Diocèse d'Almería

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diocèse d'Almería
Diœcesis Almeriensis
Informations générales
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Évêque Adolfo González Montes (es)
Superficie 8 774 km2
Création du diocèse 1492
Patron Idalèce (es)
Archidiocèse métropolitain Archidiocèse de Grenade
Adresse Plaza de la Catedral 1, 04001 Almeria
Site officiel site web
Statistiques
Population 701 688 hab.
Population catholique 603 452 hab.
Pourcentage de catholiques 86 %
Nombre de paroisses 215
Nombre de prêtres 134
Nombre de religieux 32
Nombre de religieuses 281
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse d'Almería (en latin : Dioecesis Almeriensis ; en espagnol : diócesis de Almería) est un diocèse de l'Église catholique en Espagne, suffragant de l'archidiocèse de Grenade.

Territoire[modifier | modifier le code]

Carte des diocèses d'Espagne avec le diocèse d'Almería en rouge

Le territoire du diocèse correspond exactement aux frontières de la province d'Almería avec les comarques de Los Vélez, Valle del Almanzora, Levante almeriense, Filabres-Tabernas, Alpujarra Almeriense, Poniente almeriense et la comarque métropolitaine d'Almería[1].

Le diocèse est suffragant de l'archidiocèse de Grenade avec son évêché à Almería où se trouve la cathédrale de l'Incarnation et possède un territoire d'une superficie de 8774 km2 avec 215 paroisses regroupées en 12 archidiaconés[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La création du diocèse au Ier siècle par saint Idalèce (es) dans la ville d'Urci (es) se base sur la tradition des sept apôtres de l'Espagne, il existe des documents écrits qui proviennent de sources différentes mais supposent une source commune antérieure. De cette période, les véritables écrits alternent avec des faux comme les fausses chroniques du Moyen Âge et du XVIIe siècle[3].

Après la reconquista d'Almería, le diocèse est érigé le 21 mai 1492 ; Pedro González de Mendoza, cardinal archevêque de Tolède construit une cathédrale à Almería et fonde aussi les couvents de San Francisco et Santo Domingo. Après la révolte mudéjar (es) en l'an 1500, ceux-ci préfèrent la plupart du temps le baptême à exil, la nouvelle situation exige la création de paroisses. Après un tremblement de terre qui détruit la cathédrale, Mgr Diego Fernández de Villalán (es) O.F.M (1523-1556), évêque d'Almería, pose la première pierre de la cathédrale actuelle en 1524. En 1568, les Maures se révoltent et sont expulsés.

Mgr Juan Portocarrero, O.F.M (1602-1631) crée un séminaire en 1610. En 1635, l'évêque Antonio González Acevedo (1633-1637) tient un synode qui reste en vigueur pendant près de trois siècles jusqu'en 1929[4].

Évêques d'Almería[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des évêques d'Almería.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « municipios de la diocesis de almeria » (consulté le 10 août 2017)
  2. (en) « Diocese of Almería » (consulté le 10 août 2017)
  3. (es) Antonio Álvarez Pérez, Santos mártires de las Tahas y pueblos de la Alpujarra de Almería, Séville, PuntoRojo,
  4. (es) « historia de la diócesis » (consulté le 11 août 2017)