Dirk Van der Cruysse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dirk Van der Cruysse
Dirk Van der Cruysse.jpg
Dirk Van der Cruysse
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Dirk Van der Cruysse, né en 1939, est un historien belge.

Parcours[modifier | modifier le code]

Dirk Van der Cruysse est professeur émérite de littérature française à l'Université d'Anvers. Après avoir travaillé sur Saint-Simon, il porte son attention sur les princesses allemandes de la cour de France. À partir des années 1990, il étudie les récits de voyage en Asie au Grand Siècle : il donne des éditions de textes ainsi que des études générales portant sur le voyage ou sur des auteurs de récits.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • Le Portrait dans les Mémoires du duc de Saint-Simon, fonctions, techniques et anthropologie, étude statistique et analytique, 1971
  • La Mort dans les Mémoires de Saint-Simon : Clio au jardin de Thanatos, 1981
  • Madame Palatine : princesse européenne, 1988; prix XVIIe siècle en 1989; couronné par l'Académie française; traduit en allemand en 1990
  • Madame Palatine, Lettres françaises, 1989 (éd.)
  • Sophie, électrice de Hanovre, Mémoires et Lettres de voyage, 1990 (éd.)
  • Louis XIV et le Siam, 1991; traduit en anglais en 2002
  • L’abbé de Choisy, Journal du voyage de Siam, 1995 (éd.)
  • L'abbé de Choisy : androgyne et mandarin, 1995
  • Les liaisons dangereuses (livret d’opéra), 1996
  • Chardin le Persan, 1998; traduit en persan (2001)
  • Le noble désir de courir le monde : voyager en Asie au XVIIe siècle, 2002; couronné par l'Académie française
  • Mercenaires français de la VOC : les routes des Indes hollandaises au XVIIe siècle, 2003 (éd.)
  • Barthélemy Carré, Le courrier du roi en Orient : relations de deux voyages en Perse et en Inde, 1668-1674, 2005 (éd.)
  • De branche en branche. Études sur le XVIIe et le XVIIIe siècles français, 2005.
  • Le voyage de François de L'Estra aux Indes orientales (1671-1675), 2007 (éd.)
  • Le Cap, 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]