Diplôme universitaire de technologie en hygiène, sécurité, environnement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le DUT Hygiène, Sécurité, Environnement ou Diplôme universitaire de technologie option Hygiène, Sécurité, Environnement est une formation diplômante d'une durée de deux ans, généralement après le Baccalauréat et se déroulant dans un Institut universitaire de technologie. Il s'agit d'un diplôme d'État de niveau III[1].

Admission[modifier | modifier le code]

La pré-inscription se fait par l'intermédiaire du site Admission Post-Bac, puis chaque dossier est étudié individuellement. La formation est principalement ouverte aux titulaires d'un bac S[2], STL, STI2D, voire, plus rarement, ES, ST2S et Bac pro Métiers de la Sécurité (anciennement Sécurité Prévention)[3].

Des établissements organisent des entretiens individuels avec le/la candidat(e) pour approfondir leur sélection, c'est le cas de l'IUT de Bordeaux 1.

Le DUT[modifier | modifier le code]

Programme[modifier | modifier le code]

Le volume horaire total de 1800 heures se décompose en 360 heures de cours, 540 heures de travaux dirigés, 300 heures de langues, expression, communication, 600 heures de travaux pratiques, 300 heures de projets tuteurés et 10 semaine minimum de stage en entreprise (pouvant être effectués à l'étranger selon les établissements).

Le programme détaillé est disponible sur le PPN (Programme Pédagogique National)[4].

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le titulaire de ce DUT est un technicien supérieur capable d'appréhender des risques (naturels et technologiques), la sécurité des employés au travail ainsi que la protection de l'environnement en prévenant et établissant les conduites à tenir face à tout dangers potentiels[5]. Sa mission est donc d'améliorer la qualité et la sécurité du personnel et des infrastructures tout en prenant en compte les dimensions humaines, les réglementations et les contraintes dues aux infrastructures, aux terrains ou aux exigences de l'employeur (économiques, ergonomiques, etc.). La formation prend donc en compte l'évolution constante des technologies et de la législation afin de toujours pouvoir répondre aux contraintes imposées.

Trois points majeurs se dégagent de la formation : Acquisition de solides connaissances scientifiques, maîtrise des aspects juridiques et aptitudes à la communication (relations humaines).

Débouchés Post-DUT[modifier | modifier le code]

Débouchés professionnels[modifier | modifier le code]

  • Officier de Sapeurs-pompiers, pompier industriel, technicien de la prévention et de lutte contre les sinistres[6]
  • Technicien HSE/QHSE
  • Chargé de sécurité en entreprise ou collectivité
  • Animateur ou formateur HSE
  • Technicien en radioprotection, de contrôle et analyse dans les domaines du traitement des déchets, de l’air ou de l’eau
  • Contrôleur/inspecteur HSE, ingénieur HSE
  • Inspecteur de salubrité au sein d'un Service communal d'hygiène et de santé.

Poursuites d'études[modifier | modifier le code]

Les étudiants peuvent poursuivre leur formation en suivant une Licence professionnelle dans le domaine (Coordinateur Qualité Santé Sécurité Environnement, Service des biens et des personnes, etc.), également proposé en contrat de professionnalisation ou intégrer une licence universitaire.

Une poursuite longue est possible en école d'ingénieurs via les filières Maîtrises des Risques Industriels de l'ENSIBS et de l'INSA, Prévention des Risques, Environnement de l'ESAIP ou encore Prévention des Risques de Polytech.

IUT proposant le DUT HSE[modifier | modifier le code]

Voici les différents sites :

Notes et références[modifier | modifier le code]