Disciple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 17 mars 2020 à 23:16 et modifiée en dernier par Godard andre (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Platon et Aristote

On appelle disciple (latin discipulus, l'élève) celui qui suit l'enseignement d'un maître.

Exemples de l'Histoire

Perception du disciple dans la société contemporaine

Occident

En Occident, et en particulier en France, dans le domaine de l'analyse des nouveaux mouvements religieux, la relation gourou/disciple est souvent suspecte et le disciple est fréquemment appelé un adepte. Le sens est globalement péjoratif, impliquant une forme de dépendance, d'aliénation ou de manipulation mentale de la part du gourou. On parle parfois aussi de fidèle.

Orient

En Orient, la relation du disciple et maître (le guru, en sanskrit) est restée plus vivante. Traditionnellement, le maître détient un enseignement qu'il ne divulgue qu'à celui qui est prêt à le recevoir.

Certains textes philosophiques, tels que la Bhagavad-Gita, disent "lorsque le disciple est prêt, alors le maître arrive".

Liens externes

Bibliographie

  • Karlfried von Dürckheim, Le Maître intérieur : Le Maître, le disciple, la voie, éd. Courrier du Livre.
  • J.-P. Witkin, Disciple et Maître, éd. Marval, sur la transmission dans l'art
  • Mariana Caplan, Gourou, vous avez dit gourou ?, éd. La Table Ronde, sur les péripéties de la relation maître à disciple contemporaine.

Notes et références

  1. Dans certains cas, cet élève peut également devenir le successeur de son maître.

Sur les autres projets Wikimedia :