Discussion:Éolienne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Inconvénients[modifier le code]

Aller aussi à ce commentaire http://fr.wikipedia.org/wiki/Discuter:%C3%89nergie_%C3%A9olienne#autres_articles_connexes

Parmi les inconvénients, il faut noter également la construction des fondations, dont l’impact sur l’environnement pendant et après la construction est négligeable, ainsi que les routes nécessaires à l’accès pour entretien. Cependant que pour un km carré et donc environ 8 MW (et plus), à peine 1 % de la surface est utilisé pour toute l'infrastructure d'éoliennes. Les 99 % restants servent alors à toutes utilisations possibles, dont les cultures. A contrario, ces cultures sont absolument impossibles sur un site de centrale nucléaire ou thermique, ce qui se comprend bien sûr dans ce dernier cas.

D'autre part, la manière d'écraser les opposants en utilisant des mots méprisants (prosaïquement, fallacieux) ne me semble pas très objective. Les questions de paysage et de bruit sont réelles (pas vraiment, car il est tout à fait possible de tenir une conversation au pied du pylône d'une éolienne de 126 MW, comme de 2,3 MW ; de même on ne recense aucun ennui de ce point de vue par les riverains et les citadins dans cette région lamballaise). Ailleurs, peut être que les riverains ne font pas que les craindre, ils les expérimentent tous les jours une fois les éoliennes installées. Et le manque de volonté politique peut, au contraire, être une volonté politique de s'y opposer.

La panne d'électricité qui a touché des dizaines de millions de foyers dans toute l'Europe en octobre 2006 nous rappelle qu'avec l'éolien (dont les variations de la puissance sont proportionnelles au CUBE des variations de la vitesse du vent cf. loi de Betz) une régulation très lourde et très exigeante est à mettre en place. Cette régulation est à base de centrales thermiques super écologiques. Sur ce point EDF n'est pas transparent du tout car ses centrales nucléaires n'ont jamais été modulables selon la demande journalière d'électricité en hausse ou en baisse (EDF ne peut pas démarrer ou arrêter un réacteur sur demande)--Vérité EnR (d) 23 mai 2010 à 12:47 (CEST) !

RTE, (Filiale d'EDF) à précisé dans les rapports sur la sécurité 2004 et 2005, que compte tenu de la fiabilité de la production éolienne, il ne sera couplé au réseau, en heure de pointe, que 15% du parc (installé) venté. Il faut rappeler que les subventions accordées aux promoteurs éoliens, ont été décidées suite aux décisions prises à KYOTO et mis en application par Y.COCHET. La finalité était de diminuer les émissions de GES pour la partie production électrique: soit diminuer la production des centrales thermiques... La régulation des variations de consommation, donc de production, en heure de pointe le sont exclusivement par 1) les barrages utilisant le pompage et le turbinage, 2) les barrages en turbinage seul, 3) les centrales thermiques. Conclusion: Actuellement on construit des éoliennes uniquement pour la production de base (elles devraient se substituer au nucléaire). En réalité, EDF augmente d'autant la production à l'exportation. Donc on finance des parcs éoliens au prix du marché (0,08 €/kWh est le prix moyen du kWh en Europe) avec les subventions comme pour toute énergies (sans diminuer le tourisme…) ! --Vérité EnR (d) 10 juin 2010 à 09:38 (CEST)
Ce para est vraiment à retravailler, j'ai fait une proposition (tout en bas de la page de discu)
--Raphaël xyz 20 février 2012 à 11:37 (CET)

Liens internes[modifier le code]

Il existe une page Énergie éolienne attention à ne pas faire de doublement d'informations. Tipiac 7 mar 2004 à 10:53 (CET)

Il existe aussi des éoliennes carrenées conçues pour une utilisation urbaine en courants irreguliers. Papillus 31 jul 2004 à 01:19 (CEST)

Bonjour,

Je crois que le pb. de l'énergie éolienne, énergie issue de la force du vent, relève aussi de l'article Énergie, ainsi < On retrouve le concept d'énergie dans toutes les branches de la physique > (L'éolienne seule, sans la partie électrique, en est une association de branches comme)< :

  • en mécanique ; > (Pour ses parties mécaniques) <


De même :

< L'énergie se conserve dans tous les phénomènes, devenant tour à tour, chaleur, pression, vitesse, hauteur, etc.

Ainsi, grâce à l'énergie, on peut mettre en relation des observations aussi différentes qu'un mouvement, une rotation, une température >

Si cela peut aider.

Bien amicalement

Énergie électrique[modifier le code]

Il me semble qu'une éolienne, au moins pour les versions plus anciennes, peut être conçue aussi pour produire de l'énergie mécanique. Spedona 11 jan 2005 à 23:08 (CET)

En effet une éolienne est un moulin a vent, anciennement utilisé pour moudre les grains de blé. Elles peuvent aussi servir de pompe.The dude 29 juil 2005 à 16:47

pense bewte trad[modifier le code]

double turbine à rotation inversée

Unités[modifier le code]

Dans le paragraphe : 2 L'emplacement fait la force 2.1 Principe

La notation km.h-1 est utilisée, elle me semble un peu difficile d'accès pour le grand public. Ne serait-il pas plus judicieux d'utiliser km/h ?

Question : comment se fait-il que ce commentaire soit supprimé, # (actu) (diff) 30 juillet 2007 à 21:53 195.132.49.80 (Discuter) (17 720 octets) (→Unités) (défaire) ; alors que tout à fait juste ? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par IP 129.184.84.10 (discuter), le 31 juillet 2007 à 17:21
Ce message ? Il a été déplacé plus bas et pas supprimé : les commentaires les plus récents vont en bas de ceux déjà mis. Et dans le cas de ce message en particulier, il s'agissait d'un nouveau sujet de discussion et pas d'une réponse au message précédent, donc j'ai ouvert une nouvelle section. Et vu le charabia qui y était contenu, je vois mal comment dire qu'il était « tout à fait juste ».
N.B. : le message dans lequel s'insérait ce message-ci était-il aussi de vous, ou avez-vous modifié le commentaire de quelqu'un d'autre ? --Sixsous  31 juillet 2007 à 17:33 (CEST)

Revert[modifier le code]

« C'est un gros truc à la con (...) »

Comment fait-on un revert ? Nÿco 14 mar 2005 à 18:23 (CET)

Il existe 2 solutions : soit tu modifie manuellement l'article comme tu ferais un ajout classique, soit tu utilises l'historique et tu édites la version précédante de l'article.--Herman 21 mar 2005 à 17:08 (CET)

éoliennes à axe vertical[modifier le code]

Il est question dans le paragraphe sur les éoliennes à axe vertical d'études récentes par des fabricants sur des générateurs de petites tailles avec de bonnes performances en bruit et plage de vent "utilisable". Pouvez-vous m'indiquer ces fabricants? merci.

Références[modifier le code]

--JeanClem 2 avr 2005 à 01:02 (CEST)

Merci, je cherchais moi aussi les références du stateolien (le 4e) après en avoir eu une documentation. Je suis bien content d'être tombé sur cet article. L'idée des éoliennes à axe vertical n'est pas nouvelle. La manière de le faire par contre l'est ! Enfin une éolienne à axe vertical rentable et silencieuse. Il est formidable d'avoir trouver des solutions individuelles.

aspect économique....[modifier le code]

cette section est largement traitée dans l'article énergie éolienne. Ici le titre suppose qu'on s'intéresse à l'éolienne en tant que support technique. Certaines données sont redondantes, voir différentes (tableau) par rapport à l'article cité ci-dessus.

Le titre "modélisation d'une éolienne" n'est pas pertinent au regard de la section présentée. enfin il manque, en général, de valeurs numériques.--219.13.85.41 24 avril 2006 à 11:30 (CEST)

Chine[modifier le code]

Chine: "Elle devrait être le premier producteur mondial d'énergie éolienne en 2007 qui produirait 20 millions de kW en 2020 avec une augmentation de 1 million de kW par an." s'agit-il de kW/h? Natmaka 14 juin 2006 à 10:04 (CEST)

il s'agit probablement de kWh (et non pas kW/h, notation abusive utilisée par de nombreux journalistes), car c'est l'unité d'énergie électrique standard. --Calmos 14 juin 2006 à 16:06 (CEST)

A propos des radars[modifier le code]

Vu la sensibilité dont certains peuvent faire preuve à propos d'éoliennes (notamment les opposants) je préfère rester dans mon rôle de développeur de parcs éoliens et ne pas participer en direct à la page. Cependant, concernant les radars j'ai une petite indication à apporter :

l'impact sur les radars météo est que leur propriétaire se voit dépourvu d'information doppler .... sur la vitesse du vent à l'emplacement de l'éolienne.

Pour la petite histoire, personne en France n'a encore réussi à faire remarquer à Météo France que s'ils veulent des informations sur la vitesse instantanée du vent à l'emplacement de l'éolienne, ils peuvent les demander aux opérateurs des parcs qui les leurs remettront avec plaisir (c'était pour l'anecdote off the records : ça n'apporte rien à la page principale)

les données de vent des stations météo de météo france correspondent à des normes qui ne sont pas nécessairement celle des operateurs de parc éolien. il est donc possible que Météo France refuse simplement les données de l'opérateur du parc si elles sont non conformes.--Calmos 31 août 2006 à 20:29 (CEST)
Désolé mais l'impact sur les radars météorologique n'est pas de savoir la vitesse des vents à l'emplacement du parc d'éolienne mais le blocage qu'elles peuvent causer. Une éolienne seule est un très petit obstacle, beaucoup plus petit que le volume radar dans la plupart des cas. Mais si cette éolienne est très près du radar, elle devient non négligeable. Je pourrais te donner des exemples où un seul arbre mal placé peut bloquer plusieurs degrés de visée d'un radar. Si on compte de nombreuses éoliennes près d'un radar, tu peux imaginer le potentiel de blocage.
En plus du blocage des éoliennes, les pales tournant sont notées par le radar. J'ai des exemples à mon bureau de cela. Imagine un orage se dirigeant vers le parc d'éolienne avec un potentiel de produire une tornade. On veut le suivre et voir si une rotation se développe dans le nuage. La rotation des pales superposée au vitesse Doppler venant du nuage vont fausser la donnée reçu par le radar. Si on a par contre une pluie continue avec une vitesse de déplacement de l'air noté, comme les pales s'orientent à 90 degrés de ce vent, on aura sur la donnée radar des vents dans une direction mais entre cette direction et 90 degrés de celle-ci au-dessus du parc d'éolienne. Dans les deux cas il est très difficile de départager le vrau du faux car le retour au radar dépend de l'intensité de l'écho venant de la pluie et celle venant des éoliennes.
En résumé, ce problème n'a rien à voir avec noter la vitesse du vent au parc éolien. Tous les services météo commence à regarder de plus près ce problème potentiel. Ce n'est pas que les éoliennes sont mauvaise mais plutôt de les placer là où elles ne nuiront pas aux radars: à une distance suffisante pour que le faiceaux le plus bas du radar ne les interceptent pas.
En passant, je suis météorologiste au Canada et ma spécialité est le radar météorologique.Pierre_cb 2006-7-4 16:00 TU

Qualité ?[modifier le code]

Bonjour. Cet article me semble proche de la qualité. Qu'en pensez-vous ?

Pour moi non. D'une part, il y a des ajouts à faire, au niveau technique... Je pourrais y contribuer mais (et d'autre part) ça brasse pas mal en ce moment sur l'article énergie éolienne, et il risque d'y avoir des paragraphes qui vont voyager entre les deux articles... Bref, à mon avis il faut attendre que ça se calme un peu. Sam (blablabla) 11 juillet 2006 à 23:26 (CEST)

C'est vrai l'article est de relativement bonne qualité, avec des paragraphes vraiment très bons, je l'ai ajouté à la catégorie:bon article. Mais suis d'accord avec Sam : il y a des précisions à faire au niveau technique, et certaines phrases ressemblent encore trop à de la traduction. d'autre part, il faudrait vérifier la cohérence avec l'article énergie éolienne, et éventuellement un article débat sur l'énergie éolienne qui contiendrait les arguments des opposants et ceux des personnes favorables à l'éolien. pour ce dernier article, j'aimerai bien avoir votre avis. qu'en pensez-vous?--Calmos 12 juillet 2006 à 00:03 (CEST)

Je me suis permis d'harmoniser les différentes notations utilisées (il y avait un mélange entre des notations du genre « kW » et « kilowatt » et des erreurs comme « kW/h » au lieu de « kWh ») et de mettre aux normes de typographie française (p. ex. espace insécable entre un chiffre et son unité ou les nombres à virgules ou les espaces pour les milliers ainsi que la forme des listes). J'ai légèrement retouché les formules mathématiques (par l'ajout d'accents). L'article devrait déjà avoir l'air un peu plus professionnel. Par contre, il faudra faire un choix :
  • soit on utilise des notations en toutes lettres comme « kilomètre par heure » mais si l'article doit devenir encore plus technique ça va vite devenir lourd (je trouve que vu comment il est maintenant ça serait déjà lourd, mais les avis divergeront sans doute à dessus) ;
  • soit on utilise les notations du système SI comme « km/h » ou « km.h1 », ce qui allège beaucoup la lecture pour les textes techniques mais ce qui risque de déstabiliser le néophyte.
à mon avis, il est nécessaire de se décider si on veut faire des articles pour le néophyte ou des articles de qualité. Si on cherche à satisfaire le néophyte, on tombe vite dans un langage "caca-boudin" qui perd tout son sens. En revanche, si on considère qu'un néophyte qui se demande quelle est la signification de kWh peut aller sur wikipedia.org/wiki/kWh pour savoir de quoi il s'agit, la question se résout d'elle-même 178.195.7.227 (discuter) 26 septembre 2019 à 15:04 (CEST)
Dans l'ensemble l'article est pas trop mal. Il y a effectivement quelques passages à revoir, soit parce qu'ils ont trop l'air « traduits », soit parce que la forme induit en erreur. Je verrai ça quand j'aurais un peu de temps. Pour le débat, j'espère que ça ne partira pas en troll mais pour le fond je suis d'accord. --Sixsous 12 juillet 2006 à 00:47 (CEST)
Je me suis permis d'ajouter une ébauche de section Histoire en piquant quelques idées sur en: et de:, mais je ne trouve pas satisfaisant la position de Histoire et Etymologie dans le plan, un avis ? --ArséniureDeGallium 3 août 2006 à 17:54 (CEST)

Puissance et énergie[modifier le code]

La puissance "fournie" en MW n'est pas une unité de consommation d'électricité ( cf les factures d'EDF qui sont en kW x heures : consommation de kW pendant des heures). Pour les éoliennes ce qui m'interesse est de savoir pour une puissance installée de x W combien est capable de produire l'installation pendant une année en kilowatts x Heures ou mégawatts x heures. il faut donc savoir quelle est la puissance du moteur d'une éolienne et combien de temps fonctionne-t-elle par an ? Merci Dicard 2 mai 2007 à 18:21 (CEST)

Je répond avec un peu de retard mais cette question m'amuse parce qu'elle justifie ce quelle croit critiquer. Des kw*h/an plutôt que des kw ? Ben une année c'est un certain nombre d'heures donc les kw*h/an ce sont des kw*h/h (avec un facteur 365*24) et donc des kw. JGh (d) 19 avril 2009 à 01:11 (CEST)

Il est écrit :"Un site avec des vents d'environ 30 km/h en moyenne sera toujours bien meilleur (de l'ordre de 8 fois) qu'un autre site avec des vents de 15 km/h en moyenne." En fait, c'est faux. Certes, la puissance instantanée dans un vent de 30 km/h est 8 fois plus importante que dans un vent de 15 km/h. Mais un site est meilleur si il produit plus d'énergie, et, pour l'énergie, ce n'est pas par 8 qu'il faut multiplier mais environ par 4 (cela dépend des éoliennes). En effet la puissance des éoliennes atteint son maxi pour une certaine vitesse du vent (disons 40 km/h) et après cette puissance est constante (jusqu'à 90 km/h). Ce qui est vrai pour la puissance (le facteur 8) est faux pour l'énergie.

Exemple de référence : "Thus, doubling the average wind speed has increased energy output 4.8 times" dans http://www.windpower.org/en/tour/wres/annu.htm (le titre du paragraphe prête à confusion...)

lien externe[modifier le code]

Je ne comprend pas pourquoi le liens externe vers le site wwww.avelif.info à été supprimé. Le site n'est en aucuns cas à but lucratif et explique le projet d'un exploitant agricole ayant monté une éolienne de 2MW. Le site ne traite que de l'éolien. En quoi ce lien n'est-il donc pas pertinent ?

il existe actuellement 1049 aérogénérateurs de plusieurs centaine de kW en fonctionnement en France, et plusieurs centaine de milliers dans le monde. c'est pourquoi je trouve qu'un site qui décrit un projet particulier n'est pas pertinent dans cet article. Mais peut-être que ce projet wwww.avelif.info a un interet pour une raison que je ne connais pas. dans ce cas, merci de remettre le lien dans l'article en indiquant quelle est la particularité de ce projet.--Calmos 31 août 2006 à 20:22 (CEST)

Il faudrait à mon sens supprimer le lien vers "Vent de colère". Ce site est particulièrement mensonger et de plus est soutenu par le Lobby du nucléaire.

je ne comprend pas pourquoi ...[modifier le code]

pourquoi y a t-il une catégorie "inconvénients" alors qu'il existe un sujet intitulé "Débat sur l'énergie éolienne"??


Unités (bis)[modifier le code]

Bonjour,

Très honnêtement, je propose que l'encyclopédie wikipedia renvoie sur des liens donnant les unités de mesures reconnues en physique et par conséquent en électrotechnique ici.

Ne serait-ce que pour les aspects puissance, unité le Watt, W, qui est l'énergie de 1 W pendant une seconde. L'énergie de 1 W consommée pendant une heure, donne alors comme unité le Watt Heure, Wh. Cependant que l'on peut consommer la même énergie en une demie heure, à raison de 2 W pendant une demie heure.

1 MW désigne donc une puissance de 1 million de W en une (seule petite !) seconde. 1 MWh désigne une énergie de 1 MW pendant une heure par exemple. Mais on aurait une consommation de 2 MW pendant une demie heure pour la même consommation totale d'énergie. Ceci amène au tera Wh, pour 10 puissance 12 (ou 1 suivi de 12 zéro) W pendant une heure.

On comprend aisément qu'à ces petits jeux, il est préférable de rester toujours avec la même unité. Je conseille donc d'utiliser la puissance, W et ses multiples, dans une première approche et surtout de le préciser, puis de transformer le résultat en Wh, là aussi en apportant cette précision lorsque l'on passe à cette nouvelle unité.

Une règle générale dans l'éolien ; on compte une puissance de 8 MW par Km carré. Ainsi (et en rêvant bien fort) la France pourrait fournir 4 400 000 MW, alors qu'elle n'en consomme que bien moins de 100 000 MW. A ce niveau, il y aurait de la marge alors. D'où une polémique qui s'installe naturellement. C'est très humain tout cela, car il s'agit d'un concept qui est très récent. La première preuve que l'éolien pouvait fournir autant de puissance remonte à 1956. La première preuve que l'on peut fournir de la puissance électrique avec une machine remontre à 1870. On a donc notre chemin normal à faire, collectivement. cf. ce petit lien avec de l'humour

Pour une première étape, je crois que cela aidera plus précisément tous nos lecteurs.

Amitiés — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 195.132.49.80 (discuter), le 30 juillet 2007 à 21:53

le Watt, W, qui est l'énergie de 1 W pendant une seconde : euh, ça ne veut dire du tout ! Je crois que quelque part tu as confondu watt et joule. Même remarque pour Ceci amène au tera Wh, pour 10 puissance 12 (ou 1 suivi de 12 zéro) W pendant une heure, etc. Tout ça ne veut rien dire du tout.
L'abréviation de kilomètre est « km » avec un k minuscule, autrement ça voudrait dire kelvin-mètre.
Au fait, d'où sortent tes chiffres sur la consommation française et ta puissance au kilomètre carré ? Et surtout, je comprends mal le but de ton message : que veux-tu illustrer exactement ? --Sixsous  30 juillet 2007 à 22:19 (CEST)
« le Watt, W, qui est l'énergie de 1 W pendant une seconde : euh, ça ne veut dire du tout ! Je crois que quelque part tu as confondu watt et joule. » Même si ok pour la précédente remarque, cependant, il ne faut pas confondre Wh et W, qui correspondent d'une part à une puissance et d'autre part à une énergie. Aussi dans toute évaluation, je conseille vivement d'utiliser d'abord d'utiliser des unités en W et leur suite, puis, au besoin de les transformer en Wh.
« L'abréviation de kilomètre est « km » avec un k minuscule, autrement ça voudrait dire kelvin-mètre. » Tout à fait ok, ici.
« Au fait, d'où sortent tes chiffres sur la consommation française et ta puissance au kilomètre carré ? Et surtout, je comprends mal le but de ton message : que veux-tu illustrer exactement ? » MW / Km2 fournie par une femer d'éolienne est donnée dans les ouvrages de référence, ainsi que sur les sites concernés. Energie électrique max. consommée en 2005, en février = 82 000 MW => L'on peut estimer la puissance fournie et donc potentiellement celle disponible ensuite sur tout un territoire ... — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 129.184.84.11 (discuter), le 7 août 2007 à 17:18
J'apprécierais si tu pouvais ne pas éditer dans mes commentaires comme tu l'as fait ici, ça rend les discussions pour le moins difficiles à suivre. J'apprécierais encore plus particulièrement que tu ne modifies pas mes commentaires. Signer tes propres commentaires serait également un plus. Il s'agit ici de l'étiquette la plus élémentaire. J'ai perdu plus de temps à corriger la présentation de tes messages qu'à taper les miens ce qui pourrait expliquer ma mauvaise humeur actuelle.
« il ne faut pas confondre Wh et W, qui correspondent d'une part à une puissance et d'autre part à une énergie » : en l'occurrence c'est l'inverse : le Watt est une unité de puissance, le Watt-heure une unité d'énergie.
« je conseille vivement d'utiliser d'abord d'utiliser des unités en W et leur suite, puis, au besoin de les transformer en Wh » : de transformer une unité de puissance en une unité d'énergie ? Et que veut dire « et leur suite » ?
« MW / Km2 fournie par une femer d'éolienne est donnée dans les ouvrages de référence, ainsi que sur les sites concernés » Mouais... jolie façon de détourner le but de ma question et de donner l'illusion de répondre à une question sans y répondre. Je vais donc être plus pointilleux : quelle ferme ? quels ouvrages de référence ? quels sites concernés ? Nota : pour la deuxième fois, l'abréviation du préfixe « kilo » s'écrit en minuscules.
« Energie électrique max. consommée en 2005, en février = 82 000 MW » Hein ??? Le mégawatt est une unité de puissance et pas d'énergie donc le chiffre en lui-même ne veut rien dire. Et la façon dont tu donnes ce chiffre est pour le moins suspecte : s'agit-il du seul mois de février 2005 ? Où as-tu trouvé ce chiffre ? D'après le ministère des Finances et de l'Emploi, la production d'énergie électrique totale pour la France pour l'année 2006 était de 575 TWh (ce qui requiert une puissance d'environ 66 GW). --Sixsous  7 août 2007 à 19:22 (CEST)

Oui, merci, c'est sympa.

Quand on répond trop vite on commet naturellement des erreurs. Je vais donc essayer d'aller moins vite pour répondre au mieux.

En électrotehnique (également en physique), la puissance, a pour unité le W, qui est une quantité d'énergie par seconde, Joule/s. Donc l'énergie correspond à une puissance multpliée par un temps.

En pratique, et en première approximation, sur des considérations historiques trop longues à développer ici, mais qui donnent un ordre d'idée tout de même utile pour comprendre les tendances :

- On considère qu'une éolienne fournit une puissance de 1,3 MW, soit 1,3 million de W (je renvoie à l'ouvrage déjà mentionné ; de Francis Munier professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers ; il donne une puissance double avec les raisons ; restons en là pour l'instant)

- Sur l'année, il faut diviser cette puissance (supposée alors moyenne) par 4. Ceci est un effet du à ce qui est appelé rose des vents (je renvoie ici à météo France ; du fait des irrégularités, en première approximation on considère que seules 2000 heures environ sur les 8700 heures de l'année font que les éoliennes produisent de l'énergie électrique ; on considère alors qu'une éolienne produit une puissance moyenne de 1,3 MW prendant 2000 heures, ce qui donne 1,3 MW X 2000 heures = 2600 MWh

- On considère que la distance entre 2 éoliennes doit être supérieure ou au plus égale à 400 m, soit 0,4 km

- Si de plus on dispose tous les 400 m des éoliennes de ce type dans un carré de 10 km de côté

On obtient alors une puissance fournie par km carré de un peu plus de 8 MW, soit 8 MW/km2

Ici je n'ai pas le temps d'écrire :

- Avec les notations exactes en mathématique, élever à la puissance de 2, mais je pense que l'on me comprendra

- la règle de calcul, mais un gamin de 15 ans fournira aisément le résultat de 8 MW/km2

J'ai aussi écrit (très vite énergie, alors que bien évidemment il s'agit de) puissance électrique max. consommée en février 2005 en France. J'ajoute que cela a été annoncé par les radios de grande écoute alors (durant ce mois de février 2005). Cette puissance électrique max. consommée en France était de 82 000 MW.

Là aussi, on peut mener un raisonnement pratique qui permet de comprendre ce résultat : (je donne des valeurs pratiques de départ) population française 60 000 000, nombre de personnes par famille 4, puissance électrique consommée par famille 6 kW (en fait il s'agit de la somme de la puissance moyenne par habitation, entre 2 et 3 kW, plus le puissance moyenne pour tous les moyens industriels nécessaires à cette habitation, entre 3 et 4 kW ; pour 1 à 2 kW par ménage il en faut environ 2 à 3 pour tout l'industriel et l'agroalimentaire), le résultat donne 90 000 MW.

J'essaie maintenant de résumer ces données pratiques :

- Puissance électrique fournie par une éolienne = 1,3 MW

- Puissance électrique par km2 = 8 MW/km2

- Puissance max d'électricité consommée en France en 2005 = 82 000 MW

Si l'on ajoute que la surface du territoire français est de 550 000 km2 (valeur pratique), on sait ensuite déduire le pourcentage de surface pris par des champs d'éoliennes fournissant ces 82 000 MW.

Bien sûr tout cela ne donne que des ordres de grandeurs.

Cet échange suggère que pour aborder la question de l'éolien il faut bien comprendre :

- son principe de base (qui relève de la dynamo de vélo ; l'aimant de la dynamo est entouré d'une cage d'écureuil ; les électrotehniciens de niveau CAP vont évidemment comprendre ici, ce qui est très important)

- qu'il y a des ordres de grandeurs connus (et que l'on sait faire bien mieux aujourd'hui)

- que la puissance est bien le rapport entre une quantité d'énergie et un temps (W = J / T je crois), et (pour le moins en électricité) l'unité de puissance est le W, et l'unité d'énergie est le Joule, que l'on traduit en électricité de puissance (donc pour les grosses machines, grosses centrales) par des énergies en MWh, et en TWh, car cela a une signification pratique.

Que mes amis électrotechniciens de niveau CAP et plus, me corrigent s'il y a des erreurs.

Je remercie tous nos amis, ici, qui vérifient très soigneusement ces valeurs pragmatiques

Pour m'assurer je viens de re parcourir la revue Futuribles de janvier 2006, numéro 315, qui donne vraiment une excellente vue d'ensemble sur les sources de production d'énergie. Il est rédigé par des spécialistes. Ceci m'a permis aussi de vérifier quelques unités.

Je renvoie aussi sur l'articvle unité et tout lien associé.

Bien cordialement

il faut rajouter un facteur important.
l’énergie du vent récupérer par la première éolienne, n'est plus disponible pour une éolienne situé juste derrière.
en considérant une efficacité maximal de 60 % sur chaque éolienne, la première a à sa disposition 100% de l’énergie du vent, la suivante n'a que 40%, la troisième n'a que 16%, la quatrième 6% etc ...
si le territoire (ou la zone ventée) est remplie d'éolienne se phénomène est prépondérant et fait chuter drastiquement le facteur de charge.
c'est pour çà que les éoliennes sont disposées frontalement au vent (dominant) et le moins possible à la queue leu-leu.
cdt Erwan1972 (d) 4 novembre 2011 à 19:59 (CET)

Ce qu'il manque[modifier le code]

Tout d'abord je veux dire que cet article est très bien écrit, félicitations à tous les auteurs! Mais il manque une chose (et c'est la question que je me pose): comment avec les variations de vents garantit-on que la fréquence du courant injecté vaut 50Hz (ou 60Hz)?

Rép. rapide (sans en être le spécialiste) : il s'agit de génératrices asynchrones qui tourne à une vitesse relative un peu plus grande que celle de la fréquence du réseau ; même principe que les génératrices du barrage de la Rance (cf. les cours de machines asynchrones, en général en terminale (ex. F3) mais plutôt en école d'ing. électrotech.)

Question subsidiaire: déconnecte-t-on du réseau électrique les éoliennes quand il n'y a pas de vent (pourtant on en voit tourner alors qu'il n'y a pas de vent)?

Rép. rapide (sans en être le spécialiste) : Normalement déconnectée ; mais il se peut que les machines soit connectées, et momentanément en mode moteur asynchrone ; ce qu'un expert de ces systèmes confirmera ou infirmera.


Bref, ca serait pas mal d'avoir un topo sur le côté électrique de la chose (quite à en faire un sous article).

Rép. rapide (toujours sans être le spécialiste) : il est probable que le topo soit assez difficile à rendre facile pour nous tous. Il arrive qu'il y ait nécessité de métier.

En espérant qu'un contributeur pourra répondre à mes questions Skiff 21 août 2007 à 08:24 (CEST)

Rép. rapide toujours : désolé de donner des issues si vagues.


Une réponse que j'ai eu sur une autre page, si cela peut inspirer quelqu'un de compétent dans le domaine...
Une question que je me suis toujours posé à propos des éoliennes:
- comment avec les variations de vents garantit-on que la fréquence du courant injecté vaut 50Hz (ou 60Hz)?
- déconnecte-t-on du réseau électrique les éoliennes quand il n'y a pas de vent (pourtant on en voit tourner alors qu'il n'y a pas de vent)?
Bref, si quelqu'un se s'en de faire un petit topo sur le côté électrique de la chose (dans l'article Éolienne), je lui en serait reconnaissant. Skiff 4 septembre 2007 à 23:19 (CEST)
Pour assurer une fréquence fixe, il y a, en gros, trois solutions:
pour une éolienne avec un machine asynchrone,
réponse exacte ici, bas de page  : ce sont des prof., dont CEA, CNRS, ainsi que de fac. et d'écoles d'ing. : Les domaines de fonctionnement de la Machine asynchrone. Non seulement on en démontre la formule mathématique, mais en plus, l'on y trouve le mode de fonctionnement en génératrice ; procédé utilisé il y a déjà plus d'un siècle info. déjà donnée en bas de cette page par ailleur. Bonne lecture.
Amusant ce lien : voir Machine asynchrone Mort de rire, Daniel*D 6 janvier 2009 à 18:58 (CET)
on peut utiliser une cascade hypersynchrone. La cascade hypersynchrone reprend le principe de la Cascade hyposynchrone mais avec une vitesse de rotation du rotor supérieur a celle de synchronisme. Avec de tels dispositifs, on joue sur les courants injectés au rotors pour avoir une fréquence statorique de 50 ou 60Hz.
Pour une génératrice de technologie quelconque, on peut redresser la tension débitée par la génératrice afin d'obtenir une tension continue puis l'onduler pour avoir une fréquence fixe.
On peut aussi relier directement le générateur au réseau, par contre cela impose de faire tourner l'éolienne a vitesse fixe. Cela est possible en jouant sur l'angle des pales. Cette technique n'est pas terrible coté recup d'énergie car en dessous d'une certaine vitesse de vent, l'éolienne ne tourner pas et au dessus de cette vitesse on en récupère pas toute l'énergie. Par contre, l'éolienne est super économique a produire. A vu de nez, ce genre de technique n'est appliquable qu'avec des machine asynchrone (a vérifier, mais je n'ai pas le temps la).
Oui, on déconnecte les éolienne si elle ne peuvent tourner. D'ailleurs, en ce moment, on déconnecte les éolienne au moindre problème car elle ne servent pas à réguler le réseau.
Le fait qu'il n'y ai pas de vent au sol, ne veut pas dire qu'il n'y a pas de vent a 20m de haut.
Pour les articles sur les éoliennes: cela sera sans moi: je me suis juré de ne plus jamais contribuer sur les articles liés a l'éolienne après m'être mangé le loby éolien de plein fouet une fois ou deux. De plus, j'ai 2/3 articles sur le feux auquel je n'ai pas touchés depuis 2/3 mois et que j'aimerais bien finir. Yves-Laurent 5 septembre 2007 à 01:09 (CEST)
Merci pour les informations. Je n'avais envisagé que la 2eme possibilité. Un mécanicien comme moi aurait quand même du penser au réglage du réglage du pas de l'hélice...
Je trouve dommage que tu ne veuilles plus toucher aux articles éoliens, mais c'est ton choix. Merci encore, Yves-Laurent. Skiff 5 septembre 2007 à 19:58 (CEST)
je rajouterai qu'on les déconnecte également lorsqu'il y a trop de vent : à la manière des grues de chantier on les met "en drapeau", toujours face au vent et le pas au minimum. Sinon +1 pour Yves-Laurent a l'assaut des articles liés à l'éolienne ;) --Zedh msg 5 septembre 2007 à 21:06 (CEST)

Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Portail:%C3%89lectricit%C3%A9_et_%C3%A9lectronique »

Avantages utopiques ?[modifier le code]

L'énergie éolienne est intermittente à l'échelle locale mais ne l'est plus nationalement grâce au foisonnement éolien (en France, il y a toujours du vent sur un bon nombre de territoires). Elle est aussi prévisible 48 h à l'avance. Donc l'éolien (énergie flux), comme le nucléaire, nécessite une régulation par des énergies stock (stockage de l'énergie sous forme d'énergie potentielle - hydraulique, ou sous forme d'énergie solaire-photosynthèse - biomasse). Les centrales thermiques (gaz ou autres) peuvent aider dans un premier temps mais elles n'ont plus d'avenir puisque d'origines fossiles. On peut aussi stocker l'énergie éolienne lorsqu'il y a moins de consommation que de production (l'hiver, la nuit, etc.) par pompage (puis turbinage), ce que fait déjà l'industrie nucléaire avec les STEP (Stations de Transfert d'Energie par Pompage-turbinage, dans les Alpes, Pyrénées, massif central, Ardennes, etc.) la nuit puisque les centrales nucléaires ont une production de base non modulable.--Vérité EnR (d) 11 juin 2010 à 17:13 (CEST)

Sur les sites français, une éolienne produit une puissance moyenne égale à 25% de sa puissance nominale et bien plus en mer. Source ADEME.

De ce fait on peut produire 1 kWh éolien le lundi et le mardi s'il y a du vent, mais il faudra peut-être produire 3 kWh à base de solaire photovoltaïque ou de biomasse ou d'hydraulique le reste de la semaine. Heureusement, les semaines sans vent ET sans soleil ET sans pluie sont extrêmement rares !--Vérité EnR (d) 11 juin 2010 à 17:13 (CEST)

La vitesse du vent n'est pas uniforme à l'échelle d'une région/pays d'où l'importance des réseaux pour lisser la production, sans avoir ou plus exactement en limitant le recours au thermique fossile. Skiff 22 août 2007 à 01:53 (CEST)

La vitesse du vent n'est certes pas uniforme à l'échelle d'un pays comme la Russie ou les USA. A l'échelle de la Belgique, par exemple, elle est globalement uniforme, avec bien sûr, une vitesse plus élevée le long de la côte. Pour profiter d'un lissage, il faut établir des lignes de 4 à 500 km.

Quant à l"énergie grise" d'une éolienne : elle est remboursée en 2 à 3 mois de production ! (Source : Ademe). NB : l'énergie grise de la filière nucléaire, elle, n'a jamais été calculée...--Vérité EnR (d) 11 juin 2010 à 17:13 (CEST)

Compléments à quelques réponses : Voici un lien. Le conférencier, connaît très bien le sujet. Il fournit de nombreuses réponses. Il prévient "L’auteur a bien conscience que ces conclusions, pourtant basées sur des faits et chiffres peu contestables, sont difficiles à admettre". (n'ayant absolument aucun intérêt, je propose de le lire attentivement ; on note alors que le sujet est très difficile)

C'est totalement faux, RTE le dit lui même l'éolien permet de baisser la capacité thermique : cf le rapport 2008 de RTE DP_Bilan_electrique_2008_14janv09.pdf

le moteur[modifier le code]

Bonjour, nous devons dans le cadre de nos études d'ingénieur construire une éolienne à base de matériaux de récupération. Dans quel genre d'appareil peut-on trouver des moteurs similaires à ceux que l'on pourrait trouver dans des éoliennes ? L'éolienne que l'on doit faire devrait faire plus ou moins un mètre.

Merci beaucoup. :)

il n'y a que deux moteur qui soit réversible (et peut donc servir de générateur) le moteur asynchrone et les machine a courant continu. Le premier est super rare surtout en petite puissance, le second est rare mais on peut peut-être transformé certains moteurs universels (moteur qui fonctionne généralement en monophasé) en génératrice DC. Avantage on trouve des moteurs universels partout et de toute puissance : robot de cuisine, foreuse, machine à laver, aspirateur, ...

bon amusement, --Dhenrotte 11 octobre 2007 à 13:26 (CEST)

Puissance unitaire d'une éolienne de grande taille[modifier le code]

J'aimerais savoir comment se calcule la puissance nominale d'une éolienne (celle à laquelle on fait allusion dans tous les articles).

La formule est donnée dans Wikipedia : 1/2 x poids spéc. x S x V au cube x rendement aéraulique de 60 % environ - système m, kg, s -> Watts.

Mais il n'est précisé ni la vitesse "nominale" usuelle, ni la surface à prendre en compte : celle des pales ou celle du disque décrit par les pales ? logiquement ce devrait être la surface des pales et alors je me pose de sérieuses questions quant aux puissances unitaires annoncées (plusieurs MW pour les plus grandes).

En effet, en supposant V = 10 m/s (36 km/h qui semble être la vitesse "nominale" généralement adoptée) et 3 pales de 60 m de long (cas des plus grandes éoliennes) sur 3 m de large en moyenne (est-ce réaliste ?), on calcule les puissances suivantes :

S = surface des 3 pales -> 540 m² -> 210 kW pour une éolienne de bonne taille me semble-t-il S = surface du disque -> 11 000 m² -> 4,4 MW. Cela correspond aux puissances annoncées mais cela me semble irréaliste sur le principe, même si le calcul strictement d'après la surface des pales me semble en-dessous de la réalité.

Qu'en est-il exactement ?

C'est la surface du disque qui doit être prise en compte. Je vais essayer d'expliquer pourquoi.

Les éoliennes "type western" et celle de "l'inventeurs" dont il est question dans cette page, essayent de couvrir toute la surface, comme si chaque molécule d'air passant par cette surface devait toucher les pales de l'éolienne. Comme si les molécules ne touchant pas les pales passaient à travers cette surface sans délivrer d'énergie à l'éolienne. Hors c'est une idée fausse.

Les molécules agissent aussi sur les pales par l'intermédiaires des autres molécules (imaginez une foule qui se presse sur un cordon de police par exemple). Donc il suffit que chaque molécule passant dans la surface, soit passée suffisamment près d'une pale à un moment ou à un autre pour avoir transféré une grand part de son énergie cinétique à cette pale (en moyenne 60% pour qu'il leur reste suffisamment d'énergie pour s'éloigner et laisser la place aux molécules suivanntes). Et les pales tournent suffisamment vite pour que ce soit le cas sans qu'elles aient pour autant une surface importante (imaginez les mêmes policiers faisant des moulinets avec leurs matraques qui n'ont pas besoin d'être de gros bâtons). JGh (d) 19 avril 2009 à 12:34 (CEST)

Eolienne à voilure tournante[modifier le code]

Citer ce type "d'éolienne" dans les éoliennes à axe verticaux ressemble plus à de la publicité qu'à de la science. De plus, son principe est basé sur rien de concret.
En effet d'après "l'inventeur" :
"Cette invention est partie d'un constat très simple en regardant une éolienne classique (...), on s'aperçoit que la quasi totalité du vent passe entre les pales et ne se transforme pas en énergie. Seul le vent touchant les pales se transformera en énergie. Alors que sur un voilier toutes voiles dehors, la quasi-totalité du vent est capté et se transformera par conséquent en énergie. C'est ce procédé que nous allons exploité"
Voici un constat plein de sens. En effet le but d'une éolienne n'a jamais été de capter et d'arrêter "tout" le vent mais juste de le ralentir. En effet, imaginons un m3 d'air se déplaçant à une vitesse initial de 10 m/s et étant bloqué par une voile.
Il faut de l'énergie pour se débarrasser de ce m3 d'air afin de capter le m3 suivant. En conclusion, la voile n'a jamais été une manière optimale de produire de l'énergie. L'inventeur prétend remettre en cause les lois de Betz et n'a visiblement rien compris à l'énergie éolienne.
Mon conseil est de supprimer le lien vers ce produit qui n'a aucune chance d'être industrialisé.
signée missCocow
Je réagis sur "la voile n'a jamais...". Les voiles modernes ne font que dévier le vent, tout comme les ailes d'avion et les pales d'éoliennes. Regardez les trajectoires des gars du Vendée Globe, elles montrent bien qu'ils évitent soigneusement de rester "vent arrière". Tout l'art du réglage consiste à obtenir un écoulement laminaire.
Sur ce, ce gars aurait effectivement dû ouvrir un bouquin avant de prétendre révolutionner la conception des éoliennes. Ce qui m'a le plus amusé, c'est qu'il dise que ses pales sont tenues par les deux bouts. Tenu par un fil de fer en porte à faux, oui. Mort de rire. JGh (d) 22 janvier 2009 à 23:31 (CET)


Ingénieur aérodynamicien, je suis tout à fait d'accord avec missCocow. L'inventeur (P. Dieudonné) de ce type d'éoliennes, qui n'a jamais tourné rappelons-le, invoque des raisonnements qui défient toute physique. Il est visiblement l'auteur du bout d'article sur son éolienne, mais l'hérésie scientifique qu'on y lit me fait proposer le retrait de ce paragraphe.

Cordialement

Christophe86

Suite à un ajout récent sur le sujet, j'ai porté le débat au bistro avant de m'apercevoir qu'il en avait été question ici... Et bien, cela ne devait pas être le bon jour. Je n'y ai trouvé personne pour comprendre que c'était n'importe quoi et que cela n'avait pas sa place dans une encyclopédie. Cela me fait penser à Traité du zen et de l'entretien des motocyclettesRobert M. Pirsig distingue les gens qui vivent dans un monde poétique romantique de ceux qui vivent dans le monde réel... Selon moi, il faudrait retirer cette histoire ou (mieux?) l'inscrire dans un paragraphe sur les nombreux inventeurs d'éoliennes... (@Christophe86, on peut la voir tourner ici, mais avec un vent pareil, on ferait tourner n'importe quoi). -- Xofc [me contacter] 9 juillet 2010 à 07:29 (CEST)

Baisse du réchauffement climatique grâce aux éoliennes ?[modifier le code]

Le paragraphe suivant (situé à la fin de l'article) n'est pas exact et pas clair: " La réduction de la turbulence du vent et l'évacuation de la chaleur hors de la zone environnante entraînent des changements de température. Des chercheurs du MIT ont réalisé une modélisation climatique : en 2100, si 10% de la demande mondiale en énergie était satisfaite par l'énergie éolienne, la température terrestre augmenterait de 0,15°C dans les régions concernées (à forte densité d'éoliennes terrestres), et d'1°C sur la surface globale de la terre (l'effet est inversé pour les éoliennes offshores)53. "

Après lecture de l'article rendant compte des travaux du MIT, Je propose la reformulation suivante: " Titre: Les éoliennes réchauffent indirectement le climat Le ralentissement de la vitesse du vent en aval des éoliennes diminue la turbulence due au relief ce qui a pour effet de diminuer les échanges de chaleur entre le sol (chaud) et l'atmosphère (froide). En conséquence, les simulations des chercheur du MIT indiquent une augmentation de la température moyenne de 1°C dans les régions situées en aval des champs éoliens. Cela aurait pour conséquence une élévation globale de la température moyenne sur terre de 0,15°C en 2100 en considérant que 10% de l'énergie mondiale serait d'origine éolienne. Pour l'éolien offshore, l'effet est inversé et elles induisent un refroidissement. "

Interprétation: l'échauffement est du à la diminution du refroidissement de la surface terrestre qui est naturellement chauffée par le magma d'une part et le soleil d'autre part. Soit dit en passant, 0,15°C au niveau mondial c'est proprement énorme! J'ai du mal à croire qu'une augmentation de 1°C dans les régions avoisinant les éoliennes puisse engendrée une augmentation globale de 0,15°C compte tenu de leur superficie probablement faible relativement à l'ensemble des terres émergées.

Attention car parallèlement de l'augmentation de la production éolienne viendra la diminution des énergies fossiles (nucléaire et thermique-à flamme !). Alors si nous brûlons moins de pétrole et d'uranium, l'atmosphère se réchauffera moins (2 à 4 m3/s !!! de vapeur d'eau > 100 °C x 58 réacteurs nucléaires en France). DONC, plus d'éoliennes, c'est moins de vapeur d'eau dans l'atmosphère (premier gaz à effet de serre mondial, pas toujours sous forme de nuages)

57.66.138.15 (d) 10 juin 2010 à 16:47 (CEST) Tonyo

Et ça ne tient pas compte de la diminution de la production d'énergie par les autres sources actuelles et donc de la diminution du réchauffement produit par ces autres sources. JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 10 juin 2010 à 21:49 (CEST)
Quand je mange de la soupe et quelle est chaude, personnellement pour éviter de me brûler je souffle dessus.
et comme par magie, la température baisse.
Donc si je souffle pas, çà reste très chaud (lapalissade me direz vous ?)
Quand le principe d'une éolienne c'est de ralentir le vent au maximum (empêcher de souffler), le même principe s'applique, on empêche à la terre de se refroidir naturellement !
Erwan1972 (d) 18 juin 2010 à 11:28 (CEST)
Donc la croute terrestre devrait voir sa température augmenter, mais l'atmosphère, refroidissant moins cette croute, devrait voir sa température globale baisser. Votre soupe en se refroidissant chauffe l'air de la pièce. Si la soupe garde sa chaleur, la pièce est moins chaude. Mais en fait je doute que l'on puisse comprendre le phénomène en s'en faisant une image simple. JGh qui propose la création de la Commission de déontologie de l'administration de Wikipedia (d) 9 juillet 2010 à 11:07 (CEST)
Ce paragraphe (8.3 dans l'article principal), de même que le commentaire d'Erwan, sont absolument faux. L'énergie du vent provient essentiellement du soleil et la quantité d'énergie contenue dans l'air reste globalement a peu près constante, qu'il y ait des éoliennes ou pas. Localement, un éolienne freine le vent et produit en effet un réchauffement local. Mais si l'éolienne n'était pas la, la même quantité de chaleur serait dissipée ailleurs (par exemple par frottement sur le sol) par le vent un peu plus rapide qui en résulterait. Je suis pour la suppression pure et simple du paragraphe 8.3 qui a manifestement été écrit pas des "ennemis des éolienne" et qui ne recouvre aucune réalité scientifique.Serge boisse (d) 4 décembre 2010 à 09:16 (CET)
J'ai quelle que connaissance scientifique, on peu toujours discuter (et en apprendre tous les jours). Je suis ouvert mais dire que mes propos sont absolument faux et donc soutenir que : quand on souffle sur la soupe chaude, elle ne se refroidit pas ! Je trouve que cela dénote une envie peu collaborative qui tiens plus du parti pris.
Or wiki n'est pas une tribune pour la promotion des industriels de l'éolien.
Cdt
Erwan1972 (d) 4 décembre 2010 à 13:27 (CET)
J'ai beau chercher, je ne trouve pas qui a soutenu que "la soupe ne se refroidit pas". Quelqu'un a dit que "Votre soupe en se refroidissant chauffe l'air de la pièce". J'ai bien lu "en se refroidissant". Pas "si elle se refroidissait". Il a aussi dit que l'air de la pièce se réchauffait. Il faudrait avoir une "envie peu collaborative" pour le nier. Je continue de chercher. Amicalement.Touchatou (d) 5 décembre 2010 à 12:42 (CET)
Je suis surpris que personne ici ne parle des sources. Ce n'est pas en faisant des métaphores sur la soupe ou en affirmant que cela "n'a aucune réalité scientifique" que on peut faire avancer la question, mais en citant des sources de qualité. Le passage en question est sourcé, et pas mal sourcé (MIT). Si d'autres sources viennent contredire cette étude du MIT, il faut les citer. En attendant, je pense qu'il est possible de neutraliser ce passage en présentant cela non comme une vérité absolue et reconnue (pour le moment, c'est mono-sourcé, et c'est sûrement contestable/contesté), mais en l'attribuant au MIT (selon..) --Jean-Christophe BENOIST (d) 4 décembre 2010 à 14:56 (CET)
Prendre des exemples peut être réducteur alors pour les anglophones autant prendre les infos à la source,
article du MIT (USA) dont la version est à [1]
Côté fond il me parait évident qu'une éolienne à un impact sur l'environnement : cuivre, arbre abattu, vent perturbé etc supprimer cette évidence alors que l'on a un article des plus sérieux d'un centre de recherche des plus prestigieux au monde (ici sur l'impact climatique).
cdt
Erwan1972 (d) 4 décembre 2010 à 15:23 (CET)
J'ai cité les études les plus connues et les plus récentes, toutes basées sur des modélisations. Il semble qu'il n'y ait pas encore d'études fondées sur des mesures réelles. Toutes ou presque (en particulier celle du MIT) reconnaissent que leurs résultats ne sont pas très fiables et dépendent pour beaucoup de la stratégie de modélisation et des hypothèses faites. Leur principal intérêt est de montrer que l'impact climatique de très grands parcs d'éoliennes peut ne pas être négligeable et peut compenser au moins en partie les effets de l'abandon de sources alternatives d'énergie. Bon vent à tous. Touchatou (d) 5 décembre 2010 à 12:42 (CET)

un eolienne[modifier le code]

C'est bien beau de proteger la page mais ca empeche les gens de corriger les fautes de grammaires du niveau d'un enfant de 3 ans... Votre merveilleux article commence pas "Un eolienne". Encore une preuve que le wiki francophone est pollue par les erreurs de francais... (PS: je n'ai pas les accents sur mon clavier car je suis etranger) — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 89.204.153.133 (discuter), le 2 août 2010 à 11:52.

En général, on ne qualifie pas une telle faute de « faute d'orthographe » mais de « faute de frappe », ou alors c'est vraiment prendre les gens pour des imbéciles, comme le laisse supposer ce commentaire. La page est semi-protégée parce qu'elle souffre de vandalisme excessif, comme on peut s'en rendre compte en consultant son historique. Les différents moyens pour pouvoir intervenir sur une page semi-protégée sont décrits sur cette page. Dans tous les cas, invectiver les autres utilisateurs et critiquer l'encyclopédie est certainement la plus mauvaise méthode. Skippy le Grand Gourou (d) 2 août 2010 à 12:21 (CEST)
En fait quelqu'un a remplacé, en mai, toutes les occurrences de "éolienne" par "éolien". Quelqu'un a corrigé la première occurrence sans changer le déterminant. En l'absence de toute justification, comme le terme ne semble pas franchement utilisé et que le titre de l'article est Éolienne, j'ai tout annulé. Orlodrim [discuter] 2 août 2010 à 12:27 (CEST)
Une bonne chose de faite. Skiff (d) 2 août 2010 à 20:16 (CEST)

La belle bête, 7MW de puissance![modifier le code]

[2]. Skiff (d) 12 septembre 2010 à 18:40 (CEST)

immense et rouge
200m de haut, c'est la Tour Montparnasse à la campagne
cdt
Erwan1972 (d) 15 septembre 2010 à 18:05 (CEST)

Avantages supposés et critiques[modifier le code]

Il me semble que le paragraphe Éolienne#Avantages supposés et critiques, outre le déséquilibre excessif entre les avantages non sourcés et les critiques sourcées mais trop détaillées en comparaison, fait doublon avec Énergie_éolienne#Débats_et_critiques. Faudrait voir à fusionner ici ou là-bas, voire ailleurs. Skippy le Grand Gourou (d) 24 décembre 2010 à 14:12 (CET)

Attention aux lecteurs, article loin d'être neutre![modifier le code]

Certains points de cette présentation sont clairement Anti-éolien.

Les études citées sont quasiment seulement celles en défaveur de l'éolien. (entre autres)

Je penses qu'un article comme celui ci sur un site comme Wikipédia est censé informer les gens et non les convertir à sont point de vue. Il devrait rester objectif et scientifique sans afficher un avis plus que défavorable à cette énergie. Qui certes a des défauts, mais certaines qualités indéniable si l'on reste avec un esprit de scientifique et non une personne au parti pris flagrant.

Attention aux lecteurs qui voudraient se faire une idée réel (à charge et à décharge) sur l'éolien!

Pourlavérité (d) 23 mars 2011 à 18:55 (CET)

Ha bon, un article pro-éolien serait plus neutre Sourire !
cdt
Erwan1972 (d) 23 mars 2011 à 20:10 (CET)

Quelques infos supplémentaires[modifier le code]

Quelques informations supplémentaires dans cet article déjà bien étoffé:

  • Il existe d'autres alternatives pour utiliser l'éolien sans avoir recours aux "moulins à vents". Par exemple, le projet Wind Tower développé par une société japonaise qui permet de collecter les vents sur une grande surface et de faire la transformation énergétique au sol. Cela a permet notamment de ne pas avoir les inconvénients liés aux pales gigantesques, à la difficulté d'accès, à la limitation de vitesse des vents (utilisation dynamique de différentes turbines), ... Dans certains cas, les projets sont un peu plus futuristes, mais il est intéressant de voir quelles sont les différentes possibilités envisagées comme le Windstalk, le Hubless Windmill ou encore ce qui est développé par Magenn.
  • Pour combler le problème de variabilité des vents vs besoins du réseau (lissage de la production), il n'y a pas que l'hydro-électrique, il existe un tas d'autres possibilités (génération d'hydrogène, stockage chimique, stockage thermique, compression d'air, ...). Un petit lien vers les différentes méthodes de stockage vers l'article correspondant de Wikipedia serait intéressant: Stockage de l'énergie
  • Quelques modèles différents "non standards" (en général pour de plus petites puissances) dont les collaborateurs de l'article pourraient s'inspirer:

Yoritomo001 (d) 29 mars 2011 à 18:10 (CEST)

pourquoi avoir mis ces infos en pdd et pas directement dans l'article ?
je trouve çà dommage !
cdt Erwan1972 (d) 29 mars 2011 à 20:14 (CEST)
Effectivement, mais la page est semi-protégée et cela veut dire que seuls les utilisateurs enregistrés depuis plus de quatre jours peuvent la modifier ... je dois donc encore attendre 3 jours pour pouvoir le faire (newbie inside ;o) )
Je dois bien avouer que ce n'est que maintenant que j'ai regardé ce que voulait dire "semi-protégée" ... je pensais que c'était restreint à un groupe particulier.
De plus, ne maîtrisant pas encore les règles de Wikipedia, je ne suis pas certain que les liens externes que j'ai donné ne sont pas un peu trop "commerciaux". Un avis là dessus?
Yoritomo001 (d) 30 mars 2011 à 10:38 (CEST)
72 heures, une éternité dans une vie Sourire
bienvenue et bonne contribution
cdt Erwan1972 (d) 30 mars 2011 à 15:45 (CEST)

inconvénients[modifier le code]

Bonjour, ou sont les inconvénients ??? --90.58.224.104 (d) 31 mars 2011 à 21:00 (CEST)aug51

Éolienne#Critiques --Jean-Christophe BENOIST (d) 31 mars 2011 à 23:46 (CEST)

Fond de l'article[modifier le code]

Étant donné qu'il y a déjà un article sur l'énergie éolienne et un autre sur les critiques liées á cette énergie, la vocation de cette article ne devrait-il pas être, comme pour l'article allemand, qui est de qualité, de présenter les caractéristiques TECHNIQUE des éoliennes? Or il y a un tout petit paragraphe bien peu détaillé et pas sourcé (c'est la totale) au milieu de cet article interminable. Je m'y pencherai si je trouve le temps mais je voulais avant tout lancer le débat.Psemdel (d) 21 juin 2011 à 11:45 (CEST)

Faudra peut être proposer un plan d'article (séparé?) pour lancer la discussion, car j'ai pu constater que l'article était un peu sensible (sujet à des reverts). En tout cas si tu peux rajouter un topo sur çà, je t'en serais reconaissant. Skiff (d) 21 juin 2011 à 21:56 (CEST)
il est vrai que la partie technique et peu développé (quoi que)
comme l’éolien dépend plus de assas que de jussieu, il est probable qu'un article séparer sur les techniques financières soit dès trop spécialisées.
mais comme wiki est une encyclopédie spécialisé comme généraliste, pourquoi pas.
cdt
Erwan1972 (d) 22 juin 2011 à 11:57 (CEST)
Bonjour. Il y a effectivement deux articles "énergie éolienne" et "éolienne". Certains aspects sont certes redondants entre les deux articles, mais avant tout, selon mon point de vue, il y a sur certains aspects confusion des genres. Dès lors que l'on parle de puissance installée dans tel ou tel pays, on est dans l'industrie avec des constructeurs, des exploitants et des distributeurs. Il y a des conditions du marché, un prix de l'éolien, etc. Ainsi par parallélisme avec le nucléaire, je pense qu'il conviendrait d'avoir trois articles : "énergie éolienne" (axé sur les principes et problématiques énergétiques : positionnement de l'éolien dans le bilan énergétique des différents pays), "éolienne" (techniques anciennes, actuelles et futures des éoliennes) et surtout "industrie éolienne" (opérateurs, acteurs institutionnels, prix, marché, applications, éolien en mer, réglementation, coordinations multilatérales ou internationale, etc). Cordialement.Roland45 (d) 26 juin 2011 à 11:49 (CEST)
D'accord avec toi Rolland45. Grand débutant, j'ai retouché hier toute une section sur la production électrique et je me rends compte aujourd'hui que l'article "énergie éolienne" ressemble beaucoup à "éolienne". Où mettre l'info alors ?
L'organisation que tu proposes me plaît bien, mais comme je suis débutant je sais pas comment vous procédez pour faire ce genre de modifs. Changement en direct au fur et à mesure, pages brouillons en attendant d'avoir un résultat correct, bandeaux pour avertir du travail en cours ?
La finalité c'est, est-ce que mon travail sera efficace et utile si j'organise seulement une partie (ou un aspect) de ces articles de la façon dont tu le proposes ? Vu la taille des articles, je me vois mal les reprendre entièrement, même sur du long terme.
--Thibault Lemaitre (d) 5 août 2011 à 20:36 (CEST)
Bonjour, je suis le sujet de loin, néanmois je te fais part de ma vision. Si tu souhaites réorganiser les articles, je pense que le plus simple serait de proposer dans un brouillon, le plan des 3 articles que tu proposes de modifier/réorganiser afin d'avoir des avis critiques et constructif, au lieu de te lancer pas à pas dans une réorganisation qui sera mis à mal par des reverts. De plus cela permettrait à tous d'avoir une vue d'ensemble des 3 articles. Skiff (d) 6 août 2011 à 06:54 (CEST)
Merci pour l'info, je me doutais un peu de la réponse et vu la charge de travail que ça représente je ne vais pas m'en occuper pour le moment (même si un gros tri serait bien nécessaire).--Thibault Lemaitre (d) 6 août 2011 à 12:58 (CEST)

Je trouve un peu regrettable que cet article, nonobstant sa qualité indiscutable, fasse la part belle aux aérogénérateurs et ne parle pas ou presque des autres utilisations de l'énergie récupérée, dont le pompage, la mouture, ... En effet les conditions de choix d'un site, par exemple, ne sont pas les mêmes selon le type d'éolienne à installer. --Jack in the box (d) 27 décembre 2011 à 15:32 (CET)

Eoliennes plus grand en France[modifier le code]

Ou sont les eoliennes avec le plus grande hauteur, avec le plus grande diametre de rotor et avec le plus grande puissance en France?

En France le diamètre des retors évolue majoritairement entre 43 m et 90 m. La plus grande que j'aie pu trouver (en qqes mn de recherche) est la Nordex N100/2500 avec un rotor de 100 m de diamètre. On la trouve sur les parcs éoliens de Germinon (51), Les Coudrays (18) et Les Mistandines (18). Il en existe peut-être de plus grandes puisque les plus grandes actuellement commercialisées dans le monde font 126 m de diamètre et des rotors de 140 m sont en développement. Qui dit mieux donc ?Roland45 (d) 26 juin 2011 à 11:26 (CEST)

Sources[modifier le code]

Je n'ai pas compris le rétablissement de ces sources : [3]. D'une part, il s'agit de deux fois le même article, mis à deux endroits différents, dont un endroit inapproprié et très mal formaté. D'autre part, il s'agit d'un article quelconque, sans effort de lien avec l'article. Est-ce que l'on autorise dans cet article l'adjonction de tout article publié à propos des éoliennes, ou est-ce qu'il y a quelques critères permettant de trier les ajouts ? Cordialement --Jean-Christophe BENOIST (d) 4 novembre 2011 à 13:28 (CET)

Il semble, vues les autres contributions de Utilisateur :Erwan1972, que ses critères soient que tout ce qui tire à vue sur les éoliennes soit admissible. La mise en forme ne semble pas non plus être dans ses soucis premiers. Lanredec (d) 4 novembre 2011 à 14:34 (CET)
Moué. Cela va encore car la section "Bibliographie" n'est pas encore trop étoffée, mais un jour ou l'autre il y aura un coup de balai dans cette section pour ne garder que le vraiment notable et "de référence". --Jean-Christophe BENOIST (d) 4 novembre 2011 à 15:28 (CET)
Sans parler de la bonne qualité des refs, la section biographie à deux références. En supprimer une, revient à en retirer 50%. Vu la pauvreté de la section, cela me semble pas très opportun.
Je suis d'accord avec le fait que les pro éoliens saccagent régulièrement la page (en particulier la section inconvénient). Et après leur passage il est difficile de tout restaurer tout en ne supprimant pas les ajouts pertinent.
cdt Erwan1972 (d) 4 novembre 2011 à 19:41 (CET)
Oui, c'est ce que j'ai écrit ci-dessus : on laisse principalement car la bibliographie est pauvre. Mais quand elle sera plus étoffée.. on verra ! Cordialement --Jean-Christophe BENOIST (d) 4 novembre 2011 à 21:19 (CET)

?[modifier le code]

Cet article ne devrait développer que les aspects liés au dispositif mécanique de transformation de l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique ou électrique, à l'exclusion de l'utilisation qui est faite de cette énergie. Or une part importante du texte relève en fait de Énergie éolienne, voire est redondant avec ce dernier. En particulier Avantages et critiques ne devrait s'intéresser qu'à la comparaison avec d'autres dispositifs de conversion de l'énergie cinétique du vent ! Lanredec (d) 11 janvier 2012 à 14:59 (CET)

Remarque judicieuse, je trouve. Tout à fait d'accord. --Jean-Christophe BENOIST (d) 11 janvier 2012 à 15:37 (CET)
Cette approche de définition ne convient pas. Un moulin a vent transforme aussi l’énergie du vent en énergie mécanique pour moudre les grains. De même une voile de navire répond aussi à cette définition, elle transforme l’énergie du vent en propulsion (énergie cinétique du navire). Un éolien est un générateur d'électricité. J'ai encore jamais vue un éolien pompant de l'eau ; cette utilisation reste anecdotique voir farfelu. De plus déplacer la partie Avantages et critiques, comme elle traite pas seulement des problèmes lié à l’énergie mais financement, santé, publique, C02, elle serait encore plus mal placée dans la page énergie éolienne. cdt Erwan1972 (d) 11 janvier 2012 à 21:12 (CET)
Je suis d'accord avec la proposition de réorganisation, il y a actuellement mélanges de sujets et redondances entre les 2 articles; par contre l'essentiel du chapitre Avantages et critiques a probablement sa place dans le présent article. Abaca (d) 11 janvier 2012 à 21:53 (CET)
D'accord pour faire une séparation claire (en faisant des transferts dans Energie éolienne). Avant de te lancer, je te conseillerais de proposer un plan pour éviter de te faire reverter brutalement (l'article est parfois la proie des pros et antis éoliennes). Au passage, si tu peux rajouter un topo sur , ça serait super, bon courage. Skiff (d) 12 janvier 2012 à 06:26 (CET)
Pour aller dans le même sens, j'avais posté en décembre dernier dans "fond de l'article" ce commentaire : "Je trouve un peu regrettable que cet article, nonobstant sa qualité indiscutable, fasse la part belle aux aérogénérateurs et ne parle pas ou presque des autres utilisations de l'énergie récupérée, dont le pompage, la mouture, ... En effet les conditions de choix d'un site, par exemple, ne sont pas les mêmes selon le type d'éolienne à installer". Ce serait bien d'en tenir compte dans la réorganisation...--Jack in the box (d) 27 janvier 2012 à 11:55 (CET)

Avantages et inconvénients[modifier le code]

Pour un peu plus de neutralité dans cet article (c'est toujours triste de voir que les wikipédiens ne puissent pas montrer un peu plus de sagesse... ce n'est pas en vandalisant un article qu'on montre que l'on a raison), je propose de balancer les avantages et inconvénients, ce que j'ai déjà fait en partie:

  • Non polluant: c'est vrai en fonctionnement mais pas en production
Parler de l'energie grise.
  • nécessite aucun carburant, idem
  • aide à réduire de 0,8 à 0,9 tonnes de CO2 par MWh... il faudrait ajouter par rapport à combien, sinon ça ne veux rien dire (pas trouvé)
  • nécessite un équilibrage par l'appoint: vrai mais effet dilué par l'implantation de plus d'éolien sur différentes parties du territoire.

Cette discussion ne devrait pas être une profession de foi mais un débat pour trouver les meilleurs sources d'énergie pour l'humanité, faites (tous, pro et anti) preuves d'un peu d'objectivité.
Ensuite il faut harmoniser ces 2 sections. Je n'ose pas le faire car je vais me prendre un revert immédiat, mais je propose: étoffer chaque avantage, et rendre plus synthétique chaque inconvénient (après-tout, l'article détaillé est la pour ça), et adopter la même présentation (je propose un plan ci-dessous, si quelqu'un pouvait y travailler? pour plus de lisibilité, j'ai retiré citation et tout, ce qui est dispo dans l'article) message aux anti-éoliens: votre discours sera mieux entendu s'il est bien présenté, la liste à puce est bien plus efficace qu'un long texte rébarbatif comme c'est le cas dans l'article. Proposition de plan pour les inconvénients:

  • Santé: Lorsque les éoliennes sont placées à des distances trop faibles, elles peuvent impacter la santé des riverains notamment par leurs nuisances sonores. L'académie française de médecine préconise une distance minimale de 1500 mètres, distance jugé non pertinente par l'AFSSET
1.5km? Ca me parait beaucoup.
en effet, et j'ai la source de l'afsset, je la met dès que cette ébauche est au clair.
  • L'électricité éolienne est une énergie intermittente, elle ne peut donc être utilisée que comme énergie d'appoint. Cet effet est dilué au niveau national, car les différents sites ne sont pas tous à l'arrêt en même temps (par manque ou excès de vent). Le couplage avec des centrales secondaire est moins favorable au plan environnemental, mais les gestionnaires des réseaux électriques peuvent lorsque cela est possible coupler avec les centrales hydroélectriques. Ce couplage nécessite de prévoir le vent, avec les aléas de la météo, et se fait avec des centrales à démarrage rapide (à gaz, à fuel, ou hydroélectrique) mais ne serait pas possible avec une centrale nucléaire par exemple, trop lente à démarrer.
  • Par son principe de fonctionnement, une éolienne absorbe l'énergie du vent et le rend turbulent, créant ainsi un effet de sillage jusqu'à dix fois le diamètre de son rotor derrière elle. Ceci n'a d'effet qu'en altitude, mais c'est une des raisons majeures pour lesquelles deux éoliennes doivent être suffisamment éloignées pour diminuer les pertes dues à ces turbulences (une distance raisonnable est six fois le diamètre du rotor).
En quoi est ce un inconvénient (ou un avantage). C'est un fait physique point barre.
Je ne sais pas, c'était déjà la... le fait qu'il faut beaucoup de place pour un champ éolien? c'est vrai que pour moi ça veut dire "faisons de grandes éoliennes, elles seront espacées et donc moins polluantes visuellement"
  • La réduction de la turbulence du vent et l'évacuation de la chaleur hors de la zone environnante peuvent entraîner des changements de température. D’après plusieurs études réalisées sur la base de modèles de simulation, les effets locaux des parcs d’éoliennes pourraient être non-négligeables.
Évacuation de la chaleur? qui vient d'où? il faudra développer.
pareil, les citations sont dans l'article. Doit-on vraiment développer? je crois qu'une synthèse serait mieux venu ici
  • La quantité d'énergie électrique produite représente en moyenne entre 20 et 40% de la quantité produite en conditions optimale, selon la force du vent. Il en résulte des coûts de production importants et l'investissement en capital reste un aspect économique limitant à l'heure actuelle.
Énergie = puissance? Oula, un raccourci bien peu respectueux de la physique.
c'est mieux?
  • L'esthétique d'une éolienne étant une affaire de goût que l'on ne peut objectivement trancher, les riverains craignent généralement une dégradation visuelle des sites concernés ainsi qu'un résultat sur l'écosystème dû au bruit des éoliennes et aux interférences électromagnétiques induites par leurs générateurs.
J'aimerai bien connaitre le bruit au pied, à 100m d'une éolienne disons de 2MW moderne (et pas celle que je pourrait bricolé dans mon garage).
http://www.afsset.fr/upload/bibliotheque/978899576914371931356311364123/bruit_eoliennes_vdef.pdf, page 88 89
  • Certains riverains déplorent le bruit des éoliennes : il peut être d'origine mécanique ou aérodynamique. Les éoliennes anciennes produisent un bruit de 55 dBA à leur pied (soit le bruit à 130 mètres d'une voiture roulant à 60 km/h). Une étude de 2007 de l'AFSSET commandée par les ministères chargés de la santé et de l'Environnement a conclu qu'en France, si « les premières générations d'éoliennes émettent un bruit relativement important; les éoliennes plus récentes ont bénéficié de nombreuses améliorations, ce qui a permis de réduire leurs émissions sonores ». Par exemple, une éolienne moderne de 2MW produit 48dBA à 200m.
  • Des flashes très puissants sont émis toutes les cinq secondes en haut des mâts d'éoliennes à la demande de l'aviation civile pour des raisons de sécurité. Ces flashs sont généralement blancs le jour et rouges la nuit, d'intensité plus faible, ceci pour réduire la gêne auprès des riverains.
  • Dépréciation de l'immobilier : Un parc éolien déprécie le foncier et l'immobilier à proximité. Le 4 février 2010, le tribunal de grande instance de Montpellier a condamné la société La Compagnie du Vent (groupe GDF Suez), exploitant le parc de Névian (Aude), à démonter quatre éoliennes sur 21 en raison d'un « trouble anormal de voisinage par la dégradation du paysage, par les nuisances auditives et la dépréciation foncière qui en résultent53 ». Des études montrent que l'éolien déprécie l'immobilier aux États-Unis, d'autres montrent le contraire, idem en Angleterre et au Canada.
  • Danger pour les animaux: Aucune étude ne semble actuellement avoir démontré la réalité du danger pour les oiseaux. La LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) se montre favorable au développement de parcs éoliens si ceux-ci sont construits en suivant ses recommandations[1]. D'après la LPO, les éoliennes n'ont qu'une faible influence sur la biodiversité par rapport à d'autres activités humaines (immeubles allumés la nuit, agriculture, fils électriques…). Les éoliennes pourraient constituer pour les chauves-souris un danger mortel[2],[3]. Car si elles savent bien les éviter, elles peuvent être frappées par un barotraumatisme, c'est-à-dire un choc provoqué par la baisse brutale de la pression de l'air au voisinage des pales dont la vitesse dépasse, à leur extrémité, 200 km/h. Mais selon d'autres, cela ne pose pas de problème puisque les chauves-souris ne volent pas par grand vent, et des chercheurs conseillent que la vitesse de vent déclenchant le démarrage des pales soit de 5,5 m/s (19,8 km/h)[4].
quand je lis certaines sources j'ai envie de m'énerver... ex: 80% des cadavres de chauve souris trouvés à moins de 20m d'une éolienne. OK! mais l'étude ne va qu'à 30m! ou encore une source qui pose des question sans réponse, ou une qui est une série de photo et de graphes non commentés... bref, wikipédiens, faites attentions à ce que vous lisez, la présence d'une source ne veux rien dire!
  • La réception des ondes hertziennes peut être perturbée par une ou plusieurs éoliennes. En télévision (analogique ou numérique), cela provoque une image « brouillée » sur la réception de la télévision terrestre par antenne râteau. Les perturbations occasionnées par un parc d'éoliennes sur la télévision analogique peuvent s'étendre de 3km (numérique) à 15 km (analogique) du parc. La perturbation intervient lorsque le parc éolien se situe à proximité de l'antenne de réception et qu'il s'interpose clairement entre l'antenne émettrice et l'antenne de réception.
  • Les parcs éoliens peuvent parfois interférer avec les radars et en particulier avec les radars météorologiques. En effet, les éoliennes peuvent constituer un obstacle à la propagation de l'onde. Selon la proximité et la densité du parc d'éoliennes, celui-ci peut constituer un blocage majeur à basse altitude, donnant une zone d'ombre dans les données. De plus, comme les pales sont en rotation, le radar enregistre leur vitesse de déplacement, qui n'est pas différentiable d'une cible en mouvement comme la pluie.
Ok, mais des solutions existent (développement de pales furtives absorbant les ondes radars). Skiff (d) 20 février 2012 à 21:46 (CET)
tout à fait, si tu peux faire une phrase concise avec ça ce serait bien (et une source! :) )
  • Selon certains l'argent public est mal utilisé ou gaspillé. Des interrogations se font jour, au vu du mécanisme de financement : l'électricité produite par éolienne est vendue à EDF qui est obligé d'acheter l'électricité produite par éolienne, à un prix garanti par l'état, d’où un surcout pour les contribuables. La Fédération Environnement Durable, un groupe de pression anti-éolien, a calculé que l’éolien entraînera une augmentation de plus de 20 % de la facture d’électricité. pour une production éolienne qui ne représentera que 5 % de notre consommation électrique. L'énergie éolienne profite en plus de subvention importante. Au final le tarif subventionné demandera un financement estimé à 42 milliards d'euros pour l'éolien terrestre et 80 milliards d'euros si l'on inclut l'éolien offshore. Certains se posent la question de l'honnêteté de la mise en place de ce système et des affairistes qui en profitent.

--Raphaël xyz 20 février 2012 à 11:36 (CET)

Bonjour,
Je suis plutôt d'accord avec toi sur la façon de traiter ces aspects. Je t'encourage donc à avancer sur cet article.
Une remarque, il faut penser à tout sourcer (avantage comme inconvénient), sinon on tombe vite dans le jugement personnel. Ludo Bureau des réclamations 20 février 2012 à 11:46 (CET)
Oui je n'ai pas copié les sources mais elles sont dans l'article. Je suis d'accord avec les quelques modifs, mais pour moi l'idée est de faire au plus concis, sachant que l'article détaillé est la. ça ne se fait pas habituellement, mais on pourrait mettre une ligne au niveau du lien vers l'article détaillé, du genre "les arguments présentés sont sujet à débat, et certains sont à pondérer à cause de problème ou de solution" (oui c'est super mal dit je sais!)
Si tout le monde est d'accord, je replace les sources idoines, et je fait le changement (j'attends encore quelques jours bien sur)--Raphaël xyz 21 février 2012 à 15:42 (CET)

Références[modifier le code]

  1. Rapport de la LPO sur l'éolien
  2. Côté, Fabienne « Impacts des éoliennes sur les chauves-souris (Revue de littérature)  », Rapport pour la Direction de la recherche sur la faune, Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec, sept. 2006, iv + 18 p.
    Atagora « Eoliennes et chauves-souris », 18 avril 2008, 20 p.
    Albouy, Sylvain « Suivis de l’impact éolien sur l’avifaune et les chiroptères. Exemples de parcs audois (11) ». Séminaire national LPO Eolien & Biodiversité, Reims 16 septembre 2010, 31 p.
    Katz, Diane « Oiseaux, chauves-souris et autres victimes de l’éolien ». Perspectives, hiver 2010, p. 18-22.
  3. (en) Baerwald et al., Barotrauma is a significant cause of bat fatalities at wind turbines, Current Biology, Volume 18, Issue 16, R695-R696, 26 August 2008
  4. http://www.liberation.fr/sciences/0101593506-le-chercheur-l-eolienne-et-les-chauve-souris

Inconvénients[modifier le code]

J'ai reformé le paragraphe "Coût" de manière à ce qu'il soit plus cohérent. Par contre je suis encore surpris de cette phrase "Ce paragraphe se concentre sur les grands aérogénérateurs qui sont les seules éoliennes à réellement faire débat." Dans ce cas il faut supprimer la partie "subventions" car elles ne concernent que le petit éolien (particuliers).

oui, il y a du boulot! Et sur toute la section "critiques" qui est un ramassis de TI, POV (qu'ils pro ou anti-éoliens d'ailleurs). Deuxtroy (d) 21 août 2012 à 17:18 (CEST)
oui, j'ai constaté que les lobby pro et anti interviennent régulièrement pour saccager le camp adverse. L'ennui c'est que c'est plus un camp qu'un autre et cela déséquilibre la NPOV.
cdt Erwan1972 (d) 26 août 2012 à 12:24 (CEST)

pollution due aux terres rare[modifier le code]

Il n'était pas fait motion de la pollution due au néodyme contenu en forte quantité dans les alternateurs. J'ai corrigé ce manque. J'invite les adeptes du greenwasching à faire une rapide recherche sur google: terres rares+pollution: c'est assez effarant. Sinon voici un reportage vidéo qui résume bien la situation: http://www.youtube.com/watch?v=df3jh5h0LOo . Au total, parler de source d'énergie non polluante pour l'éolien est pour le moins inexact, il vaut mieux dire que l'impact environnemental local est mineur comparé aux autres sources d'énergie, ce n'est pas du tout vrai si on considère les conséquences environnementales sur les lieux de raffinage des terres rares ou la nécessité de compenser en temps calme avec des centrales thermiques! Cyberprout (d) 29 septembre 2012 à 17:27 (CEST)

L'utilisation de neodyme dans les alternateurs est il un inconvénient des éoliennes, de l'énergie (électrique) d'origine éolienne ou de l'énergie électrique tout court ? Dans un cas il conviendrait de le préciser et de le sourcer, dans les deux autres le § n'a pas sa place ici (d'autant qu'il est mot à mot présent dans énergie éolienne. Lanredec (d) 1 octobre 2012 à 08:58 (CEST)

Solutions expérimentales[modifier le code]

A lire les sources (dont une n'est plus dispo) l'exemple donné est une installation publicitaire et le fait qu'elle n'ait pas produit serait dû au fait qu'elle n'a pas été branchée. L'exemple ne me paraît donc ni pertinent ni informatif et à la limite (mauvais côté) de l'admissible. La proposition finale "ce qui peut remettre en question l'installation de mini-éoliennes en site urbanisé" est un POV probablement faux (il est peu probable que ce fait remette quoi que ce soit en cause). Lanredec (d) 1 octobre 2012 à 16:40 (CEST)

Je me disais bien que ça faisait pauvre comme information en 2 ans... donc modification approuvée, Cdt. Superboeuf (d) 7 octobre 2012 à 03:52 (CEST)

éoliennes plus silencieuses ?[modifier le code]

Dans Chouette hulotte on lit : « Comme chez la plupart des chouettes, le vol est rendu silencieux par ses plumes soyeuses et par une bordure de barbules fines placées sur le bord d'attaque des rémiges primaires les plus externes. »
Dans Grand dauphin on lit : « La peau des dauphins amortit les turbulences de l'eau, grâce à une structure alvéolaire et à des micro-déformations de sa surface »
Est-ce-que ces techniques ont été essayées sur les éoliennes ? Où chercher des sources ? --Rical (d) 24 octobre 2012 à 01:17 (CEST)

Ajouts de "Vérité"[modifier le code]

Je laisse d'autres gérer (je reviendrais si je me sens moins seul) : j'ai pour principe de ne jamais être le seul à réverter. J'ai tenté de discuter avec le contributeur sur sa PdD : il ne semble pas disposé à discuter.

Je laisse la communauté juge de l'état de l'article, avec des perles comme L'électricité éolienne n'est plus une énergie intermittente en France grâce au foisonnement. C'est une des raisons qui, historiquement, ont fondé le remplacement des moulins à vent par des machines à vapeur pour la meunerie, le pompage, etc. Le sens de la première phrase a été inversé sans tenir compte du contexte, ce qui génère une grosse incohérence. Mais ce n'est qu'un des problèmes les plus mineurs. A bientôt --Jean-Christophe BENOIST (d) 10 décembre 2012 à 23:14 (CET)

Je propose à ce contributeur de faire ses modifs petit à petit, en commençant par ce qui lui semble le plus important, et en se présentant ici et en précisant ses intentions. Certaines de ses modifications sont intéressantes, mais elles sont noyées dans du sabrage d'info sourcées, des changements de sens de phrase etc.. La neutralité dans Wikipédia consiste à donner tous les points de vues pertinents, pas à remplacer un PdV par un autre, ou sabrer les PdV qui ne plaisent pas (ex : paragraphe sur la dépréciation de l'immobilier, entre autres). Avant tout communiquer : Wikipédia est un site collaboratif, et collaborer implique de communiquer. --Jean-Christophe BENOIST (d) 11 décembre 2012 à 11:15 (CET)
Un des points qui ne va pas est la phrase « L'électricité éolienne n'est plus une énergie intermittente en France grâce au foisonnement », qui non seulement provoque une incohérence avec le paragraphe qui suit, mais aussi est trop affirmative alors que ce n'est pas l'avis général. Un bon traitement de cette information est d'écrire Selon untel.. ou Selon telle source.. l'électricité éolienne n'est plus une énergie intermittente en France.., et aussi, par symétrie, selon telles autres sources il s'agit d'une énergie intermittente. D'ailleurs, la source donnée pour cette phrase par "Vérité" est un site personnel à la notabilité difficilement estimable, ce qui est regrettable. --Jean-Christophe BENOIST (d) 11 décembre 2012 à 11:27 (CET)
Le foisonnement permet de diminuer l'amplitude de l'intermittence surtout si les éoliennes sont installé dans des bassins de vent différents. Le foisonnement permet de moyenner la production, et donc de limiter les variations de production dans le temps, il ne la lisse pas complètement. Skiff (discuter) 13 août 2014 à 07:54 (CEST)

Chiures de mouches[modifier le code]

Il manque une info dans l'article: le rendement des éoliennes chute à cause des salissures qui se dépose sur les pales et qui en modifie le profil. Cf. La puissance des éoliennes plombée par les insectes, et Énergie éolienne et recherche partenariale . Par contre, je ne sais pas ce qui est mis en œuvre pour contre ce phénomène (couche de surface plus dure pour réduire l'érosion? et/ou revetement avec une couche non mouillante?) Skiff (discuter) 13 août 2014 à 07:43 (CEST)

On peut apprécier (ou pas) votre humour, mais il ne s'agit pas de chiures de mouches : l'article parle d'insectes qui s'écrasent sur les pales ; il dit aussi que la perte de rendement n'est que passagère, le vent et la pluie nettoyant peu à peu les salissures. Il serait effectivement utile de citer cet article en créant un chapitre "entretien-maintenance".--Jpjanuel (discuter) 13 août 2014 à 11:22 (CEST)
L'érosion, elle, est irréversible. Je ne sais pas s'il existe des données sur l'usure des pales, cela doit dépendre des sites j'imagine, mais il faudrait creuser. Autre chose, puisqu'on parle de maintenance, j'avais vu un reportage TV sur une réparation faite sur une pale d'éolienne montée suite à un délaminage (suite à un choc?). Les pales sont-elles instrumentées? Skiff (discuter) 13 août 2014 à 16:58 (CEST)
De même, il n'y a rien sur la protection contre les chocs de foudre. Or, un composite ne doit pas trop aimer les chocs de foudre qui doivent inévitablement sur produire sur les pales. Y a-t-il comme sur les ailes des avions des fils conducteurs noyés dans le composite des pales? Il serait bien d'ajouter dans l'article comment on palie aux chocs de foudre sur les grandes éoliennes à axe horizontal. Skiff (discuter) 13 août 2014 à 17:05 (CEST)
Désolé, mais étant économiste et non pas technicien, je ne sens pas compétent pour traiter de ces sujets.--Jpjanuel (discuter) 13 août 2014 à 17:49 (CEST)

eoliennes[modifier le code]

Il serait judicieux d'ajouter à la bibliographie l'étude de

Karine  GRIJOL  "la faiblesse du vent " 
                Impacts,enjeux et contradictions de l'éolien en France "
   ed  françois Bourin  2014

A mon avis le meilleur travail sur le sujet .Le titre ne reflète pas l'exhaustivité de cette mise à jour,rédigée par une géographe ,maître de conf. à l'université de Perpignan .Travail non polémique et abordant tous les aspects du sujet .--90.14.39.243 (discuter) 9 novembre 2016 à 17:04 (CET)PH.Peyroche

On pourrait éventuellement mentionner cet ouvrage dans la section Débats et critiques de l'article sur l'énergie éolienne. Ce n'est pas le sujet de cet article qui porte sur les différents modèles d'éoliennes. Ydecreux (discuter) 10 novembre 2016 à 07:52 (CET)

Intersection avec l'article sur l'énergie éolienne[modifier le code]

Je pense qu'il faudrait établir une distinction entre ce qui doit aller dans cet article et ce qui relève de l'article sur l'énergie éolienne, ou fusionner les deux articles. Je comprends que dans cet article on a la présentation de différents types d'éoliennes, une partie non couverte dans l'autre article. En revanche, la partie débats est présente dans les deux articles, si bien qu'il y a doublon. Je pense que simple lien vers la section Énergie éolienne#Débats et critiques suffirait. Ydecreux (discuter) 9 novembre 2016 à 17:36 (CET)

L'article Éolienne traite des aspects techniques, celui sur l'énergie éolienne (sur lequel j'ai beaucoup travaillé) des aspects économiques. Il n'y a donc pas lieu de les fusionner, d'autant qu'ils sont déjà volumineux. Par contre, je suis d'accord sur votre proposition d'éliminer le doublon concernant la partie débats, que j'avais déjà essayé d'alléger car il y a là tout et n'importe quoi... Mais j'avais finalement laissé tomber, pour ne pas être accusé de jouer au censeur.--Jpjanuel (discuter) 9 novembre 2016 à 23:54 (CET)
OK. J'ai supprimé le contenu de cette section en laissant le lien. Il faudra quand même vérifier qu'il n'y avait pas des éléments dans la section supprimée qui seraient absent dans la section Débats et critiques de l'article sur l'énergie éolienne. Ydecreux (discuter) 10 novembre 2016 à 07:51 (CET)

Axe vertical[modifier le code]

Ce qui est écrit actuellement dans l'article, c'est qu'une éolienne à axe vertical, c'est une éolienne dont l'axe est perpendiculaire au vent, qu'il soit vertical ou horizontal. Or c'est faux : une éolienne à axe vertical a un axe vertical. Sinon c'est une éolienne à axe horizontal, fut-elle d'un type différent des éoliennes à axe horizontal ordinaire. Ici par exemple on parle d'une éolienne à axe horizontal de type Darrieus, en bas de l'article. On ne dit pas qu'il s'agit d'une éolienne à axe vertical dont l'axe se trouverait être positionné à l'horizontal.

Je vais donc rétablir ma correction (en la corrigeant quand je vois qu'il y avait un mot de trop).

Ydecreux (discuter) 20 février 2018 à 21:41 (CET)

Je ne peux pas poursuivre maintenant, mais ce qui est écrit actuellement dans l'article est faux : une éolienne dont l'axe est horizontal n'est pas une éolienne à axe vertical. Il faudrait au minimum une source. Ydecreux (discuter) 20 février 2018 à 21:51 (CET)
A Ydecreux Je ne prétend pas qu'une éolienne à axe horizontale possède un axe vertical. J'ai simplement écrit que les éoliennes fonctionnant suivant les principes de Darrieus, Savonius, à voilure tournante, cyclonique, Gorlov, etc. nécessitent que leur axes soient orientés perpendiculairement à la direction du vent et qu'on les appellent conventionnellement éolienne verticale mais elle peuvent fonctionner également suivant les mêmes principes avec leurs axes positionnés à l'horizontal . Lire par exemple ici , ici ou la et ici --Yond29 (discuter) 21 février 2018 à 00:44 (CET)
on peut lire dans l'article (le premier) : "des éoliennes à axe vertical (axe de rotation perpendiculaire à la direction du vent) qui sont plus résistantes aux vents variables sans exiger, etc ....H2 Développement a choisi une éolienne perpendiculaire au vent placée horizontalement ".--Yond29 (discuter) 21 février 2018 à 01:03 (CET)
Ce n'est sans doute pas ce que vous avez voulu écrire mais c'est bien ce qui est écrit : la définition donnée d'une éolienne à axe vertical est une éolienne dont l'axe est perpendiculaire au sens du vent, qu'il soit vertical ou horizontal. J'ai essayé de corriger cette erreur et vous avez annulé ma modification. Ydecreux (discuter) 21 février 2018 à 07:48 (CET)
Le texte retenu me va très bien et j'ai sourcé. --Yond29 (discuter) 21 février 2018 à 15:00 (CET)
Je me permets une précision qui n'apportera rien à certains, mais qui en éclairera peut-être d'autres... Les notions de verticale et d'horizontale ne sont pas symétriques : "horizontale", c'est une direction de plans, "verticale", une direction de droites. Tous les plans horizontaux sont parallèles, ce n'est pas le cas général des plans verticaux. Deux droites peuvent être horizontales et perpendiculaires entre elles (conventionnellement axes x et y). Une droite située dans un plan vertical peut être verticale, ce n'est généralement pas le cas (petite infinité de droites verticales contre grosse infinité de droites non verticales !) Une droite située dans un plan vertical peut être horizontale. Etc. La direction du vent étant horizontale, les axes d'éoliennes peuvent être verticaux et donc forcément perpendiculaires au vent, ou horizontaux, avec tous les angles possibles, de parallèle au vent à perpendiculaire au vent. Quand je lis dans la discussion "une éolienne à axe vertical est une éolienne dont l'axe est perpendiculaire au sens du vent, qu'il soit vertical ou horizontal", eh bien... je ne comprends pas. À moins que "qu'il soit vertical ou horizontal" s'applique au vent, et non à l'éolienne, ce qui serait gonflé ! J'ai bien vu, au sommet du Mont Ventoux, le mistral prendre une direction verticale puisque le flanc nord de la montagne empêchait un déplacement horizontal, mais je pense que c'est anecdotique (jusqu'à ce qu'on installe une éolienne tripale à axe vertical au sommet du Ventoux).
--Faustroll26 (discuter) 13 décembre 2020 à 13:28 (CET)
Notification Faustroll26 : Cette phrase faisait référence à une ancienne version du paragraphe sur les éoliennes à axe verticale, qui disait : « Conventionnellement dénommée "éolienne à axe vertical", leur axe est perpendiculaire à la direction du vent (à l'inverse des éolienne axiales), mais on on peut, parfois, les rencontrer montés avec un axe positionné à l'horizontal ». Une formulation antérieure disait : « Mal nommé puisque l'axe est perpendiculaire à la direction du vent mais pas forcément vertical (l'axe peut aussi être disposé à l'horizontal) ce type d'éoliennes se décline suivant plusieurs principes ». D'après ces deux formulations, une éolienne à axe vertical pouvait avoir un axe horizontal dès lors qu'il était perpendiculaire au sens du vent. Faute qu'une source soit proposée confirmant cette affirmation, j'avais reformulé sous la forme suivante, proche de la formulation actuelle : « À côté des éoliennes classiques à axe horizontal parallèle à la direction du vent, on trouve également des éoliennes dont l'axe est perpendiculaire à la direction du vent. L'axe est souvent positionné à la verticale, mais des éoliennes de ce type peuvent aussi être positionnées à l'horizontale ». Le « il » ne se référait donc pas au sens du vent, mais bien à l'axe. Ydecreux (discuter) 13 décembre 2020 à 17:39 (CET)

Pollution via les anodes sacrificielles[modifier le code]

Notification Jpjanuel : Éoliennes en mer : gare à l’aluminium !. A rajouter je pense. Skiff (discuter) 27 mars 2018 à 19:48 (CEST)

bonjour, Skiff : après quelques recherches, je préfère ne pas répercuter ce billet dans WP. La source me parait d'une fiabilité douteuse, son ton est très militant. De plus, j'ai découvert que ce procédé est déjà abondamment utilisé dans la navigation de plaisance. Enfin, les quantités en jeu me paraissent faibles et le billet de Michel Gay ne dit rien sur l'éventuelle toxicité de ces rejets.--Jpjanuel (discuter) 27 mars 2018 à 20:38 (CEST)
Salut, sur la qualité de la source, je ne me prononce pas (il y a probablement mieux). Par contre, sur le relargage en mer de polluant due aux anodes, c'est incontestable et cela mériterait de ne pas être mis sous le tapis. Skiff (discuter) 27 mars 2018 à 20:43 (CEST)
13 000 tonnes d'aluminium sur un volume d'eau total de 1,3 × 1018 tonnes d'eau sur Terre, cela représente environ 0.00001 ppb en moyenne. La teneur en aluminium des océans varie entre 0,013 et 5 ppb, celle des rivières est de 400 ppb, et la limite de potabilité définie par l'OMS est de 200 ppb, selon cette source. Bien sûr le chiffre de 0.00001 ppb est une moyenne sur l'ensemble des océans de la planète et l'effet doit être nettement plus fort à proximité immédiate des éoliennes, mais même s'il y est un million de fois plus important, cela reste très en-deça du seuil de dangerosité défini par l'OMS. Donc je suis plutôt de l'avis de Jpjanuel : ce problème ne semble pas très important. Ydecreux (discuter) 27 mars 2018 à 21:58 (CEST)
Au passage, ce Monsieur Michel Gay est notamment un fervent défenseur de l'énergie nucléaire, tout en faisant partie d'un collectif de climatosceptiques (pardon climato-réalistes). Je pense donc qu'il n'est ni très neutre ni très crédible. Ydecreux (discuter) 27 mars 2018 à 22:08 (CEST)
On peut certainement être à la fois en faveur de l'énergie nucléaire et de l'énergie éolienne, si l'objectif principal que l'on s'assigne est de décarboner la production d'énergie, mais en l'occurrence Michel Gay est l'auteur d'un assez grand nombre de billets hostiles à l'éolien. Son attitude consiste à accumuler tous les arguments possibles contre ce type d'énergie, sans se préoccuper de leur pertinence (dans la masse, certains le sont sans doute). C'est donc le contraire d'une démarche objective et neutre. Ydecreux (discuter) 27 mars 2018 à 22:13 (CEST)
Débat intéressant avec des arguments sérieux. Pourriez vous sourcez SVP.--Yond29 (discuter) 27 mars 2018 à 22:17 (CEST)
bonsoir Yond29, si vous aviez cliqué sur les liens fournis par Ydecreux, vous auriez pu constater qu'il y a bien sourcé son intervention. Merci Ydecreux d'avoir éclairé notre lanterne sur cet étrange Michel Gay (comment peut-on être à la fois pro-nucléaire et climato-sceptique ? cela dépasse l'entendement ! décidément, toutes les aberrations les plus tordues se rencontrent ici ou là dans la nature...)--Jpjanuel (discuter) 27 mars 2018 à 22:32 (CEST)
Notification Jpjanuel :, j'ai l'impression qu'il peut s'agir d'un simple biais anti-écolo. Les éoliennes et plus généralement les énergies renouvelables et la problématique du réchauffement climatiques sont associées dans l'esprit de certaines personnes aux écolos baba-cools anti-scientifiques, tandis que le nucléaire est une technologie plus récente, plus moderne, et rejetée par beaucoup d'écologistes. Ydecreux (discuter) 28 mars 2018 à 00:05 (CEST)

Considérer l'ensemble du volume de l'océan me semble être parfaitement fallacieux. Personne n'imagine qu'un relargage va aller instantanément au fond de la fosse des Mariannes. La concentration autour des parcs est très certainement plus élevée. Par ailleurs, même si un argument est avancé par une personne de parti pris, cela n'est fait pas un argument faux pour autant. Le relargage est réel (c'est pas pour rien qu'on l'appelle anode sacrificielle), peut-être limité en terme de concentration mais il existe et donc mériterait d'être mentionné (en relativisant son impact si besoin). Skiff (discuter) 2 avril 2018 à 08:58 (CEST)

Bonjour Skiff, pour que ce relargage puisse être mentionné dans WP, il faudrait une source suffisamment fiable, d'une bonne notoriété, et qui contienne déjà ladite relativisation. En effet, si on le cite avec la source "Contrepoints" en rajoutant un commentaire relativisant son impact, ce commentaire pourra être contesté comme non sourcé.--Jpjanuel (discuter) 2 avril 2018 à 09:44 (CEST)
Je suis d'accord avec Jpjanuel. Comme j'avais commencé à répondre j'ajoute ma réponse ci-dessous, qui dit à peu près la même chose en moins concis Sourire.
Même en faisant le calcul avec le volume de la Mer Baltique, on reste nettement en-dessous d'1 ppb. Le relargage aura lieu de façon progressive sur toute la durée d'existence du parc, soit plusieurs décennies.
L'existence d'une source émanant d'une personne militante et non scientifique ne suffit pas à ce que le problème éventuel soit avéré et donc mentionné dans l'article. Je viens de faire une rapide recherche et j'ai trouvé un autre article rédigé par Louis Marin, président d'une association anti-éolienne. J'ai également trouvé un article d'une association (Fréhel environnement) créée pour s'opposer à un projet éolien. Un article d'Actu Environnement mentionne le relargage sans préciser s'il s'agit potentiellement d'un problème sérieux, et un article de Science et Avenir donne la parole à plusieurs personnes de France Nature Environnement qui estiment que le danger a été largement grossi par les militants anti-éolien. Selon Actu Environnement, qui ne prend pas position, l'Autorité environnementale a demandé une étude d'impact sur ce relargage.
On peut parler de ce sujet, à condition de le faire à partir de sources neutres et de qualité.
Ydecreux (discuter) 2 avril 2018 à 10:14 (CEST)
Je viens de trouver une autre source militante, l'association bretonne Gardezlescaps[4] qui lutte contre un projet offshore en baie de Saint-Brieuc : ils font feu de tout bois contre les éoliennes, et pour mentionner la question du relargage d'aluminium ils se basent comme Michel Gay sur un article paru en 2015 dans la revue allemande Der Spiegel, bien connue pour ses articles à sensation (en quelque sorte l'équivalent allemand du Nouvel Obs) ; ils donnent un lien vers cet article du Spiegel, ce qui peut être utile pour creuser le sujet.--Jpjanuel (discuter) 2 avril 2018 à 12:11 (CEST)
J'ai lu l'article du Spiegel, qui cite le chiffre de 13 000 tonnes sur 25 ans mer Baltique et en mer du Nord sur la base de l'objectif 2020 d'expansion du parc offshore, et indique qu'il n'existe pas d'étude d'impact disponible. La plupart des autres sources en allemand datent de la même année, 2015. Il n'est pas surprenant que beaucoup de sources soient en allemand puisque l'éolien offshore est assez développé dans ce pays. On doit pouvoir ajouter quelque chose à partir de ces sources. Il serait intéressant de voir si le sujet continue à être abordé après 2015. Ydecreux (discuter) 2 avril 2018 à 13:11 (CEST)
Si la seule source notable est Spiegel, et ponctuel dans le temps (2015) = buzz ?, cela fait tout de même une faible WP:Proportion. Pas de quoi en faire des tonnes dans l'article de toutes les manières, en tout cas sur ces bases. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 2 avril 2018 à 13:35 (CEST)

Description, modélisation[modifier le code]

Il est indispensable que la section "une éolienne se compose des éléments suivants" (mât, nacelle, rotor) se réfèrent à l'éolienne à axe horizontal.

Je n'ai vu nulle part mentionné l'existence de technologies alternatives (comme les cerf-volants kitegen.com) et non liées à un mouvement de rotation directement généré par le vent

178.195.7.227 (discuter) 26 septembre 2019 à 15:24 (CEST)

C'est fait, il suffisait d'ajouter une demi-phrase ;-)
Je te laisse ajouter une partie sur les cerf-volants, elle serait effectivement intéressante. Accessoirement, dans une éolienne "rotative", on ne peut pas non plus dire que le vent génère directement la rotation - il faudrait pour cela qu'il génère un couple, donc à moins d'installer un machin gigantesque sur le passage de cyclones, ça me paraît peu faisable. — Vega (discuter) 29 septembre 2019 à 17:49 (CEST)

Proposition d'anecdote pour la page d'accueil[modifier le code]

Une anecdote basée sur cet article a été proposée ici (une fois acceptée ou refusée elle est archivée là). N'hésitez pas à apporter votre avis sur sa pertinence, sa formulation ou l'ajout de sources dans l'article.
Les anecdotes sont destinées à la section « Le Saviez-vous ? » de la page d'accueil de Wikipédia. Elles doivent d'abord être proposées sur la page dédiée.
(ceci est un message automatique du bot GhosterBot le 16 mars 2020 à 00:47, sans bot flag)

Mise à Jour section "fin de vie"[modifier le code]

Mettre à jour la section "fin de vie" en ce qui concerne la dernière phrase qui précise que le béton n'est arasé que sur 1m de profondeur et le reste des fondations restent dans le sol. En effet la loi française a évolué depuis et impose à tous les exploitants de parcs de retirer l'intégralité des fondations lors du démantèlement (arrêté du 22 Juin 2020) https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042056014 — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Nil Oc SD (discuter), le 1 septembre 2021 à 15:36 (CEST)

Wikipédia:N'hésitez pas !, tout en gardant la mention du règlement avant cette date. — Vega (discuter) 14 septembre 2021 à 14:15 (CEST)
Bonjour, Attention ! le texte de l'arrêté est beaucoup moins affirmatif : il ajoute : « Par dérogation, la partie inférieure des fondations peut être maintenue dans le sol sur la base d'une étude adressée au préfet démontrant que le bilan environnemental du décaissement total est défavorable, sans que la profondeur excavée ne puisse être inférieure à 2 mètres dans les terrains à usage forestier au titre du document d'urbanisme opposable et 1 m dans les autres cas ». Ceci vide quasiment de tout sens l'obligation d'« excavation de la totalité des fondations jusqu'à la base de leur semelle ». En effet, il sera facile pour les propriétaires des éoliennes de démontrer que « le bilan environnemental du décaissement total est défavorable », étant donné que ce décaissement va entrainer des émissions considérables de CO2 : déplacement des engins de chantiers, marteaux-piqueurs, évacuation des déchets de béton, etc. Comme toujours, la réglementation ménage la chèvre et le chou ! De plus, il est bien évident que dans la quasi-totalité des cas, les éoliennes démantelées seront remplacées par d'autres plus modernes, donc plus grandes, donc nécessitant des socles de béton bien plus volumineux. C'est ce qu'on constate déjà en Allemagne. L'artificialisation des sols sera donc pérennisée et accrue.--Jpjanuel (discuter) 14 septembre 2021 à 15:29 (CEST)
Je me demande quand même quelle est la pertinence d'ajouter une telle information sur l'article général sur les éoliennes. Premièrement, je doute que cela soit une spécificité des éoliennes, puisque n'importe quel bâtiment aura des fondations de la sorte, et puis il existe un article « Énergie éolienne en France » qui devrait contenir toutes les informations qui sont spécifiques à la France. - Espandero (discuter) 14 septembre 2021 à 22:13 (CEST)
En fait la modification a déjà été faite le . Ydecreux (discuter) 14 septembre 2021 à 22:30 (CEST)
Je sais, mais puisque cette modification a impliqué plusieurs personnes et que ce sujet de discussion existe je préfère passer par ici plutôt que de simplement révoquer. - Espandero (discuter) 14 septembre 2021 à 22:48 (CEST)
Révoquer, je dirais non, car d'autres modifications ont été faites depuis, et le court paragraphe qui précédait n'était pas sourcé. Retirer le paragraphe sur les fondations ou le remplacer par un paragraphe sourcé plus international, pourquoi pas, si les autres contributeurs sont d'accord. Ydecreux (discuter) 14 septembre 2021 à 23:32 (CEST)
Effectivement j'avais oublié qu'il existait déjà une précision sur ce sujet. Il faudrait alors plutôt déplacer cela sur Énergie éolienne en France, à moins qu'il soit possible d'internationaliser. - Espandero (discuter) 15 septembre 2021 à 00:20 (CEST)
Bonjour, je pense moi aussi que ce paragraphe devrait être déplacée vers Énergie éolienne en France.--Jpjanuel (discuter) 15 septembre 2021 à 12:16 (CEST)
D'accord pour un déplacement. Ydecreux (discuter) 15 septembre 2021 à 14:24 (CEST)