Discussion:Angelica sylvestris

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Bibliographie[modifier le code]

Bonjour Cymbella, Punctilla, Givet, Tricholome, Salix et 74laprune Bonjour, je pense que le mieux est de faire une bibliographie collective afin qu'elle profite à tout le monde car si on s'éparpille un peu partout (ici ou ), ça donnera rien de bon àmha. — Abalg Bzzzzzz 21 mars 2021 à 07:22 (CET) P.S.1 Je n'ai exploré pour l'instant que les premiers résultats de Google Scholar, la pêche s'annonce assez fructueuse! ; P.S.2 Si vous souhaitez avoir accès à une source pas directement disponible, il y a de nombreux moyens d'y parvenir (surtout concernant les papiers d'Elsevier, mais pas seulement), je peux soit vous fournir le document, soit vous apprendre à utiliser les outils). Et puis, nous pouvons toujours demander les papiers à leurs auteurs.

Sources de sources[modifier le code]

Photographies libres de droit[modifier le code]

Commons, Sophy, Plantnet, photos micro fleur, GBIF (vérifier pour chaque image), Plant illustrations

Étymologie[modifier le code]

Fait Résumé des infos ci-dessous publié le 23 mars 21

  • Adjectif latin angelicus (du grec aggelos, « messager », spécialisé en « messager de Dieu »). Le substantif désignant la plante est attesté en 1538 selon le Dictionnaire d'étymologique Larousse (coll. Références, 2001) et Le Petit Robert (éd. 2003), et en 1555 selon le CNRTL.
  • (1836) Du latin silvestris, sylvestris (« de forêt, boisé »), du nom silva, sylva (« forêt »). L'adjectif est attesté en 1265 sous la forme silvestre, au sens d’« animal sauvage ».

Noms vulgaires et vernaculaires[modifier le code]

En français[modifier le code]

Dans les autres langues[modifier le code]

Fait Liste faite au brouillon le 22-3-21, relue par Abalg le même jour ; publiée le 23 mars.

Taxonomie[modifier le code]

Systématique[modifier le code]

  • Systematic relationships within and between Peucedanum and Angelica (Umbelliferae–Peucedaneae) inferred from immunological studies of seed proteins (lien)
  • Phylogenomic and evolutionary dynamics of inverted repeats across Angelica plastomes (lien)
  • A systematic study of North American Angelica species (Apiaceae) based on nrDNA ITS and cpDNA sequences and fruit morphology (lien)
  • New Insights into the Phylogeny of Angelica and its Allies (Apiaceae) with Emphasis on East Asian Species, Inferred from nrDNA, cpDNA, andMorphological Evidence (lien)
  • Molecular systematics of Old World Apioideae (Apiaceae): relationships among some members of tribe Peucedaneae sensu lato, the placement of several island-endemic species, and resolution within the apioid superclade (lien)
  • Molecular systematics of Angelica and allied genera (Apiaceae) from the Hengduan Mountains of China based on nrDNA ITSsequences: phylogenetic affinities and biogeographic implications (lien)

Description botanique[modifier le code]

  • Flore forestière (Rameau), Flora Gallica, Flore de Haute-Loire, Flore Coste, Flore Bonnier, Flora of Siberia (vol 4), Flora europaea (toutes ces flores sont dans la bibliothèque (réelle) d'Abalg) + Flore Ombellifères Réduron (bientôt dispo)
  • Edmond Boissier (1810-1885), Flora orientalis, sive Enumeration plantarum in Oriente a Graecis et Egypto ad Indiae fines hucusqe observatarum, volume 2, p. 978. (lien gallica)
  • Anatomical study on stem-roots in three species of genus Angelica (Apiaceae) in Plant, fungal and habitat diversity investigation and conservation • Proceedings of IV BBC – Sofia ' 2006 (lien)
  • PHYSIOLOGICAL ASPECTS IN TWO ANGELICA L. TAXA (APIACEAE) (lien)
  • Flora of China

Biologie[modifier le code]

Développement
  • Multiple environmental signals required for embryo growth and germination of seeds of Selinum carvifolia (L.) L. and Angelica sylvestris L. (Apiaceae) (lien)
  • Nectaries and male-biased nectar production in protandrous flowers of a perennial umbellifer Angelica sylvestris L. (Apiaceae) lien
  • Periodicity of Seedling Emergence and Seed Survival in some Umbelliferae (lien)
Pollinisation
  • Fly pollination of dichogamous Angelica sylvestris (Apiaceae): how (functionally) specialized can a (morphologically) generalized plant be? (lien)
  • Some Flowers and their Dipteran Visitors (lien)
  • Spatiotemporal variation in the pollination systems of a supergeneralist plant: is Angelica sylvestris (Apiaceae) locally adapted to its most effective pollinators? (lien)
Parasitisme
  • Ellis
  • Orobanche montserratii A. Pujadas & D. Gómez (Orobanchaceae), espèce nouvelle pour la France (lien)
Herbivorie
  • The impact of deer on the ground flora of British broadleaved woodland (lien)

Écologie et phytosociologie[modifier le code]

Fait Plante invasive en Amérique du Nord
  • L’angélique sauvage (Angelica sylvestris L.) : une nouvelle espèce exotique présente au Québec (lien)
  • nbla
  • Woodland angelica (Angelica sylvestris) new to the Ottawa District and Ontario (lien)
Phytosociologie
  • Flore forestière (Rameau), Groupements phytosociologiques de la région parisienne (Bournérias), Groupements phytociologiques d'Auvergne (bibliothèque Abalg), INPN
  • Plantes bioindicatrices de Gérard Ducerf (bibliothèque Abalg)
  • Apport préliminaire de la génétique : un complexe d’espèces du genre Angelica sur la façade atlantique (lien)
  • Sophy
  • Une végétation d’ourlet mésohygrophile intraforestier du sud-ouest de la France (lien)

Répartition[modifier le code]

Fait INPN, GBIF, POWO, The Euro+Med PlantBase et Flores locales

Alimentation[modifier le code]

  • François Couplan (bibliothèque Abalg)

Fromage aux herbes anatolien[modifier le code]

  • Fait On the Herbal Cheese from East Anatolia (Turkey) (lien)

Santé[modifier le code]

Textes anciens
  • Olivier de Serres (1539-1619), Théâtre d'Agriculture et mesnage des champs, 1600 - sur Gallica
    • Fait Lieu sixième, « Du jardinage », chap. XV, « La fourniture du jardin médicinal », p. 606-607 : « Angelique : tel nom a été donné à cette plante, à cause des vertus qu'elle a contre les venims. S'en treuve de deux sortes, l'une sauvage, l'autre domestique. La sauvage croist par les lieux moites : & la domestique, se seme devant & après l'Hyver, en jardin cultivé & arrousé en la sécheresse. Cette herbe contrarie à toutes infections. Est très-utile en temps de peste, tenant en la bouche de la racine : & à ce que cela soit agréablement, on la confit au sucre, au sec, corrigeant par ce moien, la sauvagine de son goût. Guérit les morsures des serpens & chiens enragés. Fait cracher les humeurs superflues nettoyant l'estomac. L'eau qui en est distillée, sert aux choses susdites, & à tenir la personne joieusement. Ses fueilles, appliquées au front, chassent le mal de teste. » (lien gallica)
    • Fait Une édition de 1805 remplace ce texte par : « L'angélique sauvage (angelica sylvestris) est très-inférieure à l'angélique archangélique (angelica archangelica) : la racine de celle-ci est aromatique, tonique, et stomachique ; mais on n'a plus maintenant aucune confiance en ce médicament pour prévenir la peste, et pour guérir les morsures des serpens et des chiens enragés. En général, les Anciens ont attribué ces propriétés à toutes les plantes aromatiques et fortement toniques, et on retrouve encore cette opinion chez les peuples sauvages : elle peut avoir quelque fondement ; car on sait bien que l'atonie est une circonstance qui dispose le corps à recevoir les impressions contagieuses ; mais il faut convenir en même temps que l'utilité de ces prétendus antidotes est au moins extrêmement exagérée. […] » (Sixième lieu, chap. XV, § 117, p. 478, col. 2, lien gallica, édition imprimerie de Mme Huzard)
    • Huictiesme lieu, « De l'usage des alimens… », chap. V, « Remèdes aux maladies des personnes », p. 947 : en cas de peste, recette d'« eau restaurative & refrigerante, contre toutes fièvres malingnes & pestilentiales. Prenés conserves de violettes, de nenufar […], de chacune deux drachmes ; escorce de citron confit & tourmentille, racines d'angélique & de gentiane, de chacune demie once ; poudre elite de diamargariton froid, de tous les sandaux, bol armene, des trochisques de camphre, bois d'aloés, de chacun deux onces ; raclure d'ivoire, corne de cerf, macis, canelle, cloux de girofle, semence de chardon-bénit, de chacun une drachme […]. Les racines de l'angélique et de la enula-campana, sont remèdes servans beaucoup en cest endroit : l'on tiendra à la bouche, de l'une ou de l'autre, de la grosseur d'un pois chiche, trempés en Hyver dans du vin, & en Esté, dans de l'eau roze, & pour rendre ces usages plus plaisants, l'on confira ces racines au sec avec succre. » (lien gallica)
  • Edmond Boissier (1810-1885), Flora orientalis, sive Enumeration plantarum in Oriente…, p. 978 (lien gallica).
Textes récents

Usages traditionnels[modifier le code]

  • Natural Medicine: The Genus Angelica : source très riche et complète (lien : pas dispo directement (demander document en message privé à Abalg))
  • En Espagne de nombreuses sources à suivre
  • Fait En Turquie : la racine d'A. sylvestris entre dans la composition du mesir manucu, une pâte médicinale inventée au XVIe siècle pour soigner la mère du sultan Soliman le magnifique, préparée avec 41 épices et plantes fraîches (source: {Bibliographie Q106081927} ci-dessous). Dans la ville de Manisa où elle a été inventée, la préparation de cette pâte est commémorée par des festivités annuelles inscrites depuis 2012 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité (source unesco là).

Propriétés[modifier le code]

BonjourNotification Givet : le lien avec l'article ci-dessus, que tu as enregistré sous Q106081927, ne fonctionne plus du tout, et je suis absolument incapable de comprendre pourquoi. Peux-tu faire quelque chose ? Cordialement, --Punctilla (discuter) 19 avril 2021 à 18:08 (CEST)
Bonjour Punctilla Bonjour, c'est fait Sourire. Désolé je ne sais pas pourquoi j'ai utilisé un lien si compliqué alors qu'il avait plus simple avec ResearchGate. Bonne continuation. Amicalement Sourire Givet (discuter) 19 avril 2021 à 18:26 (CEST) PS : bien sûr, reviens vers moi si pas OK pour toi.
Merci beaucoup Givet, rapidité et efficacité Bravo ! ! Bonne continuation à toi aussi Sourire --Punctilla (discuter) 19 avril 2021 à 18:34 (CEST)
  • Natural Medicine: The Genus Angelica : source très riche et complète (lien : pas dispo directement (demander document en message privé à Abalg))
  • Très (trop) nombreuses sources préférer la généraliste ci-dessus?

Huiles essentielles[modifier le code]

Dans les arts[modifier le code]

Renommage[modifier le code]

Je vous informe que j'ai fait une demande de renommage --74laprune (discuter) 23 mars 2021 à 18:06 (CET)

Noms dans toutes les langues ?[modifier le code]

Bonsoir, la liste des noms français et des synonymes latins est déjà très longue, s'y ajouteront peut-être quelques noms régionaux au sein de la francophonie, mais est-il réaliste de vouloir donner ici la liste extensive des noms vernaculaires, normalisés ou usuels, dans toutes les langues ? Il y a les autres versions de Wikipédia pour cela non ? D'autant plus que l'ère de répartition de l'espèce est immense, donc les appellations locales certainement pléthoriques. -- Amicalement, Salix [Converser] 26 mars 2021 à 22:31 (CET)

  1. L'article WP dit : « L'œuvre la plus importante de Bock est son New Kreütter Büch qui paraît à Strasbourg en 1539. Si la première édition n'est pas illustrée, les suivantes le sont de 165 gravures sur bois. Les gravures originelles sont l'œuvre de David Kandel (1520-1592) mais d'autres sont extraites des livres de Brunfels et de Fuchs. »