Dingir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Proche-Orient ancien image illustrant la religion
Cet article est une ébauche concernant le Proche-Orient ancien et la religion.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Dingir, souvent translittéré Dinĝir, et prononcé /diŋir/, signifie "dieu" en sumérien et connaît comme équivalent akkadien Ilu(m). Il est représenté par le signe cunéiforme n°10 dans le système Borger et n°13 selon le système Labat AN.

Sumérien[modifier | modifier le code]

Cuneiform sumer dingir.jpg

Le signe sumérien représente une étoile stylisée, idéograme du dieu dingir assimilé à Anou. Plus exactement, ce terme est le nom conceptuel du divin, de la déité à l'égal du deus latin.

Akkadien[modifier | modifier le code]

Dingir120.jpg

En akkadien, l'emploi de dingir se complexifie. Il peut être employé :

  • Comme sumérogramme qui précède les noms de divinités, par exemple Šamaš s'écrira DINĜIR-UTU ou Dieu-Soleil.
  • Dans sa signification syllabaire, c'est-à-dire an ou ʿil.
  • En tant que nom commun et signifie alors šamū (le ciel).
  • En tant que nom propre et désigne alors le dieu An.

Articles connexes[modifier | modifier le code]