Discussion:Engie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Jusqu’où va la « libre concurrence » ?[modifier le code]

Jusqu’à y'a 5 ou 6 ans, on avait un seul fournisseur pour les deux énergies, EDF-GDF. Depuis 2006 ou 2007, on nous a forcé à signer chez GDF Suez pour le gaz. Ces jours-ci, Suez vient me draguer (par courrier) pour signer aussi l’électricité chez eux. Que proposent-ils ? Un tarif bloqué pendant 2 ans avec une facturation bimestrielle, et 1 million de clients auraient déjà accepté… Or il est évident que le gaz – comme l’électricité – augmenteront d’ici 2 ans… ! En clair, une boîte privée a le droit de « piquer » des clients au secteur public, mais EDF n’a plus le droit de draguer des clients pour le gaz : où est l’erreur ?

Oui, y a d’autres concurrents privés qui proposent des contrats électricité. Mais pour le gaz, je sais pas si Suez a un monopole de fait. C pareil pour les FAI ou pour le téléphone ? Euh, pour moi, en France, y’a toujours qu’un seul réseau d’électricité et un seul pour le gaz naturel… à moins que je me goure ? Ce serait bien que qq'un de compétent résume/synthétise cette situation dans un article sur l'énergie. Marchiii ;-)

--Bibliorock (d) 18 janvier 2013 à 16:05 (CET)

effectivement un article décrivant l'organisation du marché de l'énergie en France serait intéressant car visiblement de nombreuses confusions existent.
quelques informations en vrac :
EDF et GDF ont toujours été 2 entreprises distinctes mais avec des services communs. Autrefois elle appartenaient à l'état à 100% maintenant elles sont toutes les 2 privées avec une participation forte de l'état dans leur capital. Cependant elles conservent des missions de service public.
Il faut distinguer les opérateurs d'infrastructures (réseau d'électricité, réseau de gaz), des vendeurs d'énergie appelés fournisseurs (électron ou méthane).
le marché de l'énergie est ouvert à la libre concurrence en France pour le gaz et l’électricité mais à la différence de la téléphonie mobile, chaque fournisseur d'energie ne peut pas développer son réseau. Les réseaus sont donc gérés par des filiales autonomes appartenant aux sociétés historiques que sont EDF et GDF suez, et sont mis à disposition de tous les fournisseurs d'énergie : EDF, GDF Suez, POWEO, etc...
**EDF gère le réseau de transport d'électricité via sa filliale RTE et le réseau de distribution d'électricité via sa filliale ERDF. Plusieurs vendeurs d'électron louent ces réseaus : EDF, GDF SUEZ, POWEO, etc.
** GDF SUEZ gère le réseau de transport de gaz via sa filliale GRTGAZ et le réseau de distribution de gaz via sa filliale GRDF. Plusieurs vendeurs de méthane louent ces réseaus : EDF, GDF SUEZ, POWEO, etc.
a noter : localement il existe des gestionnaire de réseau autre que les gros historiques que sont EDF et GDF SUEZ, par exemple TIGF dans le sud ouest, et d'autre société a strasbourg, grenoble, etc...
les info sont un peu en vrac, il faudrait prendre le temps de mettre tout ca au propre avec plus de référence
Carotteabricot (d) 7 février 2013 à 16:31 (CET)
Il existe de très bons articles sur ces sujets, et sur les relations entre EDF, GDF, RTE, ERDF, par exemple :
* Énergie en France
* Électricité en France
* Marché de l'électricité en France
On pourrait d'ailleurs les ajouter dans les "articles connexes" de cet article Abaca (d) 7 février 2013 à 23:34 (CET)
Merci beaucoup, vraiment, pour toutes ces infos et pistes ;-) Mais je ne suis qu'un documentaliste et relecteur, essentiellement sur les sujets musicaux actuels, pas un rédacteur, même après 4 ans de wp. See what I mean ?

Bon courage pour tout et... bonne chance pour le reste ;-) --Bibliorock (d) 7 février 2013 à 23:49 (CET)
Quelqu'un a appelé un WikiGnome ? <:) Articles connexes complétés. --Vega (d) 8 février 2013 à 22:18 (CET)

Nouveau nom : Engie[modifier le code]

Comment afficher le changement de nom sur la page de GDF?

Renommage précipité[modifier le code]

Notification Hektor : J'ai déjà fais un revers d'un renommage, mais apparamment cela ne compte pas. Je rappelle que pour le moment, le renommage de l'entreprise, cela doit se limiter à son site internet. Le renommage nécessite, il me semble, d'être validé par l'assemblée des actionnaires, ce qui prendra du temps. Je ne dis pas forcément qu'il faille attendre l'assemblée des actionnaires, pour renommer l'article un ou deux jours après l'annonce d'un nom dont personne n'a jamais entendu parler avant, c'est un peu trop pour moi. --Nouill 27 avril 2015 à 14:09 (CEST)

Au moins une "erreur" dans la répartition du capital 2015[modifier le code]

Que ce soit pour les résultats d’une élection, la répartition du capital d’une société ou la composition d’un médicament, le total des % doit toujours aboutir à 100,00, à l’extrême rigueur à 100,01 ou à 99,99.

Ici, on arrive à 97,34 pour le capital de février 2015 : c tout simplement du j'menfoutisme de (mal ?) recopier des % sans vérifier leur total... encore un signe de la médiocrité générale de l’encyclopédie.

Dit autrement : avant de prôner partout la neutralité de point de vue, qu'on commence par prendre les mesures ad hoc pour faire en sorte que les % soient justes dans tous les articles où il y en a... Je ne corrigerai pas ici, car j'en ai marre de passer du temps à chercher/vérifier les bons chiffres, surtout en constatant que ce type d'erreur basique continue, quoi qu'on dise ou fasse.

De bénévole motivé à poire bonne à tout faire, y'a une (énorme) nuance. --Bibliorock (discuter) 20 mai 2015 à 23:39 (CEST)

incohérences suite au renommage[modifier le code]

L'article commence par « Engie, dont la maison mère est la société anonyme de dénomination sociale GDF Suez, est le quatrième plus grand groupe mondial du secteur de l'énergie ». Cette formulation veut dire sans ambiguïté qu'Engie est une filiale du groupe GDF Suez – et auquel cas, comment justifier l'absence d'un article dédié au groupe GDF Suez ?

Quelques lignes plus bas, on peut lire « le Groupe GDF Suez annonce le changement de son nom commercial qui devient Engie ». Ce qui veut dire qu'Engie n'est pas une filiale mais est le groupe lui-même.

Et, dans un paragraphe de l'article, on trouve la phrase « la société émet un second communiqué dans lequel elle précise que “Engie” est le nom commercial du groupe, mais que la dénomination sociale de la société reste “GDF Suez” ». OK. Donc la première phrase de l'article est erronée.

Me trompé-je ? Je ne connais pas précisément cette société donc je préfère avoir votre avis avant d'intervenir dans l'article.

Cordialement, GerardVinci (discuter) 23 mai 2015 à 07:09 (CEST)

Quelques explications :
GDF Suez est la dénomination sociale d'une société anonyme qui est elle-même actionnaire de plusieurs autre sociétés, l'ensemble de GDF Suez et de (partiellement) ses filiales constitue un groupe. Un groupe n'a pas le statut juridique d'une société. On le désigne généralement par la dénomination sociale de sa maison mère (ici GDF Suez). Or lla société anonyme GDF Suez a décidé de modifier l'appelation du groupe qui s'appelle désormais Engie.
Engie est donc juste un nom commercial (une marque). Il n'existe pas de société qui s'appelle Engie. Engie n'est donc ni une filiale, ni une maison mère. En revanche la société anonyme GDF Suez existe toujours (changer son nom sera un acte lourd qui nécessitera l'accord des actionnaires au cours d'une assemblée générale extraordinaire, pour l'instant l'avis des actionnaires n'a pas été requis).
Ce qui explique que la société anonyme GDF Suez est donc toujours la maison mère du groupe qui s'appelle désormais Engie.
La formulation « Engie, dont la maison mère est la société anonyme de dénomination sociale GDF Suez, est le quatrième plus grand groupe mondial du secteur de l'énergie » ne veut donc pas dire que Engie est une filiale du groupe, mais tout simplement que la societe anonyme GDF Suez est la maison mère du groupe Engie.
L'ambiguité éventuelle provient de la mauvaise compréhension de termes comme « groupe », « société » ou « maison mère ».
Je vais donc rétablir le texte précédent jusqu'à ce que quelqu'un trouve une formulation plus facilement compréhensible pour des lecteurs qui ne connaissent pas le sens des termes utilisés (le mieux restant quand même de suivre les liens wiki qui les expliquenti).
--Arct (discuter) 23 mai 2015 à 13:57 (CEST)
La formulation « Engie, dont la maison mère est la société anonyme de dénomination sociale GDF Suez, est le quatrième plus grand groupe mondial du secteur de l'énergie » veut dire pour beaucoup de gens que Engie est une filiale du groupe. La formulation est trompeuse. Donc je rerevert... --Nouill 23 mai 2015 à 17:33 (CEST)

Problème sur la carte[modifier le code]

en effet sur la carte on retrouve le siège social de "GDF Suez" mais il faudrait justement changer cela en Engie, mais je ne sais pas comment le faire, quelqu'un sait? — Goombiis (Discuter) 19 juillet 2015 à 18:56 (CEST)

Logo ou identité visuelle[modifier le code]

Notification Gustave2001 : Le terme de logo est plus précis que celui d'identité visuelle qui regroupe un champ beaucoup plus large. Je considère qu'il est donc plus adapté et plus pertinent que celui d'identité visuelle pour cet article, puisque, dans cet article, ne sont présents que des les deux derniers logos employés par l'entreprise sans aucune autre forme de précision sur l'identité visuelle de l'entreprise. Vous aurez tout le loisir de changer de titre lorsque vous apporterez des éléments d'identité visuelle à l'actif dudit article. --Bertold Brecht >dissoudre le peuple< 29 août 2016 à 18:25 (CEST)

Happ-e[modifier le code]

ENGIE propose une offre Happ-e. Quelqu'un en saurait-il plus sur ce sujet pour ajouter l'info sur cette page?Morpheus1885 (discuter) 8 août 2017 à 21:52 (CEST)

@Morpheus1885 Voir ici sur que choisir [[1]] --Bertold Brecht >dissoudre le peuple< 8 août 2017 à 23:06 (CEST)

Chiffres clés : publicité ou encyclopédie ?[modifier le code]

Bonjour,

la partie "chiffres clés" me semble assez biaisée: d'un point de vue encyclopédique, on dirait plutôt "salariés" que "collaborateurs", "1 100 chercheurs et experts dans onze centres de recherche et développement en 2016" fait plus com' qu'autre chose, "1er groupe mondial dans le secteur des services au public (Forbes Global 2000)", cela n'apparaît pas ici, "1re marque mondiale du secteur des services au public (Brand Finance Global 500)", idem, cela manque de sources secondaires. Pour l'électricité, "1er producteur indépendant dans le monde au 31 décembre 2016", on se demande bien ce que cela veut dire (EDF n'est-il pas "indépendant", par exemple ? Indépendant de qui ?), "50 % d’augmentation des capacités en énergie renouvelable entre 2009 et 2015", OK, mais ce serait plus intéressant de savoir combien cela représente par rapport à la puissance électrique totale produite par le groupe, "1er fournisseur de services d’efficacité énergétique dans le monde en 2016", qu'est-ce que cela veut dire et qui a donné ce classement ? Bref, on dirait plutôt des chiffres sélectionnés par un service de com' que des chiffres encyclopédiques. Quid du bénéfice, de l'endettement, des dividendes, chiffres clés également me semble-t-il ... Bref, il faudrait quand même rendre cette partie plus neutre à mon avis. --Awkiku (discuter) 4 janvier 2018 à 16:47 (CET)

bonjour Awkiku, vous avez raison sur la plupart des points que vous mentionnez. Par contre, l'expression "producteur indépendant" est abondamment utilisée, depuis le grand mouvement mondial d'ouverture du secteur électrique à la concurrence, pour désigner les opérateurs indépendants des pouvoirs publics (par exemple, aux États-Unis, les producteurs privés dits « Independent Power Producers -IPP », indépendants des « public utilities » contrôlées par chaque État)--Jpjanuel (discuter) 4 janvier 2018 à 19:21 (CET)
Merci beaucoup de la réponse ! Mais concernant l'électricité, quelle est la source indiquant qu'Engie serait le "premier producteur indépendant dans le monde" ? J'ai trouvé cette liste des dix premiers producteurs d'électricité du monde (qui date de 2014), Engie n'y figure pas, parmi ces dix n'y a-t-il pas un ou plusieurs IPP, par exemple parmi les compagnies américaines ? Les pages de Duke Energy, Exelon, Southern Company, NextEra Energy, Dominion Resources ne sont pas très bavardes sur leur nature et la structure de leur capital. Par ailleurs, Engie est-il vraiment in "IPP", sachant que le plus clair de sa production d'électricité est me semble-t-il celle d'Electrabel, ancien opérateur national belge ? --Awkiku (discuter) 5 janvier 2018 à 09:55 (CET)
J'ai lu les articles sur Duke Energy et Southern Company : la première semble être un IPP, par contre la seconde semble issue de la fusion de plusieurs utilities ; la distinction entre opérateur historique et IPP apparait difficile à cerner ; mais à vrai dire, quelle importance ? Comme vous le dites bien, Engie est issue du regroupement d'opérateurs historiques (Electrabel, filiale de Tractebel, et GDF dans le gaz) avec des entreprises privées (Suez, Lyonnaise des Eaux). La revendication du titre d'IPP ressort donc surtout de la com...--Jpjanuel (discuter) 5 janvier 2018 à 16:30 (CET)

Les public utilities ne sont en général pas publiques au sens de "capital controlé par les pouvoirs publics", ce sont des entreprises privées controlées par un régulateur. Pour les entreprises publiques de service public, comme EDF ou Enel autrefois, les anglosaxons utilisent le terme de Public Owned Utilities parfois abrégé en POU. Les IPP ne sont donc pas caractérisés par la nature de leur capital, mais par le cadre de régulation qui s'applique à eux, ils sont indépendants de la régulation des utilities, mais ce terme reste flou, comme la plupart du temps lorsqu'on on utilise le terme indépendant. Il y a eu en fait deux vagues d'apparition de producteurs indépendants, la première dans les années 1980-1990 notamment dans les pays à forte croissance, la cadre de régulation des utilities étaient tellement contraignant notamment pour les tarifs (aspects sociaux et lutte contre l'inflation) qu'il a fallu créer un espace spécifique pour attirer des investisseurs. Ceux-ci investissaient dans un moyen de production, souvent un cycle combiné gaz moins gourmand en capital, avec un contrat d'achat négocié ou résultat d'un appel d'offre par le gestionnaire du système. Ils étaient régulés mais n'étaient pas soumis aux obligations des utilities. La seconde vague date de la fin des années 1990 début des années 2000 avec la généralisation en Europe de l'accès des tiers au réseau et la mise en place, là le terme indépendant à acquis toute sa "saveur" idéologique, il s'agissait de désigner tous les opérateurs qui n'étaient pas l'opérateur en place celui que les anglo-saxons appellent incumbent. D'une certaine manière Engie ex GDF Suez pouvait sur le marché de l'électricité se présenter comme indépendant (sous entendu d'EDF), le terme était alors devenu un synonyme d'alternatif (sous entendu aux en places). Pour revenir à la discussion de départ, oui c'est de la pub, quand vous êtes patron d'une boite visible comme cela il faut trouver le classement qui fera de vous le premier en quelque chose, le flou des notions permet souvent de trouver le bon périmètre et le bon objet pour asseoir vos prétentions. C'est difficile à neutraliser, parce que ce n'est pas faux, c'est sourçable. Il suffit juste de ne pas y croire comme une vérité importante. Diderot1 (discuter) 6 janvier 2018 à 03:13 (CET)

Donc ce classement des IPP ressemble un peu au classement des "meilleurs seconds" dans les tournois sportifs, ou au vainqueur de la "consolante" des tournois amicaux de ping-pong...Merci de ces précisions ! --Awkiku (discuter) 8 janvier 2018 à 08:29 (CET)

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 27 novembre 2018 à 18:26 (CET).