Diocèse de Pointe-Noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diocèse de Pointe-Noire
(la) Dioecesis Nigrirostrensis
Pays Drapeau de la république du Congo République du Congo
Rite liturgique Latin
Type de juridiction Diocèse
Création
Siège évêché Pointe-Noire (Centre ville)
Diocèses suffragants s. o.
Titulaire actuel Mgr Miguel Angel Olaverri Arroniz, Sdb
Langue(s) liturgique(s) Français, Munukutuba, Vili (langue)
Paroisses 35
Prêtres 91
Religieux 13
Religieuses 45
Territoire Pointe-Noire et Kouilou
Population totale 2 000 000[1]
Pourcentage de catholiques 50 %
Site web http://diocese-pointe-noire-congo.org/
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Pointe-Noire est une juridiction de l'Église catholique en République du Congo. Son évêque depuis 2013, est Mgr Miguel Angel Olaverri Arroniz.

Ce diocèse fait partie de 9 diocèses qui constituent le pays qui sont : l’Archidiocèse de Brazzaville, le diocèse de Nkayi, le diocèse de Kinkala, le diocèse de Ouesso, le diocèse d'Owando, le diocèse d'Impfondo, le diocèse de Gamboma et le diocèse de Dolisie.

Situé au sud-ouest du pays, sur la façade de l’océan Atlantique, le diocèse de Pointe-Noire comme le dit son nom, est situé à Pointe-Noire capitale économique du pays et s’étend sur tout le territoire du département du Kouilou.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le diocèse de Pointe-Noire comprend d’abord la ville de Pointe-Noire, et s’étend sur le département du Kouilou dont le siège est actuellement localisé à Loango (première ville du Congo-Français 1800-1883), ayant comme districts : Hinda, Madingo-Kayes, M’vouti, Kakamoeka, Nzambi.

En comparaison de la superficie du pays qui est de 342 000 km2, celle du diocèse de Pointe-Noire est de 13 500 km2.

Le diocèse de Pointe-Noire est limité au Nord par la frontière du Gabon, au Sud par la frontière du Cabinda, à l’Est par le département du Niari (Diocèse de Dolisie) et à l’Ouest par l’océan Atlantique. Il se situe à 510 km à l’Ouest de Brazzaville, la capitale politique du pays. Le diocèse de Pointe-Noire est à la fois urbain et rural.

Situation démographique[modifier | modifier le code]

La population qui constitue le diocèse de Pointe-Noire est d'environ 1 000 000 d’habitants dont environ 800 000 habitants répartis sur les six arrondissements de la ville de Pointe-Noire et environ 300 000 d'habitants répartis sur les quatre districts du département du Kouilou. Comme on peut le constater, la population est fortement concentrée à Pointe-Noire.

On compte environ :

La langue la plus parlée est le kikongo ou kituba, suivie du français, langue officielle du pays. Les deux langues susmentionnées, constituent pour le diocèse, avec le vili des langues liturgiques.

Brève historique[modifier | modifier le code]

Le vicariat apostolique du Congo français est créé le , par division du diocèse de San Salvador (Mbanza-Kongo) et du vicariat apostolique des ‘‘deux Guinées’’. Divisé, sous le nom de Bas-Congo français, le , il prend le nom de vicariat apostolique de Loango le . Le ses limites géorgraphiques sont modifiées. Il prend le nom de vicariat apostolique de Pointe-Noire le et devient diocèse de Pointe-Noire le , dont les limites sont modifiées le .

Le , il est divisé pour former le diocèse de Nkayi.

Depuis sa création comme vicariat apostolique, voici la liste des différents ordinaires qui ont œuvré dans l’actuel diocèse de Pointe-Noire:

Vicaires apostoliques[modifier | modifier le code]

  1. Monseigneur Antoine-Marie-Hippolyte Carrie, CSSp. † 1886-1904
  2. Monseigneur Jean Louis Joseph Derouet, CSSp. † 1907-1914
  3. Monseigneur Léon Girod, CSSp. † 1915-1919
  4. Monseigneur Henri Friteau, CSSp. † 1922-1946
  5. Monseigneur Jean-Baptiste Fauret, CSSp. † 1947-1955

Évêques[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Organisation pastorale[modifier | modifier le code]

Le diocèse, selon le code du droit canonique « est une portion du peuple de Dieu » est constitué de l’ensemble des baptisés de l’Église catholique résidant sur le territoire qu’il recouvre, sans oublier toutefois que « tous les hommes sont appelés à former le nouveau peuple de Dieu ». Le diocèse de Pointe-Noire compte en son sein 35 paroisses.

Comme tous diocèses, les paroisses du diocèse de Pointe-Noire sont confiées aux prêtres délégués par l’évêque (Curé Cf. Conon 515). Le diocèse est entièrement couvert par le réseau paroissial. À l’intérieur du diocèse, ce réseau paroissial est progressivement structuré en secteurs, de plus ou moins grande étendue.

Aujourd’hui, le diocèse est subdivisé en grandes zones appelées ‘‘secteurs’’ ; chacune de ces zones est généralement confiée à un des collaborateurs de l’évêque qui portent le titre de Vicaire épiscopal.

Dans chaque zone, les paroisses sont groupées en sous-ensembles portant ordinairement le nom de ‘‘doyennés’’. Leur responsable (le code de droit canonique donne le nom général de Vicaire forain au prêtre désigné par l’évêque pour exercer ce type de mission) est nommé par l’évêque après consultation du clergé qui y exerce un ministère ; sa fonction, limitée dans le temps, n’est pas liée à la charge d’une paroisse déterminée ; elle n’interrompt pas le ministère exercé par le doyen avant sa désignation.

L’organisation en doyennés permet une concertation et une entraide pastorales entre les paroisses.

Il existe aussi un système de jumelage des paroisses dans le diocèse ; c’est-à-dire : les paroisses de la ville qui ont une situation financière meilleure peuvent aider les paroisses de la zone rurale en difficulté.

Organisation administrative[modifier | modifier le code]

Pour l’aider à accomplir sa mission, l’Évêque de Pointe-Noire dispose de collaborateurs et d’organes constitutifs. Dans le diocèse de Pointe-Noire, les collaborateurs permanents de l’Évêque sont, en tout premier lieu, les prêtres diocésains ; ils forment avec lui le presbyterium, c’est-à-dire le collège des prêtres, sur lequel il s’appuie et auprès duquel il doit chercher conseil. Parmi ces prêtres, certains exercent plus immédiatement à ses côtés des fonctions contribuant au gouvernement du diocèse, ils forment ce que le droit canonique appelle la curie diocésaine.

Conseils diocésains[modifier | modifier le code]

Conseil des consulteurs, Conseil pour les affaires économiques, Conseil pour l’apostolat des laïcs.

Commissions[modifier | modifier le code]

Catéchèse, Liturgie, Doctrine et discipline, Caritas, Écoles catholiques, Justice et paix.

Les paroisses[modifier | modifier le code]

1- Cathédrale Saint Pierre Apôtre

2- Paroisse Notre Dame de l'Assomption,

3- Paroisse saint Jean Marie Vianney

4, Paroisse Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

5- Paroisse Saint Jean Apôtre

6- Paroisse Saint Jean Baptiste (Nzassi)

7- Paroisse Saint Esprit

8- Paroisse Saint Joseph

9- Paroisse Saint Jean Bosco

10- Paroisse Saint André Kagwa

11- Paroisse Saint François d'Assise

12- Paroisse Sainte Bernadette

13- Paroisse Saint Christophe

14- Paroisse Saint Michel

15- Paroisse Christ Roi

16- Paroisse Sainte Face de Jésus et la Communauté de Koufoli

17- Paroisse Sainte Trinité

18- Paroisse Jésus Bon Pasteur

19- Paroisse Sainte Rita

20- Paroisse Saint Kisito

21- Paroisse Saint Augustin

22- Centre Saint Charles Lwanga

23- Paroisse Sacré Cœur de Jésus (Loango)

24- Paroisse Sainte Thérèse d'Avila (Diosso)

25- Paroisse sainte Marie (Madingo Kaye)

26- Paroisse Saint Pierre (Nzambi)

27- Paroisse Saint Paul (District de Hinda)

28- Paroisse Notre Dame de Victoire (Mpounga)

29- Paroisse Notre Dame Auxiliatrice (Les Saras)

30- Paroisse Saint Joseph (Bilinga)

31- Paroisse Notre Dame de la Rédemption (Nsessi)

32- Paroisse Saint Joseph (Loaka)

33- Paroisse Notre-dame de Fatima (Louvoulou)

34- Paroisse Saint Antoine de Padoue (Mboukou)

35- Paroisse Saint Paul (Bilala)

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.diocese-pointe-noire-congo.org - Site du Diocèse de Pointe-Noire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chiffre donné par le site catholic-hierarchy.org, mais peu réaliste.
  2. [Nommé évêque de Pointe-Noire le 22 février 2013 en la fête de la Chaire de Saint Pierre par Benoît XVI, il reçoit l'ordination épiscopale le 28 avril 2013 au stade municipal de Pointe-Noire des mains de Monseigneur Pierre Pican évêque émérite de Bayeux et Lisieux