Diogo Fernandes Pereira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diogo Fernandes Pereira est un navigateur portugais du XVIe siècle. Originaire de Setubal, parfois appelé simplement Diogo Fernandes, il fut le premier capitaine européen connu à visiter l’île de Socotra en 1503[1] et le découvreur en 1507 de l'archipel des Mascareignes (La Réunion, l'île Maurice et Rodrigues), plusieurs versions de cette découverte existent. Il aurait aussi été le premier Européen à naviguer à l'est de l'île de Madagascar (« voie extérieure » vers les Indes orientales).

Contexte[modifier | modifier le code]

Il est parfois appelé Diogo Fernandes de Setúbal, sa ville natale, pour le distinguer d'un autre aventurier de l'océan Indien de cette période avec un nom similaire, connu sous le nom de Diogo Fernandes de Beja.

Dans les chroniques plus anciennes, par exemple Damião de Góis, son nom est également écrit comme « Piteira » ou « Peteira » de Diogo Fernandes.

Diogo Fernandes était un marin portugais d'origine obscure. Selon João de Barros (Da Asia[2] de João de Barros e de Diogo de Couto, Volume 2), il était « originaire de Setúbal, un homme très utilisé en mer » (muito usado no mar). Il servit de capitaine sur plusieurs navires, c'est-à-dire en tant que troisième officier, en deçà du pilote et du capitaine, un poste qui exigeait une expertise en navigation et qui avait peut-être servi de pilote en d'autres occasions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clara Pinto Correia, Return of the crazy bird: the sad, strange tale of the Dodo, New York, Springer, 2003.
  2. (pt) João de Barros (1496-1570) Diogo de Couto (1542-1616), Da Asia Volume 2, Na Regia officina typografica, , 476 p. (lire en ligne), Page 87