Directeur des systèmes d'information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DSI.
Directeur des systèmes d'information

Le directeur des systèmes d'information (DSI) d'une organisation (entreprise, association, etc.) est responsable de l'ensemble des composants matériels (postes de travail, serveurs, équipements de réseau, systèmes de stockage, de sauvegarde et d'impression, etc.) et logiciels du système d'information, ainsi que du choix et de l'exploitation des services de télécommunications mis en œuvre.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il existe des parcours typiques menant à la fonction de DSI. Beaucoup sont issus d'une formation informatique ou ont été développeurs dans le passé, mais ce n'est pas une règle. Une expérience dans le management est aussi indispensable.

La gestion de l'information prenant une part de plus en plus grande dans les affaires, le poste de DSI est devenu stratégique, bien que souvent considéré comme étant un centre de coûts. Typiquement, il rend compte au directeur général (ou au président-directeur général) et fait partie de la direction générale.

Ce poste est souvent considéré comme un plafond : une progression dans l'entreprise implique généralement un déplacement latéral dans l'organigramme de l'entreprise.

Certaines PME qui croissent vite requièrent de plus en plus vite l'utilisation d'un DSI afin de développer leur entreprise mais celui-ci peut parfois représenter une charge forte pour l'entreprise, et l'utilisation d'un DSI en temps partagé ou d'un DSI en tant que manager de transition pour les évolutions majeures est parfois la solution pour ces entreprises.

Rôle[modifier | modifier le code]

Il est chargé notamment :

  • d'anticiper les évolutions imposées par la stratégie de l'entreprise, les évolutions du contexte, les lois ;
  • d'avoir un rôle d'assistance à la maîtrise d'ouvrage (et non pas seulement de maîtrise d'œuvre) de l'informatique dans une organisation ;
  • de commander les projets auprès des prestataires (éventuellement internes) ;
  • d'administrer les bases de données ainsi que les serveurs d'applications.

Exemples de pôles d'activités :

  • gérer les réseaux et postes administratifs : support technique, installations téléphoniques (PABX) et réseaux (Wi-Fi), gestion des profils ;
  • études et développements applicatifs

Thèmes actuellement à la mode :

  • environnement numérique du travail ;
  • urbanisation (informatique) des SI (donc cartographie des processus-métiers en utilisant, par exemple) ;
  • mise en place de VPN, IPsec ;
  • diminution des coûts fixes à travers l'appel à des SSII, l'externalisation...


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]