Discussion:Armée syrienne libre

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Renommage[modifier le code]

Le renommage en Armée nationale syrienne n'est pas pertinent, puisque la majorité des sources attestent du terme Armée syrienne libre. L'une des source [1] est d'une neutralité douteuse ; l'autre, la voix de la Russie, parle de "remplacement" dans le futur de l'ASL par l'ANS, nouvellement créée. J'ai donc annulé le renommage. Cordialement, Deuxtroy (d) 11 septembre 2012 à 14:13 (CEST)

Merci. Libération parle aussi d'un éventuel changement de nom, mais reste très prudent. Wait and see. --MathsPoetry (d) 11 septembre 2012 à 14:18 (CEST)
Vu. Information dans un futur conditionnel, et nom entre guillemets. Deuxtroy (d) 11 septembre 2012 à 14:39 (CEST)

Utilisation des enfants par la FSA[modifier le code]

La source principale, le Figaro, indique que l'ONU reproche à l'armée régulière d'utiliser des enfants comme boucliers humains. En fin d'article, il est précisé que « Human Rights Watch met en cause cependant aussi certains groupes d'opposition armés, dont l'Armée syrienne libre (ASL), accusés de recruter des enfants soldats ». Une seconde source, un blog sur le site d'Al Jazira, confirme ces accusations par l'ONU. Toutefois, le rapport qu'elle cite n'évoque pas l'ALS, mais « Syrian Government forces, intelligence Syrian Government forces, and the Shabbiha militiaforces » (voir p 21). Je retire donc la partie de la phrase indiquant une confirmation par l'ONU.

Reste à savoir s'il faut contextualiser la première information (qui n'est pas répercutée dans l'article sur l'Armée syrienne régulière). Cordialement, Deuxtroy (d) 11 septembre 2012 à 14:39 (CEST)

Sans répondre à ta question, je trouve que l'accumulation de ce type d'informations à charge rend globalement cet article non-neutre. Lors d'un conflit, des exactions sont commises des deux côtés, et il n'y a pas un mot sur les horreurs dues au régime de Bashar el Assad. Je suis d'accord que ce n'est pas le thème de cet article, mais cela me laisse quand même une impression très désagréable. Il est probable que le régime syrien livre aussi sa guerre sur les pages de Wikipédia, et je soupçonne une bonne partie des interventions récentes d'être purement motivées par un souci de propagande. --MathsPoetry (d) 11 septembre 2012 à 14:48 (CEST)
Après réflexion, j'ai fait "light" (si l'expression est permise dans ce contexte) et inséré la mention du rapport de l'ONU sur les crimes contre l'humanité dans l'article sur l'armée syrienne. Pour la propagande, c'est un peu le lot de toutes ces pages politiques. Pour neutraliser, il conviendrait peut-être de mettre en exergue de la section controverses le contexte de guerre civile et les responsabilités ou accusations partagées. Deuxtroy (d) 11 septembre 2012 à 15:01 (CEST)

Vandalisme de l'article AbdelMassiah[modifier le code]

J'attire l'attention sur le vandalisme effectué par le dénommé AbdelMassiah, dont on ne peut défaire les modifications désormais et qui : - poste des liens dans lesquels l'ASL est rarement mentionnée ; - qui tord le sens de certaines phrases compte tenu de leurs sources ; - ou qui met en doute la fiabilité de certaines sources manifestement sans les avoir lues. Cet article devient du grand n'importe quoi. A bon entendeur !

A propos de l'avis de Frédéric Pichon[modifier le code]

« l’ASL a été une franchise commode. Elle était composée des mêmes combattants qui aujourd’hui sont dans le front islamique, financé par les Saoudiens, ou des combattants du Front al-Nosra ou des groupes affiliés à Al-Qaida. Il y a toujours eu une grande porosité entre ces groupes de combattants. On a essayé de nous vendre une fiction de « modérés » au sein de l’ASL, à laquelle de nombreux experts n’ont jamais cru. Je comprends que pour un certain discours, il fallait dire que l’on soutenait des nationalistes, mais on ne les a jamais trouvés. Il y avait des Syriens, des hommes libres qui se revendiquaient de l’ASL. Ils allaient du salafiste bon teint au djihadiste, en passant par des gens qui défendaient leur quartier ou leur village »5.

Cette citation, qui tend à démontrer que l'Armée Syrienne Libre n'est en fait qu'une franchise de jihadistes agissant sous couvert de modérés, entre comme par hasard dans la politique du Front National, auquel Frédéric Pichon en est membre ( via le parti politique SIEL ); Le FN est un soutien inconditionnel du régime de Al Assad ( c.f. notamment Frédéric Chatillon ), et de fait, démontrer que tous les opposants au régime sont intégristes et qu'il n'y a aucun modéré reviens en quelque sorte à dire légitimer Al Assad; De plus, aucun expert " neutre " non engagé politiquement ne tiens ce discours, et j'ai pourtant bien cherché; Si encore on trouvait une affirmation de ce genre de la part de quelqu'un de non engagé politiquement, je ne dis pas, mais Mr Pichon est le seul " chercheur " à essayer de démontrer le fait que l' ASL est en fait équivalent au front Al Nosra ou même idéologiquement, de Daesh;

Enfin, notez ces phrases péremptoires : "On a essayé de nous vendre une fiction de « modérés » au sein de l’ASL " ------>Qui ca " on "? ( les médias mainstream, si souvent stigmatisés par l'extrême droite ? ) "mais on ne les a jamais trouvés" ( les nationalistes ) ----> on croit rêver ! cela va à l'encontre de ce qu'on peut lire au début de l'article ( " elle se caractérise, pour l'essentiel, par son nationalisme arabe et son objectif démocratique " ) Donc la il faut me dire ou on va !

Donc je propose de soit supprimer carrément la citation car je la trouve vraiment contestable, soit on précise après celle ci qu'elle émane de quelqu'un engagé en politique et qu'elle peut être sujet à controverse;


Voici quelques liens qui vous montreront à quel point Frederic Pichon semble engagé au sein de son parti

http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/politique/775-entretien-avec-frederic-pichon (Minute, journal d'extrême droite, on ne présente plus ) http://www.grand-remplacement.com/frederic-pichon-membre-du-siel-evoque-la-realite-du-grand-remplacement/ ( grand remplacement , site de la théorie conspirationniste du même nom ) http://gollnisch.com/mot-cle/frederic-pichon/

Donc en fait c'est un chercheur très écouté par l'extrême droite, on le voit, mais assez peu des médias mainstream... Je trouve donc que son point de vu est extrêmement contestable;

Merci par avance, et désolé pour la longueur ^^ — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 78.250.157.192 (discuter), le 5 juin 2015 à 21:51.

Manifestement il s'agit de deux personnes différentes. Le premier Frédéric Pichon (1, 2), militant d'extrême droite est avocat. Le deuxième en revanche (3) est docteur en Histoire contemporaine et chercheur à l'Université de Tours et il intervient dans des médias reconnus (4 5). C'est bien ce dernier qui est cité dans l'article, donc ce passage est tout à fait admissible. Tan Khaerr (discuter) 5 juin 2015 à 22:28 (CEST)

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 4 septembre 2017 à 04:41 (CEST).

Sources utilisées...[modifier le code]

Je vois que les sources de cette page viennent toutes (ou quasi) de l'AFP... peut-on vraiment donner crédit à l'organe de propagande d'un gouvernement impliqué dans le conflit ? N'y a t'-il clairement pas de problèmes de neutralité et d'intérêts sans compter un manque flagrante de sérieux avec des rédacteurs qui prennent des articles du journal "Le Monde" comme exemple ! — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Lunikov (discuter), le 12 octobre 2017 à 18:00 (CEST).

Mais par contre je suis persuadé que vous allez nous proposer Sputnik comme une source parfaitement acceptable. Je me trompe? Tan Khaerr (discuter) 12 octobre 2017 à 19:52 (CEST)