Discussion:Jean-François Champollion

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Arrivée à Paris[modifier le code]

Champollion est arrivé à Paris en septembre 1807 (donc à 17 ans). Voir H. Hartleben (Jean-François Champollion, sa vie et son oeuvre) et Alain Faure, plus récemment, Champollion, le savant déchiffré. Il conviendrait de modifier la date de 1806.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 81.50.95.149 (discuter), le 25 septembre 2004 à 10:45 (CEST).

Voyage en Égypte[modifier le code]

Dans l'article, on a le sentimentque Champollion est professeur d'histoire à Paris, ce qui n'est pas exact. Il est nommé, avec difficulté, professeur-adjoint à la toute nouvelle université de Grenoble.

Champollion a quitté Toulon en juillet 1828, pour revenir en décembre 1829. Il est resté au lazaret de Toulon jusqu'en janvier 1830, suite à un coup bas du baron d'Haussez, ministre de la marine, qui fut déjà préfet à Grenoble, ultra royaliste et ennemi juré du républicain Champollion.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 81.50.95.149 (discuter), le 25 septembre 2004 à 10:56 (CEST).

Élection à l'Académie des inscritions et belles-lettres et Collège de France[modifier le code]

De retour à Paris, il est élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres et obtient la chaire d'Antiquité égyptienne au Collège de France. S'il est admis à l'Académie des Inscriptions et belles-lettres, après que sa candidature et celle de son frère aient été refusées de nombreuses fois, les années précédentes, tandis qu'ils étaient honorés partout en Europe, tandis qu'il est nommé au Collège de France, ça n'est qu'après la chute de Charles X et la fuite des Ultras. Un honneur bien tardif, survenant dans sa dernière année d'existence.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 81.50.95.149 (discuter), le 25 septembre 2004 à 11:05 (CEST).

Champollion n'a pas été exilé en raison de ses opinions bonapartistes, pour la bonne raison qu'il ne l'était pas. Son frère avait été le secrétaire de Napoléon Ier, durant les Cent-jours, et l'était sans doute plus que son cadet, lequel était un républicain. On a exilé l'aîné car il était bonapartiste (si on peut utiliser ce terme à l'époque) et notre déchiffreur pour ses idées républicaines. Il fut d'ailleurs surnommé par ses adversaires dauphinois "le jacobin endiablé". Tout démarre d'un rapport envoyé directment à Decazes, sans passer par le préfet, par le nouveau chef de la police, le comte de Bastard qui écrit : « Ces hommes dangereux, tels que Champoléon, Proby, Boissonnet, ont tous joué un rôle principal dans les cent jours de l’usurpation ». La machine administrative les confondra dans la même peine : « Depuis longtemps, les frères Champollion étaient désignés par l’opinion générale comme ennemis du gouvernement, d’autant plus à craindre qu’ils réunissent beaucoup d’hypocrisie à beaucoup de talent, d’esprit et de connaissances. M. le Préfet leur a ordonné de se rendre à Figeac. » Tel est le rapport de Bastard.

Beaucoup de biographes ont commis cette erreur de faire de Champollion le jeune un fervent de l'Empire. Ses cours d'histoire sont pourtant éloquents sous Napoléon : « Sophocle et Euripide, en reproduisant sur le théâtre les crimes des Atrides, se proposèrent, au rapport des Anciens, d’inspirer aux Grecs constitués en république la haine des rois et du gouvernement d’un seul. » Il a bien vu Napoléon à Grenoble, lors de son passage, lequel a promis de publier ses grammaires coptes à Paris, ce que la seconde Restauration ne permettra pas. Mais si le personnage le fascine peut-être, il n'en va pas de même de sa politique.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 86.197.183.183 (discuter), le 27 mai 2006 à 18:40 (CEST).

Coquilles :[modifier le code]

Je viens de corriger quelques coquilles (cf. http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Jean-Fran%C3%A7ois_Champollion&diff=53792333&oldid=53314302). Dans le corps du texte, je n'ai pas eu trop d'appréhension ; mais dans les citations de Champollion, j'ai hésité. Si j'ai mal fait, merci de recorriger. À part, ça, les momies égyptiennes qui ont écrit cet article l'ont plutôt bien fait Clin d'œil --78.250.128.31 (d) 30 mai 2010 à 23:33 (CEST)

Odd angle[modifier le code]

The photogaph of the grave stone is at an odd angle. This might be due to vandalism.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 86.160.201.70 (discuter), le 10 décembre 2011 à 12:44 (CET).

Ibn Wahshiyya: premier traducteur (partiel) de hiéroglyphe[modifier le code]

Bonjour,

je ne trouve pas très correct de ne pas faire mention du premier traducteur de hiéroglyphe qui est: "Ibn Wahshiyya"

C'est la première personne qui proposa une traduction hiéroglyphe/Arabe et une bonne partie de la traduction avait d'ors et déjà été accomplie avant que Champollion commence.

ça me paraît un peu gros de ne pas relever ceci dans une section de cet article....

Pour les références il suffit de regarder la page wikipedia anglaise de (en) "Ibn Wahshiyya" et plus particulièrement ce livre : Dr. Okasha El Daly (2005), Egyptology: The Missing Millennium: Ancient Egypt in Medieval Arabic Writings, UCL Press, (ISBN 1-84472-063-2) (cf. Arabic Study of Ancient Egypt, Foundation for Science Technology and Civilisation)

Il est aussi possible de regarder le documentaire de la BBC: "Science et Islam: le language scientifique".

cordialement— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Didierrrrrrr (discuter), le 28 juillet 2013 à 16:09.

Informations à vérifier.[modifier le code]

Je viens d'ajouter un bandeau A vérifier. Plusieurs phrases ajoutées par des anonymes ne sont pas suffisamment sourcées et manquent sérieusement de caution scientifique. L'amateurisme de certains paragraphes apparaissent dans les exemples suivants :
Champollion est félicité par le pape Léon XII à qui il rend visite et qui lui propose le chapeau de cardinal99,
Champollion fût tantôt bonapartiste, tantôt royaliste et même fervent catholique67
A relire, à corriger.--Châtillon (discuter) 21 février 2017 à 22:34 (CET)

L'histoire de la polémique et du pape a été virée. cf. affaire du "zodiaque de Dendérah".--LOGOS & ALOGOS (discuter) 25 juillet 2019 à 08:12 (CEST)