Discussion:Développeur

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

autres sortes de développeur?[modifier le code]

Est qu'il ya des autres sortes de développeur, ou sont tous les développeurs développeurs d'informatique? Je ne suis pas au courant de cet mot en français. --Saforrest 22 sep 2004 à 00:54 (CEST)

Une sorte de développeur : Développeur graphique
Il y a plein de différents développeurs , mais il est inutile de tous les répertorier , ça encombrerait .
Si le titre de cet article est Développeur et au vu de votre commentaire, je ne vois que deux solutions:
# le titre doit être changé!
# Il faut décrire TOUS les autres Développeur ! Pano38 (d) 3 avril 2012 à 08:28 (CEST)

Programmateur[modifier le code]

Ne dit-on pas programmateur ?

Programmeur n'est-il pas plutôt un anglicisme…?
Non bayo 2 novembre 2006 à 15:34 (CET)
Un programmateur c'est ce qui configure le programme d'une machine à laver le linge :P Fredb24 (d) 5 décembre 2007 à 13:47 (CET)
Tout a fait!! Le mot Programmeur ou analyste-programmeur semble plus adapté et suffisant. Le terme utilisé "développeur" semble inconnu en France métropolitaine. D’où vient il??Pano38 (d) 9 août 2012 à 19:06 (CEST)

Développeur[modifier le code]

Veuillez prendre note du fait que ce mot n'existe pas dans le dictionnaire français !!!

C'est marrant, j'ai un dictionnaire qui a ce mot. Change de dictionnaire. bayo 2 novembre 2006 à 15:34 (CET)
Alors lit la définition :) Un développeur est un éditeur de logiciel. Dans l'article c'est un programmeur. Utiliser le terme développeur est un anglicisme ! Et un article encyclopédique devrait le mentionner. C'est une bonne chose de souhaiter faire évoluer la langue française et le faire correctement est encore mieux.

Programmateur[modifier le code]

euh programmateur est un mot français :)

euh développeur aussi. bayo 2 novembre 2006 à 15:34 (CET)
Mot français utilisé pour les machines a laver et les laves vaisselle; rien a voir avec l'informatique, en France metropolitaine on utilise programmeur et analyste-programmeur!!
Pano38 (d) 9 août 2012 à 19:10 (CEST)

Section sur Top-down bottom-up[modifier le code]

Elle n'est pas trop mal, mais il me semble qu'elle n'est du tout au bon endroit. Peut être faut il y créer un article spécifique. et l'integrer dans le portail sur la programmation?

Je pense aussi qu'il n'a aucun rapport avec l'article. Harobed 6 octobre 2007 à 18:17 (CEST)
Pour reclassement dans un autre article ou création d'une entrée le texte de la section que je viens de supprimer de l'article :Eric Jouffrey 8 octobre 2007 à 17:29 (CEST)
== Top-down ou bottom-up ? ==
Le monde du développement informatique a été longtemps agité par la question suivante : devrait-on développer en top-down ou bottom-up ?
  • top-down : correspond à la décomposition progressive de Descartes évoquée ici. On va du complexe au simple.
    • Avantage : On est certain que la complexité de ce qu’on étudie se réduit à chaque étape
    • Inconvénient 1 : La manière de décomposer n’a pas de raison d’être unique, ergo il se peut qu’on ne choisisse pas la meilleure. Le problème se répète et se cumule à chaque ::nouvelle étape de décomposition.
    • Inconvénient 2 : Le découpage d’un problème en tranches peut escamoter involontairement les questions transversales qui n’appartiennent spécifiquement ni à une tranche, ::ni à une autre. Pire : au moment où on examine chaque tranche, on peut de bonne foi croire que le problème transversal est du ressort de l’autre. Or, pour un problème complexe il ne ::semble guère possible de garder en tête simultanément tous les problèmes transversaux en suspens, sauf dans les cas où l’on sait déjà très bien formaliser pour des raisons ::d’habitude
Ces considérations conduisent à ne pas remettre en cause le modèle top-down dans un cas : celui des problèmes qu’à quelques détails près on connaît bien.
  • bottom-up : correspond à la maîtrise progressive d’éléments simples, et que l’on combine pour cheminer vers une complexité de plus en plus grande. On va du simple au ::complexe.
    • Inconvénient : beaucoup d’essais et d’erreurs, et pas toujours dans les bonnes directions. On tâtonne.
    • Mais en contrepartie on se familiarise avec les éléments de la résolution, on voit où on met les pieds, on acquiert des bases stables.
Un pianiste qui fait des gammes, puis des accords, puis des arpèges, puis des exercices de déliateur avant d’attaquer des œuvres simples, puis de plus en plus compliquées travaille ::en bottom-up. En top-down, il prendrait d’emblée la Fantaisie impromptue de Chopin, puis la décomposerait, par exemple mesure par mesure. Cela ::marchera aussi, mais cela serait-il la méthode la plus efficace ?
Le chat qui attrape une souris travaille aussi en bottom-up, en jouant avec la souris et en acquérant peu à peu les concepts qui le rendent plus efficace. Il n’a pas de ::théorie générale sur l’apprentissage des souris, qu’il décompose en éléments pour vérifier chacun un par un.
Peindre la Joconde par la méthode de Descartes sur un écran 1024×1024 : couper le tableau en 4, puis chaque quart en quatre, jusqu’à ce que l’on tombe sur un pixel. On ne peut ::pas trouver plus simple ni plus petit. Il n’y a donc plus qu’à choisir la couleur du pixel. « Diviser chacune des difficultés que j’examinerais, en autant de parcelles qu’il se ::pourrait, et qu’il serait requis pour les mieux résoudre », c’est fait. Est-on bien certain d’obtenir la Joconde par ce moyen ?
Cela suggère une approche où chaque méthode a son domaine d’usage optimal :
  • le top-down pour tout ce que l’on maîtrise à peu près dans les grandes lignes,
  • et le bottom-up pour explorer efficacement les terra incognita.

Bonjour, vu que ça a l'air de faire un moment qu'il y a ces liens rouges et que la section comporte une bonne description des deux approches, je me suis permis de retirer les deux interliens lors de ma passe pour améliorer la lecture. Geoffroy Aubry 27 juillet 2007 à 23:28 (CEST)

Formations et perspectives[modifier le code]

techniques de production automatique de code , on demande aux développeurs des compétences plus élevées et plus conceptuelles ?

c'est totalement faux !!!!! — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 82.227.220.58 (discuter), le 1 décembre 2008 à 19:32.

De même que "le processus de codage et de test est pris en charge par les outils". Ce serait bien si c'était vrai ! Le codage automatique suivant un modèle généré est un vieux fantasme de la programmation. S'il est vrai qu'il existe des générateurs qui produisent du code automatiquement, cela ne dispense pas de programmer "à la main".

Fait Fait. J'ai complètement revue le paragraphe (le « de plus en plus » notamment, n'était pas justifiable non plus). À la place : un petit inventaire de compétence et plein de liens internes. Romainhk (QTx10) 31 août 2010 à 13:16 (CEST)

Changement du titre[modifier le code]

Bonjour, j'ai pris l'initiative de changer le titre de l'article, car développeur, je n'ai jamais entendue ça, et j'ai une assez bonne expérience en informatique... Et de toute façon, on doit appliquer le principe de moindre surprise aux titres des articles. Le Q-rieux♪♫ 9 mai 2012 à 20:31 (CEST)

Jamais entendu peut-être, pourtant le terme Développeur est effectivement utilisé;

Développeur nm celui qui conçoit, effectue l'analyse et écrit le code d'un logiciel.
Développeur's nm, concepteur, programmeur, auteur de logiciel, informaticien, créateur...
(Larousse 2010), Développeur, Société qui assure la production et la commercialisation de logiciels)...

Cordialement,

— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Mimmo D.DN (discuter), le 9 août 2012 à 14:00‎.
Si vous avez une source sérieuse pour cet article vous devriez l'utiliser pour référencer tout le texte, qui manque cruellement de ref et qui risque de disparaitre a plus ou moins long terme qui en manque depuis 2009 ... Cordialement ... Pano38 (d) 8 mai 2013 à 17:45 (CEST)
Que pensez vous de ces sources :
- |Fiche terminologique de l'Office Québécois de la langue Française
- |Le dico des développeurs
- |Techno-Science ... attention celle-ci est un copié-collé de WP (Cf bas de page)
Ainsi que le portail .gouv des métiers de l'IT...
Bien cordialement, Mimmo D.DN (d) 8 mai 2013 à 23:31 (CEST)
elle me semblent correctes mais il faudrait les lier au texte actuel qui en manque cruellement; CF :Wikipédia:Citez vos sources ... Cordialement ... Pano38 (d) 9 mai 2013 à 07:09 (CEST)

Section Etymologie[modifier le code]

Bonjour à tous,

J'aimerais votre avis sur la première section Étymologie et la cohérence de l'intégration...


Selon le dictionnaire de la langue Française le Larousse [1], et de l'Office Québequois de la langue Française [2], le terme « développeur » s'applique en informatique à une personne / une société qui développe et conçoit des logiciels tel que Debian, Framasoft, IBM, Java soft. Cependant, étant donné qu'il y a plusieurs types de développeurs comme ceux dédiés aux métiers de l'Internet [3], il n'y a pas de mot spécifique dans la langue française aujourd'hui pour parler d'un auteur de logiciel, le terme de développeur sectoriel s'est progressivement imposé.


A relire modifier ou intégrer.

Librement. Mimmo D.DN

Il faudrait sûrement renvoyer ce débat sur wikt:développeur, dont la version est attestée par myetymology.com. JackPotte ($) 9 mai 2013 à 20:38 (CEST)
Je crains de m'éparpiller un peu, et je ne saisit pas très bien le sens de myetymology, le Wiktionnaire n'a aucune discussion à ce sujet. Mimmo D.DN (d) 10 mai 2013 à 13:47 (CEST)

back-end / front-end[modifier le code]

À reformuler… Dans l'entreprise, la hiérarchie met en avant les développeurs back end (appelés les "nobles de la profession" ), qui dominent les développeurs front end (appelés les "parents pauvres" de la profession). asr (discuter) 8 septembre 2015 à 16:54 (CEST)

Infobox![modifier le code]

Bonjour,

C'est moi ou l'infobox de la page Développeur ressemble à une carte de visite, éventuellement un CV... :-?

Je ne trouve pas. JackPotte ($) 6 décembre 2015 à 21:22 (CET)
Rien contre ce cher Markus :[), mais dernièrement j'ai testé un béta moteur, et j'ai été étonné de tomber sur cette description lorque je saisis Développeur, définition, description, on a pour Wikipédia, Markus Persson, ex-développeur de Minecraft. Appellation Programmeur en chef Analyste programmeur Secteur d'activité Informatique Compétences requises Expert des... Idem sur d'autres moteurs le terme "Développeur" renvoie sur cette même description... voilou ^^ MDDN

Section Compétences[modifier le code]

Concernant le passage

→ "Par exemple dans le cadre de programmation Web (en rapport avec l'Internet) les compétences requises sont spécifiques en langages (HTML, CSS, JavaScript, PHP par exemple) et en logiciels (Frontpage ou Dreamweaver par exemple)"

Est-il utile de mentionner les soft (Frontpage ou Dreamweaver), à la limite mentionner la maîtrise des éditeurs de code... plus neutre non ? -- MDDN (Tshaw!) 11 juin 2017 à 20:46 (CEST)

Plutôt les IDE que les éditeurs de texte alors. JackPotte ($) 11 juin 2017 à 21:13 (CEST)
Oui un IDE, ou tout autres éditeurs de code en livefresh (apperçu en temps réel), voir un éditeur de code léger permettant de consulter/inspecter des bouts de codes hors projet (à la volée). -- MDDN (Tshaw!) 12 juin 2017 à 06:13 (CEST)

Illustration[modifier le code]

La légende de l’illustration (« Dennis Ritchie, le développeur du langage C ») est absurde et ne correspond pas au contenu de l’article. Le langage C n’est ni un programme ni un logiciel, et n’a donc pas (au sens de l’article) de développeur : Ritchie est un des concepteurs de C. Il faudrait trouver mieux, soit en parlant d’un logiciel précis (Ritchie est-il un des développeurs du premier compilateur C ? Un des développeurs d’Unix ?), soit en parlant de quelqu’un qui est connu plus particulièrement pour son travail de développement (exemple : « Linus Torvalds, développeur initial du noyau Linux »). palpalpalpal (discuter) 14 mars 2018 à 11:05 (CET)