Discussion:Artiste

Le contenu de la page n’est pas pris en charge dans d’autres langues.
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons
Cette page de discussion elle-même a été purgée, et les contributeurs dont les noms n'apparaissent plus dans son historique sont Brunodesacacias, GillesC, et Piero.

réelle signification[modifier le code]

Bonjour, j'aimerais connaitre la reelle signifiation de ce qu'est un artiste. Est qu'elle est la ressemblance entre c'est deux termes l'art est d'etre artiste. Mais qu'elles sont aussi les différences.

Merci, de bien vouloir me repondre

Petite précision, cette page n'est pas une page de forum. Elle a pour rôle de permettre aux gens de débattre du contenu de l'article et de wikipédia. Je doute que vous obteniez une réponse directe. O2 [blabla]

Un définition pour Wiktionnaire ?[modifier le code]

Selon moi, un article sur l'artiste est plutôt un sujet pour le wiktionnaire. --Chemica (d) 14 décembre 2007 à 07:01 (CET)Répondre[répondre]

Il peut mériter un développement encyclopédique par son changement de sens au fil des temps, entre artisan et artiste, entre apprentissage puis maîtrise d'une pratique préétablie et libération de l'expression par la spontanéité, entre corporatisme et naissance de mouvements, courants, écoles... non ? Voir intro de l'article Arti, sur l'émergence de l'artiste à la fin du Moyen Âge, puis à la renaissance. -- Salutations. Signé louis-garden (On en cause) 16 avril 2008 à 15:12 (CEST)Répondre[répondre]
Totalement d'accord. Je suis même très étonnée qu'un article de cette importance soit autant en friche. Parce que là, faut dire ce qui est, c'est assez pitoyable. Kicékisicolle? Émoticône O2 [blablabla] 30 mai 2008 à 10:41 (CEST)Répondre[répondre]

Question au programme de l’épreuve d’esthétique et sciences de l’art pour les sessions 2004-2005-2006 :[modifier le code]

Pour info, la bibliogr. associée à une ancienne épreuve de l'agrèg. (p. 6) d'Arts Plastiques. Piero (d) 17 octobre 2008 à 08:31 (CEST)Répondre[répondre]

L’artiste (BO spécial n°3 du 22 mai 2003) Bibliographie indicative :

  • ALAIN, Vingt leçons sur les Beaux-Arts, (leçon 20), Paris, NRF-Gallimard, Pléiade, p. 587-588.
  • BACHELARD Gaston, La Poétique de la rêverie, Paris, PUF, 1975.
  • BALZAC Honoré de, Le Chef d’œuvre inconnu, Paris, Folio, 1993
  • BAUDELAIRE Charles, Écrits esthétiques, Paris, UGE 10/18, 1986, chap. « Le peintre de la vie moderne », p. 360-404.
  • BENJAMIN Walter, Œuvres III, Paris, Folio Essais, 2000 (« L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique », vers. I : p. 67-113 et vers. 2 : p. 269-316)
  • BEUYS Joseph, Qu’est-ce que l’art ?, traduction Laurent Cassagnau, Paris, L’Arche, 1992.
  • CHATELUS Jean, Peindre à Paris au XVIIIe siècle, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1991.
  • DELEUZE Gilles, F. Bacon. Logique de la sensation, réédition Paris, Edition de la Différence, 1996.
  • de PILES, L'idée du peintre parfait, Le Promeneur, 1993.
  • DIDEROT Denis, Paradoxe du comédien, Paris, Bordas.
  • DUBUFFET Jean, L’Homme du commun à l’ouvrage, Paris, Gallimard, 1973, Folio, 1991.
  • EHRENZWEIG Anton (en), L'Ordre caché de l'art, Paris, Gallimard/TEL,1982
  • ERLANDE-BRANDENBURG Alain, Le Sacre de l'artiste. La création au Moyen-Âge XIVe -XVe siècle, Paris, Fayard, 2000.
  • GAGNEBIN Murielle, Pour une esthétique psychanalytique. L’Artiste, stratège de l’inconscient, Paris, PUF, 2000.
  • GAUGUIN Paul, Oviri, Écrits d'un sauvage, Paris, Gallimard, 1974, 1989, folio.
  • GOETHE Wolfgang, « Art et artisanat », Ecrits sur l’art, traduction française, Paris, GF Flammarion, 1996.
  • HEINICH Nathalie, Du peintre à l’artiste, artisans et académiciens à l’âge classique, Paris, Les Éditions de Minuit, collection « Paradoxe », 1993.
  • HEINICH Nathalie, La Gloire de Van Gogh. Essai d’anthropologie de l’admiration, Paris, Les Éditions de Minuit, coll. « Critique », 1991.
  • KANDINSKY Wassily, Du spirituel dans l'art, et dans la peinture en particulier, traduction Nicole Debrand et Bernadette du Crest, Paris, Denoël, folio, 1989.
  • KANT Emanuel, Critique de la faculté de juger, traduction Alexis Philonenko, Paris, Vrin, 1984, § 43-54.
  • KAPROW Allan, L’Art et la vie confondus, Paris, Centre Georges Pompidou, coll. « Supplémentaires », 1996, p. 128-159 et p. 163-181.
  • KRISTELLER P.O. (en), Le Système moderne des arts, traduction française Nîmes Jacqueline Chambon, 1999.
  • « L’Antique notion d’inspiration », revue Noesis, Paris, Vrin, n° 4, 2000.
  • MERLEAU-PONTY Maurice, L’œil et l’esprit, Paris, Gallimard, 1964.
  • MOULIN Raymonde, L’Artiste, l’institution et le marché, Paris, Flammarion, 1992, Champs/Flammarion, 1997.
  • NIETZSCHE Friedrich, Fragments posthumes, début 1888 - début janvier 1889, traduction Jean-Claude Hémery, Paris, Gallimard, nrf, 1977, (Fragments de printemps 1888).
  • NIETZSCHE Friedrich, Humain, trop humain I-IV, traduction Robert Rovini revue par Marc B. de Launay, Paris, Gallimard, NRF, 1988.
  • NIETZSCHE Friedrich, La généalogie de la morale, traduction Isabelle Hildenbrand et Jean Gratien, Paris, Gallimard, 1971, troisième dissertation, §§. 1-6
  • NIETZSCHE Friedrich, La Naissance de la tragédie, traduction Michel Haar, Philippe Lacoue-Labarthe et Jean-Luc Nancy, Paris, Gallimard, nrf, 1989.
  • PASSERON René, Pour une philosophie de la création, Paris, Klincksieck, 1989.
  • PLATON, République X.
  • POPPER Frank, Art, action et participation, Paris, Klincksieck, 1985.
  • RILKE Rainer Maria, Rilke, Lettres à un jeune poète, Paris, Le livre de poche bilingue, 1989.
  • ROUSSEAU Jean-Jacques, Œuvres complètes V. Écrits sur la musique, la langue et le théâtre, Textes historiques et scientifiques, Paris, Gallimard, Pléiade, 1995. Cf. «Lettre à d’Alembert », p. 1-125.
  • SCHAPIRO Meyer, Style, artiste et société, traduction Française Paris, Gallimard, 1982.
  • SCHILLER Friedrich, Lettres sur l'éducation esthétique de l'homme, traduction Robert Leroux, Paris, Aubier, 1943.
  • SCHOPENHAUER Arthur, Le Monde comme volonté et comme représentation, traduction Burdeau, Paris, PUF, 1966.
  • VALÉRY Paul, Introduction à la méthode de Léonard de Vinci, Paris, Gallimard, 1957.

Ebahissement[modifier le code]

Pardonnez ma brutalité mais cet article a quelque chose de comique dans sa maladresse. Au point qu'on n'ose pas le modifier. Est-ce que quelqu'un a relu la première phrase, sérieusement ? Vous croyez vraiment que les développements dans cette page constituent une connaissance encyclopédique ? Ou bien est-ce encore un de ces exposés de lycéen plus sérieux que la moyenne et donc auréolé d'une belle note, qu'on a cru utile de bombarder "wikifiable" ? Bref c'est l'énigme. Et de se retrouver ici par un lien wiki en provenance d'une page bien faite, c'est la douche froide, et la consternation. Vous qui rédigez une notice sur un artiste,vous qui employez le mot "artiste", ne laissez surtout pas les accros de la wikification renvoyer ici.

Encore toutes les excuses pour ma brutalité mais vraiment c'était trop dur comme redescente.Corvisart59 (d) 17 octobre 2012 à 10:22 (CEST)Répondre[répondre]

Que proposeriez-vous comme première phrase ? ou comme plan de l'article ? Piero (d) 29 octobre 2012 à 08:59 (CET)Répondre[répondre]

Liens externes modifiés[modifier le code]

Bonjour aux contributeurs,

Je viens de modifier 1 lien(s) externe(s) sur Artiste. Prenez le temps de vérifier ma modification. Si vous avez des questions, ou que vous voulez que le bot ignore le lien ou la page complète, lisez cette FaQ pour de plus amples informations. J'ai fait les changements suivants :

SVP, lisez la FaQ pour connaître les erreurs corrigées par le bot.

Cordialement.—InternetArchiveBot (Rapportez une erreur) 30 avril 2019 à 03:28 (CEST)Répondre[répondre]

Qui signifie un coeur à sa place @Dercaofficiel Derca officiel (discuter) 6 octobre 2022 à 00:32 (CEST)Répondre[répondre]