Diocèse de Tongres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’ancien diocèse de Tongres fut la première circonscription ecclésiastique catholique créée sur ce qui est aujourd'hui le territoire belge. Fondé au IVe siècle dans la Civitas Tungrorum romaine - à peine quelques années après l’édit de tolérance du christianisme promulgué par Constantin en 313 - il eut saint Servais comme premier évêque. Premier évêque authentique dont fasse mention l'histoire des Pays-Bas. Il apposa sa signature aux actes du concile de Sardique (vers 346). Sa présence comme évêque est également signalée au concile de Rimini (359)[1].

Au VIe siècle, le siège fut transféré à Maastricht, et au début du VIIIe siècle l’évêque saint Hubert s’installa à Liège, désormais la ville la plus importante dans la région de Basse-Meuse.

Siège titulaire[modifier | modifier le code]

En souvenir de l’ancienneté et du prestige du diocèse (jamais officiellement supprimé), Tongres fut rétabli comme siège titulaire en 1969, avec Mgr Henri Lemaître comme premier évêque titulaire.

De 2004 à 2019, Pierre Warin, évêque auxiliaire de Namur, en était le titulaire avant de devenir l’évêque du diocèse .

Évêques titulaires de Tongres[modifier | modifier le code]

Début Fin Nat. Nom Fonction exercée
1969 2003 Drapeau : Belgique Mgr Henri Lemaître Nonce apostolique
2004 2019 Drapeau : Belgique Mgr Pierre Warin Évêque auxiliaire de Namur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Pirenne: Histoire de Belgique (4 vol.), Bruxelles, Renaissance du livre, 1928, vol.1, p.21.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]