Discussion:Hémisphère continental

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Nantes[modifier le code]

Pourquoi avoir supprimé ces sources[1],[2] ?--pixeltoo (discuter) 16 juin 2011 à 14:29 (CEST)

  1. Samuel Whittemore Boggs, « This Hemisphere », Journal of Geography, vol. 44, no 9,‎ , p. 345–355 (DOI 10.1080/00221344508986498)
  2. Judy M. Olson, « Projecting the Hemisphere », Matching the Map Projection to the Need, American Congress on Surveying and Mapping, (consulté le 14 décembre 2007) (specialement Figure 4.3)
Sinon je suis tombé sur ça : « Older geopoliticians habitually divide Earth into halves, in such a manner that most of the land is in a single hemisphere. The center of our planet’s “Land Hemisphere” is near Nantes, France, the once rustic birthplace of that redoubtable author, Jules Verne, while the “Water Hemisphere” center is located near New Zealand. »
Sur ça et ça : « "land hemisphere" 53% (pole off the Loire river in France), "water hemisphere" 89% (pole near New Zealand). »
Et ça : Distribution of water over the earth's surface on the northern "land hemisphere" (above) and the southern "water hemisphere "

--pixeltoo (discuter) 16 juin 2011 à 15:21 (CEST)

Et puis sinon y'a ce lien qui pourrait fournir des renseignement mais il faut débourser 8$.--pixeltoo (discuter) 16 juin 2011 à 15:32 (CEST)

J'ai supprimé ces sources parce qu'étant moi-même nantais, je peux vous affirmé au point 47° 13′ N, 1° 32′ O qui est exactement à 3,3 km de chez moi, il n'y a strictement rien voir ! sauf la cour du centre tri postal situé près de la gare de Nantes ! Mort de rire. Si Nantes était le « centre de Monde », ça se saurait depuis un certain temps (c'est qu'en même étonnant que dans une agglomération de 600 000 habitants personne n'est au courant de cette trouvaille !). Plus sérieusement, croyez moins ici à Nantes, on ne se priverais pas dans faire une publicité pour la promo de la ville si cela était véridique et surtout vérifiable ! Et bien sûr, rien de tout cela sur le site officiel de la ville de Nantes alors que les coordonnées précédemment situées sont pour ainsi dire en plein centre-ville, et pas à côté de Nantes comme il est dit dans l'article ! (ou alors ces coordonnées sont fausses). Mais c'est vrai que pour des américain faire une erreur de 80 km (la distance entre l'île Dumet et Nantes) ce n'est rien vu que les États-Unis représentent vingt fois la superficie de la France !Clin d'œil
Ceci dit, dans ce type d'article scientifique, on est en droit d'exiger de la part des rédacteurs, un maximum de précision dans les données, et pas des formules évasives du genre "à coté de" ou "au environs de" (sinon ce n'est pas la peine de mettre des coordonnées géographiques).
Par contre les gens de la région comme moi, un peu intéressé par ce genre de chose savent que l'île Dumet est le pôle continental depuis qu'il a été calculé en 1912 par éminent physicien français Alphonse Berget (1860-1934). Même l'article consacré à l'île Dumet sur le site du Conseil Général de Loire-Atlantique parle bien de cette île comme étant le pôle continental présent dans la région, Nantes n'étant même pas mentionné.
Outre le fait que l'un des deux liens est tout simplement rompu, je mettrais maintenant beaucoup de réserves à la deuxième source citée, et que je qualifierais de « commerciales », puisqu'on invite tout simplement le lecteur à acheter un bouquin, ceci sans que ce dernier, après en avoir lu les 350 pages, ne soit certain d'avoir finalement la réponse qu'il attends. Bref pas vraiment fiable comme sources…
Faire appel à des sites mercantiles pour sourcer un article d'une encyclopédie libre et gratuite, ce n'est pas ma politique, et je trouve cela particulièrement déplacé. Les sources que j'y ait ajoutées sont gratuites et en français, rédigés par des "gens du coin" comme moi, qui savent donc de quoi ils parlent et connaissent les travaux que Alphonse Berget a réalisé sur le sujet il y a presque 100 ans. Ce qui, manifestement, n'est pas le cas de ceux qui ont rédigés les articles anglophones que vous citez, et n'ont probablement jamais foutus les pieds à Nantes pour vérifier leur calculs (et ne connaissent pas Berget puisqu'apparemment aucun d'eux ne lui rend hommage en le citant) ! Pour moi ces sources là n'ont aucun intérêts ! Pj44300 (d) 17 juin 2011 à 04:21 (CEST)


Bonjour, je suis moi aussi nantais et j'entends moi aussi depuis des années que l'Ile Dumet serait le pôle de l'hémisphère continental. Par contre, la démarche consistant à dire que comme on entend ça depuis des années ca doit nécessairement être vrai me laisse perplexe (Avant Copernic, on entendait depuis des siècles que le Soleil tournait autour du Terre et pourtant...).
Les liens apportés par pixeltoo ont l'air de provenir de revues scientifiques (je dis "ont l'air" car je n'y ai pas accès). Et par principe, les revues scientifiques sont payantes, c'est dommage mais c'est comme ça. Personnellement, je donne beaucoup plus de crédits à des revues scientifiques qu'à un journal local ou un site perso concernant cette notion.
Enfin, le dernier point, l'étude citée date de 1997 alors que le calcul d'Alphonse Berget date de 1912. Depuis, les terres émergées se sont déplacées (tectonique des plaques, érosion des côtes), le pôle a pu se déplacer depuis 1912.
Bref, je trouve la manière de modifier l'article un peu limite dans le sens où les références apportées m'ont l'air moins pertinentes.
Pour clore le débat, il faudrait pouvoir avoir accès au document cité. Personnellement, le lien suivant m'indique page non-trouvée. Si quelqu'un me fournit le doc, je veux bien y jeter un oeil.
Pj44300 : "rédigés par des "gens du coin" comme moi, qui savent donc de quoi ils parlent"... pardon mais je crois les géographes sont plus compétents que les gens du coin pour cette question.

--Ouhpinaise (d) 17 juin 2011 à 05:17 (CEST)

« pardon mais je crois les géographes sont plus compétents que les gens du coin pour cette question » Encore faut-il librement avoir accès au études qui sont faites sur le sujet ! En tout cas, ce n'est pas moi débourserait 10, 20 ou 30$ pour acheter un bouquin en anglais qui probablement n'en dit pas plus que ça ! Si il y en a que ça amuse, c'est leur problème, mais qu'on ne viennent pas me dire que c'est une source est forcément fiable (parce que rédigé par des scientifiques), avant d'avoir lu le livre. Et attendre que les autres le fasse à votre place, on risque d'entendre parler de ça encore dix ans avant de savoir peut-être le fin mot de l'histoire. En tout, sur Wiki, lorsque les sources ne sont librement accessibles au lecteur afin qu'il ait de visu la preuve des affirmations énoncées, elle ne sont pas considérée comme fiables même si elles sont rédigées par des spécialistes, c'est dommage mais c'est comme ça aussi. Pj44300 (d) 17 juin 2011 à 07:00 (CEST)
La majorité des (bons) articles de Wikipédia liés au domaine scientifique font référence à des revues scientifiques (Science, Nature, ...) qui sont des revues payantes et qui font autorité dans le domaine. Ici, la référence semble provenir d'un proceeding (compte-rendu) du American Congress on Surveying and Mapping. D'un point de vue scientifique, c'est sans comparaison possible avec un article de Presse-Océan ou un lien sur un site perso. Après, libre à vous de ne pas lire le papier en anglais mais dans ce cas, ne venez pas modifier l'article Wikipédia en apportant de telles références.
A mon sens, la dernière version de l'article de Kilianours paraît plus légitime puisque qu'elle cite les précédents travaux de A.Berget ainsi que les travaux plus récents de J.M.Olson.--Ouhpinaise (d) 17 juin 2011 à 08:11 (CEST)
Vous n'êtes pas plus autoriser à affirmer que les liens du American Congress on Surveying and Mapping sont infaillibles avant avoir lu le bouquin que c'est brave gens vous proposent au prix modique de 34$ et que vous ne voulez même pas vous donner la peine de débourser. Alors avant d'affirmer des choses sans savoir, prenez vos responsabilités : achetez le livre, lisez le, faites profiter de vos trouvailles au grand public. Et après seulement peut-être vous aurez le droit de dire que les gens de Ouest-France racontent des conneries. Pj44300 (d) 17 juin 2011 à 08:30 (CEST)
Vous déformez mes propos. J'ai jamais prétendu que 1/leur étude était infaillible (aucun résultat scientifique n'est infaillible, c'est le principe de la science) 2/Presse-Océan disait des conneries.
Je vous concède que je ne l'ai pas lu le papier d'Olson mais je fais confiance aux revues scientifiques puisqu'avant d'être publiés, les résultats de ce papier ont été épluchés par un spécialiste de la question autrement plus capable et légitime que vous, Presse-Océan ou moi de donner son avis. La seule chose que je reproche, c'est de modifier l'article, sans avoir pris connaissance des résultats de Olson (sous prétexte que l'accès est payant). Pour moi, c'est légitime de faire référence à ce papier (et aussi aux liens que vous donnez). Mais je maintiens que rigoureusement pour les questions scientifiques (comme c'est le cas ici), ce sont les revues scientifiques qui font autorité et non la presse (locale).--Ouhpinaise (d) 17 juin 2011 à 08:56 (CEST)
Vous faites confiance à ce que dit Olson sans savoir ce qu'il a réellement écrit dans son bouquin. Moi, je suis comme Saint-Thomas, je ne crois se que je vois. Et le fait que vous reconnaissez qu'aucune étude scientifique n'est pas infaillible, devrait vous inciter a être un peut plus de prudence dans vos affirmations. D'ailleurs je constate qu'aucune publication francophone n'a relayé les travaux d'Olson, à tel point que la communauté scientifique locale, ainsi que acteurs politiques et économiques locaux ne sont même pas au courant que le pôle continental de trouverait en plein centre de Nantes. Si un spécialiste à épluché le papier de ce scientifique, il n'est certainement pas de la région (et probablement pas français non plu), sinon ça se saurait.
Oui j'ai viré cet accès payant, parce que je ne vois pas pourquoi on devrait condamner les lecteurs et les contributeurs à acheter un bouquin de 350 pages pour obtenir une seule information. Wiki est une encyclopédie libre et gratuite, qui n'a pas par ce biais, à faire la promotion mercantile d'un livre par rapport à autre. Pour moi c'est totalement inconcevable. Pj44300 (d) 17 juin 2011 à 09:30 (CEST)
"Vous faites confiance à ce que dit Olson sans savoir ce qu'il a réellement écrit dans son bouquin. " Oui. Je pense que la source initiale de cet article vient du wiki anglais (puisqu'on y retrouve/retrouvait les mêmes références) donc j'imagine que la personne qui a apporté cette référence, l'a vérifié. Là dessus, je fais confiance aux rédacteurs de Wikipédia. Le fait que l'accès à cette référence soit payante est effectivement gênant mais s'agissant d'une revue scientifique (du moins provenant d'un organisme scientifique reconnu) c'est pas pour cela que je considère qu'elle est sans fondement et que je la supprimais des références d'un article Wikipédia.
"Moi, je suis comme Saint-Thomas, je ne crois se que je vois.". Fidèle à votre principe, j'imagine que vous avez étudié en détail les travaux de A.Berget. et que vous ne vous êtes pas contenté de croire ce que pouvait bien raconter un journal (pourquoi croyez vous Presse-Océan et pas l'ancienne version de l'article?). J'imagine également que vous avez à votre disposition ces travaux. Il serait bon de faire "profiter vos trouvailles au grand public".
"Oui j'ai viré cet accès payant, parce que je ne vois pas pourquoi on devrait condamner les lecteurs et les contributeurs à acheter un bouquin de 350 pages pour obtenir une seule information." Dans ce cas, reprenez tous les articles scientifiques de Wikipédia qui font référence à des revues scientifiques (dont l'accès est lui aussi payant, donc invérifiables selon vos conditions).
Pour moi l'objectif de l'encyclopédie, c'est d'apporter un maximum d'éléments importants sur un sujet avec des références pertinentes. Après libre à vous d'aller vérifier les références et de croire ce que vous voulez croire. Si j'étais à ce point intéressé par le pôle continental, alors je me renseignerais davantage sur ce papier de Olson ou de Boggs, j'essaierais de le trouver par tous les moyens possibles (bibliothèques universitaires, même un mail à l'auteur de l'article pour avoir des explications). Et là si jamais, leur papier raconte effectivement n'importe quoi, alors je m'empressais d'en avertir la communauté et viendrais supprimer les références dans l'article. Mais pas sans l'avoir lu. Et au bout d'un moment, je fais confiance à ceux qui ajoutent certaines références, le lecteur se fera sa propre opinion mais avec l'ensemble des éléments possibles et pas de manière partielle et partiale comme ce que vous cherchez à faire.
A mon goût, modifier un article en supprimant des références sous prétexte que d'un, l'idée que le pôle soit situé près de Nantes vous parait saugrenue et que de deux, l'étude scientifique qui tendrait à prouver ce fait n'est pas réalisée par des locaux et a un accès payant, je trouve ça sans fondement, incohérent et non justifié.--Ouhpinaise (d) 17 juin 2011 à 13:40 (CEST)
Vous passer votre temps à parler des travaux d'Olson où vous me dites que « essaieriez de le trouver par tous les moyens possibles (bibliothèques universitaires, même un mail à l'auteur de l'article pour avoir des explications) ». Cela fait quatre ans que ces sources avait été rajouté sur Wiki anglophone et n'ont jamais été enrichit depuis par des informations complémentaires à ce sujet (probablement par ce que les contributeurs ne veulent pas là aussi se donner la peine d'acheter le bouquin pour voir son contenu). Bref, vous risqué bien de tourner en rond pendant un bon bout de temps avec ça, sans savoir peut-être le fin mot l'histoire. Comme cela au bout du compte on sera bien avancé !
En tout cas, dommage que ne souhaiteriez pas mettre autant d'ardeur à vouloir découvrir les résultats des recherces de Berget en 1912, qui était pourtant un scientifique aussi renommé à son époque que Olson ou Boggs, et dont les travaux n'avaient pas l'air de vous émouvoir et de soulever votre intérêt jusqu'ici.
Il a fallut que je change les sources de cet article, pour vous sentir obliger de dénigrer le contenu des liens que j'avais mis en remplacement, ainsi que de leurs auteurs. Et après, on a le culot de me dire je suis partial…
« Dans ce cas, reprenez tous les articles scientifiques de Wikipédia qui font référence à des revues scientifiques (dont l'accès est lui aussi payant, donc invérifiables selon vos conditions). », je pourrais vous faire la remarque contraire en vous invitant à supprimer tous liens de sites gratuits rédiger par des « amateurs » et les remplacer par des sites payant de revues scientifiques selon vos propres conceptions du sourçage. Mais à mon avis cette deuxième solution ne sera pas du goût de tout monde.
Enfin, si ça peut vous faire plaisir, j'ai réintroduit les deux liens concernant les travaux de ces deux scientifiques américains, comme cela tout le monde verra la nature des sources qui sont utilisés et les lecteurs pourrons effectivement juger de la fiabilité et de la pertinence de chacun d'entre eux. Pj44300 (d) 17 juin 2011 à 15:30 (CEST)
Pour ceux cela intéresse, je viens enfin de trouver sur Internet Archive le résumé intégral des travaux que Alphonse Berget a présenté en 1912 à Institut océanographique de Paris, publié « ici dans Annales de l'Institut (fascicule n°10 - réf. 5l42-l3. — CORBEIL. — IMPRIMERIE CRETE - en bas de la page. Il s'agit de compte-rendu de recherches scientifiques qui ne fait pas l'objet de publication payante, contrairement à ce qui est dit plus haut. Texte que j'ai bien sur rajouté aux sources de l'article qui nous intéresse. Pj44300 (d) 18 juin 2011 à 18:30 (CEST)
J'ai corrigé le lien mort vers le travail d'Olson, qui redevient donc accessible gratuitement. Cependant, se limiter à du contenu accessible gratuitement est une grossière erreur : « En tout, sur Wiki, lorsque les sources ne sont librement accessibles au lecteur afin qu'il ait de visu la preuve des affirmations énoncées, elle ne sont pas considérée comme fiables même si elles sont rédigées par des spécialistes, c'est dommage mais c'est comme ça aussi » eh bien non, ce n'est pas du tout ainsi !! En fait les sources les plus fiables sont le plus souvent aussi les moins librement accessibles. À partir du moment où le contributeur qui insère la référence a lui-même vérifié le contenu de sa source, c'est OK. Ensuite c'est au lecteur qui souhaite vérifier une information de se bouger à la bibliothèque ou de débourser de l'argent. Vous pouvez sonder le Bistro à ce propos : une revue scientifique (payante) est-elle une meilleure source que le site du Conseil général (gratuite) ? À coup sûr on vous répondra qu'il faut choisir la revue scientifique, ou au moins qu'on peut mettre les deux, mais certainement pas retirer la source académique.
J'espère que vous n'avez pas supprimé beaucoup de références académiques de la sorte, au profit de sources non spécialisées, au cours de votre histoire wikipédienne, sinon il y a de quoi s'inquiéter. — Hr. Satz 18 juin 2011 à 22:32 (CEST)
Rassurez-vous dans « mon histoire wikipédienne », je n'ai, pour ainsi dire jamais eu à me confronter à ce type de désagrément. Ce qui en soit est une bonne nouvelle, car cela voudrais dire que ce phénomène reste plutôt marginal. Ce qui m'inquiéterais moi, c'est que celui-ci tende s'amplifier. Les sondages du Bistrot ne m'intéresse pas, car personnellement je ne souscrit pas à cette méthode de sourçage (je ne préfère encore ne pas sourcer, plutôt que d'imposer au lecteur de « banquer » pour s'instruire). Pour une encyclopédie qui a gagnée sa popularité sur le principe de faire partager le savoir universel à titre gratuit et désintéressé pour le bénéfice du plus grand nombre, ça foutrait plutôt mal… (notamment pour ceux qui ne sont pas « plein au as » comme moi, et souhaite malgré tout continuer à s'instruire s'en avoir constamment à débourser du fric pour ça). À méditer… Pj44300 (d) 19 juin 2011 à 04:30 (CEST)
La plupart des bibliothèques sont gratuites à la consultation. Les bibliothèques universitaires disposent souvent d'abonnements aux revues scientifiques. Ceci sans compter les Wikipédiens qui peuvent aider à consulter, voir Wikipédia:Bibliothèque et Wikipédia:Accès aux publications scientifiques. Bref, c'est un faux problème, qui ne devrait en aucun cas pousser à l'appauvrissement de la qualité des sources (si Wikipédia est rédigé par des non experts sur la base de sources non expertes, où se trouve l'expertise ?!). Et il ne faut pas oublier que la production du savoir a un prix. — Hr. Satz 19 juin 2011 à 15:31 (CEST)
La grande majorité des wikipédiens ne sont pas experts dans les matières auxquelles ils contribuent et tant mieux s'ils peuvent s'appuyer des sources expertes lorsqu'elle sont librement accessibles. En tout cas, cela n'empêche pas cette encyclopédie d'être la plus consultée au monde.
Quand au prix de la production du savoir, beaucoup de scientifiques ne s'embarrassent pas de ces considérations mercantiles en réduisant l'accès aux résultats de leurs recherches pendant des années (voir plusieurs décennies : plus 60 ans avec l'étude de Boggs qui été publiée 1945, alors que lui-même est mort en 1954), surtout si celles-ci deviennent obsolètes ou s'avèrent erronées, parce qu'heureusement la science avance…
En tout état de cause, cela ne changera en rien mon avis sur ce que j'ai plus haut, et il est donc inutiles d'épiloguer des heures avec cela. Pour moi, la discussion est donc clause. Bonne soirée. Pj44300 (d) 19 juin 2011 à 19:52 (CEST)

Position précise du pôle continental.[modifier le code]

J'ai soigneusement lu la source "Alphonse Berget, « Répartition géographique des Océans (détermination du pôle continental) », Annales de l'Institut océanographique, vol. V, no 10,‎ (lire en ligne)". Alphonse Berget indique lui-même les limites de sa démarche à la page 6 : « Les essais préliminaires m'ayant montré que le point cherché devait se trouver un peu au nord de l'embouchure de la Loire, j'ai pris comme position définitive du pôle continental de la Terre l'île Dumet, petite île situé près de l'embouchure de la Vilaine. ». Le « j'ai pris » indique bien la subjectivité du choix, comme si ce pôle devait nécessairement être un point émergé. La suite de la source indique comment A. Berget a évalué la proportion de terre et d'eau dans son hémisphère continental. La méthode est astucieuse mais reste approximative.

Je n'ai pas lu l'étude de 1945 qui déplace le pôle à Nantes, mais j'ai l'impression que la méthode reste approximative (et d'ailleurs cette position est limité à la minute d'angle et non à la seconde comme A. Berget). Marée haute ou marée basse ?

Dernier point, (mais c'est un [WP:TI]), je suis convaincu qu'il n'y a aucune raison pour que le pôle maritime (c'est à dire le centre de l'hémisphère où il y a plus d'eau) soit situé à l'opposé exact du pôle continental (centre de l'hémisphère où il y a le plus de terre). -- Habertix (d) 29 juin 2011 à 21:32 (CEST).

Effectivement, tout cela semble être déterminé un peu au doigt mouillé. Je dirais que la localisation « réelle » du pôle n'est pas le plus important (tu cites le problème de la marée, mais il y a aussi le caractère fractal des cotes...), mais ce serait plutôt les différentes localisations qui ont été proposées qui sont intéressantes. Pour faire une analogie, ce serait l'historiographie plutôt que l'histoire elle-même, car ici l'histoire réelle est impossible à connaître. — Hr. Satz 29 juin 2011 à 22:56 (CEST)

Centre de l'hémisphere[modifier le code]

Je ne comprend pas très bien cette notion. Le centre d'une demi sphère se trouve au même endroit que celui de la sphère, mais pas à sa surface. Dans le cas présent le centre est situé au centre de la terre mais pas en France.--91.178.104.208 (d) 3 juillet 2011 à 21:58 (CEST)

Je vois que plus loin on parle de pôle. Ce terme me semble plus correct.--91.178.104.208 (d) 3 juillet 2011 à 22:03 (CEST)
Je crois que vous avez raison de mémoire.--pixeltoo (discuter) 3 juillet 2011 à 23:57 (CEST)
Le problème c'est que la définition du pôle géographique est liée à l'axe de rotation, ce qui correspond spécifiquement au pôle Nord et au pôle Sud, donc ça ne va pas ici. Cela dit, on parle aussi de pôle d'inaccessibilité, par une sorte d'abus de langage, donc je ne sais pas. — Hr. Satz 4 juillet 2011 à 00:10 (CEST)

Nantes et les travaux de Boggs (1945) : ce que dit la source[modifier le code]

Bonjour, je viens de lire toute la controverse autour de la source de Boggs. J'ai pu avoir accès à son article, et voici la citation exacte : « Geographers have made careful determinations to ascertain which hemisphere contains a larger percentage of land area than any other. It has been found to have its center in western France, near Nantes, in about 47°13’ N. latitude, 1°32’ W longitude ». Autrement dit, c'est une estimation ("in about"), et Boggs ne nous dit absolument pas comment il a trouvé cette information ("it has been found"). Manifestement, ses travaux ont encore du crédit dans certaines publications (voir ce livre, par exemple). Mais l'information me semble suffisamment douteuse pour garder l'estimation de 1912 par Alphonse Berget. Qu'en pensez-vous ? Skimel (discuter) 15 juillet 2018 à 00:12 (CEST)

Notification pixeltoo :, Notification Pj44300 :, Notification Ouhpinaise :, Notification Herr Satz : vous aviez débattu de ce point-là il y a plusieurs années. Skimel (discuter) 15 juillet 2018 à 11:25 (CEST)
Personnellement, je ne changerai pas d'avis sur ce que j'ai dit il y a sept ans de cela. Au niveau de Nantes et de la Loire-Atlantique, les travaux de Boggs sont passés totalement inaperçus au point de n'être mentionnés dans aucun des sites institutionnels de la région, tandis que ceux de Berget désignant l'île Dumet sont régulièrement cités.
J'ai seulement rajouté dans le courant février 2018, un paragraphe dans l'article consacré au mail Pablo-Picasso faisant référence au centre de l'hémisphère continental tel que l'avait calculé Boggs en 1945 qui situe celui-ci (si les coordonnées de géolocalisation sont exactes) au milieu du passage piéton se trouvant à dizaines de quelques mètres à l'est du grand rond-point commandant le boulevard de Berlin.
Vous pouvez vous y rendre sur place si vous en avez l'occasion, il n'y a absolument aucun monument, aucune marque distinctive pour signaler ce point. Et connaissant les élus locaux qui ne rateraient pourtant pas une occasion pour mettre en valeur leur commune, le fait que la municipalité de Nantes n'en fasse pas état, a tendance à prouver que les édiles nantais n'y croient pas non plus (à ma connaissance, le nom de Boggs n'a d'ailleurs même pas été attribué dans la ville à une voie ou un équipement public dans le but d'honorer celui-ci).
Bref, tout cela relève plutôt de l'ordre de l'anecdote. On peut tout au plus mentionner que les travaux de Boggs peuvent prêter à caution par qu'ils n'ont, a priori, jamais été publiés dans leur intégralité contrairement à ceux de Berget. Bonne soirée. --Pj44300 (discuter) 15 juillet 2018 à 23:04 (CEST)
Notification Skimel : : Merci. S'agissant de ce passage, j'ai supprimé toute l'extrapolation.
En effet, Boggs dit « near Nantes, in about 47°13’ N. latitude, 1°32’ W longitude », donc rien ne nous permet de dire en citant cette source :
Si Boggs donne sa mesure non pas à la seconde mais à la minute près, c'est qu'il y a une raison : la mesure exacte est incertaine, elle est comprise dans un rectangle de l'ordre d'une minute d'arc autour de la mesure donnée ; il ne faut pas la comprendre à la seconde près puisque Boggs n'a jamais donné la mesure à la seconde près. Sans compter qu'il dit « in about », ce qui est encore plus approximatif. Partant de là, aller situer l'endroit jusqu'au niveau de la rue est absurde. — Hr. Satz 31 juillet 2018 à 15:45 (CEST)
Merci pour ces corrections, c'est ce que je pensais également. Skimel (discuter) 1 août 2018 à 15:40 (CEST)
Une minutes de différence c'est, si je ne m'abuse, 15 kilomètres. Dans le rayon de 15 kilomètres autour du point cité par Boggs, il n'y pas de monument à la gloire du centre de l'hémisphère continental ou de ce géographe qui, par ailleurs est un « illustre inconnu » par ici (sauf très probablement chez les professeurs de l'université de Nantes). Dans l'article qui lui consacré on mentionne que « Au moment de sa mort en 1954 il était reconnu comme un expert mondial des frontières internationales et dans le domaine de l'édition et du catalogage de cartographie »… donc apparemment ses recherches sur l'hémisphère continental sont passés totalement inaperçus. Les coordonnées calculées par Boggs n'ont pas un intérêt scientifique irréfutable d'autant que ses calculs sont très approximatifs (Alphonse Berget était lui beaucoup précis : citer un point se trouvant sur une île de 600 m sur 150 m — l'île Dumet —, il faut qu'en même le faire). Mentionné que le point de Boggs se trouve dans les environs de Nantes est certes suffisant. Si je l'ai positionné à un endroit précis c'est qu'il le cite lui-même, et cela permet de démontrer l'absurdité et le manque de rigueur scientifique de tels calculs puisqu'il n'y rien a y voir, ni à cet endroit, ni les 15 kilomètres de rayon autour. --Pj44300 (discuter) 13 octobre 2018 à 11:31 (CEST)
« Une minutes de différence c'est, si je ne m'abuse, 15 kilomètres » : non pas du tout, une minute c'est un mille marin, soit 1852 m.
« cela permet de démontrer l'absurdité et le manque de rigueur scientifique de tels calculs puisqu'il n'y rien a y voir, ni à cet endroit, ni les 15 kilomètres de rayon autour » : donc, si personne n'a jugé bon d'élever un monument, c'est la preuve d'un manque de rigueur scientifique ? j'ai du mal à suivre le raisonnement. Ce sont les politiques, en érigeant un monument, qui jugent de la rigueur scientifique ? Ça me laisse rêveur. — Hr. Satz 13 octobre 2018 à 20:02 (CEST)
Notification Herr Satz : Que ce soit 15 kilomètres ou 1 852 mètres autour de 47° 13′ 00″ N, 1° 32′ 00″ O, il n'y a pas plus de monument à Nantes marquant l'hémisphère continental selon Boggs. Comme il n'y a d'ailleurs même pas plus été attribué le nom de Samuel Whittemore Boggs à une voie ou un équipement public au sein de cette ville dans le but d'honorer ce personnage qui nomme pourtant la ville de Nantes dans ses travaux. Une ville n'honorant pas d'une manière ou d'une autre un scientifique qui la désigne pourtant comme le centre de l'Hémisphère continental, c'est justement que peut-être il n'en vaut pas la peine. Cela fait plus de 70 ans que c'est ainsi et je ne vois pas pourquoi il en serait autrement. En enlevant ce paragraphe, vous venez un peu plus d'enfoncer ce pauvre homme dans les oubliettes de l'histoire scientifique nantaise. --Pj44300 (discuter) 13 octobre 2018 à 21:49 (CEST)
PS : Un article de Presse-Océan du 27 septembre dernier semble montrer à quel point les travaux de Boggs laissent même indifférent la communauté scientifique. Cela laisse effectivement rêveur… --Pj44300 (discuter) 13 octobre 2018 à 22:20 (CEST)
Aaaah oui, la fameuse source de référence en géographie, Presse-Océan 😂. — Hr. Satz 14 octobre 2018 à 01:49 (CEST)
Ceux qui n'ont visiblement pas attendu de pleurer de rire à l'évocation des travaux de Boggs sont bien les scientifique nantais : « À Nantes, l'information ne manque pas de faire sourire les universitaires qui se penchent sur des questions autrement plus importantes. » En tout cas, lorsque le nom d'un scientifique soulève autant de réactions amusées de ses pairs, c'est vous n'avez probablement pas les mêmes valeurs de référence en géographie que ces universitaires. Euh ? Le fait qu'aucun Wikipédien anglophone n'ai pas rédigé un seul article sur ce géographe américain est qu'en même assez révélateur du peu d'intérêt qu'il suscite dans le public anglo-saxon. Enfin, c'est bien la première fois que l'on parle de lui dans un journal depuis l'annonce de son décès en 1954, à défaut d'avoir fait l'objet un article dans une revue scientifique sérieuse. Mort de rire--Pj44300 (discuter) 14 octobre 2018 à 10:18 (CEST)