Discussion:Entreprise

    Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Autres discussions [liste]
    • Admissibilité
    • Neutralité
    • Droit d'auteur
    • Article de qualité
    • Bon article
    • Lumière sur
    • À faire
    • Archives
    • Commons

    Discussion[modifier le code]

    Bonjour. Je n'ai actuellement pas beaucoup de temps pour m'occuper de Wlki mais je ne pouvais pas laisser une ambiguité aussi importante : La recherche de bénéfices ne concerne pas que les actionnaires mais tous les apporteurs de capitaux. Les actionnaires ne sont que le cas particulier d'associés d'une société de capitaux.


    Au lieu de simplement faire une page de lien (voir commerce), j'ai pensé qu'il valait mieux tenter de definir cette activité essentielle dans toute economie libérale. L'entreprise est quelque chose de difficile à definir, donc si quelqu'un a quelque chose à ajouter, qu'il n'hesite surtout pas (bon, dire ça sur Wikipedia, c'est un peu enfoncer une porte ouverte, je sais...)



    On pourrait aussi ajouter un lien vers une liste d'enteprises, si ça existe deja ou si ça motive quelqu'un. Évidemment, ça sera forcement une liste de grandes entreprises : on peut difficilement etablir la liste de toutes les PME, j'imagine...

    Il y a déjà une liste de grosses entreprises dans indice boursier... mais on peut créer des listes par secteur d'activité (pharmacie, banque, édition de livres, etc) -- youssef 25 jun 2003 à 12:50 (CEST)

    On peut aussi s'inspirer de w:Lists of companies -- youssef


    Je suis très loin d'etre un libéral, mais si le licenciement etait un moyen d'augmenter les bénéfices, plus aucune entreprise n'aurait d'employé. La restructuration (licenciement+moyen de hausse de productivité, comme réorganisation, investissement dans les moyens de productions ou délocalisation) est un moyen d'augmenter les marges. De plus, dans une optique moderne de management, dire que les subordonnés doivent betement obéir à leurs superieurs est un non sens. Les superieurs hierarchiques n'ont pas la science infuse. Je sais que ça existe dans beaucoup d'entreprise, mais ça tient plus du dysfonctionnement et de l'abus de pouvoir que d'un fonctionnement normal et souhaitable pour l'entreprise (qui a interet à ce que tout le monde fasse son travail, meme ceux qui sont haut placés). Il vaut mieux dire que le pouvoir de décision augmente avec l'échelon hierarchique, ça me parait plus conforme à la manière dont les choses DOIVENT fonctionner.


    Salut,

    OK pour les modifs sur la hiérarchie. Un passage sur la prise de décisions seraient bien (mais je ne m'y connais pas assez). Les 4 méthodes que j'ai citées doivent être davantage détaillées, toutes ne peuvent pas être étendues à l'infini

    • augmentation du volume-->saturation du marché
    • augmentation des prix : --> pouvoir d'achat insuffisant
    • ventes d'actifs --> certains actifs permettent de maintenir une bonne productivité
    • Licenciement : il faut un minimum de travailleurs

    Ce que je voulais dire, ce que les entreprises envisagent souvent la faisabilité et intérêt de ces 4 voies.

    Reste plus qu'à trouver un courageux pour améliorer l'article.


    youssef 25 jun 2003 à 14:13 (CEST)


    Mais quel est donc la relation entre une entreprise, et ce que les recruteurs appellent un centre de profit ( dans certaiens annonces du site de l'apec, en particulier.)? --- Pourquoi parle t on des grandes entreprises et pas des PME/PMI? Ces dernières ont un rôle central dans l'économie. --- N'y voyez pas de polémiques qui n'ont rien à faire sur Wiki, mais on ne peut pas définir l'entreprise seulement par la finalité du profit (même si c'est le cas pour une grande majorité d'entres elles). Il existe suffisamment d'entreprises coopératives qui intègrent toutes les caractéristiques d'une entreprise à buts lucratifs sans pour autant en avoir fait leur finalité. BORIES René 18 déc 2003 à 23:29 (CET)


    Le but d'une entreprise est-il vraiment de generer des profits ? Ca se discute. On peut considerer que le but d'une entreprise est de continuer à exister, et que les profits ne sont qu'un moyen pour ça. Traroth 25 fév 2004 à 09:47 (CET)

    Entreprise / Société[modifier le code]

    Nous devons bien faire la différence entre l'entreprise qui est un concept et les règles qui lui sont affectées par la loi ou le contrat. L'entrerprise est aussi un état d'esprit (avec la notion d'entrepreneur, de liberté d'entreprendre...) que les libéraux économiques promeuvent.

    Aide SVP :

    Je suis actuellement en formation continue pour une société française. Dans le cadre de cette étude, je dois rédiger un mémoire sur un sujet libre. Ma problèmatique est la suivante : Peut-on conjuguer la croissance et la satisfaction des clients ? Je cherche tout type d'infos sur le sujet. sneuman@tiscali.fr

                                                         Merci
    








    C'est un centre de production et d'emploi si on revient aux entreprises d'état de l'URSS.

    La forme sociale qu'elle prend est sans doute à analyser plus du côté juridique...


    j'ai coupé ça, dont je ne sait pas quoi faire :

    Cela, c'est la vision productiviste et esclavagiste des entreprises et du système économique actuel. Ébauche de définition pour la société future : Une entreprise est un lieu où se réunissent une ou plusieurs personnes pour exécuter un travail. Ce travail, réalisé selon un certain savoir-faire, peut être considéré comme intéressant, appréciable, utile, par des personnes venant à découvrir l'éxécution de ce travail, donnant par le fait, une valeur à ce travail. L'intérêt pour ce travail peut n'être qu'informel. Il peut aussi être considéré comme rentable, dans le cadre d'une économie de marché. On dira alors que le produit de ce travail a trouvé des débouchés économiques. Tout travail réalisé reste un produit, même s'il n'a pas trouvé de débouché économique...

    Il me semble que c'est plus de la politique fiction que de l'encyclopédie, mais ? gem 4 avr 2005 à 17:38 (CEST)



    Juste une question, quelqu'un connait les règles ou les procédures à suivre pour créer une entreprise en France? merci jonathaneo

    Impact de la difficulté de l’entreprise[modifier le code]

    Je suis mémoriste en filière droit. Pourriez-vous me donner des informations concernant : Impacts de la difficulté de l’entreprise : . sur le plan social . sur le plan économique . et sur le plan politique

    IL’entreprise[modifier le code]

    Je suis un etudiant a la faculte des sciences en tunis. Dans le cadre de cette étude, je dois faire un projet de fin d'etude mémoire . Ma problèmatique est la suivante : définition de fabrication sur stock,fabrication sur commande ,conception a la commande Je cherche tout type d'infos .

    article de qualité[modifier le code]

    non ? il m'a l'air complet celui là ... --Baptiste Deleplace 12 mai 2006 à 17:24 (CEST)[répondre]

    Non pas du tout. Les auteurs majeurs : Coase, Galbraith, Schumpeter, Keynes et compagnie sont totalement absent, ainsi que l'analyse micro-économique de l'entreprise.--Aliesin 2 juin 2006 à 14:43 (CEST)[répondre]

    Article alternatif[modifier le code]

    Bon c'est pas trés sympa de ma part mais je trouve cet article totalement inintéressant dans l'optique qu'il adopte. Je précise que je compte le réécrire à 98% et que vous trouverez l'avancement de ce travail à l'adresse suivante : http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Aliesin/Entreprise

    Bien sur je soumettrai son remplacement à l'avis de la communauté. --Aliesin 9 juin 2006 à 00:30 (CEST)[répondre]

    Aliesin, je trouve que l'approche de ton ébauche promet en effet un article bien meilleur que l'actuel. Je propose de collaborer avec toi sur ce projet. Puis-je intervenir dès maintenant sur le texte ou préfères-tu finir d'abord ton premier jet? En attendant, je vais utiliser la page de discussion de ton projet. --Elvin 9 juin 2006 à 09:49 (CEST)[répondre]

    Ne te géne pas.--Aliesin 9 juin 2006 à 14:47 (CEST)[répondre]
    Hors de question. Modifie l'article DIRECTEMENT, qu'on puisse faire des diffs. C'est le fonctionnement NORMAL de wikipédia. HDDTZUZDSQ 9 juin 2006 à 14:55 (CEST)[répondre]
    Remarque tout bonnement idiote, il est courant chez la plupart des utilisateurs de faire des brouillons de leurs modifications futurs sur leur ordinateurs et éventuelement sur leur page personnelles, surtout s'il veulent recueillir des informations. Tu es un des rares utilisateur à modifier "directement" les articles, c'est à dire à rajouter ce qui te passe par la tête sur le moment, plutôt que d'apporter un travail réfléchi sur le moyen/long terme, ce qui fait que la plupart de tes ajouts sont des inepties. Si tu prends wikipedia comme un torchon ou tu fais des "diffs" du style (revers using popups ::846413967) c'est ton problème (enfin pas tout à fait que le tiens) mais tes remarques aggressives tu te les gardes, surtout quand elles vont à l'encontre du bon sens. La prochaine fois que tu fais un ajout sur wikipedia, travaille le sur un brouillon, demande l'avis à quelqu'un, essaye que ce soit davantage que 2 lignes d'inepties et de lieux communs, source le .... enfin bref effectue le travail normal qui doit précéder l'intervention "DIRECTE" et peut-être que ton article ne passera pas par la case "Page à supprimer". Leçon terminée.--Aliesin 9 juin 2006 à 15:03 (CEST)[répondre]
    J'ajourterais que, à mon avis, il est impossible d'y voir clair dans un article qui veut faire le tour de tous les aspects de l'entreprise, et cela qu'elle soit petite ou grosse, industrielle ou autre, etc. C'est trop ambitieux. Faudrait déjà mettre dans un article à part tout ce qui est l'aspect interne et opérationnel (= structure et fonctionnement) d'une entreprise. --Pgreenfinch 9 juin 2006 à 15:05 (CEST)[répondre]
    Actuelement l'article tourne à l'inventaire absurde, on nous parle même des alarmes à incendie......
    Le fonctionnement normal, c'est de modifier directement les articles existant, pas de refaire la page dans son coin, et venir écraser l'ancienne en considérant que sa version est meilleure. HDDTZUZDSQ 9 juin 2006 à 16:49 (CEST)[répondre]
    On dirait que Elvin est de mon avis et m'apporte son aide dans "mon coin", bien sur on se passera trés bien de toi.--Aliesin 10 juin 2006 à 23:46 (CEST)[répondre]
    Ca prend forme. J'ai aussi rejoint ce convoi, car l'article actuel me semble ne mener nulle part. En fait le travail peut ainsi s'orienter vers
    • un article principal qui va à l'essentiel, autrement dit le rôle économique et sociologique de l'entreprise,
    • avec des branchements vers les différents articles (existants et à créer) abordant chacun des aspects (organisation, gestion, stratégie, ressources humaines, financement, etc.) qui sont propres à cet agent économique et social. --Pgreenfinch 11 juin 2006 à 00:38 (CEST)[répondre]
    Je m'oppose à la méthode de confiscation de la rédaction tentée par Aliesin. Il m'empéche d'écrire sur sa page perso, je conserve donc mes rédactions à l'article existant, et j'empêcherai son effacement pur et simple. HDDTZUZDSQ 11 juin 2006 à 23:18 (CEST)[répondre]

    Me paraît cavalier, en effet, surtout quand je vois écrit ça : (actu) (dern) 2006-06-11 16:55:57 Aliesin (ceci est un brouillon personnel et non une page de l'encyclopédie, j'ai donc le droit de t'en exclure.) dans l'historique. Le principe de base du projet est le travail collaboratif. Mais au grand jour, pas sur une page personnelle où trois personnes se retrouvent pour rédiger les articles à leur guise en en excluant ceux qui ne leur plaisent pas (le droit à exclure n'existe pas). Il y a un truc qui ne va pas, là, d'autant qu'en regardant l'historique de cet article, je ne vois pas trace des tensions qui conduisent parfois à élaborer une autre version quand l'article est protégé du fait desdites tensions. Cela dit, en regardant les deux sommaires, il me semble que celui du brouillon est plus cohérent, mais ce n'était pas mon propos, au moins initialement ;D Alvaro 11 juin 2006 à 23:51 (CEST)[répondre]

    la méthode suivie par Aliesin me semble pourtant la meileure pour des modifications en profondeur qui affectent le plan, afin que la page d'origine reste intelligible pendant les travaux. En revanche, quand cette nouvelle page sera prête, elle devra vivre en parallèle avec l'ancienne jusqu'à ce que se dégage un consensus (éventuellement un vote) pour le remplacement; C'est ce qu'Aliesin a l'intention de faire (voir plus haut). Amha ça n'est en rien contraire aux principes de WP --Elvin 12 juin 2006 à 08:52 (CEST)[répondre]

    Ah non, non merci, pas de vote, plus de vote ;D Le truc de base, sur le projet, c'est le consensus. Pour info, nos camarades ;D collègues germanophones viennent de... voter massivement l'interdiction des votes ! Alvaro 12 juin 2006 à 11:36 (CEST)[répondre]
    Je pense que :
    1. on ne peut pas me reprocher de ne pas blanchir l'article actuel pour le remplacer par mon brouillon;
      1. nul reproche ;D Alvaro 12 juin 2006 à 11:36 (CEST)[répondre]
    2. Que c'est mon droit de faire des brouillons de mes modifications futures, et j'encourage tout le monde à en faire autant : c'est du bon sens;
      1. oui Alvaro 12 juin 2006 à 11:36 (CEST)[répondre]
    3. Que le seul moyen d'obtenir le remplacement d'un article existant est d'en proposer à la communauté une alternative finie et cohérente, et non de le modifier progressivement;
      1. oui et non ;D en fait, le principe du projet est que les articles sont améliorés via la trituration par de multiples menottes. Sûr que c'est plus facile à faire, par exemple, à partir d'un article « carré » au plan qui tient la route plutôt qu'à partir d'un article construit par strates sans vue d'ensemble. C'est le revers des « triturations multiples » ;D Alvaro 12 juin 2006 à 11:36 (CEST)[répondre]
    4. Que les utilisateurs sont souverains sur leurs brouillons personnels (D'une manière générale, abstenez-vous de modifications sur les pages personnelles des autres à moins d'y avoir été autorisé.= régle de wikipedia);
      1. plutôt oui que non Alvaro 12 juin 2006 à 11:36 (CEST)[répondre]
    5. Que l'intervention d'Alvaro est non pertinente, qu'il n'a pas compris l'objet du brouillon (il ne s'agit pas de résoudre un quelconque conflit sur cette page mais de proposer une refonte de l'article).
      1. oulala, un mal comprenant qui intervient de manière non pertinente ; que de fleurs ;D Ce qui ne va pas, ce qui est au contraire à l'esprit du projet, àmha, c'est qu'un groupe bosse dans son coin. Manquerait plus que, sur l'article tutu, les pro-tutu bossent dans leur coin leur version de l'article et les anti-tutu fassent de même dans leur coin ! Où serait la neutralité de point de vue ? Alvaro 12 juin 2006 à 11:36 (CEST)[répondre]
    6. Que l'intervention de HDD sur ma page perso était, comme toujours, un vandalisme déguisé en débitage de lieux communs.
      1. Euh... ;D Alvaro 12 juin 2006 à 11:36 (CEST)[répondre]

    --Aliesin 12 juin 2006 à 09:23 (CEST)[répondre]


    Ce qui me gène, c'est que Wiki est une encyclopédie contributive, et que chacun devrait pouvoir apporter sa pierre. D'un autre côté chacun a le droit de réfléchir avant de proposer sa contribution, et de formaliser celle-ci. Je me contenterai donc d'un appel au calme. A mon avis, le débat devrait se concentrer sur le fond.
    Pour la forme, je dirais qu'au moment où Aliesin (joli pseudo, d'ailleurs, peu de gens connaissent) proposera son travail, il ne faudra pas se limiter à deux choix (oui/non), mais être ouvert aux modifications. Werewindle 12 juin 2006 à 11:33 (CEST)[répondre]
    Ben moi, je suis pro-tutu. Na ! :D --Powermonger·(kongossa)Nuvola apps kmail.png 12 juin 2006 à 12:44 (CEST)[répondre]
    Euh... j'ai dû mal choisir mon exemple, je suis aussi pro-tutu ;D Alvaro 12 juin 2006 à 14:54 (CEST)[répondre]
    Il est évidemment hors de question de supprimer le travail existant sans débat. Il est également contraire à l'esprit de Wikipédia de "sélectionner" certains rédacteurs et d'en exclure d'autres. Si Aliesin veut travailler l'article en profondeur, il n'a qu'a par exemple le faire sur une sous page : Discuter:Entreprise/Nouvelle version collaborative, ouverte à tous et pas qu'à ses amis. C'est du bon sens. HDDTZUZDSQ 12 juin 2006 à 13:52 (CEST)[répondre]

    Ok pour le droit de de faire des brouillons, mais si le but est de refaire entièrement l'article, je pense que touTEs les contributeurices de l'article doivent être invitéEs à la rédaction de nouvel article. La logique me semble plus de retravailler le plan sur la présente page de discussion, voir de créer Discuter:Entreprise/Nouvelle version collaborative, ce qui n'est pas très usuel, mais qui est plus dans l'esprit du travail colaboratif. Le fait d'exclure unE contributeurice de l'écriture du future article me dérange un peu. Gael (Discuter) 12 juin 2006 à 14:02 (CEST)[répondre]

    ého, je n'ai exclus HDD qu'à la suite d'un "revers using popups" sur ma propre page !...--Aliesin 12 juin 2006 à 19:11 (CEST)[répondre]

    J'ai coupé le noeud gordien[modifier le code]

    En créant un article dédié Fonctionnement et organisation de l'entreprise. Comme cela on va pouvoir se centrer sur l'essentiel, le rôle de l'entreprise dans la société. --Pgreenfinch 12 juin 2006 à 19:56 (CEST)[répondre]

    En résumé - supprimé[modifier le code]

    Cela est complétement faux, nombre d'entreprise subventionne des musées, des hopitaux, enfin la liste est longue... Qu'en pensez-vous???

    Portail inconnu[modifier le code]

    {{Portail entreprise}} ??? --brunodesacacias 21 avril 2007 à 15:32 (CEST)[répondre]

    Réglé. --Bruno des acacias 2 mai 2011 à 14:22 (CEST)[répondre]

    Micro-entreprise[modifier le code]

    Y'a un truc qui me chiffonne : micro-entreprise défini un régime fiscal, c'est une notion précise or le terme est courament et abusivement utilisé pour désigné les TPE (très petite entreprise), qui est un terme beaucoup plus flou. Je ne sais donc pas s'il y faut garder micro-entreprise utilisé dans un sens incorrect mais usuel, ou bien TPE que personne n'utilise. Si il y a un connaisseur, ou quelqu'un pour trancher ?

    Si les deux termes existent, les deux peuvent être utilisés. Chaucun à sa place. Cordialement. --brunodesacacias 11 mai 2007 à 21:31 (CEST)[répondre]
    Salut. Oui mais dans " Les formes d’entreprises", l'utulisation me semble approximative : "Le fait d’entreprendre est - dans tous les pays - encadré par une règlementation. La plupart des entreprises fonctionnent donc dans un cadre prédéterminé par la loi. Dans le contexte d'une économie capitaliste, il est possible d'avoir une entreprise à titre personnel (en général une microentreprise). Par exemple, en France, 95 % des 3 millions d'entreprises que comprend le pays sont des microentreprises de 0 à 3 collaborateurs." Or une microentreprise est limité par les bénefs, a priori elle ne peut être assez grande pour avoir des collaborateurs, ceux sont des entreprises individuelles, donc on utulise là un terme mal à propos, cependant, clarifier laffaire reviendrait à s'étaler un peu. Mais là les places ne sont pas expliciter et c'est pas clair. Je potasse et je propose. Cordialement. --Yabasta! 14 mai 2007 à 04:55
    Dans un premier temps, si tu estimes que les 3 millions de petites entreprises ne sont pas des microentreprises mais des TPE, il faut remplacer le terme. --brunodesacacias 14 mai 2007 à 08:04 (CEST)[répondre]

    Nouvelle version[modifier le code]

    Je suis complètement d'accord avec cette nouvelle version de l'article sur l'entreprise. jplaberge 19 juin 2007 à 19:54 (CEST)[répondre]

    Nouvel entrant dans la communauté, je pense que le travail de développement effectué dans la cadre du projet manifeste (www.manifeste-tm.com) mérite une attention particulière : la vocation consistant à revisiter des produits essentiels de notre quotidien en collaboration avec des designers est en soi, je trouve, une démarche intéressante, parce que les produits créés ont une identité (leurs créateurs) et vont s'intégrer progressivement au sein d'une gamme présente sur plusieurs catégories de produits. Le principe consiste à sélectionner des produits qui répondent à un besoin, par rapport à l'offre existante : le choix des types produits est conforme au sens de l'adjectif "manifeste" (dont la nature et l'authenticité s'imposent avec évidence). Le mode de fonctionnement de l'entreprise est transparent : conforme au sens de manifeste dans le transport maritime (liste de colisage), où l'ensemble de la démarche est expliquée sur le produit de la première collection, le coffret cadeau naissance. Enfin, la démarche est avant tout créative et n'a pas de vocation politique ou idéologique, ce qui la distingue d'un certain nombre d'autres "manifestes".

    Fondateur de ce projet, je soumets ces remarques à votre propre opinion et sensibilité, n'étant pas moi même habilité à communiquer sur Wikipédia. Je pense par ailleurs que les différentes définitions de manifeste en tant que nom et adjectif pourraient être complétées.

    Réorganisation de l'article[modifier le code]

    (Puisque je suis dans le thème entreprise ces jours-ci), j'ai réorganisé l'article en quelqiues grandes parties majeures regroupant les infos. Ca me semble plus clair et rigoureux,mettant en valeur forces et faiblesses. L'intéreur des parties demande cependant un sérieux nettoyage au regard des standard actuels de Wikipédia. Notamment, :

    • La partie "Finalités" ("finalités et limites" pour être neutres ?) devrait partir de quelques notions plus philo, poser (rapidement) la problématique de la place de l'entreprise dans la société : au service de la société dans sa globalité ? des entrepreneurs ? des salariés ? la notion (pipo ?) d'entreprise citoyenne. Les remises en cause (exploitation marxiste ou autre, intérêt individuel contre intérêt général, stress, dégâts sur l'envrionnement). D'où le besoin incessant de relégitimer l'entreprise (selon les époques, source de la croissance nationale, fer de lance de la France à l'étranger, lieu de création et d'innovation, création d'emploi, lieu d'épanouissement personnel -la glorification des la start-up cool par exemple-, la réhabilitation de la valeur travail, la comm sur l'entreprise verte, rôle social et mécénat, etc. Plein de pistes qui doivent être évoquées.
    • La partie "Organisation et fonctionnement" est très riche mais ressemble un peu trop au sommaire d'un manuel de gestion, un peu fourre-tout et incomplète (ex : quasi-rien sur les grandes fonctions de l'entreprise : transversales et opérationnelels, etc.). Il y aurait donc des choses à revoir.

    Si j'ai le temps (bon, en théorie, je ne l'ai pas du tout, mais la tentation est forte), je continuerai un peu le travail dans les jours qui viennent.--Dauphiné (d) 11 juin 2008 à 18:46 (CEST)[répondre]

    Bon, j'ai écrit un truc super-scolaire (j'ai honte) et pas sourcé (aïe aïe aïe), mais qui aborde des thèmes essentiels qu'on ne peut se passer d'évoquer, même en passant, conernant l'entreprise. Ne me dites pas, "c'est marxiste, etc.", quoiqu'on pense, on ne peut éluder les questions de l'exploitation dans l'entreprise, des liens avec le pouvoir politique, du stress des salariés, etc. C'est du "premier jet" de tête, pardon pour les phôtes.--Dauphiné (d) 11 juin 2008 à 21:02 (CEST)[répondre]
    Aussi rajouté une partie gouvernement d'entreprise. Au fait, que fait-on de la partie entrepreneur ? Il y a déjà un article sur le thème et ici, celà dépareille. Il faudrait mieux un passage sur la création d'entreprise en général, non ?--Dauphiné (d) 11 juin 2008 à 23:30 (CEST)[répondre]

    l'entreprise est la gestion de ressource humain

    Entreprise Individuelle[modifier le code]

    Une phrase me chiffonne : "L'entrepreneur y est son propre salarié". Je ne trouve pas cette phrase appropriée, car pour définir le salariat, il faut parler de lien de subordination. L'entrepreneur individuel n'est pas salarié. Je serais d'avis de supprimer cette phrase, qu'en pensez vous ? Tom1769 (d) 2 mai 2011 à 12:28 (CEST)[répondre]

    Sauf erreur de ma part, quelque soit son supérieur hiérarchique, celui qui perçoit une rémunération régie par les règles applicables à un salarié est un salarié. Si la phrase prête à confusion, elle peut être formulée en « Le dirigeant perçoit un salaire. » Cordialement. --Bruno des acacias 2 mai 2011 à 13:03 (CEST)[répondre]
    La phrase n'est pas non plus satisfaisante, car l'entrepreneur individuel n'a aucune des caractéristiques du salarié : ni contrat de travail, feuille de paie, convention collective, prud'homme, chômage, rémunération régulière... On peut éventuellement parler de rémunération, mais pas de salaire/salarié/salariat. Cordialement,Tom1769 (d) 2 mai 2011 à 13:50 (CEST)[répondre]
    Je n'en sais strictement rien et, même si vous en savez quelque chose, ce qui fera foi, ce seront les études sur lesquelles l'article s'appuiera et en aucun cas ce ne sera vous, moi ou quelque autre utilisateur. Je regarde cela de plus près. --Bruno des acacias 2 mai 2011 à 14:11 (CEST)[répondre]
    J'ai retiré la phrase. Mais je doute qu'en France, en Chine, au Mali et aux Etats-Unis le système de la rémunération du dirigeant-actionnaire unique-employé unique soit la même et ne suive jamais le régime du salarié, en particulier dans les pays où le contrat de travail, la feuille de paie et les conventions collectives sont facultatifs voire inexistants. Par exemple, je ne suis pas certain qu'à Dubaï tout employé d'une entreprise ait un contrat de travail et une fiche de paie ni qu'en Inde tous les entrepreneurs individuels aient un statut très différent de celui de certains employés. Cordialement. --Bruno des acacias 2 mai 2011 à 14:21 (CEST)[répondre]
    Désolé si mon approche est trop franco-française, je n'ai pas l'habitude d'intervenir sur Wikipedia, j'ai un peu oublié la composante internationale. Vous avez raison de dire que la frontière salarié/non-salarié tend à s'estomper, c'est ce qu'on voit notamment avec le statut d'auto-entrepreneur et ce que j'appellerais ses abus... Quoi qu'il en soit, en ce qui concerne la France, j'ai ici un lien fiable : http://rfconseil.grouperf.com/article/0148/ms/rfconsms0148trecom01.html Cordialement, Tom1769 (d) 2 mai 2011 à 15:02 (CEST)[répondre]
    A vous de jouer, donc, avec cette source, en précisant que cela concerne le droit français. N'hésitez pas ! C'est en forgeant qu'on devient forgeron, que ce soit en tant que boss, qu'auto-entrepreneur ou que salarié, ;-). Pour l'approche internationale des connaissances, ou plutôt multi-culturelle, cela vient en forgeant. Cordialement. --Bruno des acacias 2 mai 2011 à 15:22 (CEST)[répondre]

    Merci pour les encouragements. Je pense que je vais plutôt écrire sur la page "Entreprise Individuelle", car elle paraît très incomplète, et certains éléments sont faux. Le paragraphe Entreprise individuelle" de cette page est à mon avis suffisant, d'autant que la page est consacrée à l'entreprise au sens (très) large. De plus, je suis totalement incompétant en ce qui concerne les autres pays. Cordialement, Tom1769 (d) 2 mai 2011 à 15:30 (CEST)[répondre]

    Est-ce que tout les entreprise rentable et impérativement solvable?
    

    Propriété de l'entreprise et pouvoir des actionnaires[modifier le code]

    Bonjour,

    N'étant pas juriste, j'émets mes remarques avec prudence mais elles me semblent de bon sens.

    On lit : "Dans l'entreprise classique selon le modèle du xixe siècle, comme dans les PME, le pouvoir appartient aux actionnaires, qui sont les propriétaires de l'entreprise."

    Cela me semble juridiquement à la fois faux (les actionnaires sont les propriétaires de l'entreprise) et réducteur ("le pouvoir appartient aux actionnaires").

    D'abord parce que la propriété est une notion juridique et que l'on ne peut être propriétaire de quelque chose qui n'existe juridiquement pas. L'article indique d'ailleurs justement que "D'un point de vue juridique, [l'entreprise] n'a stricto sensu aucune consistance ni réalité." Les actionnaires ne sont propriétaires que de leurs actions et donc, globalement, du capital social. Il me semble encore que cela n'en fait pas non plus les propriétaires de la société qui est (en général) une personne morale. Je ne crois pas que notre droit permette la propriété d'une personne, qu'elle soit physique ou morale. Les membres d'une association ne sont pas d'avantage les propriétaires de l'association. L'article de Wikipedia sur les Personnes morales en droit français indique précisément que "les associés ne sont pas copropriétaires des biens sociaux mais ils sont titulaires de droits sociaux c'est-à-dire parts sociales ou actions".

    En ce qui concerne le pouvoir des actionnaires, dire qu'il leur appartient est excessif et réducteur. La possession des parts sociales donne un pouvoir généralement important mais pas exclusif et pas sans limite. La tendance est d'ailleurs à la réduction de ce pouvoir et dans certain pays (Allemagne par exemple), on est assez loin d'une hégémonie des actionnaires.

    L'article me semble donc devoir être corrigé, nuancé et sans doute complété sur ces points. --Patrice Ongla (discuter) 3 mars 2021 à 05:22 (CET)[répondre]

    Je ne suis pas davantage juriste mais il ne faut pas mélanger coopérative et société par actions. Tu acquiers une part sociale d'une coopérative. Une seule. Elle représente une part du capital social de la coop. Mais tu n'es pas propriétaire. Quand tu achètes des actions d'une société, tu deviens propriétaire de l'entreprise en proportion du nombre d'actions que tu détiens. Plus tu détiens d'actions plus tu as de l'influence sur les décisions. Du moins aux AG. Искренне! Kirham Quoi? encore? 3 mars 2021 à 05:34 (CET)[répondre]
    Merci pour la réponse mais cela ne me semble pas répondre à mes remarques et je ne crois pas faire de confusion. Au risque d'être un peu répétitif, je ne vois pas comment on peut être propriétaire de quelque chose qui n'existe pas juridiquement (l'entreprise), donc juridiquement toujours, je ne vois pas comment l'affirmation "les actionnaires sont propriétaires de l'entreprise" peut avoir de sens. Ca c'est pour l'aspect formel.
    Sur le fond, il me vient des arguments plus solides. Formellement, l'actionnaire pourrait en principe être propriétaire de la société (qui, elle, existe en tant que véhicule juridique de l'entreprise). Mais s'il l'est, il est aussi propriétaire de tout ce que possède l'entreprise. Si c'était vrai, le délit d'abus de biens sociaux n'existerait tout simplement pas. S'il existe, c'est bien que le droit considère très explicitement que ce qui appartient à l'entreprise n'appartient pas à ses actionnaires et donc que les actionnaires n'en sont pas propriétaires. On peut incidemment remarquer que ce qui m'apparait comme une évidence juridique n'en est manifestement pas une pour beaucoup de chef d'entreprise...
    Autre argument, la responsabilité. Un propriétaire est responsable des éventuels dommage créé par son bien. Or, ce n'est pas le cas pour l'entreprise (au moins pour la SARL). L'entreprise est donc bien un object de droit, ou plutôt un sujet, (justement pas un objet) qui n'a pas de propriétaire.
    En conclusion, la seule chose que les actionnaires possèdent, ce sont leurs parts sociales, ce qui leur donne plus ou moins de pouvoir (droit de vote) et droits (bénéfices) selon les législations et les pactes d'actionnaires.
    Je loupe peut-être un gros truc (et auquel cas les corrections sont bien venues) mais ça me semble difficilement contestable.
    Patrice Ongla (discuter) 3 mars 2021 à 07:16 (CET)[répondre]
    
    J'ai effectué quelques recherches et il s'avère qu'en tirant le fil, je découvre une énorme pelote. Tellement grosse qu'elle justifie à mon sens, une révision importante d'une partie de l'article car on touche au cœur même de son objet, à savoir, la nature profonde de l'entreprise.
    Je confirme que, selon le droit (qu'il soit basé sur la common law ou sur le droit romain-germanique) :
    1) l'entreprise (ou plus précisément la société de capitaux) n'a pas de propriétaire,
    2) en conséquence, les actionnaires ne sont pas et ne peuvent pas en être les propriétaires.
    J'invite les relecteurs et intervenants à consulter :
    - l'émission de France Culture "Entendez-vous l'éco" du 02/09/2019 intitulée "Actionnaires, managers, salariés : partager le pouvoir" avec Jean-Philippe Robé (c'est le souvenir de cette émission qui a motivé mon intervention initiale).
    - l'article de 2003 du juriste Britannique Paddy Ireland intitulé "Company law and the myth of shareholder ovvnership",
    - l'interview dans Marianne de l'économiste Olivier Favereau par Philippe Labarde et Bertrand Rothé, précisément intitulé "Les actionnaires ne sont pas les propriétaires des entreprises". On y lit cette réponse édifiante de Labarde : "J'ai été le fondateur de la Tribune, le responsable économique du Monde, le numéro deux du Monde même, et je n'ai jamais entendu cela de ma vie professionnelle, j'ai même professé l'inverse. Pourquoi avons-nous été aveugles à ces évidences ?". La réponse à cette question est en elle même un véritable sujet que devrait traiter l'article.
    En conclusion, l'idée selon laquelle les actionnaires sont propriétaires de l'entreprise, bien que cette très communément acceptée, voire même tenue pour une évidence, est fausse. Il s'agit d'une interprétation erronée du droit qui semble devoir beaucoup à Milton Friedman et à l'école de Chicago.
    Compte tenu des implications et des conséquences politiques, sociales et historiques de ce parti pris qui m'apparait dater des années 70, cet aspect du sujet semble tout à fait essentiel et un travail approfondi s'avère nécessaire pour le documenter et l'expliciter aussi bien sous l'angle de l'histoire des idées qu'en termes d'enjeux sociétaux . Patrice Ongla (discuter) 3 mars 2021 à 08:38 (CET)[répondre]