Diocèse d'Amos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le diocèse d'Amos, au Québec, a été érigé canoniquement par le pape Pie XI le 3 décembre 1938 avec la promulgation de la constitution apostolique Christifidelium bonum. Son territoire a été pris de celui du diocèse de Haileybury. Son évêque est Mgr Eugène Tremblay et son évêque émérite est Mgr Gérard Drainville. Mgr Tremblay siège en la cathédrale Sainte-Thérèse-d'Avila d'Amos.

Amos est un suffragant de l'archidiocèse de Gatineau. Sa superficie est de 127 200 km². Il y a 93 400 fidèles catholiques dans ce diocèse, soit 93,4 % de la population totale. Quarante-deux prêtres exercent leur ministère dans cinquante-huit paroisses. Ce diocèse a quatre missions amérindiennes (Amos, Lac-Simon, Obedjiwan, Manawan. Amos correspond à la région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le diocèse offre plusieurs services de pastorale : pastorale sociale, pastorale des aînés, pastorale jeunesse, pastorale carcérale, pastorale des vocations. Il offre également un service aux ministères, à la préparation au mariage, aux marguilliers et au tribunal ecclésiastique. L'organisation Développement et paix, qui donne du financement à l'aide internationale, est présente à Amos.

Les archevêques Marc Ouellet (ville de Québec) et Roger Ébacher (Gatineau) sont originaires d'Amos.

Évêques[modifier | modifier le code]

Devise diocésaine[modifier | modifier le code]

  • «Spes In Deo»
  • «Espérance en Dieu»

Le premier évêque d'Amos s'est inspiré de la devise de la ville d'Amos (Opes In Solo, la richesse dans le sol) pour trouver une devise à la nouvelle Église locale.

Le Spes In Deo se trouve également dans le Commentaire des psaumes de Thomas d'Aquin et dans la bulle Unigenitus. Elle est également trouvée sur d'anciennes inscriptions dans le pays de Galles avec le symbole du Chi-Rho.

Ordres religieux[modifier | modifier le code]

Instituts séculiers[modifier | modifier le code]

Associations de laïcs[modifier | modifier le code]

Jeunes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Diocèse d'Amos (P43) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).