Diplôme universitaire de technologie en carrières juridiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le DUT Carrières juridiques ou Diplôme Universitaire Technologique option Carrières juridiques sanctionne la formation des techniciens du droit délivrée en France dans onze Instituts Universitaires de Technologie : Rodez (université de Toulouse Capitole 1) Colmar, Lille II, Laon, Villetaneuse, Rouen, Perpignan, Cuffies,Lyon III, Grenoble, Saint-Malo et Bordeaux. Le taux de réussite des étudiants est d'environ 76 %[réf. nécessaire]. Ces derniers proviennent en priorité d'un bac STG ou d'un bac ES.

Programme Scolaire[modifier | modifier le code]

La formation est effectuée en 2 ans, découpée en 4 semestres. Le quatrième semestre est consacré à un stage pratique d'une durée de 10 semaines.

Les cours se passent essentiellement en TD (Travaux Dirigés) pour les 2/3 et des cours magistraux en amphithéâtre pour le 1/3 restant.

La formation décrite ci-après est à peu près la même dans tous les IUT Carrières juridiques.

Lors de la deuxième année un projet tutoré est à rendre. Il consiste en l'étude d'un sujet à dominante juridique avec un questionnement juridiques et une recherche documentaires. Des interviews de professionnels sont également demandées et viennent enrichir le projet. Le choix des sujets est libre et est à définir dès le début de semestre 3.

Programme officiel pour l'année 2013 : http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/25/08/9/PPN_Carrieres_juridiques_256089.pdf

Formation Juridique[modifier | modifier le code]

Formation Comptabilité-Gestion[modifier | modifier le code]

Formation Générale[modifier | modifier le code]

  • Culture et communication
  • Méthodologie (Analyse d'arrêts, résolution de cas pratiques...)
  • Anglais commercial et juridique
  • Projet Personnel et Professionnel (Découverte des différents métiers, mise en place de la recherche de stage...)

Option en 2° année[modifier | modifier le code]

Débouchés[modifier | modifier le code]

  • Organismes financiers : chargé de contentieux…
  • Banques et assurances : conseiller financier, chargé de portefeuille…
  • Cabinets de professions libérales (notaires, avocats, huissiers, experts-comptables) : clerc, collaborateur juridique…
  • Sociétés et cabinets immobiliers : chargé de clientèle…
  • Services financiers des entreprises : assistant de gestion, chargé de contentieux…
  • Directions des Ressources Humaines des entreprises : assistant juridique, gestion des contrats de travail…
  • Collectivités locales : attaché d'administration

Voir aussi[modifier | modifier le code]