Diocèse de Laghouat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diocèse de Laghouat
(la) Dioecesis Laghuatensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Laghouat
Ermitage de Charles de Foucauld sur l'Assekrem.
Pays Algérie
Église Catholique
Rite liturgique Romain
Création 14 septembre 1955
Titulaire actuel John Gordon MacWilliam
Paroisses 10
Prêtres 16
Religieux 24
Religieuses 37
Superficie 2 107 780 km2
Population totale 3 883 035
Population catholique 2 000
Pourcentage de catholiques 0 05 %
Site web www.ada.asso.dz/articles.php?lngVoir et modifier les données sur Wikidata
Image illustrative de l’article Diocèse de Laghouat
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Laghouat a été érigé canoniquement le 14 septembre 1955 par le pape Pie XII. Son évêque, depuis 2017, est Mgr John Gordon MacWilliam, M.Afr, qui siège à la cathédrale de Ghardaïa.

Ce diocèse, l'un des quatre de l'Algérie, est directement sujet au Saint-Siège. Il était auparavant appelé la préfecture apostolique de Ghardaïa en 1901, mais en 1921 il prend le nom de Ghardaïa au Sahara et il devient un vicariat apostolique en 1942. Le territoire diocésain est le plus vaste du monde entier, comprenant les villes de Djelfa, Ghardaïa et Tamanrasset. Il couvre tout le Sahara dans le sud de l'Algérie, plus de 2 107 000 km2. Il y a seulement 2 000 chrétiens dans ce territoire, ils sont très minoritaires, sur une population totale de 3 883 000 habitants.

Le bienheureux Charles de Foucauld a vécu quinze ans dans ce diocèse avant de mourir assassiné et il est enterré à El Golea.

Le service catholique Caritas fournit des services à la population locale. La communauté des pères blancs est également présente, c'est d'elle dont est issu l'évêque.

Histoire[modifier | modifier le code]

La préfecture apostolique de Ghardaïa est érigée le , à partir du vicariat apostolique du Sahara et du Soudan (aujourd'hui, l'archidiocèse de Bamako).

Par le décret Quo in nonnullis du [1], la Sacrée Congrégation pour la propagation de la Foi lui confère le nom de préfecture apostolique Ghardaïa au Sahara (praefectura apostolica de Ghardaia in Sahara).

Sous le pontificat de Benoît XV, par la constitution apostolique Ad faciliorem du [2], le pape Pie XII réduit son territoire pour l'érection de la préfecture apostolique de Niamey (aujourd'hui, l'archidiocèse de Niamey).

Par la constitution apostolique Ghardaiensis in Sahara du [3], Pie XII élève la préfecture apostolique au rang de vicariat apostolique, sous le nom de vicariat apostolique de Ghardaïa au Sahara (vicariatus apolisticus Ghardaiensis in Sahara).

Par la constitution apostolique Summi Dei voluntate du [4], Pie XII réduit le territoire du vicariat apostolique pour l'érection de la préfecture apostolique du Sahara espagnol et de l'Ifni (aujourd'hui, la préfecture apostolique du Sahara occidental).

Par la constitution Dum tantis du [5], Pie XII élève le vicariat apostolique au rang de diocèse, sous son nom actuel de diocèse de Laghouat.

Cathédrales[modifier | modifier le code]

L'ancienne église Saint-Hilarion de Laghouat, dédiée à saint Hilarion, est l'ancienne cathédrale du diocèse[6].

L'église de Ghardaïa est la pro-cathédrale du diocèse[7].

Ordinaires[modifier | modifier le code]

Préfets apostoliques de Ghardaïa[modifier | modifier le code]

Préfets apostoliques de Ghardaïa au Sahara[modifier | modifier le code]

  • 1921-1941 : Gustave Nouet, M.Afr
  • 1941-1948 : Georges Mercier, M.Afr[12]

Vicaire apostolique de Ghardaïa au Sahara[modifier | modifier le code]

  • 1948-1955 : Georges Mercier, M.Afr

Évêques de Laghouat[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Le décret Quo in nonnullis du 10 janvier 1921, publié aux Acta Apostolicae Sedis AAS, vol. XIII (1921), n° 4 (11 mars 1921), pp. 146-147 (consulté le 16 juin 2013)
  2. (la) La constitution apostolique Ad faciliorem du 28 avril 1942, publiée aux AAS, vol. XXXVIII (1946), n° 1 (23 janvier 2013), pp. 11-12 (consulté le 16 juin 2013)
  3. (la) La constitution apostolique Ghardaiensis in Sahara du 10 juin 1948, publiée aux AAS, vol. XL (1948), n° 13 (23 décembre 1948), pp. 534-535 (consulté le 16 juin 2013)
  4. (la) La constitution apostolique Summi Dei voluntate du 5 juin 1954, publiée aux AAS, vol. XLVI (1954), n° 16 (27 décembre 1954), pp. 694-695 (consulté le 16 juin 2013)
  5. (la) La constitution apostolique Dum tantis du 15 septembre 1955, publiée aux AAS, vol. XLVIII (1956), n° 3 (24 mars 1956), pp. 113-119 (consulté le 16 juin 2013)
  6. (en) Ex-église Saint-Hilarion (consulté le 16 juin 2013)
  7. (en) Pro-cathédrale (consulté le 16 juin 2013)
  8. (en) Father Charles Guérin (consulté le 16 juin 2013)
  9. (en) Father Henri Bardou (consulté le 16 juin 2013)
  10. (en) Father Louis David (consulté le 16 juin 2013)
  11. (en) Father Gustave Jean Marie Nouet (consulté le 16 juin 2013)
  12. (en) Bishop Georges-Louis Mercier (consulté le 16 juin 2013)
  13. (en) Bishop Jean-Marie Michel Arthur Alix Zacharie Raimbaud (consulté le 16 juin 2013)
  14. (en) Bishop Michel Joseph Gérard Gagnon (consulté le 16 juin 2013)
  15. (en) Bishop Claude Jean Narcisse Rault (consulté le 16 juin 2013)
  16. (en) John Gordon MacWilliam (consulté le 16 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]