Discussion:Circuit de Spa-Francorchamps

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Image du tracé du circuit[modifier le code]

L'image du tracé du circuit a un léger problème : si le rond blanc désigne la zone de départ, à Francorchamps, il y en a deux : une avant la source et l'autre après ...bien que la légende précise que c'est pour la F1.
Or il y manque aussi le sens de rotation pour être exhaustif (tous les GP ne tournent pas dans le même sens) ;-) --nokami 30 août 2005 à 03:18 (CEST)


Controverse politique autour de l'organisation du Grand prix[modifier le code]

[Je pensais que cela vaudrait la peine de poster ici même un résumé de ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire Francorchamps. Ce que je propose ici, c'est au départ, une chronologie du passage de l'organisation du Grand Prix à travers toutes les complexistes, wallonnes, belges et institutionnelles de cette affaire, mais c'est encore à aùméliorer. Ma question est: faut-il un autrearticle ou modifier celui-ci?]


1997[modifier le code]

9 janvier: Vote par le Parlement fédéral (Chambre) de l’interdiction de toute forme de publicité pour le tabac (quelques exceptions mises à part), selon le schéma classique: majorité contre opposition.. 9 janvier: le Premier Ministre wallon, Robert Collignon annonce que son gouvernement qui finance des travaux importants sur le circuit tentera d’obtenir une dérogation. février: prise en considération au Parlement wallon d’une proposition de décret autorisant la pub tabac pour certaines manifestations sportives 27 novembre: le Parlement fédéral (Sénat) rejette un amendement à la loi sur la publicité en faveur du tabac votée par la Chambre par 33 voix contre, 27 pour et 4 abstentions, le vote a été acquis à la suite d’un scrutin Flamands contre Wallons 4 décembre 1997: le Gouvernement wallon décide d’utiliser tous les moyens légaux pour empêcher l’application de la loi à Francorchamps. Le Gouvernement a introduit un recours devant la Cour d’arbitrage. Il « mettra tout en oeuvre pour sauver Francorchamps ». 30 décembre : Le juge en référé Claude Viellevoye (Verviers) se déclare incompétent face au recours contre la loi introduit notamment par le Gouvernement wallon.

1998[modifier le code]

17 mars : Une Commission du Parlement fédéral (Chambre) approuve une proposition de résolution soulevant un « conflit d’intérêts » avec le Parlement wallon (dont la proposition de loi n’a pas encore été votée). Juillet: une directive européenne antitabac est rédigée, mais elle tolère les organisations parrainées par le tabac jusqu’en 2006 16 décembre: le Parlement wallon vote un décret « Francorchamps ». Avant même que ce décret ne soit voté, le Premier Ministre fédéral annonce que le Gouvernement fédéral va déposer un recours à la Cour d’arbitrage. 18 décembre 1998: Le ministre fédéral Colla annonce au Gouvernement qu’il dépose un recours à la Cours d’Arbitrage contre le vote du décret wallon.

1999[modifier le code]

30 septembre: La Cour d’arbitrage rend un arrêt « à la Salomon » qui confirme la loi antitabac votée par le Parlement fédéral (confirmé dans sa compétence en ce domaine), mais permet d’organiser Francorchamps jusqu’à l’année 2002 incluse). Le Ministre wallon de la santé Thierry Detienne déclare qu’il regrette cette décision mais s’incline.

2000[modifier le code]

4 octobre: la Fédération Internationale de l’Automobile déclare qu’elle va interdire la publicité sur le tabac à l’échelle mondiale 5 octobre: la Cour de justice européenne abroge la directive européenne antitabac

2001[modifier le code]

2002[modifier le code]

18 juillet: le Parlement fédéral (Sénat) rejette Flamands contre Wallons une proposition de loi visant à modifier la loi antitabac votée par la Chambre le 9 janvier 1997 24 juillet 2002: La secrétaire fédérale Ecolo E. Huytebroeck affirme son soulagement devant le rejet de l’amendement destiné à sauver Francorchamps et se réjouit de l’opposition flamande: « Je crois qu’au nord une partie des parlementaires voteront contre Francorchamps juste pour embêter les gens du sud et faire monter la fièvre communautaire. Particulièrement, si c’est Jean-Marie Happart qui dépose la proposition. » 21 novembre: le Parlement fédéral (Sénat) adopte de toute justesse (malgré encore une majorité de sénateurs flamands hostiles appuyés par les Écolos) une modification de la loi interdisant la publicité pour le tabac... Quelques jours plus tard la Chambre a rejeté cette modification de la loi.

2003[modifier le code]

Après les élections nationales du 18 mai, le nouveau Parlement fédéral (Chambre et Sénat) adopte la fameuse modification de la loi allant dans le sens du rétablissement de Francorchamps. Le vote de la Chambre intervient le 30 juillet 2003. +++++++++++

Voilà...

Utilisateur: José Fontaine

Bonjour, je passais par là. J'ai vu de la lumière et je suis entré. Sourire. Blague à part, je pense qu'il vaut mieux en faire un sous-article plutôt que d'intégrer ce passage dans le corps de l'article principal. D'une part, les fanatiques de courses automobiles ne seront pas nécessairement intéressés par les problèmes belgo-belges, d'autre part, celà risque de rendre l'article vraiment indigeste. Et tant qu'on y est, il faudrait y intégrer la pantalonade des contrats - rédigés en anglais - passés avec Bernie Ecclestone par des gens qui faute de connaître cette langue ne se sont pas même donner la peine de lire ce qu'ils signaient.
Pour ma part, je compte développer cet article un des ces jours (càd quand j'aurai le temps) en y intégrant un commentaire sur la partie historique aujourd'hui disparue (Burnenville, Malmdy, Masta et Stavelot). --Lebob 2 janvier 2007 à 22:50 (CET)
D'accord avec Lebob, cette affaire mérite un article pour elle-même (on sort du cadre strictement sportif). Stephane.dohet 4 janvier 2007 à 16:37 (CET)