Discussion:Jean Voilquin

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Thalès et Pythagore[modifier le code]

Pour l'ajout concernant ces deux auteurs, d'où vient-il @Sidonie61 ? J'ai le bouquin sur les Penseurs grecs devant les yeux et je ne trouve pas de page qui les rapproche explicitement. De même après une recherche par mots-clés dans l'ouvrage sur Google books. Cordialement Windreaver [Conversation] 26 août 2016 à 12:37 (CEST)

Trouvé dans l'article Thalès Mort et modèle de sagesse.--Sidonie61 (discuter) 26 août 2016 à 12:46 (CEST)
et repris dans cet article en note 20 : https://www.cairn.info/revue-annales-2003-4-page-859.htm --Sidonie61 (discuter) 26 août 2016 à 13:26 (CEST)
En effet je viens de lire cette note que vous proposez, mais elle indique elle aussi ch. I et II et est assez floue car l'auteur s'inspire de Voilquin pour faire le rapprochement mais n'affirme pas que Voilquin fait un tel rapprochement. De toute façon je viens de relire les deux intros aux deux ch. concernés, (elles font 2-4 p. chacune), ainsi que les notes, et les deux philosophes ne sont pas rapprochés par Voilquin. C'est une interprétation personnelle de la source je pense. C'est sans doute votre source qui a été utilisée sur Thalès sur Wikipédia pour attribuer une telle opinion à Voilquin. Sauf que ce qui est dit sur Wiki va plus loin que ce que dit votre source, et ce que dit la source va plus loin que ce que dit Voilquin (!). Cordialement Windreaver [Conversation] 26 août 2016 à 13:30 (CEST)

En fait, Voilquin oppose même les deux écoles (pythagoricienne, et ionienne de Thalès) : « la physique pythagoricienne [...] s'oppose au monisme matérialiste des Ioniens » (p. 40). Cordialement Windreaver [Conversation] 26 août 2016 à 13:37 (CEST)

Traduction ou oeuvre originale ?[modifier le code]

La page 3 de l'ouvrage "Les Penseurs grecs avant Socrate : de Thalès de Milet à Prodicos" mentionne en effet "traduction, introduction et notes par Jean Voilquin", "traduction" au singulier, ce qui suggère que le livre est traduit d'un original dans une langue étrangère non précisée, pas plus que l'auteur. Je pense, à lire le livre, que l'auteur de ce livre est Jean Voilquin lui-même, et que tout est de lui, y compris les traductionS du grec (ou peut-être du latin, je n'ai pas vérifié). D'ailleurs le livre est cité dans l'article comme traduction avec le titre "Jean Voilquin, ..." ce qui est absurde, Jean Voilquin se traduisant alors lui-même ! -- Hpa (discuter) 20 juin 2018 à 10:11 (CEST)