Dirty Diana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dirty et Diana.
Dirty Diana
Single de Michael Jackson
extrait de l'album Bad
Sortie
Enregistré 1987
Durée 4:41
Genre Pop rock[1],[2]
Hard rock[3]
Format Vinyle 7" & 12", CD
Auteur-compositeur Michael Jackson
Producteur Michael Jackson, Quincy Jones
Label Epic Records

Singles de Michael Jackson

Pistes de Bad

Dirty Diana est le cinquième single de l'album Bad de Michael Jackson.

La chanson[modifier | modifier le code]

Cette section n’est pas rédigée dans un style encyclopédique. Améliorez sa rédaction !

Elle parle d'une certaine Diana, obscène et dragueuse qui cherche à séduire Michael. C'est l'une des rares chansons de Michael Jackson qui, au niveau du genre musical, reste affiliée à un style hard rock, l'artiste étant plus tourné à l'époque vers le funk, la soul, le Rnb et la pop.Il existe plusieurs hypothèses sur l'interprétation de la chanson Dirty Diana.

Selon Michael himself (interview de 1997 avec Barbara Walters) :

" J'ai écrit une chanson qui s'appelle Dirty Diana. Ça ne parle pas de Lady Diana, ça concerne un certain type de filles. Elles suivent les concerts et vivent dans les clubs. On les appelle les groupies. J'ai connu ça toute ma vie. Ces filles, ce qu'elles peuvent faire avec le groupe et.. vous savez tout ce que vous pouvez imaginer"

Chanson qui évoque le thème de la femme fatale, de la femme dangereuse. Thème abordé dans plusieurs chansons telles que Heartbreak Hotel (This place Hotel), Billie Jean ou encore Dangerous.

Dirty Diana est l'image type de la femme qui utilise le sexe comme une forme de chantage ou de manipulation.

Pourquoi le nom Diana ? (différentes hypothèses évoquées) :

1) Lady Diana (mais on a la confirmation que non et de toute manière cette hypothèse ne tient pas debout un instant)

2) Diana Ross, déjà  plus probable même si la chanson ne la viserait pas vraiment.

Il faut prendre en compte que Michael aime énormément Diana Ross qu'il a toujours considérée comme une 2nde mère, une sœur, une amie voire (selon ses propres termes) une amante. Diana Ross s'est remariée en février 1986 et il semble que Michael a mal vécu ce mariage (ils sont restés brouillés quelque temps par la suite). Michael a écrit "Dirty Diana" durant la session Bad et cette brouille a peut-être motivé le choix du prénom pour le nom de la groupie. "Diana" visant peut-être à interpeller justement Diana Ross mais il ne faut probablement pas faire le raccourci Dirty Diana = Diana Ross.

Dirty Diana évoque avant tout les groupies que Michael a rencontré durant sa carrière d'artiste (que ce soit durant les prestations au sein des J5 et des Jacksons ou durant sa carrière solo) et qui cherchaient à approcher les artistes pour pouvoir coucher avec eux.

Lors d'un concert, cette musique avait été enlevé par Michael Jackson, car la Princesse Lady Diana était présente. Elle lui avouera lors d'une rencontre quelques minutes avant le concert que c'était une de ses préférées. Et Michael trouva finalement le moyen de la placer dans le concert.

Le clip vidéo[modifier | modifier le code]

Le clip accompagnant la chanson a été réalisé au début 1988 devant un auditoire. La vidéo commence avec une note de basse. Ensuite, elle montre Michael chantant devant un public. Durant tout le clip, les performances de Michael Jackson sur scène sont entrecoupées par une femme marchant dans une ruelle sombre. À la fin du clip Michael déchire sa chemise, puis, une fois le concert terminé, il descend les escaliers en direction de sa limousine. Il ouvre la porte, pour découvrir que Diana l'attend à l'intérieur. La vidéo se termine alors sur la même note basse qu'elle a commencé. Le rôle de la jeune femme était interprété par le modèle californien Lisa Dean.

La vidéo a remporté le "Number One Video In The World" à la 2e World Music Awards qui s'est tenue le 14 avril 1989.

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Écrit, composé et arrangé par Michael Jackson
  • Produit par Michael Jackson et Quincy Jones
  • Chants et chœurs par Michael Jackson
  • Arrangements des rythmiques par Michael Jackson, John Barnes et Jerry Hey
  • Arrangements des synthétiseurs par Michael Jackson, Quincy Jones et John Barnes
  • Arrangements des cordes par John Barnes
  • Arrangement du chant par Michael Jackson
  • Guitare: Steve Stevens

Liste des titres[modifier | modifier le code]

CD Maxi-single
No Titre Auteur(s) Durée
1. Dirty Diana Michael Jackson 4:42
2. Dirty Diana (instrumental) Michael Jackson 4:49
3. Bad (Dance Extended Mix - Includes "False Fade") Michael Jackson 8:24
CD + DVD
No Titre Durée
CD1. Dirty Diana 4:40
CD2. Dirty Diana (instrumental) 4:42
DVD. Dirty Diana (réalisé par Joe Pytka) 5:08

Classements[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1988) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[4] 3
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[5] 30
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[6] 7
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[7] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre VRT Top 30)[8] 1
Drapeau du Canada Canada (100 Singles)[9] 5
Drapeau du Canada Canada (Adult Contemporary)[10] 14
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[11] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[12] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Black Singles)[11] 8
Europe Europe (Eurochart Hot 100)[13] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[14] 9
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[15] 3
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[16] 23
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[17] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[18] 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[19] 2
Drapeau de la Pologne Pologne (Classements Singles)[20] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[21] 4
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[22] 3
Classement (2006) Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[23] 60
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[24] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[14] 62
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[15] 20
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[25] 6
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[19] 22
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[21] 17
Classement (2009) Meilleure
position
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[6] 22
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Back Catalogue Singles)[26] 6
Drapeau du Canada Canada (Hot Canadian Digital Singles)[11] 60
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[27] 5
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Digital Songs)[11] 32
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[28] 17
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[19] 23
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[21] 26
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[29] 29
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[22] 13

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Classement (1988) Position
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[30] 9
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[31] 9
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[32] 61
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[33] 18
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[34] 33
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[35] 31
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[36] 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Tatlock, « Michael Jackson », sur TheQuietus.com, (consulté le 23 août 2013) : « 'Dirty Diana' is a confused lumbering slog of a song, an attempt to both recreate the pop-rock alchemy of 'Beat It' and out-sleaze his contemporary Prince. »
  2. (en) TriniTrent, « Dynamic Duos: 10 Greatest Pop Music Duets », sur Thelavalizard.com (consulté le 23 août 2013) : « 1. Michael Jackson & Janet Jackson – “Scream”
    Although the song failed to top the Billboard Hot 100 where it peaked at #5, it was a breakthrough for both artists as it stood as a climax for the Pop/Rock musical direction with which they both previously experimented (Michael’s “Dirty Diana”, Janet’s “Black Cat”). »
  3. (en) Richard Cromelin, « Michael Jackson has a good thing in 'Bad' », sur Latimes.com, (consulté le 23 août 2013) : « "Dirty Diana" is trying to be this year's "Beat It"--a hard-rock song about a tenacious groupie that's sent into orbit by a Steve Stevens guitar solo. »
  4. (de) Charts.de – Michael Jackson - Dirty Diana. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 12 septembre 2013.
  5. (en) Australian-charts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  6. a et b (de) Austrian-charts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  7. (nl) Ultratop.be – Michael Jackson – Dirty Diana. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 12 septembre 2013.
  8. (nl) « Dirty Diana – MICHAEL JACKSON », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le 12 septembre 2013) : « Hoogste notering in de top 30 : 1 »
  9. (en) « Top Singles – Volume 48, No. 12, July 09 1988 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 12 septembre 2013)
  10. (en) « Adult Contemporary – Volume 48, No. 7, June 04 1988 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 12 septembre 2013)
  11. a, b, c et d (en) « Bad – Awards », sur AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 12 septembre 2013)
  12. (en) « CASH BOX Top 100 Singles – Week ending JULY 2, 1988 », sur Cashboxmagazine.com, (consulté le 17 décembre 2013)
  13. (en) « Song artist 15 – Michael Jackson », sur Tsort.info, Steve Hawtin et al. (consulté le 12 septembre 2013)
  14. a et b Lescharts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. SNEP. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  15. a et b (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 7 septembre 2013)
  16. (it) « Indice per Interprete: J », sur HitParadeItalia.it, Creative Commons (consulté le 12 septembre 2013)
  17. (en) Charts.org.nz – Michael Jackson – Dirty Diana. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  18. (nl) Nederlandse Top 40 – Michael Jackson - Dirty Diana search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 12 septembre 2013.
  19. a, b et c (nl) Dutchcharts.nl – Michael Jackson – Dirty Diana. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  20. (pl) « DIRTY DIANA – Michael Jackson », sur LP3.polskieradio.pl, Nowe Media, Polskie Radio S.A. (consulté le 12 septembre 2013)
  21. a, b et c (en) « Michael Jackson », sur Officialcharts.com (consulté le 12 septembre 2013)
  22. a et b (en) Swisscharts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  23. (en) bulion, « Forum – ARIA Charts: Special Occasion Charts – CHART POSITIONS PRE 1989, part 2 », sur Australian-charts.com, Hung Medien (consulté le 12 septembre 2013)
  24. (en) Spanishcharts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. Canciones Top 50. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  25. (en) Italiancharts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. Top Digital Download. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  26. « 50 Back Catalogue Singles – 04/07/2009 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch (consulté le 12 septembre 2013)
  27. (da) Danishcharts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  28. (en) Norwegiancharts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  29. (en) Swedishcharts.com – Michael Jackson – Dirty Diana. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 12 septembre 2013.
  30. (de) « Jahreshitparade 1988 », sur Austriancharts.at, Hung Medien (consulté le 17 décembre 2013)
  31. (nl) « Jaaroverzichten 1988 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le 17 décembre 2013)
  32. (en) « Billboard Top 100 – 1988 », sur Longboredsurfer.com, The Longbored Surfer (consulté le 17 décembre 2013)
  33. (en) « The CASH BOX Year-End Charts: 1988 », sur Cashboxmagazine.com, (consulté le 17 décembre 2013)
  34. (nl) « De Single Top 100 over 1988 » [PDF], sur Top40.nl (consulté le 17 décembre 2013)
  35. (nl) « Jaaroverzichten – Single 1988 », sur Dutchcharts.nl, Hung Medien / hitparade.ch (consulté le 17 décembre 2013)
  36. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1988 », sur Hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 17 décembre 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]