Discussion:Construction en bois massif empilé

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Nouveau titre de la page : Construction en bois massif empilé[modifier le code]

Formidable ! Avec ce nouveau titre on va pouvoir faire une section sur les feux de la Saint-Jean ! --Elnon (discuter) 17 juillet 2017 à 08:45 (CEST)

Les maisons à empilage de poutres du Nord-Agenais et les chalets ne sont pas des Construction en rondins empilés puisque faisant usage de madriers (ou de poutres) (et non des rondin). Cette distinction a paru d'importance à Sapphorain (d · c · b) (ici). On distingue donc construction en madriers, construction en rondins. Le titre à le mérite de rassembler les techniques semblables où les bois sont empilés, et enchevêtrés aux extrémités. Vittone, Bâtir: manuel de la construction, parle d'empilage de bois, de construction en madrier--Oimabe (discuter) 17 juillet 2017 à 10:31 (CEST)
En plus d'être du charabia, ce titre est une invention récente, propagée par des sociétés construisant des maisons en bois. Avant toute chose, il aurait fallu faire une recherche sur les appellations tant vernaculaires que savantes employées avant le XXIe siècle dans les pays francophones. --Elnon (discuter) 17 juillet 2017 à 13:50 (CEST)
Vittone est un livre technique sur la construction. Pour commencer voici ce que dit Eugène Viollet-le-Duc. Une structure de bois comprend principalement deux systèmes. L'un consiste à empiler des troncs d'arbres les uns sur les autres comme de longues assises, en les enchevêtrant à leurs extrémités pour former des murailles solides. L'autre est proprement ce qu'on appelle la charpente, l'art d'assembler les bois de manière à profiter des qualités particulières de ces matériaux en les utilisant en raison même de ces qualités. Dans Eugène Viollet-le-Duc. L'art russe : ses origines, ses éléments constitutifs, son apogée, son avenir. Vve A. Morel (Paris) 1877. Page 27. Pour Viollet-le-Duc, il n'y a pas de nom particulier comme la charpente attaché à la Construction en bois massif empilé. Je pense que chez les auteurs du XIXe siècle, on trouvera surtout en français des articles relatifs à la Charpente.--Oimabe (discuter) 17 juillet 2017 à 15:09 (CEST)
Traditionnellement, on parle de « construction en pièce sur pièce », le terme « pièce » (de bois) étant assez générique pour englober les rondins comme les billes équarries et autres formats (voir Gérard Monnier, Histoire de l'architecture, « Que sais-je ? », n° 18, Presses Universitaires de France, 2010). Une recherche Google Livres donne pour « pièce sur pièce » 2980 résultats et seulement 8 pour « bois massif empilé ». Sans commentaire. Comme vous êtes parti, bille en tête, pour asseoir dans le projet un titre qui, en plus d'être une horreur lexicale n'a jamais servi à désigner ce type de construction avant le XXIe siècle, on est en droit de se demander si derrière ce forcing il n'y aurait pas des intérêts économiques particuliers. --Elnon (discuter) 18 juillet 2017 à 13:52 (CEST)
Il y a toujours des intérêts particuliers. Voyez aussi Pièce-sur-pièce à coulisse. Je suis d'accord pour un renommage qui englobe toutes les techniques d'empilage de bois...--Oimabe (discuter) 18 juillet 2017 à 14:22 (CEST) Ainsi que les catégories correspondantes....
Il y a deux dénominations envisageables : « construction en pièce sur pièce », expression venue du Canada mais employée dans le Corpus de l'architecture rurale française (années 1980 et 1990) à propos de diverses régions (Savoie, Dauphiné, Bourbonnais, Morvan), et « construction à empilage », popularisée pour l'Agenais par Jacques Clémens en 1980. --Elnon (discuter) 20 juillet 2017 à 01:20 (CEST)
Piece on piece en Anglais désigne la maison Pièce-sur-pièce à coulisse. La maison à tronc d'arbre empilé s’appelle log house, ce que le québecois traduit par maison de billot. Ailleurs les acadiens: Poteau en terre= post in ground, maison de charpente = post and beam house, maison pièce-sur-pièce= piece on piece house, maison de madriers = plank house, maison de torchis n'a pas de traduction, c'est une maison de charpente avec remplissage...--Oimabe (discuter) 20 juillet 2017 à 18:36 (CEST)