Discussion:Bataille des Thermopyles

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Première section[modifier le code]

Bonjour, il doit manquer quelque chose avant la première section, qui commence par : "Les préparatifs perses ne sont évidemment pas passés inaperçus...". Un paragraphe qui était là avant et qui a été déplacé ? --195.6.68.65 23 mars 2007 à 09:14 (CET)

Je venais aussi pour ce passage : ce n'est pas clair du tout...

Bataille des Thermopyles (480)[modifier le code]

Juste noter qu'il existe une autre bataille qui a eu lieu en -191, et qu'il faudra peut-être renommer.--Mandeville 24 mars 2007 à 17:32 (CET)

Bon, alors, ils étaient 300 ou 1000 ? 1000 au début du texte, 300 à la fin, c'est ça ? Et pourquoi ils se battaient. C'est aussi clair que dans le film, tout ça... Haa, Gnignipédia, alors, je vous jure... M'en vais retourner lire Hérodote, ça sera plus clair.

Il y avait 300 spartiates, mais aussi 700 thesbiens et 400 thébains. De ces 1400, 400 sont supposé avoir déserté ou même defectés dès le début de la bataille, donc en en vient à 1000. Pour compliquer le tout, beaucoup plus de troupes grecs étaient présentent avant cette bataille finale dont le nombre de 7000 dans l'infobox... Mais tu as raison, il faudrait peut être rendre tout çà plus clair. Pour moi çà fait quand même deux ans depuis que j'ai lu Connoly (Hérodote je suis sur est encore plus confu que cet article;-)), donc je ne suis pas le mieux placé pour décrire le début de la campagne.--Caranorn 29 mars 2007 à 13:32 (CEST)

Mais maintenant nous aimerions savoir combien de temps dura-t-elle?

HUM HUmmm ... dans l'article il me semble qu'il est écrit que c'est suite à la trahison d'un des leurs que les spartiates ont décidé de ne rester que 300 pour se sacrifier. Ils étaient donc plus nombreux avant et moins ensuite, voire tous morts en fin de compte. (Il faut lire)

Et non, la trahison (d'un grec, pas d'un spartiate) consiste à avoir montré le chemin de montagne évitant l'attaque frontale... Les spartiates mêmes n'étaient jamais plus des 300 de la garde du roi. D'ailleurs la notion de déserter d'un champ de bataille serait inimaginable pour un spartiate (il serait exclu de la communité si je me rappelle bien).--Caranorn 13 avril 2007 à 14:05 (CEST)

Le compte n'y est pas[modifier le code]

D'abord je lis ça "1000 soldats grecs tiennent tête à l'ennemi, malgré une infériorité numérique de près de 300 pour 1....."

Ensuite je lis ça"...Après quatre ans de préparation minutieuse, il parvint à réunir un peu plus de 200 000 hommes..." Ca fait donc près de 200 pour 1...sauf s'ils étaient beaucoup plus que 200 000?Loupiat 20 avril 2007 à 17:37 (CEST)

D'ailleurs à aucun moment ces supposé 200 000 attaquaient en même temps à un même endroit. Je vais tout simplement enlever la mention de 300/1. Pour le reste il s'agit généralement d'estimations des forces en présence. D'après Peter Connoly les anciens grecs croyaient que l'armée de Xerxes était de 3 millions de combattants plus les "camp followers". Connoly dit aussi qu'Herodote estime 5,25 millions en total (mais apparement Herodte lui mezê avait des doutes sur le ravitaillement d'une telle force). Sir Frederick Maurice (général anglais je crois) a estimé vers la fin des années 1920 que l'armée Perse ne pouvait pas compter plus de 210 000 hommes et 75 000 animaux (il se base sur le ravitaillement en eau). Connoly lui même dit qu'à cette période le climat était différent et qu'on peut ainsi supposer jusqu'au plus 250 000 hommes donc trois quarts de combattants. Ce qui voudrait dire ~190 000 combattants selon Connoly.--Caranorn 21 avril 2007 à 13:38 (CEST)

-Les chiffres de l'antiquité sont évidement excessifs (cf les 10 000 de Xénophon) . Nul n'avait l'époqueune flotte permettant de transporter 250 000 fantassins, 50 000 cavaliers et leurs chevaux, plus un peu de matériel, même si la règle était de vivre sur le pays. Mais les Mèdes connaisaient déjà un peu la Gèce et savaient qu'ils ne trouveraient pas assez... S'ils étaient 25 000 ce n'était déjà pas mal.--Jagrain (d) 24 septembre 2010 à 18:30 (CEST)

"Passant, va dire à Sparte ..."[modifier le code]

A mois que Spartes, en grec, se dise Λακεδαιμονίοις, cette traduction est fausse. Remplacer par : "Étranger, annonce aux gens de Lacédémone Que nous gisons ici, obéissants à ses mots."

Pour moi Sparte et Lacédémone sont synonymes… Dans les textes grecs que je connais, je crois que je n’ai jamais vu utilisé les mots Sparte ou Spartiate. Les textes utilisent le mot Lacédémonien… 78.250.138.130 (discuter) 17 février 2018 à 16:05 (CET)

Il n'y a jamais eu 700 Thespiens[modifier le code]

Bonjour,

On peut lire dans l'article que les 300 Spartiates étaient soutenues par 700 Thespiens. Mais ceci est faux. Hérodote, pour des raisons politiques, voulait rabaisser Thèbes (qui comme la Thespie était de la région de Béotie) et a donc remplacé les 700 lacédémoniens présents par les Thespiens.

Source : des textes de Diodore