Dioscore (antipape)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dioscore, diacre d'Alexandrie, mort en 530, fut antipape pendant quelques semaines durant la dernière année de sa vie.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort du pape Félix IV, le , deux candidats se présentent sur le trône de Pierre : un Goth (l'archidiacre Boniface), et Dioscore.

Désigné par son prédécesseur, Boniface a le soutien du parti goth de Théodoric le Grand. Dioscore, quant à lui, proche conseiller des différents papes des trente années précédentes, est soutenu par l'Empire byzantin s'opposant à ce choix et se fait élire par le clergé romain, qui refuse l'ingérence des Goths.

Dioscore meurt le , trois semaines après son élection, évitant ainsi un schisme à l'Église.

Boniface II condamna sa mémoire, forçant les électeurs de Dioscore à se rétracter, mais saint Agapet Ier, pape à partir de , le réhabilita moralement, ce qui amena certains à en déduire que son élection était légitime et à compter Dioscore comme pape.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Castella, Histoire des Papes, Éditions Stauffacher SA Zurich, 3 tomes en 3 volumes, 1965. Tome I : « De saint Pierre jusqu'à la Réforme catholique », p. 95.