que le terme existait (pourtant il m'arrive de fréquenter des sites qui en parlent) ! Sinon, pourquoi pas... "General Public License". LOL. Plus sérieusement, on va pas se mettre à chercher un équivalent rare (je crois mais pas sûr) alors que GPL est utilisé quasiment partout ?

Utilisateur:Athymik

Comment ça marche la GNU ?[modifier le code]

Je voudrais bien connaitre la procedure.

Je voudrais bien savoir comment je peux mettre un logiciel en php sous licence publique... suffit-il de faire une entete comme phpbb ou faut-il déposer le nom quelquepart?

Non tu n'as pas besoin de déposer quoi que ce soit. Tu mets "Copyright (C) <Année> <Nom de l'auteur>" suivit de l'entéte de la GPL au début de tous les fichiers ET le texte complet de la GPL dans un fichier LICENCE.txt ou COPYING par exemple qui sera joint à ton projet (c'est ce qui se fait, maintenant je ne garantie pas que cette pratique est juridiquement valable partout, voir l'article à ce sujet...) case 23 septembre 2005 à 18:05 (CEST)

ça veut dire quoi GNU ?[modifier le code]

j'ai bien vu les traductions pour GPL mais la question que je me pose est que représentent les lettres GNU? je sais à quoi ressemble l'animal en question.... mais ça ne répond pas vraiment à la question du sens de cet acronyme.....

Ben... Regarde ici : GNU. Raph 2 jun 2005 à 09:59 (CEST)

Suppression du lien interne vers Liste de diffusion[modifier le code]

Je ne vois pas le rapport avec le sujet. Je l'ai donc viré. Si quelqu'un veut le remettre, qu'il explique ici pourquoi. --Batmat 8 février 2006 à 17:39 (CET)

Orthographe : licenCe !![modifier le code]

Bonjour, comme à l'accoutumée beaucoup d'erreurs concernant ce terme. Licence ne prend jamais de "s" en français!! Je vais modifier les erreurs qui me sautent le plus aux yeux mais soyez vigilants je vous prie d'autant que je ne suis pas un spécialiste de la technologie wiki. Après une lecture plus attentive il apparaît que cet article est truffé de fautes à en avoir des palpitations. Mon instinct de prof me pousse à corriger orthographe, syntaxe, tournures de phrase, répétitions et lourdeurs d'écriture (emploi quasi systématique du "cependant" etc...), coquilles, conjugaison hasardeuse (infinitif et accord avec le sujet), participes passés/présents, accord en genre et en nombre.

Il est évident que la quantité des fautes m'empêche de toutes les relever et je vous invite à vous aussi relire cet article. De plus je tiens à préciser que je suis en train de rédiger un mémoire sur l'intégration des logiciels libres dans les pratiques éducatives, je me suis donc permis de corriger certaines phrases par trop imprécises ou même incorrectes.

Pour toutes remarques me contacter : Eikasia 16 février 2006 à 19:05 (CET)

Question sur les particuliers et les entreprises sous licence GPL :[modifier le code]

Bonjour,

Y a t'il une difference entre utiliser un logiciel sous license GPL pour un particulier que pour une entreprise? Pour des blogs ou des forums par exemple.

Non, aucune. Pourquoi voudrais-tu qu'il y en ait ? --Batmat 16 novembre 2006 à 07:52 (CET)

Copyleft/GPL[modifier le code]

Dans l'article GPL, il est dit que la licence permet de revendre une modification d'un logiciel sous cette licence, dans l'article copyleft, le logiciel doit être libre aussi, il y a donc une difference entre copyleft et GPL ? CGM 15 novembre 2006 à 19:21 (CET)

Libre n'est pas antithétique de commercial, mais de propriétaire. Il est tout à fait permis, et même encouragé, de faire de l'argent avec du logiciel libre, du moment que les règles (le copyleft, par exemple) sont respectées. En l'occurrence, par exemple, il est tout à fait permis de vendre une modification d'un logiciel, simplement il faudra fournir les sources avec.
Une entreprise peut très bien décider de vendre par exemple la mise en place d'une solution libre modifiée à d'autres boites. La boite cliente, en l'occurrence, aurait ensuite tout droit de fournir gratuitement le logiciel à d'autres, évidemment.
En résumé, dès lors qu'un logiciel libre est modifié ET publié (usage externe à une entreprise, par exemple), il est obligatoire de fournir ces modifications au public (tout le monde, pas seulement la boite qui a payé, bien sûr, le plus simple étant de publier ça sur le net). --Batmat 16 novembre 2006 à 08:01 (CET)
Ok, j'ai tout compris maintenant, mais ce n'est exactement dit dans l'article sur le Copyleft, peut être une modification serait utile ? CGM 16 novembre 2006 à 19:04 (CET)
Où trouves tu que l'article ne dit pas cela exactement ? Peux tu citer les parties qui ne te semblent pas claires afin qu'on sache ce qu'il faudrait reformuler ? --Batmat 16 novembre 2006 à 19:42 (CET)
Dans l'article Copyleft :"[...]à l'utilisateur de copier, utiliser, étudier, modifier et distribuer son œuvre, avec la restriction que celui-ci devra laisser l'œuvre sous les mêmes conditions d'utilisation[...]". Il n'est pas dit que l'utilisateur qui a modifié le contenu peut le revendre ensuite. CGM 18 novembre 2006 à 14:10 (CET)

Argent et GPL[modifier le code]

Bonjour,

Une question me trotte dans la tête concernant la licence GPL...
J'ai bien lu qu'on pouvait vendre un produit sous GPL, mais que quiconque l'achetait est libre de le redistribuer gratuitement...

Ma question est donc: est-ce que cet aspect de la GPL (vendable) n'est pas que de la poudre aux yeux, vu qu'en gros, on vend un prodduit, et puis après, il est distribué à tous vents, sans retour...

Merci d'éclairer ma lanterne ;-)

Cedsib 15 décembre 2006 à 16:23 (CET)

Lorsqu'on distribue un logiciel sous GPL contre une rémunération on vend un service, pas un produit. On fait payer le service de fournir ce logiciel. Le logiciel est libre d'acces, il peut être distribué par n'importe qui contre une rémunération ou non. On peut aussi faire payer le service de développer ou d'améliorer un logiciel ou son installation.
On peut comparer ca à l'air qu'on respire : on peut vendre de l'air, mais comme tout le monde y a accès librement, le service de "fournir de l'air ambiant" ne va pas interesser grand monde. Par contre, on peut vendre le service d'aller chercher de l'air pur dans les montagnes, ou de purifier de l'air ambiant. L'air est disponible librement et chacun peut le modifier comme il le souhaite. Et pourtant il est possible de faire de l'argent grâce à l'air en le retraitant ou en apportant de l'air plus difficile d'accès.
Ceci est un peu en dehors du cadre des discussions de wikipédia dont le but est d'améliorer les articles. Mais peut etre que l'article manque d'informations à ce sujet.
--Piglop 15 décembre 2006 à 18:29 (CET)
Je pense que cette question est pertinente, bien qu'elle dépasse le sujet de l'article. Le projet GNU est une émanation du monde académique. La GPL répond à la question : comment protéger le travail des voleurs? Elle ne répond pas à la question : comment allons nous financer et faire vivre efficacement notre projet? Si le projet est porté par une société par exemple, les problèmes ne sont pas du même ordre de grandeur : "fork" inamicale, barrière commerciale (pour commercialiser un service), poignard dans le dos, etc. Le vice n'a pas de limite et l'argent attirent toutes les convoitises! D'où les exercices d'équilibristes des sociétés qui font du libre.

Débat sur la traduction de copyleft et question d'intelligence :[modifier le code]

Création ? La traduction de copyleft en "gauche d'auteur" ne me semble pas du tout reprendre le jeu de mot en anglais de copyright/copyleft (right= droit, certes, mais si "left" veut dire "gauche", il signifie également "laissé", qui me semble beaucoup plus important dans ce contexte que "gauche". Une autre traduction est-elle déjà employée ailleurs ? Nos amis québecois ayant souvent trouvé des termes français beaucoup plus adéquats que les termes "officiels" de l'Académie française (ex. courriel, pourriel, etc ) je me demandais si quelqu'un avait déjà eu une meilleure idée. Par défaut je proposerais "don d'auteur" pour "copyleft", par opposition à "droit d'auteur" pour "copyright". Cette appellation a entre autres l'avantage d'avoir une sonorité proche (don/droit)
Bregalad, 19/02/2007

Nous n'avons pas à proposer de traduction, nous devons reprendre celles qui sont utilisées. --Piglop 19 février 2007 à 17:28 (CET)

Tiens et pourquoi pas ? On est pas des gens normaux qui creont parfois des mots nouveaux fassent a des situations nouvelles ? resterait a définir peut etre une éthique mais c'est pas scandaleux ni "sans fin de recevoir" ou bien je me plante complétement ? Il paraitrait curieux quel'on me dise "ben si c'est comme ça" et tant pis si cette personne ( Bregalad, 19/02/2007 ) vient faire preuve d'intelligence et de créativité, si ? Ah moins que je ne sois être trop sensible a l'intelligence ou à la maniere dont on la taite parfois ? A propos c'est bien un projet d'intelligence l'encyclpedie ici ... Ou je m'avance ? Remarque je débute !

Remarque aussi et c'est une regle en traduction  : "On a le droit a la créativité" MAIS elle a des regles ( il faut donc les trouver et s'y referer - il faudra le cas échéant pouvoir rendre raison de ses choix mais aussi du respect des regles en usages ) mais du coup le principe deviendrait acceptable sur wiki aussi ,non ? Il paraitrait curieux ( au nom de quoi ? ) que seule wikipedia ne reconnaissent les regles ethique les plus en usage dans le monde de la traduction ?

Une porte qui s'ouvre ...  : Dans le cas ou c'est oui Bregalad ... tu pourras aller vérifier et voire si tu peux t'autoriser ou pas en fonction des dites régles ethiques les plus en usage dans le monde de la traduction ? Voila j'ai essayé d'apporter moi aussi de l'intelligence et un peu de souplesse on verra bien.

Vers un concensus ? : piglop cherche simplement a preservé l'oeuvre wikipédia ça demarche est bonne a priori mais a trop proteger on étouffe non  ? On devient cassant ,injustement, avec ce que l'on croit être une menace de l'exterieure non ? ça fait un peu penser au papa et au maman etouffant leurs petits et hyper agressif avec l'exterieur ... ? on se refait pas je ne peux pas m'enpecher de penser !

Alors on s'essaye à verfier pour de vraie si l'on peut changer ce terme ? PlexusSolaris

Pourquoi ne pas proposer "Copie-laisse" comme traduction de "Copyleft" puisque l'idée sous entendue est de laisser ses droits, de ne pas les exercer ?

Copyleft dérive de copyright nodiscc Etant donné que "copyleft" dérive directement de "copyright", et que la page Droit d'auteur ne propose pas de traduction pour "copyright", il semble convenable de laisser le mot tel quel. DE PLUS "gauche d'auteur" n'est absolument pas adapté (aucun sens - à la limite "copy-laisse" serait plus juste). DE PLUS la page Copyleft ne le traduit pas non plus. Je change donc le titre du paragraphe.

Prononciation ?[modifier le code]

Bonjour

Je suis desolé de poser une question qui peut paraître un peu stupide, mais comment se prononce "GPL" ? GéPéhèl ? DjiPihèl ?

Bon, ça doit dépendre évidemment de l'interlocuteur que tu trouves en face de toi. Mais en général, en France, tu entendras plutôt "Gépéhel", comme tu dis que Djipihèl :-). --Batmat 25 août 2007 à 22:57 (CEST)

Merci pour vos ( futures ) réponses.

Nouveautés en ligne : la v3  ![modifier le code]

La v3 est sortie aujourd'hui. J'ai rajouté une ligne ... Nicosmos 29 juin 2007 à 18:52 (CEST)

J'ai ajouté une phrase pour mentionner que le premier programme à être sous GPL3 est tar, version 1.18. J'ai deux sources, mais si vous en avez d'autres, ne vous gênez surtout pas. — Bouchecl bla? 2 juillet 2007 à 08:33 (CEST)

La version 3.0 de la GPL est approuvée par l'OSI[modifier le code]

Sur le site de l'OSI : http://www.opensource.org/licenses/status — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 145.242.3.30 (discuter), le 18 octobre 2007 à 14:44.

Merci pour l'info. --Piglop 18 octobre 2007 à 17:59 (CEST)


Le chapitre « Compatibilité » manque de détails importants[modifier le code]

Il y a un détail de la GPL sur laquelle on insiste peu, et que bien des gens découvrent trop tard: elle ne tolère guère les autres licences. Le chapitre « Compatibilité » donne un aperçu de cet aspect des choses, mais de façon bien succincte au regard des conséquences. Un cas classique qu'il est important de noter, c'est qu'il n'est pas possible de lier un module de logiciel sous GPL avec un autre module sous une licence propriétaire, même si l'on ne modifie pas le module sous GPL et si on en distribue les sources. Le respect de la liberté d'un module GPL ne suffit pas, on doit choisir entre appliquer une licence GPL (ou compatible..) à tous les modules ou bien ne pas se lier à un module sous GPL. En pratique, les logiciels propriétaires n'utiliseront donc jamais de modules sous GPL, ce qui creuse un fossé entre les deux mondes. Voir par exemple ce lien: [1] Ce n'est pas pour rien que la GPL occupe 9 pages de texte.

D'autre part, cette condition de « compatibilité » a tendance à provoquer la conversion forcée des modules en source libre, donc du monde du libre tout entier. Voir cet exemple: [2] Citation: « Not releaseing Boomerang under the GNU General Public License becomes more and more difficult to sustain, because of all the highly useful GPL'd software that can't be used. (..) As you no doubt know, using GPL'd code in any body of code requires the whole body of code to be released under the GPL. ».

Encore une fois, ce genre de changement par « pression » n'existe pas dans la licence BSD, qui d'ailleurs, elle, se limite à une demi-page de texte. À quand une GPL v4 qui ne tolère plus qu'elle-même comme licence des autres modules ? Je mets cette petite note ici, pour motiver un peu de sens critique chez les rédacteurs de cette entrée.  ;)

Ah oui, tant qu'on y est, contrairement au droit d'auteur classique, la GPL n'a pas de limite de durée, donc dans quelques siècles, l'utilisation d'oeuvres actuellement créées sous GPL ne sera toujours pas libre, surtout en faisant une petite modification des sources de temps à autre. Voir une petite réflexion sur Mickey, ici: [3]

l'affaire AFPA/EDU4 et la distribution des sources[modifier le code]

J'ai supprimé la phrase qui expliquait "Le , la cour d'appel de Paris a condamné une société pour non redistribution du code source d'un logiciel sous licence GPL modifié par ses soins" Car si on lit l'arrêt de la cour d'appel ce n'est pas l'objet de la condamnation, la GPL d'ailleurs ne peut être utilisée que par les ayant-droits et pas par l'utilisateur.

Référence 14[modifier le code]

La référence 14, c’est une référence de quoi ? Quelqu’un écrite 10 phrases de propagande et ça fait une référence ? --Hibou57 (d) 13 juin 2011 à 04:24 (CEST)

Sens de la compatibilité[modifier le code]

Le paragraphe Compatibilité parle de licences pouvant se combiner ou se mélanger avec la GPL. Ces termes ne me semblent pas très clairs. Par exemple lorsque l'on dit que la Licence Apache est compatible avec la GPL (v3), je crains que cela entraine des incompréhensions. On peut par exemple introduire du code Apache dans du code GPL. En revanche, il n'est pas possible d'introduire du code GPL dans du code Apache. En fait le fait que du code sous licence X puisse rentrer dans du code sous licence Y dépend des deux licences X et Y, et il n'y a pas forcément symétrie. Golfestro (d) 21 novembre 2011 à 12:52 (CET)