Direction générale du travail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Direction générale du travail
Création
Type établissement public administratif
Siège 39-43 quai André Citroën
75902 Paris CEDEX 15
Langue Français
Effectifs 200 agents
2100 agents de contrôle
Dirigeant Yves Struillou, Directeur général
Organisations affiliées Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social

La direction générale du Travail (DGT) est une direction de l'administration d’État française, rattachée au ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. La DGT a pour mission de coordonner et diriger la politique du travail afin d’améliorer les relations collectives et individuelles et les conditions de travail dans les entreprises ainsi que la qualité et l’effectivité du droit qui les régit.

Missions[1][modifier | modifier le code]

La direction générale du travail (DGT) assure le rôle d’autorité centrale pour les agents de l’inspection du travail. En outre, elle a pour mission l’élaboration des textes législatifs et réglementaires et le développement des actions relatives à son champ de compétences (relations du travail, accompagnement et suivi de la négociation collective, conditions de travail, protection de la santé et la sécurité en milieu de travail).

Les politiques publiques portées par la direction générale du travail (DGT) sont relayées sur le territoire national par l’action des DIRECCTE.

La direction générale du travail s’appuie également sur un réseau d’opérateurs, comme l’ANSES ou l’ANACT dont elle assure la tutelle.

Créée le 5 novembre 1982, la Mission centrale d’appui et de coordination des services extérieurs de l’emploi et de la main d’œuvre (MICAPCOR) est rattachée en 1990 à la DAGEMO puis absorbée par la DGT à sa création[2].

Depuis 2002, la DGT siège dans un immeuble du Front-de-Seine, au 39-43 quai André-Citroën, la tour Mirabeau (15e arrondissement)[2].

Dirigeants[modifier | modifier le code]

La DGT fut dirigée par :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation de la DGT », sur travail-emploi.gouv.fr,
  2. a et b « L'organisation des services centraux du ministère du travail 1945-2012 - Tome I - 1945-1989 », Les cahiers du comité d’histoire des administrations chargées du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle n°15-16, décembre 2012, pages 11-13.
  3. « Les membres de la Commission accords collectifs et travail », sur strategie.gouv.fr,