Discussion:Ivano Ghirardini

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Bonjour,
J'ai classé Ivano Ghirardini dans la Catégorie:Alpiniste français Oxxo 25 mars 2007 à 15:50 (CEST)

Ceci figurait sur des anciennes versions de cette page que vous trouverez en historique avec des liens sur quelques créations d'Ivano Ghirardini à partir de ses propres formules ou formulations: NOTA BENE: Il s'agit de créations artistiques et rien d'autre. Il est courant de trouver des alpinistes qui soient aussi peintres ou photographes. Dans ce cas il s'agit de créations sur des supports photographiques à partir de formules ou formulations dont la question de la validité est sans aucune importance. Création artistique

Alpinisme extrême et créations artistiques[modifier le code]

Elles expriment le besoin pour des alpinistes qui se sont retrouvés confrontés à des situations extrêmes de "comprendre autrement", elles sont comme le besoin d'un "autre regard".

   * 666 = 0
   * Systèmes experts mémoriels, 2005
   * Cardinaux doubles. Mathématiques en Non Vie, 2002
   * Division par Zéro, 1999
   * Concept de vitesse de la lumière nulle c = 0, 1999
   * Direct execute 72, 1976


Division par zéro  

Il s'agit d'un concept ensembliste totalement novateur qui ne remet pas en question la non définition de la division par zéro en algèbre classique. Il est extrêmement difficile de le comprendre. Il repose sur des univers multiples identiques et non confondus qui ont pour intersection commune le zéro de ces ensembles. il repose sur un concept de "Vie" et de "Non Vie", un peu comme les multi-fenêtrages sur les écrans d'ordinateurs ou une seule fenêtre est active (Vie). Diviser un quelconque élément de l'ensemble en Vie par le zéro de cet ensemble restitue la totalité de cet ensemble en Non Vie (par convention, de façon orthogonale pour les référentiels) par rapport à l'ensemble dans lequel se trouvait l'élément ou a été effectué la division qui reste non définie dans cet ensemble. Il existe donc des applications fort pratiques de cette découverte aussi bien en informatique que pour les codages et les cryptâges.(premiers essais 1971, découverte le 18 décembre 1999)


C = 0  

Poser que la vitesse de la lumière est nulle revient simplement à utiliser un nouveau référentiel très novateur et fort complexe. les principes de bases sont:

Les masses génèrent de l'espace et du temps. Les espaces et les temps générés par les masses sont congruents entre eux (algèbre Galoisienne). Il est supposé l'existence de corpuscules sans masse ou informatons ou anti-énergie. Il est conçu un nouveau système métrique pour ce référentiel. (Fin Décembre 1999)

Mécanique de Vie - Mécanique de Non Vie  

il existe deux univers distincts et identiques qui ont pour seule intersection le zéro de ces univers: l'univers Uv ou univers de Vie (quantitatif) et l'univers Unv (informatif). Principes généraux:

  • 1. Unv/Unv génére Uv
  • 2. Toute action(évènement) dans Uv produit une réaction identique(mémoire de l'évènement) dans Unv

666 = 0

Ivano ghirardini est aussi l'auteur d'une étude totalement originale sur l'enigme 666. Il a été le premier à poser cette chose simple: 666 = 0 et à étudier les conséquences.


Ces Travaux ont fait l'objet de publications datées et de dépôts d'antériorité. Ils sont laissés à disposition pour un usage privé. liens sur le petit site: [ghirardini]

En l'absence de sources secondaires, c'est un travail original, qui n'est pas admissible sur l'encyclopédie. --Gribeco 21 avril 2007 à 19:05 (CEST)

vous avez raison, ce sont des thèses persos (suppositio) dont certaines ont déjà des usages en informatique (division par zéro) pour des programmes et logiciels persos. 22 avril 2007 à 15:01 (CEST)

la division par zéro d'après Ivano Ghirardini est disponible sur le net : [division par zéro]

Peu importe la manière ou le support que va utiliser l'alpiniste qui a vécu des situations extrêmes pour "évacuer". Que ce soit par des photos, des récits, des peintures ou dessins, des questionnements philosophiques ou autres, il semble que ce soit un réel besoin, très positif au final.

Chercheur ou créateur ?[modifier le code]

  • Chercheur (Division par zéro en 1971, C = 0 en 1999, Mécanique de Non Vie fin 1999, systèmes mémoriels experts en 2005, 666 = 0 en 2006), phrase contestée retirée de l'article, puis recopiée ici sous IP.

Au vu des liens indiqués, outre l'absence de publications, on constate qu'il s'agit de textes de nature plus poétique que scientifique, le qualificatif de "chercheur" ne peut qu'égarer le lecteur, et, selon les règles de wikipedia, les textes n'ont pas à être cités n'étant pas publiés (ils sont de toute façon facilement accessibles par les liens existants). Je soutiens donc la position de Zil qui a retiré la phrase ci-dessus de l'article (intervention à la suite de Projet:Mathématiques/Le_Thé#Ivano_Ghirardini). Proz (d) 5 septembre 2012 à 01:58 (CEST)

Vous avez raison, c'est plus de créations qu'il faut parler et pas de chercheur qui prête à confusion avec recherche scientifique. C'est d'ailleurs pour cela que ces formules sont en "images" sur des photographies pour les apparenter à de l'art ou à des créations en reprenant le concept de l'artiste originaire de Château-Arnoux-Saint-Auban, Bernar Venet. Il existe de la recherche dans l'art en général, mais c'est une recherche très particulière qui consiste à utiliser mille formes diverses d'expressions et plus pour une seule chose tandis que la recherche scientifique c'est rechercher une expression la plus simple possible pour mille choses et plus.

Exemples de formules mathématiques sous formes d’œuvres d'art sur Site officiel de Bernar Venet. Cela pose bien des questions si l'on se place d'un point de vue purement artistique, celui de la liberté absolue de création des formules. Et l'on pourrait dire encore que l'art est mille et une réponses à une question tandis que la recherche scientifique est mille et une questions pour une seule réponse.

Exemple d'expressions artistiques à partir de formules :CNRS: images de mathématiques. la validité d'une formule est sans importance si on considère cela comme de l'art et non pas comme de la science.

À sourcer[modifier le code]

En l’état cet article frôle le travail inédit et n’a aucune wikipedia:source secondaire. Il est donc difficile d’en assurer la wp:Vérifiabilité qui est une règle de base du projet … Si personne n’est capable d’en fournir, il va falloir s’interroger sur l’adimissibilité de l’article ici. TomT0m (d) 5 septembre 2012 à 14:03 (CEST)

bien noté, c'est un travail de référencement en cours de réalisation @+ Il semble toutefois qu'il existe une confusion dès le début entre formules, formulations, expressions de mathématiques, de physique ou de mécanique et des développements de concepts artistiques à partir de formules et qui n'ont pas à s’appuyer sur la validité ou non de ces formules. . Et ce n'est en rien inédit ou surprenant. Des créateurs liés à une même ville, Saint Auban (04600), suivent un concept similaire de création. C'est un phénomène récurent dans d'autres "villes de peintres" par exemple.

Rien de convainquant dans ce qui a été ajouté, des liens morts, un blog et des propos à la limite de la cohérence, tout ça commence à ressembler fortement à un canular. Je vais poser un bandeau pour la vérification de l’admissibilité. TomT0m (d) 5 septembre 2012 à 16:56 (CEST)
Exemple de thread qu’on retrouve en tapant son nom sur google : un seul contributeur, un seul site lié … thread étrange sur doctissimo parmis d’autres liens étrange … vraiment rien de fiable jusqu’à présent. TomT0m (d) 5 septembre 2012 à 17:09 (CEST)
Indépendamment des problèmes très particuliers que posent cet article (essentiellement qu'il ne respecte pas Wikipédia:Autobiographie), il est inconstestablement admissible, Ghirardini ayant à son actif des réalisations alpines de premier ordre (notamment la première trilogie hivernale solitaire des trois grans faces nord des alpes).Hadrien (causer) 5 septembre 2012 à 17:16 (CEST)
Personnellement je n’ai rien trouvé pour l’attester de manière fiable, et vu la qualité des sources qu’on peut trouver, j’en demande une absolument. … TomT0m (d) 5 septembre 2012 à 17:29 (CEST)
C'est un fait très connu, mais s'il faut une source fiable et indépendante voir par exemple [1]Hadrien (causer) 5 septembre 2012 à 19:23 (CEST)

La contestation de TomT0m n'est ni fondée ni argumentée de façon sérieuse.

Le sommet des Dieux: http://www.yozone.fr/spip.php?article11145 La compétition ouverte entre Habu Jôji et Hase Tsuneo ressemble d’ailleurs beaucoup à celle qui opposait Ivano Ghirardini et Tsunéo Hasegawa à la fin des années 70. J'ai retiré le bandeau à sourcer. Les faits rapportés dans cet article sont d'une telle notorieté qu'ils ont même inspiré une bd célèbre. Alamtara 30 janvier 2014 10h 40.

Simple blog qui parle d'une ressemblance ! Merci de sourcer correctement cf Wp:Citez vos sources Jmax (discuter) 30 janvier 2014 à 10:39 (CET)

Vos propos relèvent d'une forme de malveillance et donc inutile de vous répondre.

Ce qui est surprenant dans ces destins parallèles entre Ivano Ghirardini et Tsunéo Hasegawa et reproduit en partie sur la bd c'est qu'un des deux alpinistes meurt en montagne sur une montagne qui veut dire le "dernier pic", l'Ultar avec la racine ult comme ultime. A mon humble avis, le créateur de la bd a "croisé" les destins de ses deux personnages imaginaires, Habu Jôji et son rival Hase Tsuneo, par rapport à la réalité qui a servi de base.

Alpinisme Extrême et preuves[modifier le code]

Pour répondre à TomT0m, les preuves en alpinisme s'apportent de diverses manières: 1. les photos lors des ascensions 2. les témoins oculaires (autres alpinistes rencontrés par exemple) 3. les témoins certifiés comme les reconnaissances aériennes par la gendarmerie PGHM par exemple dans les Alpes. 4. La crédibilité des récits Dans l'article que vous citez sur doctissimo, vous pouvez voir des photos qui ne peuvent avoir été prises que dans la face sud de l'Aconcagua, deuxièmes tours, séracs centraux, etc... et il existe des témoins oculaires: 1-expédition argentine qui a échoué sur la même face et même route au même moment et qui a rapporté cela et la réussite de Ghirardini dans le Diaro di Mendoza. 2-Expédition Jean-Marc Boivin rencontrée au sommet et la photo du décollage pour le record du monde d'altitude en delta biplace a été prise par Ivano Ghirardini comme l'atteste les récits publiés par Jean Marc Boivin après sa réussite. Les photos suivantes sont du Linceul, Grandes Jorasses et l'ascension de Ghirardini a été photographiée par l'hélicoptère de la gendarmerie de Chamonix. Ensuite vous avez une photo qui ne peut qu'avoir été prise sur l'arête Sud sud Est du K2 avec 14 témoins, les grimpeurs de cette expéditions et un officier de liaison pour le Pakistan, etc... Quant aux phénomènes étranges qui vous font penser à un canular, ils n'ont rien d'anormal dans des situations extrêmes, il existe des centaines de cas, de récits qui les relatent. Ils peuvent être dus à la déshydratation, à la raréfaction de l'oxygène, à l'épuisement, etc...

Je ne remets pas en cause les réalisation de Ivano Ghirardini. Sur Wikipédia, la problématique est différente. Ce qui nous intéresse, ce n'est pas la photo au sommet que l'on étudiera pour savoir si oui ou non, il a réalisé ce sommet... mais le fait que des journaux spécialisés reprennent cette information et la valide. En gros, on recherche des sources qui ne soient pas primaires (la photo) mais secondaires (un journal qui a étudié la photo). - Zil (d) 5 septembre 2012 à 20:59 (CEST)

??? Le dossier de presse est sur Dossier de Presse Ghirardini consulter les archives. Exemples: l'article du diaro di mendoza sur la première ascension solitaire de la face sud de l'Aconcagua, l'analyse du célèbre Lucien Devies de la revue La Montagne et Alpinisme au sujet du Linceul en 1975, l'article du journal "le Monde" qui relate l'ascension solitaire et hivernale de la face nord de l'Eiger de même que le présence du GMHM sur cette face nord au même moment et qui ont filmé l'ascension de Ghirardini en 8mm, etc...etc...il suffit de lire ces archives sur ce blog.

Un bon article sur Kairn.com "Sommet, rêve ou réalité?" deBenjamin Ribeyre qui décrit assez bien ce problème des preuves et des conséquences: [2]

Alpinisme Extrême et perceptions étranges[modifier le code]

Il est normal qu'un alpiniste surtout solitaire soit fortement marqué par ses aventures extrêmes. Des dizaines de cas étranges ont été rapportés comme le fait d'entendre des voix, ou plus surprenant encore, de recevoir la visite d'apparition, de voir des signes dans le ciel ou autres phénomènes. Dès le début de l'histoire de l'alpinisme, Edward Whymper, raconte avoir vu des signes dans le ciel et une croix après le drame de 1865 qui couta la vie à quatre alpinistes. L'article cité thread étrange sur doctissimo par TomT0m est un exemple parmi tant d'autres cas de ces perceptions étranges. Les grimpeurs américains des big walls du Yosémite se sont intéresses à ces états modifiés de conscience et ont publié sur la question.

Alpinisme Extrême et NDE[modifier le code]

Expérience de mort imminente De nombreux alpinistes ont été confrontés à cela: chutes, foudre, survie en conditions extrêmes,etc... Quelles sont les conséquences de ces NDE à long terme?

Pic Mitre[modifier le code]

A l'attention de Jmax

Vous êtes intervenu sur cette page au motif que vous invoquez de "neutralité". Je ne vois pas en quoi les phrases que vous signalez sur cette page remettent en cause cette neutralité. Monsieur Ivano Ghirardini semble être à ce jour le seul ascensionniste de cette montagne, le Pic Mitre qui est référencée par certains auteurs comme une des cent plus belles montagnes du monde. Plus de trente années après cette première, c'est très surprenant, vu son emplacement exceptionnel, à Concordia et bien visible par tous les alpinistes qui sont passés par là, sur le Baltoro. Et cela n'est pas sans susciter des "jalousies". Ce qui est reporté sur cette page est conforme à la réalité. La réalité est elle "neutre"? En aucun cas, elle est, c'est tout.

http://www.summitpost.org/mitre-peak/150985

Voici le lien ou se trouvent les références demandées avec les propos de Messner qui eux ne sont pas "neutres".

Mitre is named in the book "the world's greatest peaks" by R. Messner (Sigloch edition, 1989). There he writes about it: This mountain is famous only for its shape. which, from two points of view, really does resemble that of a bishop's headdress, because, as it is surrounded by much higher peaks, it does not appear to be very high, and cannot be seen from a distance. Viewed from the Concordia Glacier, it makes an unapproachable impression, and its friable rock and snow gullies look uninviting. But it is nevertheless beautiful. The question of who brought off the first ascent is controversial, as there have been repeated attempts on the summits without permission, and so the records are unreliable.In the table at the end of the book Ivano Ghirardini is named as the first summiter.

Les propos de Messner sont flous et ambigus à souhait. Les ascensions non autorisées ont toutes été revendiquées lorsqu'il s'agissait de premières ascensions. Le sommet du pic Mitre est extrêmement étroit, comme une lame, il faut poser des pitons de rappel pour en redescendre. Ivano Ghirardini en a laissé deux avec un petit drapeau français. Il n'existait aucune autre trace de passage au sommet avant cela, ce qui veut dire que ce sommet était vierge lors de la première ascension.

La phrase litigieuse est beaucoup de jalousies chez de « Grands Alpinistes » comme Reinhold Messner par exemple.. Rien dans le wiki donné comme référence ne permet de sourcer cette affirmation, cf WP:Citez vos sources. Quand à Ivano Ghirardini est un artiste, bon nombre de ses itinéraires n'ont pas pu être repris, même par de très forts grimpeurs. Les voies qu'il a ouvertes et bon nombre de ses réalisations sont comme « magiques »., un article Wikipedia n'est pas une hagiographie. Jmax (discuter) 28 janvier 2014 à 11:21 (CET)

Vous pouvez supprimer les phrases qui vous dérangent, ce n'est pas un problème, ou les modifier à votre convenance. alamtara, 28 janvier 2014 à 11:28 (CET)

Voilà, nous avons supprimé les phrases qui vous posaient problème. Vous avez raison, l'article est plus lisible ainsi. Salutations.

Savoie Libre[modifier le code]

En mars et décembre 1994, Ivano Ghrardini s'est présenté aux élections cantonales de Chamonix avec un projet indépendantiste, "la République Indépendante du Mont Blanc". Il semble qu'il soit le premier depuis 1860, rattachement de la Savoie par traité à la France à proposer dans le cadre d'élections, l'indépendance de la Savoie et la constatation que le traité de 1860 est caduc. Un projet "utopiste"? Dans le cas de Ghirardini, il semble que ce soit un mouvement protestataire, la manifestation d'un raz le bol, face à la multitude de contrôles administratifs dont lui et sa société ont été l'objet et qui l'ont conduit à des peines de prison, à un grave accident du travail avec amputation à la main gauche. http://savoie-libre.blogspot.fr/

Toutefois, les manœuvres de l'armée Suisse, "Saonia", façon de ne pas dire "Savoia", montrent que cette menace est prise au sérieux chez les Helvètes. http://www.atlantico.fr/decryptage/guerre-entre-france-et-suisse-oui-et-va-saigner-benoit-rayski-859512.html l’armée suisse a effectué des manœuvres baptisées « Saonia ». Pour bien comprendre le pourquoi de ces opérations, il faut savoir que la doctrine militaire de nos voisins d’outre-Alpes postule que les ennemis potentiels et inquiétants de la Confédération helvétique sont la France, l’Italie, le Portugal, l’Espagne et la Grèce. Pour les stratèges de Berne, nous sommes en effet les enfants malades de l’Europe. Des pays en crise. En faillite économique, sociale, morale. Menacés d’implosion et donc susceptibles de se lancer dans on ne sait quelle sauvage aventure. Les militaires suisses ont imaginé que la France, en proie à d’horribles convulsions internes, s’est désagrégée et a sombré dans une anarchie monstrueuse. C’est pourquoi une région autoproclamée indépendante, la « Saonia », envoie son armée... Ce que cet article ne dit pas , c'est qu'une partie de la Suisse, Genève, le Valais, font partie de la "Savoia", au même titre que le Val D'Aoste en Italie. La Savoie est un pays à cheval sur trois nations actuelles, la France, l'Italie, la Suisse et il existe des mouvements indépendantistes ou régionalistes dans ces trois pays qui visent à reconstituer la nation "Savoie".

Bonjour,
Merci de ne pas prendre les pages de discussion, pas plus que les articles, pour des tribunes de libre expression.
Salutations. Gemini1980 oui ? non ? 30 janvier 2014 à 00:36 (CET)

Bonjour, il s'agit de faits: http://www.humanite.fr/node/213678

"...c'est qu'une partie de la Suisse, Genève, le Valais, font partie de la "Savoia", au même titre que le Val D'Aoste en Italie." Personne en Suisse ne se réclament de la "Grande Savoie". Le pays de Vaud était "savoyard" avant 1536! Ne confondez pas l'aire de diffusion de l'Arpitan et la Savoie! Enfin l'exercice "Saonia" n'a pas été monté par les "strteges de Berne", il s'agit d'un simple exercice de brigade monté en épingle par les médias. Rien que l'introduction de l'article mis en référence est tout simplement ridicule. De plus le journaliste ne connait visiblement rien à la Suisse (sauf les clichés), à tel point qu'il la situe de l'autre côté des Alpes! 213.3.32.151 (discuter) 27 octobre 2014 à 12:02 (CET)

Le sommet des Dieux[modifier le code]

Le Sommet des dieux (神々の山嶺) adaptation de l'œuvre originale de Baku Yumemakura, dessinée sous forme de manga en noir et blanc par Jirō Taniguchi, tous deux auteurs japonais, pose un vrai problème puisque cette création part de faits puisés dans la réalité historique pour créer une fiction, une sorte d'archétype du héros, alpiniste solitaire. "Fukamachi va rencontrer Habu Jôji, grand alpiniste, et par la même occasion enquêter sur l'histoire entre lui et son rival Hase Tsuneo, qui pourrait l'aider dans sa recherche." il est facile de faire le rapprochement rentre Ivano Ghirardini et Tsunéo Hasegawa sauf que la réalité est très loin de la fiction. Tsunéo Hasegawa est effectivement un héros dans son pays, le Japon, et cela va le tuer, ce point de vue est personnel, non pas une montagne trop loin, mais parce que cette image de héros ne lui correspond pas. Hasegawa est avant tout un être fortement spirituel, il est vraiment à la recherche des "Dieux" sur les sommets qu'il gravit. La distorsion entre ces deux notions presque incompatibles est trop forte et elle le tue. Ivano Ghirardini, se fait démolir à Chamonix, c'est un schizoïde paranoïde et finalement, cela lui sauve la vie. C'est un paradoxe.

Les auteurs de la bd n'ont pas compris un schéma aussi complexe, ils en restent au schéma du "héros", qui survit à tout, même à la mort, comme dans nos mythologies occidentales.

Ce qui confirme que la réalité est bien plus complexe que n'importe quelle fiction.

Alpinisme extrême et handicap[modifier le code]

Ivano Ghirardini est diagnostiqué schizoïde paranoïde depuis 2007 avec un taux de handicap >=80% reconnu par la MDPH des Alpes de Haute Provence. Les premiers symptômes de cette schizophrénie de type paranoïde ont commencé vers l'âge de 17 ans. Il sera reformé P4 du service militaire en 1973 pour des motifs psychiatriques. Il est confronté à des phénomènes étranges depuis le début des années 1970, voix, apparitions, poltergeists (esprits frappeurs), etc...Le traitement de cette schizophrénie depuis 2007 donne de bons résultats grâce à un excellent psychiatre. La schizophrénie de type paranoïde est particulièrement invalidante, mais cela montre une fois de plus qu'il est possible de pratiquer un sport à haut niveau malgré un fort handicap.