Discussion:Caractère (typographie)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Remarque[modifier le code]

En imprimerie, on confondait la notion de glyphe et de caractère, mais depuis l'informatisation des polices, on est obligé de distinguer entre les signes (caractères) et leur représentation (glyphes). Il me semble que cette page parle plus de glyphes que de caractères.

Faut-il déplacer cette entrée dans l'entrée glyphe, ou ajouter un paragraphe pour faire la distinction ? Xav de la Caze 5 déc 2004 à 11:38 (CET)

Bien que à mon avis la remarque soit juste, je pense qu'il ne faut pas déplacer, mais ajouter un paragraphe (ou plus). Car dans la plupart des documents, ils parlent de caractère (tout en restant ambigu sur le sens)… Haha 28 avril 2006 à 14:51 (CEST)

Erreur sur l'œil ?[modifier le code]

Bonjour,

Selon le Lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale (éd. Imprimerie nationale, 2002, ISBN 2-7433-0482-0) :

p. 40 : « l'œil, c'est-à-dire le dessin de la lettre, est en relief sur un caractère typographique »
p. 131 : « L'œil (pluriel :œils) est la partie supérieure (ou relief) du caractère typographique qui, après encrage, imprime le papier »

Selon La typographie cent règles (P. Boman, C. Laucou, éd. Le Polygraphe, 2005, ISBN 2-909051-29-3) :

p. 45 : « Hauteur d'« x » : mesure en hauteur d'une lettre bas de casse qui ne monte ni ne descend, comme le « n » ou le « x » »
p. 65 : « On parle parfois — et à tort ! — de « hauteur d'œil » pour caractériser la grosseur d'un caractère dans un corps donné (voir : Hauteur d'« x »). »

Il semblerait donc que le dessin soit faux, ce qui est appelé « œil » devrait être « hauteur d'x ». D'ailleurs, l'unité correspondante en LaTeX et CSS est « ex ». Le terme « hauteur d'x » ne désigne pas la ligne indiquée, qui n'a à ma connaissance pas de nom.

cdang | m'écrire 27 juin 2007 à 10:41 (CEST)

Je ne comprends pas vos phrases : sur le dessin figurent « oeil » et « hauteur d'x » et les deux se réfèrent à la même ligne. Or, vous dites « ce qui est appelé « œil » devrait être « hauteur d'x ». »...

Pour être précis, du temps du plomb, l'œil désignait la partie du caractère en plomb en contact avec le papier. Par extension, l'œil d'un caractère s'est mis à désigner la grosseur, la taille, la place que le caractère prend sur le papier. Aujourd'hui cette notion est tombée en désuétude. Pour qualifier un caractère, on donne plutôt ses métriques, dont la fameuse « hauteur d'x » (XHEight en postscript).

Bon, vous nous ré-expliquez le problème, et on continue la discussion ? :-)

--Alcandre (») 8 juillet 2007 à 16:42 (CEST)

Je ne jurerais que cette discussion passionne grand monde, vu que ça fait trois ans que personne n'a plus écrit un mot. Je n'ai pas le bouquin de Laucou, je ne sais donc pas tout ce qu'il y dit. Mais c'est un mec sympa et qui connaît son métier. Je suppose donc qu'il est cité plus ou moins hors contexte, vu qu'il doit savoir pertinemment qu'en "français typographique", le mot œil peut avoir deux significations. Soit désigner l'ensemble de la surface imprimante de la lettre; soit désigner la hauteur que les Anglo-Saxons appellent x-height, comme quand on parle, par exemple, de Saint-Augustin gros-œil ou petit œil. Si j'ai le sentiment que ça intéresse qui que ce soit, je reviendrai sur ce point ailleurs que dans la page discussion… --Pascal marty (d) 20 septembre 2010 à 20:09 (CEST)

Typo et PAO : Pas tout à fait le même combat[modifier le code]

Je vérifie une fois de plus le gros reproche que je ferais à Wiki. Ça ne sert pas à grand chose de remplir des articles à coups de copier-coller de choses qu'on ne comprend que mal, voire qu'on ne connaît pas du tout. On ne peut pas traiter de typographie (en tant qu'impression en relief avec des lettres en plomb) avec le vocabulaire utilisé par la PAO. Là, je n'ai pas le temps, mais je repasserai corriger quelques absurdités. : ) --Pascal marty (d) 16 septembre 2010 à 13:31 (CEST)

Génial ! C’est avec des intentions comme la vôtre que Wikipédia progressera. Merci pour cette bonne volonté communicative, ça fait plaisir à entendre ! Sourire Trizek bla 16 septembre 2010 à 19:00 (CEST)
Ben, quand j'y dis, j'y fait (mais quand j'ai pas le temps, j'ai pas le temps [je sens comme une ironie…]). En l'occurence j'avais besoin de commencer par rajouter une image (un schéma de casse) et l'importation (déjà passablement laborieuse) a complètement foiré. Je suis preneur de conseils techniques pour la réussir. Sinon, je me contenterai de rajouter des trucs écrits (et pardon si c'est pas pile sur l'heure mais dans un ou deux jours…). --Pascal marty (d) 20 septembre 2010 à 19:46 (CEST)
Done ! (plus une bibliographie…). Ceci étant, j'ai repris toutes les infos qui se trouvaient dans l'intro, en les corrigeant ou complétant au besoin. Mais peut-être que cette intro devient trop longue par rapport au reste de l'article. Vaudrait-il mieux que j'en rebalance une partie dans un nouveau paragraphe? --Pascal marty (d) 21 septembre 2010 à 14:04 (CEST)
Finalement, j'ai créé ce nouveau paragraphe… --Pascal marty (d) 21 septembre 2010 à 20:21 (CEST)

Cran.[modifier le code]

J'ai enlevé la phrase suivante qui est franco-centrée, qui n'amène rien, qui n'est pas sourcée et qui visiblement s'avère fausse.

Le schéma doit être d'origine anglo-saxonne. En France, le cran était au-dessus, c'est-à-dire du côté de la tête de la lettre et pas de son pied.

Le problème étant que la première source que je trouve à ce sujet est un livre français disant ceci :

Cran
     Le cran d'un caractère, c'est une petite marque qui se trouve près du pied de la lettre, et qui indique au compositeur de quelle manière il doit la tourner, et la placer dans son composteur. Le cran se fait par une petite raie saillante qui est dans le moule où l'on fond les lettres et qui forme le cran.
     Les fondeurs en font aussi avec un rabot quand on leur demande des caractères à plus d'un cran.
     Ainsi, il y a des caractères à un cran, deux crans, cran dessous, cran milieu, cran foible, cran fort, cran haut, cran bas.
 
Source : (Traité élémentaire d'imprimerie : ou Le manuel de l'imprimeur - Antoine François Momoro) [1] P.134-135 1793.

Il y a sans doute d'autres sources, mais je cherche une qui me dit que le cran est au dessus. Confirmation téléphonique de mon imprimeur (oui belge, mais bon) que les cran son bien en pied de caractère...

Min's - ᨅᨗᨌᨑ 9 novembre 2010 à 11:04 (CET)

Si il y a une source qui parle du dessus, il faut le mentionner. Si il y a une source qui parle du dessous, il faut le mentionner aussi. Si il y a une source qui parle du derrière, il faut le mentionner également.
Je n'ai pas compris : tu cherches la source qui t'arrange ? Sourire Trizek bla 9 novembre 2010 à 11:35 (CET)
Non, quelqu'un avait mis dans l'article la première phrase (que le cran était au dessus en France) mais non sourcé, et donc j'ai cherché une source, et je n'ai trouvé que des crans en dessous dans toutes mes sources, donc je signale juste que j'ai retiré un morceau de phrase en sourçant mon retrait, mais que si qqn à une source pour le cran au dessus, je veux bien avoir à remettre la phrase, mais pas sans source Mort de rire Min's - ᨅᨗᨌᨑ 9 novembre 2010 à 11:46 (CET)
J'avais point compris! Trizek bla 9 novembre 2010 à 11:52 (CET)
J'ai peut-être mal utilisé les citations en fait. A me relire... non ? :) Min's - ᨅᨗᨌᨑ 9 novembre 2010 à 13:21 (CET)
«En calligraphie et en typographie, l'apex est l'empattement supérieur d'une lettre ou l'élément prolongeant une lettre à son sommet.» Supersigoity (d) 25 mars 2011 à 01:19 (CET)

J'ai remis la précision sur le cran en dessous (dans le composteur) en France. Désolé de ne pas savoir indiquer les sources dans cette usine à gaz. Ça se trouve dans n'importe quel traité de typo français (voir la bibliographie que j'avais rajoutée). Notamment dans Fournier 1825 (En France on a l'habitude de mettre le cran du côté de la tête de la lettre, et conséquemment en dessous dans le composteur; cette manière est préférable à l'autre en ce que l'ouvrier aperçoit promptement ou sent avec le doigt une lettre retournée dont le cran se trouve en dessus; mais il y a beaucoup de pays où l'usage est contraire.) Ça se constate aussi de visu si jamais on a eu la curiosité de mettre ses doigts dans une casse. Encore une fois je mettrais bien des photos, mais je suis incapable d'insérer une image. Je peux en faire passer par mail à qui voudra se charger de la cuisine… --Pascal marty (d) 17 mars 2012 à 10:49 (CET) Ceci dit, j'avoue que j'ignore si le cran était au dessus ou en dessous en Belgique, en Suisse ou au Québec et je ne voudrais pas passer pour un abruti de francocentré…--Pascal marty (d) 17 mars 2012 à 11:08 (CET)