Discussion:Île Europa

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]

Carte de l'île[modifier le code]

La carte de l'île figurant en ce moment dans l'article est incorrecte : la station météo est bien positionnée mais l'actuelle piste d'atterissage se trouve au niveau de la mention “zone de nidification”. Cette mention “zone de nidification” ne correspond pas non plus à la réalité qui est plus complexe : si l'on considère les espèces nicheuses dans les arbres (comme le fou à pieds rouges) elles sont plutôt présentes au nord, si l'on considère les espèces nicheuses au sol sur des prairies ouvertes (comme la sterne fuligineuse) les colonies sont plutôt au sud-ouest et au sud. Enfin concernant le lagon la différence n'est pas marquée entre les eaux libres et la mangrove. Bon on espère une carte sous licence libre, ou une photo satellite, ou alors il faudra redessiner. Channer 14 août 2006 à 17:39 (CEST)

Préservation des tortues[modifier le code]

Remarque du 24 avril 2007 à 15:05 transférée de la page Discuter:Île Europa/À faire :

Le paragraphe concernant la sauvegarde des tortues vertes par le gendarme n'est pas correcte. En effet, ce n'est pas de la protection que de placer les jeunes tortues dans des bacs en plein soleil en attendant la nuit pour les relacher. La mortalité est très elevé. De même, shooter les frégates à coup de pierre ne me semble pas non plus la meilleure des façons de conserver la formidable diversité de l'île.

anthaus@hotmail.com

en réaction (allusive) à un passage de l'article dans sa version du 8 avril 2007 à 11:13

Une des mission du gendarme, outre de représenter les autorités civiles, est d'assurer la reproduction des tortues marines en les protégeant des oiseaux prédateurs.

transfert fait par --Channer [koz a mwin] 23 septembre 2007 à 07:43 (CEST)

Une île qui s'enfonce ... ou qui s'élève ?[modifier le code]

L'observation immédiate amène souvent le visiteur à formuler 2 affirmations :

  • 1) on marche à terre sur du corail
  • 2) le lagon s'ensable

d'où peut être tirée en conclusion hâtive que l'île s'élève puisque le corail émerge et que le lagon se comble. Le comblement du lagon est ainsi évoqué dans le livre d'Alain Hoarau.
A mon avis, et après avoir commis la même erreur d'interprétation, je pense que c'est exactement le phénomène inverse qui se produit. Europa serait une île qui s'enfonce : l'exemple classique et ici parfaitement illustré d'un atoll en formation.
Le socle de l'île est vraisemblablement constitué d'un ancien volcan submergé, un guyot, qui s'affaisse sous l'effet de son propre poids et par rééquilibrage de la plaque du fond océanique. Quant au sol de l'île, il n'est pas formé de corail mais de calcarénites, la preuve en est l'absence de structures madréporaires à l'air libre. Les calcarénites sont des grès calcaires issus de l'érosion du récif corallien qui est de fait soumis à un phénomène d'abrasion notamment au niveau de la barrière. Le corail ne pouvant pas se développer hors de l'eau, tout ce qui tente d'affleurer un peu trop près de la surface est donc régulièrement détruit lors des fortes marées basses, raboté par les tempêtes. Ces débris de corail sont roulés par les vagues au niveau du platier et des plages, réduits en sable par l'eau et par le vent. Ce sable est poussé par le vent à l'intérieur des terres et forme des massifs dunaires. Les pluies tropicales, les acides de décomposition de l'humus de la végétation provoquent une dissolution partielle du calcaire qui recristallise ensuite dans sa percolation et cimente alors les grains de sable pour former des grès : les calcarénites. (Il peut également se former des cimentations directement sur la plage : les beach-rocks). Lorsqu'en raison de l'extension de l'île, les massifs dunaires ne sont plus alimentés en sable, la dissolution prend le dessus sous forme d'une érosion karstique : la masse de calcarénite se transforme en un véritable emmenthal. La dissolution semble d'ailleurs se manifester autant par le dessus que par le dessous avec les remontées du niveau de la mer dans les soubassements poreux de l'île. On assiste même parfois à des phénomènes d'effondrement qui expliqueraient les dépressions à végétation halophile et les mares d'eau saumâtre.
Tout en s'enfonçant, l'île continue néanmoins à s'agrandir et le récif à produire du sable ce qui explique la persistance des atterissements sableux à l'intérieur du lagon mais globalement celui-ci aurait tendance à s'enfoncer et à s'agrandir. Le sort futur d'Europa ressemblerait donc à celui de sa voisine Bassas da India.
Cela correspond au schéma général de formation d'un atoll. Comme je n'ai pas trouvé de référence explicite concernant Europa, je reste cependant prudent sur l'introduction de ces explications dans l'article. Si vous avez des éléments d'information ou des références de publications, n'hésitez pas en faire état.
--Channer [koz a mwin] 23 septembre 2007 à 08:54 (CEST)

La seule étude géomorphologique d'Europa serait celle de René Battistini (1966) qui considère que l'île a connu des épisodes de régression et de transgression marines : Europa serait ainsi un ancien atoll qui se comble. Ces éléments sont repris par lui-même en 1996 et cités par Sarah Caceres en 2005. Mais les éléments matériels d'étude restent légers et en grande partie fondés sur seulement des hypothèses. Je reste dubitatif. La structure de végétation en bordure terrestre de mangrove me laisse à penser que le lagon s'enfonce (il y a une progression logique vers la végétation terrestre) alors que s'il se comblait, on devrait avoir un dépérissement de la bordure de mangrove et sa colonisation par une végétation plus terrestre et ce n'est pas le cas.--Channer [koz a mwin] 30 septembre 2007 à 09:22 (CEST)
J'ai pu consulter des photos qui montrent bien des structures madréporaires sur terre et en place. Il y a donc bien eu modification du niveau relatif de la mer et de l'île en cohérence avec les hypothèses de Battistini. --Channer [koz a mwin] 30 septembre 2007 à 17:34 (CEST)
Synthèse, trouvée dans la lecture (pp.87-88) de René Delépine, L.-A. Maugé, A. Padovani, Observations écologiques et climatologiques dans les îles Europa, Glorieuses, Tromelin : la présence d'un platier récifal fossile, lié à des variations générales du niveau des mers, ne contredit pas le mouvement général d'enfoncement d'Europa. Le lagon intérieur d'Europa s'est formé par rupture de la digue littorale : il continue à se creuser (et non pas à se combler). Le destin d'Europa est de devenir un atoll comme Bassas da India et non pas l'inverse. --Channer [koz a mwin] 12 octobre 2007 à 09:59 (CEST)
Fairytale bookmark silver light.pngQuestion mark 3d.png
J’ai l’intention de proposer prochainement la page « Île Europa » au label « bon article ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.

Vote précédent : Proposition « Bon article »

Tatave (d) 27 mars 2008 à 10:47 (CET)

Champ de tir[modifier le code]

J'ai retiré (provisoirement ?) l'information suivante :
Un champ de tir en bord de mer a également été aménagé pour l'entrainement des militaires
faute de référence documentée et après avoir laissé la mention {{référence nécessaire}} pendant de nombreuses semaines.
J'ai bien eu des témoignages verbaux de la part de militaires d'une telle zone réservée aux entrainements, mais faute d'une source écrite (carte, carnet d'instructions,...?) et sans savoir s'il s'agit d'une disposition formelle (officialisée par une autorité militaire ou civile) ou informelle (un lieu habituellement convenu par les chefs de détachement), il n'est pas possible de maintenir cette affirmation dans le corps de l'article. --Channer [koz a mwin] 25 avril 2008 à 07:53 (CEST)

La qualité des images satellites permet maintenant de confirmer l'existence et la localisation du champ de tir. il se trouve ici :22° 20′ 48,27″ S, 40° 19′ 58,41″ E. --Channer [koz a mwin] 10 août 2010 à 19:38 (CEST)
Confirmée aussi par cette photo--Lionelr (d) 14 août 2010 à 10:38 (CEST)

Occupation de l'île[modifier le code]

Attention, en début d'article on peut lire que la France entretient une présence permanente ainsi que dans la partie "occupation de l'île" alors que par la suite, "Missions", l'information contraire est donnée...

Non ce n'est pas contradictoire : il y a une présence humaine permanente mais les personnes ne restent que quelques semaines et sont remplacées par la relève.--Channer [koz a mwin] 5 juin 2008 à 15:10 (CEST)

Vandal de pacotille[modifier le code]

Un "vandal" en carton avait couvert la page avec une image et un message d'un goût plus que douteux. Il a suffit de défaire des modifications pour l'enlever, mais peut-être y a-t-il dans le lot des modifications importantes. A vérifier donc. Korr (d) 21 juillet 2008 à 14:41 (CEST)

Epave du bateau[modifier le code]

  • Le texte dit qu'il est au sud de l'île, mais l'image est géolocalisée au nord de l'île. Où est-il en fait ? Hektor (d) 10 août 2010 à 16:13 (CEST)
Salut, tu peux par exemple dans un premier temps demander confirmation et correction à son auteur francophone qui a uploadé l'image et ses coordonnées, il possède un compte/pdd sur la fr:wp =>Lionelr (d · c · b). Cordialement.--Butterfly effect 10 août 2010 à 16:37 (CEST)
Bonjour,
j'ai parcouru la côte nord de l'île où il n'y a qu'une seule épave qui se trouve ici : 22° 20′ 34,21″ S, 40° 20′ 26,99″ E. On la voit très bien sur Google Earth. Elle est en résine et n'est donc pas celle de la photo.
A l'endroit géolocalisé, il n'y a absolument aucune épave. Il est fort probable que l'intention de l'auteur était surtout de pointer l'île sans plus de précision.
Au sud il y a bien une autre épave, celle-ci rouillée et brisée en deux morceaux. Elle se trouve ici (22° 23′ 37,28″ S, 40° 21′ 04,84″ E) et là (22° 23′ 39,46″ S, 40° 21′ 08,3″ E). Personnellement je ne suis pas allé à cet endroit. Elle pourrait aussi correspondre à la photo de couverture du livre d'alain Hoarau "Les îles éparses" et il s'agirait alors du crevettier réunionnais de 32 m Mahavel (ex-Folgor) échoué en juillet 1975.
Cordialement,
--Channer [koz a mwin] 10 août 2010 à 19:31 (CEST)
Je confirme qu'il s'agit bien du Mahavel (ex-Folgor). La preuve sur cette image plus ancienne avant que l'épave soit brisée. les éléments de bastingage et de structure coïncident. --Channer [koz a mwin] 10 août 2010 à 19:57 (CEST)
... et voici ce qui reste de la même épave en 2010 (image libre de droits, voir [1]). --Channer [koz a mwin] 10 août 2010 à 20:04 (CEST)
Bravo ! pour tes yeux de lynx ! je n'aurai jamais imaginé pister une qqconque réponse avec l'exploration d'épaves trouées sur gg earth ! Comme quoi on en apprend tous les jours sur ce bouzigue merci à toi Channer ! Amicalement.--Butterfly effect 11 août 2010 à 18:27 (CEST)
Merci. Yop, j'ai donc corrigé la localisation de l'image et la légende dans l'article. --Channer [koz a mwin] 11 août 2010 à 19:29 (CEST)
salut les amis, je n'ai effectivement que geolocalisé l'île et pas précisément l'épave. Cependant, il y a 2 vieilles épaves + celle en résine, échouée en 1996 (ça je sais, j'y étais). Les photos des 3 épaves sont dispo ici. [2]. Autant que je m'en souvienne, les 2 vieilles sont proches l'une de l'autre. Il s'agirait bien de celles que tu as geolocalisées. Par contre s'agit il d'un seul et même bateau qui se serait cassé en 2? Difficile a dire, en tous cas sur ta photo d'archive, le bateau semble entier et plus grand. --Lionelr (d) 13 août 2010 à 15:29 (CEST)
Bonjour Lionel
il semble que mon oeil de lynx soit atteint d'une profonde myopie et se soit trompé. Si ta série de photos sur picasaweb est toute de la même époque, c'est évident qu'il y a les épaves d'au moins 2 bateaux sur cette plage. Le Mahavel (ex-Folgor) est bien cassé en deux comme le montre la photo sur le site des TAAF mais cela semble assez récent et les 2 morceaux sont restés proches. Et donc ce qui est sur la photo de l'article c'est le reste d'un autre bateau ! inconnu ! --Channer [koz a mwin] 14 août 2010 à 05:53 (CEST)
Salut Channer
La série de photo est bien de la même époque, les 2 épaves c'est le même jour. Comme dit, dans mon souvenir les 2 épaves étaient très proches. Tu donnes 2 coord. je pense que l'épave de l'article n'est pas le Mahavel et est celle la plus à l'ouest, bien ensablé, l'angle de ma photo et la photo satellite correspondent. Le Mahavel est le plus à l'est, plus dans l'eau et dans un sale état. Dans la photo de 2010, la coque du Mahavel est cassée en 2 mais seuls qques mètres les séparent, pas une centaine. Plausible, non ? Mais dans ce cas, quelle est le nom de cette 2ème épave?--Lionelr (d) 14 août 2010 à 10:36 (CEST)

Bancs de requins[modifier le code]

Je relève la phrase suivante dans l'intro : Mais c'est une île inhospitalière pour les hommes, dépourvue d'eau douce, habitée par des nuées de moustiques et cernée par des bancs de requins.

Il me semble qu'infestée serait un terme plus exact pour les moustiques mais surtout je m'interroge sur les bancs de requins. Je ne doute pas que les squales y pullulent mais se déplacent-ils en bancs ? Un ichtyologue pourrait-il nous éclairer ?

-- Jplm Répondez de préférence ici, sinon : Discussion 24 février 2013 à 17:14 (CET)

Bonjour,
le terme "infestée" porte un jugement de valeur anthropocentré alors que "habitée" ne fait que constater la présence de l'espèce tout comme l'île n'est pas infestée d'oiseaux, ni de tortues.
L'expression "bancs de requins" est établie dans le langage et ce mode de déplacement en groupe est observable chez des espèces comme le requin-marteau ou le requin pointe noire, présents à Europa.
Cordialement,
--Channer [koz a mwin] 25 février 2013 à 18:01 (CET)

revendication[modifier le code]

Il est dit que cette île serait revendiquée par Madagascar, mais il n'y a aucune référence de précisé. Si cette information est juste merci de bien vouloir la justifiée !

voir Résolution A/34/91 de l'assemblée générale des Nations Unies [archive] (99e séance plénière 12 décembre 1979) --Channer [koz a mwin] 12 avril 2014 à 17:28 (CEST)

Relecture post-label[modifier le code]

Bonjour Gnome-edit-redo-bw.svg Projet:France d'outre-mer , Gnome-edit-redo-bw.svg Projet:Afrique , Gnome-edit-redo-bw.svg Projet:Îles et Notification Channer : Dans le cadre du projet:Après label et du fait qu'il s'agisse de la date anniversaire de la labellisation de l'article ; je me suis permis de le relire.

Il y a peu à dire de mon côté. L'article est à jour ; je lis que « Le 27 octobre 2011, l'île Europa [...] devient un site Ramsar ». Les seuls bémols que je peux montrer ce sont les sources dans le résumé introductif, qui ne devraient pas y être ; les légendes alternatives aux images qui ne sont pas placés ; l'utilisation des modèles {{Article}} et {{Ouvrage}} qui peuvent également être utilisés dans les références.

Je me suis en même temps permis de faire des recherches. Je suis tombé sur cet ouvrage et à la page 235, il est notion du lagon. Pour le livre, celui-ci fait 900 hectares, contre 3000 pour l'île. Il ne s'agit pas du même ratio que dans l'article. Qui a raison ? Je suis également étonné de ne pas lire qu'il s'agit de la plus vaste île des îles Éparses de l'Océan Indien.

Avec ces quelques modifications, que manque-t-il pour le label supérieur ? Ceci n'est pas une critique, mais une aide pour améliorer les articles labellisés. TiboF® 7 mai 2015 à 15:21 (CEST)

Bonjour TiboF,
effectivement, il manque peu pour passer au label supérieur.
Les imprécisions et les incohérences de surface sont répétées dans les divers documents officiels comme peuvent en témoigner par exemple ces deux sources officielles : [3], [4]. Manifestement aucun arpenteur n'est venu faire de mesures précises et encore faudrait-il s'entendre sur le niveau zéro et la délimitation du lagon. La solution la plus simple serait de mesurer les surfaces à partir de l'image satellite mais est-ce une méthode valide comme source secondaire pour Wikipédia ?
Je n'ai pas compris la remarque sur le site Ramsar.
Pour le reste ce sont des normalisations de forme à réaliser, sans difficulté particulière. Il faut juste que quelqu'un s'y mette avec un peu de temps devant soi
Il y aurait cependant des informations nouvelles à ajouter (notamment travaux engagés par les TAAF d'évacuation des déchets, d'actions de restauration des milieux, études diverses...)
Cordialement,
--Channer [koz a mwin] 7 mai 2015 à 16:28 (CEST)