Diocèse de Yopougon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Yopougon
Pays Côte d'Ivoire
Église catholique
Rite liturgique Romain
Type de juridiction Diocèse
Création 8 juin 1982
Province ecclésiastique Province ecclésiastique d'Abidjan
Siège Yopougon
Titulaire actuel Jean Salomonon Lézoutié
Langue(s) liturgique(s) Français
Site web www.dioceseyopougon.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le Diocèse de Yopougon, en latin Dioecesis Yopugonensis, est une juridiction de l'Église catholique en Côte d'Ivoire. Il est érigé en 1982. Le diocèse est gouverné par Mgr Jean Salomon Lézoutié depuis novembre 2015. Son siège se trouve en la Cathédrale Saint-André de Yopougon.

Historique[modifier | modifier le code]

Le diocèse de Yopougon a été érigé, sur proposition de Mgr Bernard Yago, archevêque d'Abidjan, par la constitution apostolique Quam invisimus du pape Jean-Paul II[1], le . Il est issu de la scission de l'archidiocèse métropolitain d'Abidjan sur son flanc occidental. Il a pour siège, la commune de Yopougon.

Le , il a lui-même été divisé pour donner naissance au diocèse d'Agboville.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Diocèse comprend 54 paroisses, réparties sur neuf vicariats forains à savoir[2]:

  • Le vicariat forain de Saint André (06 paroisses)
  • Le vicariat forain de Saint Pierre (07 paroisses)
  • Le vicariat forain de Saint Matthieu (07 paroisses)
  • Le vicariat forain de l'Annonciation (06 paroisses)
  • Le vicariat forain de Saint Bernard (06 paroisses)
  • Le vicariat forain de Dabou (09 paroisses)
  • Le vicariat forain de Toupah (05 paroisses)
  • Le vicariat forain de Jacqueville (04 paroisses)
  • Le vicariat forain de Sikensi (04 paroisses)

Évêques[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Diocèse de Yopougon est limité au nord par le diocèse d’Agboville, à l’est par l’archidiocèse d’Abidjan, à l’ouest par l’archidiocèse de Gagnoa et au sud, par la mer atlantique. De la sorte, le diocèse de Yopougon se trouve inséré dans la province ecclésiastique d’Abidjan, étant suffragant du siège métropolitain d’Abidjan, avec les diocèses de Grand-Bassam et d'Agboville. Il s'étend sur une superficie de 7 367 km2 repartie en trois zones :

  • La zone urbaine
  • La zone semi-rurale
  • La zone rurale

La zone urbaine[modifier | modifier le code]

La zone urbaine appelée commune de Yopougon avec sa superficie de 153,06 km2 se situe tout à l’ouest de la ville d’Abidjan. Elle est délimitée au nord par la commune d’Abobo et la ville d’Anyama. Au sud, par l’océan atlantique. A l’est, par la commune d’Attécoubé et à l’ouest, par la commune de Songon.

La zone semi-rurale[modifier | modifier le code]

La zone semi-rurale se compose exclusivement du grand pôle qu’est la ville de Dabou et celles de Jacqueville et Sikensi.

La zone rurale[modifier | modifier le code]

La zone rurale est composée essentiellement par les populations autochtones vivantes dans les villages communalisés ou non autour des villes de Dabou, Jacqueville et Sikensi.

Population[modifier | modifier le code]

Le Diocèse de Yopougon a une population globale évaluée à plus ou moins 3 millions d’habitants. Sur cette population globale, le Diocèse de Yopougon compte environ 648.000 baptisés soit 22,07%, avec une proportion de 65% de femmes et de 35% d’hommes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Giga-Catholic Information
  • Direction Diocésaine des Œuvres (Service de publications de l’Évêché) de Yopougon, Annuaire de l’Église diocésaine 2014, Abidjan, Édition Les Souffles, (ISBN 978-2-36552-005-8)

Références[modifier | modifier le code]

  1. JEAN-PAUL II, Constitution Apostolique Quam invisimus. In : AAS 74 (1982) 973-974
  2. Caritas: Diocèse de Yopougon