Discussion:Épacte

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Personne n'ayant pris le temps de répondre aux questions que j'ai posées ici le 29 septembre dernier, j'estime qu'il est préférable, après les avoir annulées :

-1) d'apporter des compléments à l'article sur l'épacte ;

-2) de les reformuler autrement.

NOMBRES D'OR ET EPACTES HISTORIQUES[modifier]

Les années 2006 et 2012 sont intéressantes pour vérifier ce qu’il en fut exactement vers le début de notre ère. Nous ferons les calculs en utilisant les jours juliens.

31 décembre 2005 à 03h12 - journée 2 453 735,6335 et, 24 décembre 2011 à 18h06 - journée 2 455 920,2543 puis 31 décembre ~01 à minuit - journée 1 721 423,5002

L’orbite de la Lune étant nettement elliptique, sa révolution n’est pas régulière. De plus, suite aux relations Terre – Lune, cette durée de révolution augmente peu à peu et, il en est de même de la durée du jour terrestre. Pour nos calculs, nous négligerons ces irrégularités et variations. Jean Meeus de la S.A.F. conseille présentement 29,53059 jours pour une lunaison.

Il y a donc environ 24798,425 lunaisons entre les 31 – 12 – 2005 et 31 – 12 - ~01 puis 24872,404 lunaisons entre les 24 – 12 – 2011 et cette même date. Avec ces deux dates de départ, l’épacte de l’an 1 serait donc de 29,53 x 0,58 ~ 17,1 jours ou 29,53 x 0,60 ~ 17,7 jours et serait toujours plus proche du Nombre d’or 10 que de 2. Or, quelle que soit l’hypothèse de départ, la suite des valeurs d’épactes est semblable et, les logiciels modernes d’astronomie donnent plutôt la préférence à un départ sur la valeur 10.

Compte tenu de tous les calculs et réajustements faits en 2000 ans, il semble important de préciser « à partir de quelle date on a dit que l’an 1 de l’Ere chrétienne correspond au Nombre d’or 2 ». Pour les travaux de Denys Le Petit, cette nuance a son importance.

Respectueusement et, comme souvent : 88.167.36.171 (d) 17 octobre 2012 à 19:21 (CEST) GMCR

+[modifier le code]

Une fois de plus ce qui, dans l'article, me semblait être des compléments d'information intéressants, est immédiatement annulé par je ne sais quel censeur ou machine ! Je demande donc au lecteur curieux de se reporter à la version initiale du 17/10/2012 et de lire ces notes. Comme souvent : je n'ai rien supprimé ; j'ai seulement apporté des compléments, qui devraient être plus souvent dits, pour que des personnes, qui ne sont pas des spécialistes, puissent plus facilement comprendre. De moins en moins respectueusement ; un passionné de la vulgarisation : 88.167.36.171 (d) 17 octobre 2012 à 20:15 (CEST) GMCR

il suffit d'ajouter la source de ces « compléments » et tout baignera Sourire ; JLM (d) 18 octobre 2012 à 20:14 (CEST)

O.K. Je reprends quasiment ce que j’avais publié hier 18/10 … Et je rajoute, à la fin de cet article, une « Bibliographie » (très incomplète car, en particulier, je n’y inclus aucune revue). J’espère que cela satisfera aux exigences de Wikipédia. Cependant, je ferais deux remarques :

1) On ne devrait pas avoir à écrire « Officiellement, l’an 1 de l’Ere Chrétienne est relié au Nombre d’or 2 et le Nombre d’or d’une année va du 1er mars à la fin février de l’année suivante ». Cela est arithmétiquement évident et, logique car février est un mois particulier. Cependant, parmi les non initiés avec lesquels j’ai parlé de ce sujet, il y en a très peu qui sont capables de voir cela seuls et rapidement. D’autre part, le classique terme « le calcul du Nombre d’or est un calcul de modulo » est incompréhensible pour tous ceux qui n’ont pas un certain niveau en mathématiques ... Or il est souvent, et sèchement, utilisé (même dans l’article « astronomie – le Nombre d’or » de Wikipédia, il y était en bonne place avant mon ajout du 17/10/2012) !

2) Exiger, qu’à la fin de chaque article, figure une longue suite de références me semble très « indigeste » … On ne lit que les premières lignes. J’estime qu’il serait préférable de rassembler ces références en les classant par rubrique (surtout pour les œuvres généralistes telle « l’Atlas d’Astronomie »). On verrait ainsi plus vite ce qui est déjà référencé et ce qu’il convient de rajouter.

Par ailleurs, il m’est dit que « certaines adresses IP étant dynamiques, il ne faut pas y mettre sa présentation ». Toujours O.K. J’avais, effectivement, déjà mis cette présentation dans une autre rubrique et vous m’aviez donné un « parrain conseiller » qui devait me contacter (?) … Je n’ai pas compris ni encore trouvé « où ». Tout ce que je remarque, c’est que seul mon numéro IP, automatiquement rajouté à la fin de chacun de mes textes, permet d’obtenir facilement d’autres informations. Ne serait-il pas préférable, pour les souhaitables dialogues, que ma signature GMCR conduise à une page individuelle et, si oui, comment la créer ? 88.167.36.171 (d) 19 octobre 2012 à 20:39 (CEST) GMCR

Épacte en maths[modifier le code]

La notion d'épacte ne se limite pas aux calendriers. Ainsi l’épacte d’une suite périodique est le plus petit entier m strictement positif tel que x2m = xm .