Discussion:Les Ménines

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Discussion[modifier le code]

sans titre[modifier le code]

Bonjour,

Je pense qu'il serait préférable d'appeler cet article "Les Ménines", qui est effectivement le titre de l'oeuvre, plutôt que "Ménines". De la même façon que l'article La Joconde ne s'appelle pas Joconde.

Yendred 16:56 fév 25, 2003 (CET)

Je suis bien d'accord. Par contre, découvrant wikipedia aujourd'hui, je n'ai pas su résoudre ce probleme :(

Tangui 17:17 25/02/03

Ok, je m'en charge, pas de problème (il faut déplacer la page).
Yendred 17:17 fév 25, 2003 (CET)
Bon je modifie les acticles qui font références sur cet article
Tangui 17:24 25/02/03
Tu es plus rapide que moi :)
Tangui 17:26 25/02/03
 ;-) Au fait, bienvenue sur Wikipedia !
Yendred 17:26 fév 25, 2003 (CET)
Merci!! Une ou deux questions:
  • Est-il possible de changer nom nick de tmorlier en tangui ?
  • Y a-t-il un moyen de répondre à une discution (surtout ajouter la date comme tu le fait) ?
Tangui 17:37 25/02/03
Salut Tanguy, et bienvenue. Pour signer en ajoutant la date, il suffit de taper "~~~", pour avoir l'heure en plus, il faut mettre 4 tildes au lieu de 3.
Pour changer de surnom, je ne sais pas comment on fait... Tibo 18:30 fév 25, 2003 (CET)
  • pas possible. une fois un utilisateur créé, il ne peut-être modifié ni même détruit ;D Al ☮ 2 avr 2005 à 18:13 (CEST)

salut je m'appelle mini laeti[modifier le code]

ca ne fait pas longtemps que je decouvre wikipédia et je voulais savoir s'il etait possible d'ajouter des documents (photos) pour des articles. Et si oui, savoir aussi comment on fait!!! Merci d'avances et bonjour a tous!!;–}

Il suffit d'être inscrit, et de cliquer sur Importer une image (à gauche, sous le champ rechercher : ce lien n'apparaît que pour les utilisateurs enregistrés). Ensuite, suivre les instructions, notamment s'assurer que tu détiens bien les droits de l'image, ou que celle-ci est dans le domaine public. archeos

Las Meninas[modifier le code]

J'ai étudié ce tableau il y a peu de temps en cours, et justement, à partir de Michel Foucault. Il faut noter que 1656 ramene à Descartes qui a mis l'homme au centre du monde, et c'est une certitude pour lui. Foucault donne l'hypothèse que Vélasquez avait anticipé la pensée de 1966 (triomphe du structuralisme) comme quoi l'homme a disparu de la pensée. D'où le mystère sur ce qu'il est en train de peindre. Pour le miroir, Vélasquez l'a déplacé vers la gauche. A la base, ça doit servir de repère, de centre dans l'oeuvre, là, il a tout déplacé, donc on ne comprend plus trop ce qui se passe, et donc, même si c'est un miroir et qu'on peut y distinguer 2 personnes (le roi et la reine) ce n'est pas possible qu'ils se reflètent dedans. Donc on en revient à cette thèse anticipée : l'homme a disparu de la pensée, et donc, le roi et la reine ne sont plus grand chose, même leur reflet ne tient pas dans la construction de l'oeuvre. Voila, je me suis éclatée, ça veut dire que j'ai compris ce cours, et que je réussirais à cette question !

Bandeau à compléter[modifier le code]

Bonjour, je me suis permis de placer ce bandeau car l'article ne traite quasi exclusivement que de l'interprétation qu'en fait Michel Foucault (aussi intéressante soit-elle, elle reste une interprétation parmi d'autre, que Daniel Arasse tend d'ailleurs à relativiser). Il n'y ni contexte de création de l'oeuvre (tableau plusieurs fois modifié), ni situation de l'oeuvre dans la carrière de l'artiste, ni réelle description, etc. Mais attention je ne critique pas le travail qui a été fait, je suggère simplement de le compléter. Voila. Cordialement. Riopelle (d) 15 juin 2008 à 18:33 (CEST)

la nième lecture des Ménines de Velàzquez[modifier le code]

Bonjour ! Je ne puis qu'inciter une fois encore l'auteur de ce nouvel article consacré aux Ménines de Velàzquez à LIRE de A jusqu'à Z l'essai de Xavier de Harlay intitulé ON Y VOIT TOUT... de l'autre côté du miroir publié aux éditions LITT&GRAPHIE (cité en bibliographie)... et il verra comment toutes les hypothèses avancées jusqu'à lors tombent d'elles mêmes à la lecture de cet ouvrage qui - rétrospectivement - synthètise la pensée de Foucault et de Lacan pour dégager une vérité nouvelle, je veux dire LA vérité : le concept de ce chef d'oeuvre est le " miroir sans tain " et sa portée bien plus que philosophique, est en fait indiscutablement théologique puisqu'elle investit le roi Philippe IV auquel ce tableau était très exclusivement destiné du pouvoir divin, qui l'autorise - derrière le miroir - à " voir sans être vu " les éléments de sa famille qui se trouvent de l'autre côté du miroir ! Bref lorsque nous spectateur nous plaçons devant cette toile nous prenons la place de Philippe IV (attention au crime de lèse-majesté) et à travers le miroir sans tain virtuel créé par Velàzquez il nous est donné à voir les éléments de la famille de Philippe IV qui se trouvent virtuellement dans la pièce adjacente ; il suffit alors de regarder un peu plus attentivement les expressions, gestuelles et comportements de chacun des personnages pour se rendre compte que la plupart se regardent dans ce miroir, voire même en jouent, sans toutefois jamais pouvoir nous voir, nous le spectateur " voyeur "... " où est le tableau ? " disait Théophile Gautier évoquant le chef d'oeuvre de Velàzquez dont il avait parfaitement saisi le tour de force... Tour de force jamais réitéré dans toute l'histoire de l'art jusqu'à nos jours... Seul Marcel Duchamp, avec son concept de " trou de serrure ", quelques trois cents ans plus tard, semble-t-il a à nouveau flirté avec la " théologie de la peinture " DR Xavier d'Hérouville

L'article tel qu'il est n'est pas complet. Il manque clairement le développement de l'analyse de Foucault dans la section concernée ainsi que sans doute les développement rapides d'autres auteurs, mais n'hésitez pas à compléter Sourire. godix (d) 25 juillet 2008 à 14:49 (CEST)
Bonjour ! Alors peut-être serait-il possible que je rentre en contact avec l'auteur de cet article afin de peaufiner à deux ce texte ; je trouve ainsi qu'il serait plus constructif d'associer modestement nos connaissances et nos points de vue, plutôt que de corriger bêtement nos versions et de générer par là-même des froissements de suceptibilité... en tous les cas moi je suis ouvert à l'écriture à quatre mains... j'attends de vos nouvelles bien cordialement XH
L'article est principalement une traduction que j'ai effectuée de l'article anglais. Sur l'article anglais il y a Ceoil, Johnbod et Amandjam comme principaux contributeurs à l'article. En tout état de cause je crois que personne ne se froissera si vous corrigez ou améliorez cet article (en tout cas pas moi, bien au contraire Sourire).
Je vous conseille toutefois de vous inscrire si vous souhaitez le faire. C'est beaucoup plus simple pour communiquer entre contributeurs (vous avez une page de discussion, le (d) à côté de mon nom) et pour pouvoir travailler de façon constructive à plusieurs sur un même article.
Je suis tout disposé à vous aider si vous souhaitez améliorer cet article, quoi que je ne suis pas certain que je puisse apporter grand chose mes connaissances dans le domaine étant plutôt restreintes. Bien cordialement, godix (d) 29 juillet 2008 à 20:08 (CEST)

ajout[modifier le code]

Bonjour, j'ai ajouté un détail, mais un détail intéressant, au niveau des états successifs du tableau. La source est Daniel Arasse, le passage justement dédié aux Ménines dans Histoire de Peintures. Merci !

Don José Nieto Velasquez et la poignée de porte trop basse[modifier le code]

Bonjour, j'ai ajouté un commentaire dans le corps du texte, en effet, contrairement à ce que décrivent la plupart des analystes du tableau, en particulier Daniel Arasse et Michel Foucault, Don José Nieto Velasquez, vers qui convergent toutes les perspectives, n'est pas en train de repousser le rideau au fond, mais il a la main sur un loquet de porte, dont la hauteur est anormale. En effet, par rapport à la porte dont on voit la tranche avec un point noir qui représente son pène, cette poignée est à hauteur d'enfant ou de nain. Ce qui, ajoute encore aux mystères du tableau .. Il est facile de vérifier cela, en regardant le scan en très haute définition du tableau disponible sur google earth, ou sur ce gros plan que j'ai mis en ligne... http://www.noomuseum.net/noomuseum/img/Velasquez-GPNieto.JPG

Et si vous en avez le courage, il est possible de visiter la décomposition en 3D temps réel du tableau qui est ici : http://www.noomuseum.net/noomuseum/Noomuseum-Menines.html

--Yann Minh (d) 6 février 2012 à 23:16 (CET)

Escurial ou Alcazar ?[modifier le code]

Je porte à la réflexion collégiale les éléments historiques suivants :

L'Alcazar fut détruit par un incendie en 1634... Les dégâts furent tels que le roi Philippe IV prit le parti de raser les ruines et de construire un nouveau palais d'une conception entièrement différente (que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de Palais de l'Orient ou Palais Royal). La construction et l'aménagement de ce nouveau palais dura de 1638 à 1664. Il fut inauguré en 1659.

Pour mémoire Vélasquez meurt en 1560.

Après l'incendie de l'Alcazar en 1634, le roi Philippe IV réaménage dans l'ancien palais de l'Escorial avec sa famille. Il y restera jusqu'en 1659, année de l'inauguration du nouvel Alcazar. L'Infant héritier du trône Baltasar Carlos meurt en 1646. Donc quand les historiens nous disent qu'à son retour d'Italie en 1652 Vélaquez installe son atelier dans une partie de l'ancien appartement de Baltasar Carlos... on pourrait penser qu'il s'agissait de celui de l'Escorial et non pas celui du nouvel Alcazar en cours de travaux...

D'ailleurs Baltasar Carlos meurt en 1646, 8 ans seulement après le début des travaux de reconstruction du nouvel Alcazar, 13 ans avant son inauguration en 1659 et 18 avant son achèvement ! Qui plus est, seule et unique référence HISTORIQUE à ce propos : Palomino nous dit que la scène des Ménines (la Famille de Philippe IV pour être plus exact) se passe dans l'appartement du Prince où, de fait, il fut peint (les Ménines soit dit en passant fut achevé en 1656, soit 3 ans avant l'inauguration du nouvel Alcazar et 8 ans avant son achèvement NDLR)... Mais il ne dit pas de quel appartement il s'agit : celui de l'Escurial ou celui prévu pour le nouvel Alcazar ? Alors la porte reste ouverte à toutes les hypothèses : Escurial ou Alcazar ? That is still the question ! Porte ouverte à l'instar de celle qui se trouve au fond du tableau des Ménines et dans l'encadrement de laquelle se trouve campé l'un des 3 avatars de Vélasquez...

--Antoinelegyptien (discuter) 5 janvier 2014 à 11:33 (CET) Antoinelegyptien

Les Menines[modifier le code]

Les Ménines, semble bien s'écrire — selon les dictionnaires consultés — sans accent : Les Menines ; il y a donc beaucoup de modifications à faire dans cette page et notamment dans le lien. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Auraes (discuter), le 30 août 2017 à 22:25 (CEST).