Discussion:Controverse identitaire en Moldavie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Article détaillé[modifier le code]

Bonjour,

après les bisbilles entre Moldopodo et Pédros et les vaines tentatives de conciliation de Manoliou, j'ai mis cet article en "Article détaillé" pour ne pas surcharger l'article principal avec cette controverse qui n'est pas près de s'apaiser.

Félix Vainguer le 8 janvuer 2008.

Moldopodo est Félix Vainguer --William Pedros (d) 9 janvier 2008 à 22:38 (CET)

Droit du sol et du sang[modifier le code]

Le droit du sol et du sang définit la nationalité. Il semble ici que l'auteur aie mal digéré le concept, pour reprendre une expression de Poulpy (d · c · b). J'ai donc supprimé la section, le temps de se documenter sur le sujet et d'écrire quelque chose d'exact et de vérifiable. --Dereckson (d) 4 juillet 2008 à 17:51 (CEST)

Repères[modifier le code]

Le droit du sol et celui du sang définissent en effet la citoyenneté qui, en France, est appelée nationalité, mais dans beaucoup d'autres pays, dont la Moldavie, la Roumanie et l'ex-URSS, le mot nationalité n'équivaut pas à la citoyenneté, mais désigne l'origine ethnique. Dans la législation de ces pays, et dans leurs constitutions, la différence est clairement définie : on est citoyen selon le droit du sol sans distinction de sexe, d'origine, de langue, de religion, mais en même temps on appartient à une nationalité (russe, ukrainienne, gagaouze, bulgare, moldave/roumaine, etc) selon le droit du sang, quelle que soit la citoyenneté que l'on possède. Pour un Français, c'est un peu difficile à comprendre, tout comme le système français (et la laïcité) sont difficiles à comprendre pour un Russe, un Roumain, un Moldave (mais aussi pour de plus en plus de Français eux-mêmes, hélas, y compris parmi les responsables politiques).

Sur le plan linguistique, il ne faut pas confondre Dialecte (par exemple le Gallo entre Rennes et Nantes, ou le Ch'timi dans le nord de la France), Diasystème (un ensemble historique de dialectes apparus historiquement, par exemple les parlers Gallo-romans), Langue abstand (une langue historique, par exemple la langue d'oïl française), Langue ausbau (par exemple le français moderne standard) et Langue politique (par exemple le Romand ou le Wallon).

  • Un dialecte (ou parler, en roman oriental: grai) n'a pas été codifié et n'est généralement pas écrit.
  • Un diasystème n'est pas une langue mais un ensemble de parlers en évolution.
  • Une langue abstand est un ensemble de locuteurs qui se comprennent spontanément et sans traducteur, qui n'a pas été codifié (ou, du moins, pas été standardisé) et présente donc des variantes locales.
  • une langue ausbau est un ensemble de locuteurs qui se comprennent spontanément et sans traducteur, qui a été codifié et standardisé en une langue littéraire et médiatique unique.
  • une langue politique est un nom donné par un pouvoir politique à une langue ausbau: il peut dans certains cas s'accompagner d'un changement d'alphabet (le hindi écrit en caractères arabes devient de l' ourdou au Pakistan et pour les musulmans de l'Inde; le serbocroate écrit en caractères latins est du croate en Croatie et du bosnien en Bosnie, alors qu'écrit en caractères cyrilliques c'est du serbe en Serbie et du monténégrin au Monténégro).

Le "Moldave" a un code ISO 639 en tant que dénomination politique d'une langue, alors que sur le plan linguistique, il fait partie du Roumain moderne qui est une langue ausbau issue de la langue abstand daco-roumaine médiévale parlée du Danube et de la Tisza au Dniestr et au-delà, elle-même issue du diasystème roman oriental, antique et post-romain.

C'est simple (humour) ! Cordialement, --Spiridon MANOLIU (d) 10 juillet 2008 à 21:03 (CET)

Liens externes modifiés[modifier le code]

Bonjour aux contributeurs,

Je viens de modifier 1 lien(s) externe(s) sur Controverse identitaire en Moldavie. Prenez le temps de vérifier ma modification. Si vous avez des questions, ou que vous voulez que le bot ignore le lien ou la page complète, lisez cette FaQ pour de plus amples informations. J'ai fait les changements suivants :

SVP, lisez la FaQ pour connaître les erreurs corrigées par le bot.

Cordialement.—InternetArchiveBot (Rapportez une erreur) 15 juin 2018 à 08:40 (CEST)

Problème de titre[modifier le code]

Privé de la précision ...en République de Moldavie, le titre est, depuis le 23 nov. 2017, ambigu, car la controverse ne concerne pas toute la Moldavie, mais seulement la république de ce nom. Comme, par ailleurs, elle ne concerne que les Moldaves et pas les Gagaouzes, les Russes ou les Ukrainiens vivant en Moldavie, si personne n'est contre, je propose de renommer cet article « Débat autour de l'identité des Moldaves » (sur le modèle de l'article « Débat autour du nom de la Macédoine ») et, dans la foulée, de renommer aussi le paragraphe Controverse à propos de l'identité monténégrine de l'article Monténégrins en « Débat autour de l'identité monténégrine ». Vos avis, Notification Pautard, Notification Iniți, Notification Skallyw, Notification Trecătorul răcit, Notification AméliorationsModestes, Notification SenseiAC ? --Julieta39 (discuter) 6 décembre 2018 à 14:25 (CET)

  1. Pourquoi opter pour « Débat autour de l'identité monténégrine » et « Débat autour de l'identité des Moldaves » ? Peut-on envisager « Débat autour de l'identité moldave » ?
  2. En quoi parler de l'identité des Moldaves ne ferait référence qu'à l'identité des citoyens de rep de Moldavie d'ethnie moldave ? Lorsqu'on parle de Moldaves on peut très bien parler de citoyens de la république de Moldavie d'ethnie russe, ukrainienne, gagaouze ou autre. Je vois pas en quoi cela clarifie. --Iniți (discuter) 6 décembre 2018 à 21:07 (CET)
Bonjour Notification Iniți. La controverse ne concerne pas tous les Moldaves dans le sens de « citoyens de la République de Moldavie » (même sens que « Français dans le sens de citoyens de la France », conforme au droit du sol constitutionnel en France). En effet, un tiers des citoyens moldaves ne sont pas concernés : les Russes, Ukrainiens, Gagaouzes, Bulgares, etc. La controverse ne concerne que les « Moldaves » dans le sens soviétique du terme (sens ethnique conforme au droit du sang constitutionnel en URSS et aujourd'hui en Moldavie, qui distingue entre les citoyens selon leur groupe ethnique). « Débat autour de l'identité moldave » conviendrait donc très bien et serait plus clair que « Controverse identitaire en Moldavie ». --Julieta39 (discuter) 7 décembre 2018 à 11:59 (CET)