Diocèse catholique de Reykjavik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diocèse de Reykjavik.

Diocèse de Reykjavik
(la) Dioecesis Reykiavikensis
Image illustrative de l’article Diocèse catholique de Reykjavik
Armoiries du diocèse
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction Diocèse
Création
Siège Reykjavik
Diocèses suffragants aucun
Titulaire actuel David Tencer
Langue(s) liturgique(s) Islandais
Paroisses 5
Prêtres 11
Religieux 5
Religieuses 34
Territoire toute l'Islande
Superficie 103 000 km2
Population totale 318 452 (2011)
Population catholique 10 207 (2011)
Pourcentage de catholiques 3,21 %
Site web http://www.catholica.is/endex.html
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Reykjavik est l'unique circonscription ecclésiastique de l'Église catholique en Islande. Le vicariat apostolique créé le 6 juin 1929 est érigé en diocèse par le pape Paul VI le 18 octobre 1968.

Son évêque est actuellement Mgr David Tencer. Son siège se trouve à la Cathédrale du Christ-Roi. Sa juridiction s'étend sur l'ensemble du territoire de l'Islande. En nombre de fidèles le catholicisme est aujourd'hui, grâce à la présence d'immigrés, la plus importante communauté religieuse non-luthérienne du pays.

Les armoiries du diocèse ont été créées par Marek Sobola, spécialiste slovaque en héraldique[1].

Supérieurs ecclésiastiques[modifier | modifier le code]

Vicaires apostoliques d'Islande[modifier | modifier le code]

  • 1929-1941: Martino Meulenberg, montfortain
  • 1942-1967: Johánnes Gunnarsson, montfortain

Évêques de Reykjavik[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Le diocèse est organisé en cinq paroisses comprenant au moins une région administratif du pays :

  • la paroisse Saint-Joseph
  • la paroisse Sainte-Marie
  • la paroisse du Christ-Roi
  • la paroisse Saint-Pierre
  • la paroisse Saint-Thorlak

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marek Sobola | Grafika a drobná plastika », sur www.sobola.sk (consulté le 13 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]