Discussion:Abbaye Saint-Géraud d'Aurillac

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Blason des abbés d'Aurillac[modifier le code]

A l'origine de l'Ordre de Cluny....[modifier le code]

Bonjour,

Cette discussion concernant un problème de fond sur la présentation de l’article. En effet il y est dit que l’abbaye d’Aurillac est à l’origine de l’Ordre de Cluny. Je ne sais d’où est tirée cette affirmation, mais elle est tout simplement grotesque. L’abbaye de Cluny fut fondée ex-nihilo, même si les hommes qui ont participé à cette fondation avaient, eux, bien évidemment une histoire. Ainsi comme Bernon, premier abbé de Cluny, était abbé de Gigny et de Baume-les-Messieurs, a permis à certains d’en tirer la conclusion un peu rapide autant que prestigieuse, que ces deux abbayes étaient mères de Cluny. D’autant que ce sont 6 moines de chacune de ces abbayes qui ont formé la première communauté clunisienne. Mais là aussi, pas plus que pour Aurillac dont le lien est encore plus ténu pour ne pas dire plus, il n’en est rien. Il ne s’agit nullement d’un essaimage mais d’une fondation parfaitement indépendante, et si Bernon fut choisi, ce fut en raison de sa réputation et non de sa fonction ou de son appartenance à ces abbayes ou à une autre. Si une quelconque abbaye avait été fondatrice de Cluny, de près ou de loin, l’ordre n’eût pas été dénommé clunisien mais autre ; malgré l’exceptionnel rayonnement et réussite de Clairvaux on a toujours parlé de l’ordre cistercien et non de l’ordre claravalien… Dit différemment, quelle que fût la réussite de ses filles, et même si certaines l’ont dépassée, l’abbaye de Cîteaux est restée éponyme de l’Ordre, et cela tout simplement parce qu’elle en était la mère. Si l’Ordre de Cluny s’est appelé ainsi, c’est tout simplement qu’il n’est issu d’aucune autre abbaye ou Ordre quelconque mais uniquement de la première abbaye fondée à Cluny qui ne devait rien à une quelconque abbaye ou Ordre déjà en place. Merci de rectifier l’entête de cette page. Ce sont des erreurs comme celles là qui nuisent gravement à la crédibilité de wikipédia et jettent un doute permanent sur ce qui y est écrit.

Cordialement PhN.

Il n'est pas dit qu'elle est à l'origine de Cluny comme c'était le cas pour les abbayes mères relativement à leurs filiales, avec des moines de l'une qui vont fonder l'autre, mais qu'elle en a été le " prototype ". C'est le système original de dotation d'un domaine allodial comme l'était déjà celui du comte Géraud, puis de fondation juridique avec obtention par Géraud d'une bulle d'immunité du pape et dépendance directe du roi, qui a été repris par Cluny pour sa fondation (par le Duc d'Aquitaine si mes souvenirs sont bons), ensuite c'est l'expérience acquise par Oddon comme abbé d'Aurillac qui a pu être transposée à Cluny. Le renouveau monastique bénédictin a commencé avec la fondation d'Aurillac et il a rebondi peu de temps après avec Cluny, étant entendu qu'il s'agit de deux abbayes cheffes d'ordres. Aurillac ayant la caractéristique d'être de nul diocèse, c'était l'abbé qui était évêque sur les paroisses dépendantes de l'abbaye. -- Heurtelions (d) 30 janvier 2012 à 18:59 (CET)