Discussion:Fromage au lait de chèvre

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

faux[modifier le code]

La 1e phrase est fausse, si ce n'est pas précisé un fromage "au (lait de ) chèvre" peut très bien contenir du lait de vache, par exemple, selon http://metro.ca/conseil-expert/fromager/pates-familles-fromages/lait-fromage.fr.html :

Les fromages de chèvre peuvent être fabriqués à 100 % de lait de chèvre, on parle alors de fromage pur chèvre, ou être fabriqués à partir d’un mélange de lait de vache et de lait de chèvre. On parle alors de fromages mi-chèvre à condition qu’ils contiennent au moins 25 % de lait de chèvre. Les fromages fabriqués à partir d'un mélange de lait de chèvre et de lait de vache sont doux et crémeux.
Certains fromages sont faits exclusivement de lait de brebis ou d’un mélange lait de brebis et chèvre ou lait de brebis et lait de vache. On trouve les fromages de lait de brebis dans différentes familles. Notons, par exemple, que le Pecorino Romano est un fromage à pâte dure entièrement fait de lait de brebis.

La preuve par l'image: http://sphotos-g.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-frc1/577532_156222521206520_1763211802_n.jpgMFH 7 avril 2013 à 19:18 (CEST)

Pour moi, elle est vraie. Voilà ma vision des choses : un fromage de lait de chèvre est, pour une encyclopédie, ... au lait de chèvre. Les faits et appellations populaires n'ont que faire de la législation de tel ou tel pays.
Pour vous simplifier l'appréhension de mon résonnement : vous possédez des chèvres, des brebis et des vaches ; vous les trayez et décidez de conserver les laits obtenus par de la transformation en fromage, ce que vous obtiendrez il y a de fortes chances que vous l'appelliez « fromage » ou « fromage de laits mélangés » si ça mise à la vente demande une explication. C'est ça que je nomme « fait » et « appellation populaire ».
Les liens externes de pages commerciales que vous nous invitez à visiter ne sauraient êtres des sources n'est-ce pas ? (de plus, le deuxième lien est une simple erreur d'étiquetage d'un employé de la chaîne Carrefour).
En revanche, pour moi, dans l'article, rien ne s'oppose à l'existence de sections traitant des législations de différents pays appliquées à l'appellation « fromage au lait de chèvre » du moment que c'est bien organisé. Je prends la peine de répondre car je vois beaucoup d'articles traitant de productions agricoles ou le contributeur fait un amalgame entre législation, argumentation commerciale fallacieuse et réalité des choses. --LAGRIC (d) 7 avril 2013 à 22:57 (CEST).