Dinheirosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dinheirosaurus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Silhouette de Dinheirosaurus comparée à celle de l'homme

Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Ordre Saurischia
Sous-ordre Sauropodomorpha
Super-famille Sauropoda
Famille Diplodocidae

Genre

Dinheirosaurus
Bonaparte & Mateus, 1999

Nom binominal

Dinheirosaurus lourinhanensis
Bonaparte & Mateus, 1999

Dinheirosaurus (qui signifie « lézard de Porto Dinheiro ») est un genre de dinosaures sauropodes diplodocidé herbivore. Il a été trouvé dans la partie supérieure (Kimméridgien) des strates du Jurassique supérieur de la Formation Camadas de Alcobaça située à Porto Dinheiro, municipalité de Lourinhã dans le centre-ouest du Portugal. Il a été décrit en 1999 par Bonaparte et Mateus, après les fouilles qui ont duré de 1987, l'année de sa découverte, à 1992.

Le matériel trouvé a été d'abord rapporté au genre Lourinhasaurus trouvé là précédemment et contemporain en raison des similitudes retrouvées. Une analyse ultérieure a révélé que ce fossile était d'un genre différent de sauropodes et a été décrit comme Dinheirosaurus. Les deux genres ont été pendant un certain temps encore considérés comme des synonymes possibles, mais une interprétation plus poussée des deux n'a laissé aucun doute sur leur statut indépendant.

L'espèce type est D. lourinhanensis, du nom de la ville de Lourinhã.

Matériel[modifier | modifier le code]

Les restes fossiles se composent d'un squelette partiel (holotype ML 414) dont les vertèbres dorsales notamment sont bien conservées. Le matériel comprend également 12 côtes dorsales et des fragments d'os des membres. Il se caractérise par ses vertèbres analogues à celles de Diplodocus avec des processus épineux bifides mais qui ont des proportions différentes de ceux de Diplodocus. Également présente, l'articulation accessoire intervertébrale appelée hyposphène.

Systématique[modifier | modifier le code]

Ces caractéristiques peuvent indiquer que D. lourinhanensis dérive d'un diplodocidé plus primitif que Diplodocus ayant évolué dans des îles isolées, comme ce fut le cas avec la péninsule Ibérique à l'époque, qui était séparée de l'Amérique du Nord et de l'Europe continentale.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]