Discussion:Comité des mal-logés

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/61/97/51/-Requisitions-inflammables.pdf

82.65.120.232[modifier le code]

Qui décide arbitrairement et en dépit de toute logique et intégrité intellectuelle de dire qu'il n'y a pas assez de sources et de prétendre ensuite contradictoirement qu'il y a trop de liens externes, est il propriétaire du "collaboratif" il y a continuellement détournement des principes Wiki au profit d'une perversité manipulatrice et partisane lassante.--82.65.120.232 (d) 22 avril 2012 à 18:41 (CEST)

Apprenez la différence entre une source et un lien externe en lisant les pages d'aide. - Gonioul (d) 23 avril 2012 à 00:14 (CEST)

c'est donc bien ce que je dis --82.250.37.72 (d) 23 avril 2012 à 09:11 (CEST)

Le monsieur professeur en wikipédia pourrait-il nous dire pourquoi il se sert arbitrairement de règles prétendues et non établies pour supprimer ce qui a un sens contraire à sa logique idéologique orientée...--83.158.246.74 (d) 24 avril 2012 à 17:09 (CEST)

Et pourrait-il abandonner ses manœuvres stupides pour permettre un "factuel" "neutre" de s'établir??? --83.158.246.74 (d) 24 avril 2012 à 17:11 (CEST)


Quand à retirer la brochure du comité des mal logés des liens externes, c'est carabiné de mauvaise foi militante --83.158.246.74 (d) 24 avril 2012 à 17:19 (CEST)

83.158.242.5[modifier le code]

Effectivement, wikipedia dans sa version française (les américains ont rectifiés le tir suite aux manipulations conscientes d'agents gouvernementaux) connait une dérive inquiétante vers une tendance journalistique, qui se voulant "objective", ne fait que recycler les discours dominants. Cette dérive est d'autant plus pernicieuse qu'elle se drape dans un neutralisme à géométrie variable: le vocabulaire dominant est la référence en terme d'objectivité, jamais le langage dominant et ce qu'il transpire de diffamatoire et de rapports de dominations, de violence sémantique, n'est censuré ou questionné. En revanche toute subjectivité assumée ou plus grave, la simple déviance de ce "langage des maîtres" est épurée, bref un condensé de l'hypocrisie . Un outil évolutif, subjectif, contradictoire, démocratique est devenu l'outil "alternatif" de reproduction des récits dominants --83.158.242.55 (d) 15 avril 2012 à 18:12 (CEST)

Bandeaux[modifier le code]

J'ai ajouté ces bandeaux en constatant que l'article s'est transformé en tribune politique. Il y a un problème à la fois de sources et de manque de neutralité. Je ne vois pas l'apport des dernières modifications qui ont pour but soit de faire l'éloge du CML soit d'attaquer le DAL. Je propose de revenir à la version de janvier qui n'était ni bien sourcée (il y a surement des choses à reprendre de l'article droit au logement) ni très développée mais restait au moins factuelle. -- Mwarf (d) 2 avril 2012 à 02:07 (CEST)

Votre factuel est étrangement orienté cher mùwarf, nous dirigerions nous à nouveau vers une controverse, les mensonges de cette asso ne passeront pas... --82.64.214.34 (d) 4 avril 2012 à 13:22 (CEST) Christian Hivert

Peut-être pas factuel, mais au moins relativement neutre. Un article de Wikipédia est censé « présenter tous les points de vue pertinents, en les attribuant à leurs auteurs, mais sans en adopter aucun. » :(Wikipédia:Neutralité de point de vue) et s'appuyer sur des sources vérifiables (pas de Travaux inédits). Pour le moment on en est loin. Je reprends les différences par rapport à la version que je cite :
principalement des logements HLM appartenant à l'Etat, ce qui sera sa revendication légitime (Un logement décent et garanti à un prix raisonnable n'éxcedant pas 20% des revenus du ménage), parfois 22 logements d'un coup dans le même immeuble
L'article n'a pas à dire quelle revendication est légitime. Quelle est la source du reste ?
Cette focalisation sur l'occupation et la revendication du logement social d'Etat est sa caractéristique fondamentale et le fait se dissocier des autres composantes humanitaires qui réclament l'entassement des familles dans des taudis ubuesques et inflammables..
Diabolisation de tout ce qui n'est pas le CML, non-neutre.
Avec le soutien de militants associatifs du quartier, ces familles du CML organisent alors un campement sur la place de la Réunion qui va durer quatre mois, jusqu'au mois de septembre.
Sourcable comme sur l'article DAL, ok.
Grâce à la mobilisation de nombreuses associations, syndicats et partis politiques de gauche et à la médiatisation de leur cause, mais également grâce à leur opiniâtre résistance solidaire un médiateur est nommé qui procèdera au relogement des dites familles.
Ton non-neutre glorifiant l'action. Le fait qu'un médiateur ait été nommé et que les familles ont été relogés ne fait pas de doute, pour le reste (grâce à qui) il faudrait absolument sourcer.
A l'initiative de SOS Racisme, du PS et des futures composantes de la Gauche Plurielle de gouvernement, dans une logique clientéliste électorale, ... à savoir des logements HLM proches des lieux de travail, ce qu'ils obtiendront du médiateur nommé.
Attaque en règle d'Eyraud, la création du DAL par la gauche plurielle pour être mentionnée nécessiterait pour le moins d'être évoquée dans une source non-militante. Il serait beaucoup plus simple de s'en tenir aux faits mentionnés par Cécile Péchu, scission pour divergence sur l'opportunité des occupations de logement.
Jean Claude Amara, François Breteau Avocat, et de nombreux autres rejoindront la nouvelle association, concurrente du CML, à sa création et en deviendront ses fondateurs.
Pas sûr que ça ait spécialement sa place ici, plutôt sur l'autre article, sauf si les personnes mentionnées étaient au CML avant ?
La nouvelle association faisant le forcing permanent auprès des familles afin qu'elles acceptent des relogements dans des habitats anciens et mal rénovés avec des baux précaires,
Rien à faire dans cet article, ca concerne l'article sur le DAL. Ca peut probablement y aller sous une forme neutre car l'article de l'Express « Les liens Opac du DAL » dit des choses pas très différentes.
les adhérents du comité seront alors appelés des "Jusqu'auboutistes" et seront assimilés par les futurs protagonistes de la Gauche Plurielle aux partisans emprisonnés du groupe de lutte armée Action Directe.
On entend cette comparaison agressive avec Action Directe dans la vidéo en lien externe, le point essentiel est : qui a dit cela ? Dans la vidéo on n'entend que Tibéri attaquer le CML or à ma connaissance il n'a jamais appartenu à la Gauche plurielle. Source indispensable ici encore.
Citation de Charzat
Ah voilà sans doute l'accusé. Tout le problème est de prouver l'authenticité de cette déclaration à la presse… La citation se trouve sur Wikipédia et sur un site a priori militant et anonyme, c'est un peu problématique et franchement juste comme « preuve ».
Vous y étiez, vous voulez faire partager votre vérité, fort bien, le problème c'est que si vous êtes le seul à la dire à mon avis elle n'a pas sa place ici, pas sous cette forme. Ma proposition pour neutraliser est simple : reprendre les infos connues sur l'occupation de la place de la Réunion, ce qu'on trouve dans les deux articles universitaires, et aussi des infos de la brochure pour voir comment se présente le CML lui-même, et basta.
Mwarf (d) 4 avril 2012 à 23:31 (CEST)


Bon, attendons quelqu'autre avis de lecteurs ou d'anciens acteurs, vos propositions sont partiales... --82.249.122.109 (d) 7 avril 2012 à 17:29 (CEST)Christian Hivert Les sources existent mais où? D'autre part il me semble que la brochure du comité est explicite sur à peu près tous les points soulevés, il y a eu à l'époque 1985-1990 de nombreux articles de presses, on en retrouve la trace de quelques uns dans cette brochure --83.158.242.55 (d) 15 avril 2012 à 18:06 (CEST)

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/61/97/51/-Requisitions-inflammables.pdf