Discussion:Accords de Munich

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Catégorie:Pacifisme[modifier le code]

S'il y a, malheureusement, bien un article à avoir sa place dans cette catégorie, c'est celui-ci. Il n'y a qu'à voir l'illustration. Le pacifisme est mort à Munich. Frank Renda 25 août 2006 à 14:13 (CEST)

D'accord avec toi (si !) pour dire que la catégorie "pacifisme" ne comprend pas que des "gentils". Raison de plus pour la maintenir.--D.N. 25 août 2006 à 15:31 (CEST)
Justement, non : on peut y mettre n'importe qui puisque tout le monde se bat pour « sa » paix ! L'inclusion du Hezbollah n'est qu'une question de temps. Frank Renda 25 août 2006 à 17:52 (CEST)
Nous avons sans doute des divergences d'opinion (c'est la richesse de Wikipédia) et je respecte ton point de vue mais là, honnêtement, tu es volontairement de mauvaise foi, non ? C'est comme si je disais que l'Etat d'Israël est pacifiste dans la guerre du Liban. Ce serait une outrance verbale. Moi, je croyais que la musique, à laquelle tu es attaché, adoucissait les moeurs... <8~)) --D.N. 25 août 2006 à 19:03 (CEST)
C'est une erreur communément répandue. Sourire Frank Renda 25 août 2006 à 19:04 (CEST)
Plus sérieusement, la différence est en effet se battre pour la paix et refuser la guerre comme moyen de régler les conflits. Se battre pour la paix (par la guerre, le terrorisme...) c'est se battre pour une paix victorieuse, pour la victoire... La paix est effectivement le but ultime de ceux qui font la guerre. Ce qui est en cause ici, c'est le refus de la guerre qui est au centre de la notion de pacifisme. Dans la guerre du Liban, sont pacifistes ceux qui pensent que cette guerre ne règle en rien les problèmes, qui luttent contre cette guerre ou la dénoncent. Ce n'est évidemment pas le cas ni de l'Iran, ni du Hezbollah, ni de Tsahal, ni de la majorité de la population israélienne. On peut d'ailleurs considérer que cette dénonciation de la guerre est une erreur. Les Résistants de la Seconde Guerre mondiale n'étaient pas pacifistes... --D.N. 25 août 2006 à 19:13 (CEST)
Je suis tout à fait d'accord. Or, la chose étant subtile, elle invite à autre chose qu'à la catégorisation, par définition et nature grossière. Frank Renda 25 août 2006 à 19:15 (CEST)
La République tchèque est entrée dans l´Union européenne en 2004 (1/5), pas en 2005..
Les accords de Munich ne sont pas l'apologie du pacifisme ni de la honte. En effet, bien des "va en guerre" d'extrême-droite (dont Mauras) étaient favorables à ces accords. Ils savaient très bien qu'ils ne sauveraient pas la paix, mais laissaient à la France encore quelques années pour combler le retard pris dans son réarmement, vis à vis de l'Allemagne. Quand ont été signés ces accords, l'industrie française d'armement s'était réorganisée et produisait plus que celle de l'Allemagne nazie. Maurice47 (discuter) 8 février 2014 à 22:15 (CET)

Relocation ? Relocalisation ?[modifier le code]

On a remplacé "relocation" par "relocalisation". En fait, aucun de ces deux mots n'est dans le Petit Larousse 2009. D'après notre article Relocation, "relocation" est plus courant, mais il "faudrait" dire "relocalisation". Est-il possible d'avoir des références sur cette question ?
Marvoir (d) 3 février 2010 à 08:56 (CET)

Quelques petites corrections[modifier le code]

Il faut dire que je ne comprends pas bien le sens de cet article. Est-il ecrit pour justifier les Accords de Munich? En tout cas, il contient beaucoup d´inexatititudes, voire de mensonges. Je vais essayer d´en analyser quelques uns. D´abord, la question des minorites n´a pas passe sous silence dans le traite de Saint-Germain. Au contaire, une partie de ce traite a ete consanre uniquement a la protection des minorites dans les nouveaux pays emergant apres la guerre. Il faut dire que la Tchecoslovaquie a ete un de tres peu de pays qui a honore ce traite jusqu´a sa fin tragique en 1938. La protection des minorites a aussi ete le contenu de toute la partie VI de la constitution tchecoslovaque de 1920. En plus, les Tcheques et les Slovaques ne representaient pas 50%, mais 70% de la population tchecoslovaque. La Tchecoslovaquie n´a pas ete creee selon le principe du « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes », mais selon le principe historique (du moins pour la Tchequie) "de renouveler l´Etat tcheque DANS SES FRONTIERES HISTORIQUES". Il est vrai que beaucoup d´Allemands ont du quitter des postes cles de l´Etat tchecoslovaque, mais non pas parce qu´ils etaient Allemands, mais parce qu´ils n´ont pas parle tcheque. Il est impossible de tenir un poste important dans l´abministration ou l´armee d´un pays si vous ne parlez pas sa langue. L´image des Autrichiens comme des maitres des Tcheques au temps de l´Autriche-Hongrie est aussi fausse que l´image des Tcheques comme maitres imperiaux des Allemands au temps de la Premiere republique tchecoslovaque. Le fait est que les Tcheques ont eu autant de droits et libertes comme les Autrichiens, du meme que les Allemands apres la guerre. Il est aussi un simple fait que si vous etiez le membre d´une minorite, le meilleur pays pour vous serait la Tchecoslovaquie. Dans aucun autre pays de l´Europe, les minorites n´ont pas eu autant de droits qu´en Tchecoslovaquie. La date de l´attaque allemande envisagee par Hitler n´etait pas le 1er octobre, mais le 28 septembre 1938. Je ne sais pas quelles etaient les sources pour cet article, mais je pense que j´ai montre assez bien qu´il est tres unjuste envers les Tcheques. Certaines parties (par exemple l´image des Tcheques cruels opprimant des pauvres Allemands) me paraissent d´etre meme un peu inspirees par la propagande nazi. Quelqu´un lisant cet article peut arriver a la conclusions que les Tcheques ont merite les Accord de Munich, par leur oppression des Allemands et par leur deception des diplomates occidentaux a Versailles en 1919. Rien de tout cela n´est vrai. La Tchecoslovaquie n´a d´aucune maniere cause ou merite la fin tragique de sa Premiere republique. C´etait des demandes injustifiees de Ms. Hitler et Henlein et aussi la stupidite de Ms. Chamberlain et Daladier, qui n´ont pas ete capable de voir le but reel de Hitler, a savoir la domination du monde, qui sont la cause reele de la Seconde guerre mondiale.--84.42.149.57 (d) 31 mai 2010 à 21:35 (CEST)

Il n'est pas dit que la Tchécoslovaquie a été créée sur le principe des nationalités. Pour le reste, il y a en effet des passages excessifs et j'ai rajouté des balises de demande de réf. Apollon (d) 24 septembre 2011 à 00:35 (CEST)

Les accords de Munich comme symbole[modifier le code]

Une IP a supprimé hier la phrase suivante comme non neutre : "Les accords de Munich symboliseront, avant et pendant la Guerre froide, l'inutilité et la lâcheté d'une politique d'apaisement menée contre un dictateur." Il me semble qu'on a bel et bien fait souvent allusion aux accords de Munich pour dénoncer une politique d'apaisement. Il me semble qu'avec des exemples et des références, cette phrase pourrait rester. Marvoir (d) 24 août 2012 à 08:30 (CEST)

Réactions[modifier le code]

Dommage que l'article fasse presque totalement l'impasse sur les réactions suite à la signature de ces accords. Un sondage fut pourtant organisé en France à cette période. http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=publication&id=37 85.69.175.172 (discuter) 26 janvier 2014 à 17:25 (CET)

Réactions sur les accords de Munich.[modifier le code]

Il y a eut 3 sortes de réactions aux accords de Munich.

- Certains considéraient cet accord comme une nouvelle exigence d'Hitler qui ne respecterait pas son engagement et que la guerre était inévitable.

- D'autres confiants en Hitler s'imaginaient que le paix était définitivement sauvée. (Ils ont été stigmatisés par W Churhill).

- Enfin, ceux qui approuvèrent, comme Maurras, ces accords, sachant qu'Hitler, tôt ou tard plongerait l'Europe dans un conflit mondial, mais que ce temps gagné... peut être 3 ou 4 ans, permettrait à la France de rattraper son retard en armement et pourrait faire face aux forces Nazis avec succès.

En effet, les usines d'armement françaises et les arsenaux de la Marine nationale, réorganisés à partir de 1938, tournaient à plein régime et produisaient plus d'avions, de bâtiments de guerre, de blindés, d'armes lourdes ou individuelles et de munitions, que les usines d'outre-Rhin. Maurice47 (discuter) 8 mars 2016 à 00:38 (CET)