Diocèse de Dresde-Meissen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Dresde-Meissen
(de) Diözese Dresden-Meißen
(la) Dioecesis Dresdensis-Misnensis
Image illustrative de l'article Diocèse de Dresde-Meissen
La cathédrale de la Sainte-Trinité de Dresde.
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Église Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Création 1567
Affiliation Église catholique en Allemagne
Province ecclésiastique Berlin
Siège Dresde
Conférence des évêques allemande
Titulaire actuel sede vacante
Langue(s) liturgique(s) allemand
Calendrier grégorien
Paroisses 97
Prêtres 223
Religieux 54
Religieuses 54
Superficie ~17 000 km2
Population totale ~4 276 000 hab, (2013)
Population catholique 141 264 baptisés (2013)
Pourcentage de catholique 3,3 %
Site web bistum-dresden-meissen.de
Image illustrative de l'article Diocèse de Dresde-Meissen
Localisation du diocèse

Le diocèse de Dresde-Meissen (en latin : dioecesis Dresdensis-Misnensis ; en allemand : Diözese Dresden-Meißen) est une église particulière de l'Église catholique latine en Allemagne. Situé en Saxe, le diocèse a son siège à la cathédrale de la Sainte-Trinité de Dresde, et est suffragant de l'archidiocèse de Berlin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il remplace le diocèse de Meissen, dont il a repris le nom. Le patron du diocèse est saint Bennon, évêque de Meissen au Moyen Âge.

Par la constitution apostolique Sollicitudo omnium ecclesiarum du , le pape Benoît XV élève la préfecture apostolique au rang de diocèse, sous le nom de diocèse de Meissen, et incorpore à son territoire celui du vicariat apostolique de Saxe, qui est supprimé[1].

Par le décret Ad satius animaruma du , la Congrégation pour les évêques transfère le siège épiscopal de Bautzen à Dresde[2].

Par la constitution apostolique Certiori christifidelium du , le pape Jean-Paul II élève le diocèse de Berlin au rang d'archidiocèse métropolitain avec, pour suffragants, le diocèse de Dresde-Meissen et celui de Görlitz[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Constitution apostolique Sollicitudo omnium ecclesiarum du , dans Acta Apostolicae Sedis, vol. 13, no 11,‎ (lire en ligne [PDF]), p. 409-411 (consulté le 19 juin 2015)
  2. (la) Décret Ad satius animaruma du , dans Acta Apostolicae Sedis, vol. 72, no 1,‎ (lire en ligne [PDF]), p. 93-94 (consulté le 19 juin 2015)
  3. (la) Constitution apostolique Certiori christifidelium du , dans Acta Apostolicae Sedis, vol. 72, no 3,‎ (lire en ligne [PDF]), p. 217-218 (lire en ligne [html], consulté le 19 juin 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :