Direction générale de la recherche extérieure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Direction générale de la recherche extérieure
Direction Léopold Maxime Eko Eko

La Direction générale de la recherche extérieure (DGRE) est le service de renseignement camerounais. Son ancêtre était le Centre national d’études et de recherches (Cener).

Histoire[modifier | modifier le code]

SEDOC[1]

DORDOC

Le CENER[2]

La DGRE

Directeurs[modifier | modifier le code]

Rôle[modifier | modifier le code]

Le CENER est utilisée pour surveiller sous le régime d'Ahmadou Ahidjo[4].

Organisation[modifier | modifier le code]

Installations[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

Opérations connues[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Dike DeLancey, Rebecca Mbuh et Mark W. Delancey, Historical Dictionary of the Republic of Cameroon, Scarecrow Press, (ISBN 9780810873995, lire en ligne)
  2. « CAMEROUN :: Services secrets : Complot manqué à la Dgre :: CAMEROON - Camer.be », camer.be,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Cameroun : les grandes oreilles de la DGRE - JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne)
  4. Delphine FOUDA B., « Espoirs et désillusions au Cameroun:24 années d'horreur sous Ahidjo - CAMEROUN MON PAYS », CAMEROUN MON PAYS, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)