Dinosèbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les composés organiques
Cet article est une ébauche concernant les composés organiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Dinosèbe
Dinosèbe
Identification
Synonymes

sec-Butyle-2 dinitro-4,6 phénol
2-(1-Méthylpropyl)-4,6-dinitrophénol

No CAS 88-85-7
No EINECS 201-861-7
PubChem 6950
SMILES
InChI
Apparence cristaux orange, d'odeur âcre[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C10H12N2O5  [Isomères]
Masse molaire[2] 240,2127 ± 0,0107 g/mol
C 50 %, H 5,04 %, N 11,66 %, O 33,3 %,
Propriétés physiques
fusion 38 à 42 °C[1]
Solubilité dans l'eau : nulle à 20 °C ([1]
Masse volumique 1,3 g·cm-3 à 30 °C[1]
Point d’éclair 100 °C
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 0,007 Pa[1]
Précautions
SGH[3]
SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H301, H311, H319, H360Df, H410, EUH044,
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
-
   2779   
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le dinosèbe, ou 2,4-dinitro-6-(1-méthyl-propyl)phénol, est un composé chimique de la famille des dinitrophénols. Comme les autres dinitrophénols, il a une large activité biocide et peut être utilisé comme insecticide, acaricide, herbicide et fongicide. Cette même activité biocide les a rendus obsolètes en tant qu'insecticides.

Les substances de cette famille sont classées selon leur mode d'action dans la classe M de la classification HRAC des herbicides. Ces substance provoquent un découplage du processus de phosphorylation oxydative causant la rupture presque immédiate de la membrane cellulaire, entraînant une nécrose[4].

Les sels de triéthanolamine ont été utilisés en pulvérisation pendant la période de dormance pour lutter contre les insectes des arbres fruitiers à feuilles caduques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e DINOSEBE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Numéro index 609-025-00-7 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  4. (en) « Summary of Herbicide Mechanism of Action According to the Herbicide Resistance Action Committee (HRAC) and Weed Science Society of America (WSSA) Classification », Weed Science Society of America (WSSA),‎ (consulté le 16 février 2016).